• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le sabotage de l’éducation

Le sabotage de l’éducation

« Le système scolaire peut-il détruire l’identité française ? » une conférence de Claude Meunier-Berthelot

 

Vidéo I :

La vidéo commence à 6 Mn 30.

Un problème se pose quand le système éducatif, pour nos enfants, est moribond, et que d'autre part un système éducatif parrallèle, d'excellence, se construit depuis une quinzaine d'années pour les enfants des banlieues, c'est-à-dire, en grande partie, issus de l'immigration.

 

En 1792, Le projet éducatif de Lepelletier de Saint Fargeot, repris par Robespierre, était basé sur la non instruction des enfants, qui devaient simplement être soumis à des activités, qu'ils devaient faire soit sur place, soit dans des manufactures, [..] Il n'était plus question de transmettre des savoirs.

 

Vidéo II

A partir de 11Mn30 les objectifs et les coùts de la politique de la ville .

Depuis une quizaine d'annés, on a créé les zones d'éducation prioritaires et une politique pour les enfants de ces zones prioritaires. (choisis parmi les meilleurs)

L'éducation dans ces zones a concerné, en 2012, 630 000 personnes d'origine immigré, avec utilisation de méthode pédagogique efficace (non globale) pour reprendre des bases solides. De 2005 à 2012, 7 milliards d'Euros, ont été investis, soit 11 000 euros par élève.
Les école de la deuxième chance, qui vise à rescolariser les élèves ayant décrochés ont, entre 2005 et 2012, bénéficié à 105 000 jeunes pour un montant de 860 millions d'Euros, soit 8 100 euro/bénéficiaire e.c.t

A partir de 24 Mn, la mise en place du remplacement des élites et de la magistrature, par l'accès aux grandes écoles des enfants d'origine immigrée..

 

Tags : Education




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 1 vote
    danae141 9 avril 13:10

    D epouis Mai 68, chaque nouveau ministre met son grain de sel dans l’EN, résultat de plus en plus de cancres sortent des écoles !

    Nous sommes gouvernés par des "glands"


    • 2 votes
      Julot_Fr 9 avril 22:29

      @danae141
      T’as pas du regarder la video, ils sont "methodiques et progressifs" dans l’application de leurs programmes => Ce sont des traitres, pas des glands


    • 5 votes
      Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 9 avril 18:32

      La réponse est positive et connue depuis longtemps. Le système scolaire ne produit pas des Français mais des kikoules républicanisés antiracistes et ethnomasos. Le rêve rousseauiste du citoyen infantilisé à l’Etat est réalisé, contrairement à ce qu’avaient promis les républicains du XIXe.


      • 5 votes
        Clocel Clocel 9 avril 20:17

        Confier ses gamins à l’EN devrait être assimilé à de la maltraitance...


        • 3 votes
          Julot_Fr 10 avril 13:31

          Pour que ce soit bien clair, l’objectif est :

          . refuser l’education aux francais de souche tout en les formatant aux idees progressistes

          . remplacer l’elite franco-francaise par des immigres

          . faire en sorte que l’identite francaise disparaisse au profit de l’Europe. Il s’agit de faire disparaitre la France.


          • vote
            Julot_Fr 12 avril 16:11

            Je dois reconsiderer ce que jai ecrit cidessus. Ma soeur est enseignante et me dit qu’ils n’appliquent ni la methode globale, ni la carte scolaire. L’argumentation de la video s’ecroule donc completement..


          • 1 vote
            gaijin gaijin 12 avril 09:20

            le constat sur l’entreprise de destruction de l’intelligence est factuel mais le réduire a : c’est contre l’église et c’est contre la france c’est n’importe quoi. ça se passe aussi dans d’autres pays ......


            • vote
              Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 12 avril 20:45

              @gaijin
              Oui, dans tous les pays blancs, les forces du "Progrès" sont à l’oeuvre pour détruire tout ce que les "forces du Progrès" de trois générations avant avaient construit. Le "Progrès", autrefois solidaire du mouvement nationaliste en Europe est aujourd’hui cosmopolite et anti-national.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ged252


Voir ses articles







Palmarès