• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le syndrome de la toupie

Le syndrome de la toupie

 Bonjours à tous.sse ( ouais j'utilise cet inclusif vu qu'on va parler covid).
Le syndrome de la toupie pourrait être inscrit tant au DMS5 que dans les brochures de vente de covid comme symptome reccurent. En fait il s'agit d'un tournage de veste, mais de façon si rapide qu'il tient plus du dervish turner ou de la toupie et cette pathologie ne semble toucher que les toubibs de plateaux, appellés aussi "médecins sponsorisés", car après les louping dans sa culotte de blachier (très belle performance au demeurant) après les pas chassés de sainte karine, nous voici avec le salto arrière retourné jeté de ce cher delfrayssi ici commenté dans la joie et l'alégresse :

 

Tags : Covid-19




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • 3 votes
    sls0 sls0 25 février 13:02

    J’aime sa façon de parler, il copie Audiard.

    Delfrayssi a changé ses réponses en fonction du R effectif comme tout bon édidémiologue.

    En mars un Re de plus de 2, confinement.

    En novembre un Re qui se cassait la gueule avec le couvre feu, le confinement n’était pas nécessaire.

    On le voit très bien que son discours suivait l’évolution du Re https://www.qualitiso.com/coronavirus-analyse-des-risques/

    Ce sont les politiques et les médias qui n’ont écouté le conseil que quand ça allait dans le sens des décisions.

    Les chinois ont fait preuve d’efficacité en se chargeant rapidement des clusters.

    Quand on regarde la carte de prévalence par commune sur géode, on voit des zones blanches ou bleu ciel qui se développent pas mal et c’est tant mieux.

    On voit aussi que du coté cote d’Azur et Dunkerque c’est pas fameux depuis quelques semaines.

    https://geodes.santepubliquefrance.fr/#bbox=571382,5558201,372487,334203&c=indicator&f=0&i=sg_iris_imp.ti&s=2021-02-15-2021-02-21&selcodgeo=83008&t=a01&view=map9

    En Chine qui est très efficaces de telles zones seraient confinées et isolées depuis un certains temps. Oui la Chine est une dictature mais une dictature aux restos et discothèques ouverts depuis pas mal de temps alors que dans notre démocratie tout est fermé et on est bloqué chez nous une partie de la journée.


    • 10 votes
      Hijack ... Hijack ... 25 février 14:10

      Façon de parler ma foi sympathique ... avec une influence Audiard, mais aussi, Dieudonné.
      Bcp l’ont déjà remarqué.

      Sinon, que Delfrayssi et Blachier soient aptes à changer aussi radicalement de position, est une preuve de leur dévouement très intéressé, en s’en foutant de prendre les gens pour des cons.


    • 7 votes
      zzz999 25 février 20:49

      @sls0

      N’ayez crainte avec vos interventions surréalistes vous êtes haut la main notre Delfraissy !


    • 1 vote
      sls0 sls0 25 février 20:55

      @zzz999
      Je dis et je prouve. C’est vrai qu’ici ça fait surréaliste, c’est plus le fantasmé sans preuve à l’honneur.


    • vote
      wendigo wendigo 25 février 13:24

      Chose étrange autant qu’intrigante, il semblerait que seuls les charlatans de la première heure n’ont toujours pas changé d’avis .....
       Enfin nous avons enfin une piste pour régler nos problèmes énergétiques, inutile de raser la forêt des Landes, une éolienne sur chaque plateau et le tour sera joué. Ces toubibs éviteront le conflit d’intérêt une fois financé par enedis .... gagnants-gagnants comme dirait Poutine !


      • 10 votes
        eau_du eau_du 25 février 13:37

        C’est quand même incroyable que le gouvernement Macron avait osé d’exclure les médecins traitants du combat contre le Covid-19 qui doivent être sollicité surtout dans la phase précoce des personnes infecté, dans la phase virale.

        .

        Sur quelle base scientifique le gouvernement Macron à t-il exclu les médecins du terrain contre le combat contre le Covid-19 ? Aucune !!!!

        .

        Les 30000 (trente mille) médecins du terrain qui ce sont regroupé dans le Collectif Coordination Santé Libre ont certainement plus d’expérience que le les 3 médecins du dit conseil « scientifique » car ils sont journellement en contact avec les patients !

        Écoutez ce message du microbiologiste DR Claude Escarguel un des représentants du collectif

        .

        Écoutez aussi Le Pr Perronne
        39.9 « laissez les médecins prescrire » entretien exclusif avec le Pr Christian Perronne

        .

        Dr Astrid Stuckelberger
        En 2005 la France avait signé, parmi d’autres pays du monde, un règlement sanitaire international avec l’OMS !
        .
        La définition d’une pandémie, sont d’après ce règlement sanitaire international, tout taux de mortalité surnuméraire. Surnuméraire signifié qu’il y à beaucoup plus de morts, en pourcentage que les années précédentes, et bien figurez vous jusqu’à ce jour il n’y à pas de taux surnuméraire de mortalité !
        .
        Pr Raoult
        « Les mesures que nous avons pris, de distanciation ou de lavage des mains, le nettoyage à l’alcool ont probablement eu un rôle bénéfique sur la disparition des infections respiratoires et digestives mais pas du tout sur le COVID !  »

        .

        Il est urgent de limiter les dégâts en annulant très rapidement toutes les mesures folles et liberticides prise par le gouvernement Macron qui doit être jugé pour crime contre l’humanité. Ce gouvernement c’est laissé aveuglement guider par le dit conseil scientifique qui avait pris des décisions qui ne reposant pas sur des bases scientifiques mais sur la base sur des intérêts financiers, conflits d’intérêts avec BIG Pharma, le tout animé par quelques allumés comme Bill Gates qui veut vacciner 7,5 milliards d’humain !


        • 2 votes
          wendigo wendigo 25 février 16:15

          @eau_du

          "Sur quelle base scientifique le gouvernement Macron à t-il exclu les médecins du terrain contre le combat contre le Covid-19 ? Aucune !!!! "
          *
          Sur une base de science économique !
          Les viocs ça coûte une blinde en retraite et ça rend le service des retraites invendable. (-vous ne pensez pas que blackrock se sent des vocations d’abbé pierre. lui veut du rapport pas des frais).
           De plus les vieux sont la mémoire, le savoir et la sagesse, ils sont le noyaux familiale autour duquel se regroupent toutes les générations. Retirez les de l’équation et vous aurez détruit le tissus familiale, ce qui est un grand pas de fait vers le progressisme.
          Non, flinguer les vieux est scientifiquement très bénéfique, tout dépend quelle science vous regardez.
          Et puis médicalement, ils font de très bons cobayes !


        • 2 votes
          sls0 sls0 25 février 18:18

          @wendigo
          Un médecin n’a pas le droit de prescrire en dehors de la notice. Le Mediator c’est de la pescription hors notice.
          Dans le cadre d’essais thérapeutiques on a autorisé l’emploi du Plaquénil, il y a eu une dérogation temporaire.
          Ensuite on tombe dans les normes internationales des essais thérapeutiques. 
          On dépose son dossier avec le protocole, le nombre de personnes dans les différents groupes d’échantillons, ect, ect. Quand on a l’accord, roule ma poule.
          Comme dit Dieudonné, dans la forêt équatoriale on peut se permettre de ne pas suivre les normes internationales.*
          Donc un médecin pouvait très bien prescrire dans le cadre d’un essai déclaré et validé sinon c’était direction la forêt équatoriale pour prescrire.

          Un médecin hors essai thérapeutique pouvait toujours prescrire du Plaquenil mais il engageait sa responsabilité n’étant pas couvert pas la dérogation.

          * J’ai vu la meilleure étude sur le DEET, l’anti-moustique. Ca ne peut se fait que dans la forêt équatoriale. Les cobayes étaient exposés aux moustiques, ensuite on comptait les piqures. Pas sympas pour le groupe placebo, ils sont stoïques les pygmés.


        • 5 votes
          wendigo wendigo 25 février 19:36

          @sls0
          Mais je ne faisais pas référence au merdiator, mais plutôt au rivotril ainsi qu’au super vax pfizer (une saloperie ogm fait à l’arrache sur un coin de table en 10 fois moins de temps que nécessaire normalement), jamais testé sur les viocs mais grandement inoculé à ceux ci ....


        • 2 votes
          sls0 sls0 25 février 19:54

          @wendigo
          Oui la phrase à l’origine était de eau_du.
          Je réagissait à cette phrase.
          Je fais parti des viocs et je m’en fous complètement du vaccin.
          S’il faut je le ferai, je ne me suis jamais fait vacciner contre la grippe.
          Je suis vacciné contre la fièvre jaune sinon ça bloque pour certains pays.


        • vote
          bubu12 25 février 22:27

          @wendigo

          le Pfizer n’a rien à voir avec la technologie OGM, par contre le vaccin Sputnik oui


        • 1 vote
          vesjem vesjem 25 février 22:50

          @eau_du
          merci pour ces liens


        • vote
          wendigo wendigo 26 février 08:34

          @bubu12

           Je n’ai pas parlé de "technique ogm", mais d’ogm ce qui n’est pas pareil !
          L’ARNm de pfizer est modifié puisqu’ils lui rajoute des nanoparticules lipidiques pegylées pour évité sa dégradation trop rapide ; ce qui nous donne bien un organisme génétique modifié.
          Le spoutnik quant à lui est un vaccin à vecteur viral, (à ne pas confondre avec les vax à vecteur viral répliquant et non répliquant, raccourci que vous n’éviteriez pas de faire je n’en doute pas) le virus utilisé n’a donc pas été modifié.
           Vous en avez un donc qui sort de la manipulation génétique alors que le russe sort de la chimie organique (un ogm et l’autre pas ogm)



        • vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 25 février 13:37

          Il y a quelque chose d’agaçant dans l’approche de cette vidéo. D’une part, les extraits sont trop courts et on peut faire dire ce qu’on veut à qui l’on veut en isolant des petites bouts de phrases. D’autre part, reprocher à un scientifique d’hésiter ou de changer d’avis est absurde : la science ne peut pas être faite de certitudes. Celui qui cesse de douter et de réviser n’est plus dans la science. C’est d’ailleurs pourquoi c’est au politique de décider, en prenant des risques et en assumant. Encore mieux : dans une démocratie, c’est directement population qui décide, qui prend des risques et qui assume pour elle-même. Surtout pour les grands choix qui ont de fortes conséquences sur la vie des gens et sur le destin de la nation. Le scientifique, dans une intelligente distribution des rôles, ne peut qu’apporter des éléments à prendre en considération pour éclairer les choix politiques. Et dans ce rôle on ne peut pas lui reprocher sa prudence intellectuelle. 


          • 6 votes
            wendigo wendigo 25 février 16:23

            @Qaspard Delanuit

             STOP !!
            On sait depuis plus d’un siècle que le confinement est très mauvais en cas d’épidémie et d’ailleurs c’est en mettant les patients à l’air libre et au soleil que l’on a vaincu la grippe espagnole !
            C’est un acquis, une certitude que même véran reconnaissait ouvertement l’an passé (bon en faisant l’inverse mais bon on ne peut pas être et rester au gouvernement si on a toute sa tête !).


          • 2 votes
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 25 février 16:29

            @wendigo

            "On sait depuis plus d’un siècle que le confinement est très mauvais en cas d’épidémie"

            Probablement, mais je ne parle pas de ça. 

          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 25 février 19:29

            @pegase

            Ben oui. Et sans compter les marchands d’ail cru. 

             smiley
            https://www.agoravox.tv/actualites/sante/article/les-inventeurs-de-maladies-de-l-44142

          • 1 vote
            wendigo wendigo 25 février 19:41

            @pegase

             Pas besoin de trop forcer il suffit de regarder qui est actionnaire de qui et on voit vite le joint entre lobbi de la pharma et celui de l’alimentaire. Ou quand les fabriquants d’ogm se trouvent être de gros fabriquants de médocs, tout est dit.
            L’info est officielle, facile à trouver, mais le faire remarquer c’est du complotisme .....


          • vote
            wendigo wendigo 25 février 19:45

            @Qaspard Delanuit

             Je n’ai pas dis que vous aviez dit ..... je vous faisais remarquez ce qui a été fait et imposé par des gens qui devraient savoir le minimum basique de leur prétendu métier.
            Bon après quand on voit un salomon qui a été l"élève de Péronne, le laisser se faire traiter de charlatan avec ce que cela implique le concernant, pas besoin de trop d’imagination pour voir l’arnaque de tout ce beau monde ; majoritairement parisien au demeurant.


          • vote
            vesjem vesjem 25 février 22:54

            @Qaspard Delanuit
            à quels scientifiques fais-tu allusion ? le fameux comité stipendié ?


          • 1 vote
            BA 25 février 21:11

            La mairie de Paris va proposer au gouvernement un confinement de trois semaines dans la capitale afin "d’avoir la perspective de tout rouvrir" à son issue, y compris bars, restaurants et lieux culturels, a affirmé le premier adjoint Emmanuel Grégoire jeudi sur franceinfo.

            Plutôt qu’un confinement le week-end, une mesure "très contraignante sur le plan de l’impact sociétal et assez peu efficace sur le plan sanitaire", le premier adjoint préfère "un confinement tout court" à Paris, de façon à "vraiment redonner de l’oxygène et avoir la perspective dans trois semaines de tout rouvrir", tout en conservant des mesures de protection sanitaire.

            "On ne peut pas s’imposer de vivre dans une semi-prison pendant des mois. Il faut maintenant prendre des décisions courageuses", a déclaré l’adjoint de la maire PS Anne Hidalgo après l’annonce par le Premier ministre Jean Castex de la mise sous "surveillance renforcée" de Paris, comme 19 autres départements, face à la remontée épidémique.

            https://www.lci.fr/sante/en-direct-covid-19-coronavirus-epidemie-pandemie-la-mairie-de-paris-va-proposer-un-confinement-de-paris-pour-trois-semaines-2179174.html


            • vote
              Conférençovore Conférençovore 26 février 00:36

              Il ne va pas faire long feu lui avec son portrait de Céline en arrière-fond...


              • vote
                Vraidrapo 27 février 17:52

                Si on veut s’en sortir définitivement, il faut agir avec méthode :

                1° Confinement général,

                2° Test de la population confinée

                3° isolement ou hospitalisation des cas positifs

                4° vaccination des positifs et des soignants en priorité

                5° on lâche les "lions" lorsque tous les tests sont négatifs....

                6° contrôles stricts aux frontières avec quarantaine

                et le tour est joué !

                Plus on attend plus il sera difficile d’avoir l’adhésion de la population...


                • vote
                  sls0 sls0 27 février 21:45

                  @Vraidrapo
                  1° confinement général chez moi où il y a 12 à 40 fois moins de prévalence qu’à Nice, je suis pas sûr de l’adhésion. C’est plein de communes en blanc sur géode, c’est plein d’endroits sans covid.
                  2° il faut une forte prévalence pour que les tests soient efficaces, trop de faux positifs et trop de trous dans la raquette.
                  4° vacciner les positifs qui sont immunisés car ils ont la maladie est-ce bien nécessaire ?
                  Qu’ils soient en quarantaine le temps qu’ils sont infectieux doit être suffisant.
                  6° je ne sais pas pour ailleurs mais chez moi il n’y a que les frontaliers qui passent, pour aller acheter mon tabac 30m après la frontière c’est deux dérogations sur l’honneur, une française et une belge. 20km du domicile pour les belges et 30 pour la France pour être considéré comme frontalier.


                • 1 vote
                  BA 28 février 11:05

                  Dimanche 28 février 2021 :


                  Covid-19 : la France pourrait enregistrer plus de 50.000 cas à la mi-mars, selon l’Institut Pasteur de Lille.


                  Les courbes de Philippe Amouyel et Luc Dauchet, professeur et maître de conférences en santé publique au CHU de Lille, laissent craindre une forte reprise épidémique en mars. 


                  A la lecture de leurs nouvelles projections, que le JDD publie en exclusivité, la conclusion de Philippe Amouyel et Luc Dauchet, professeur et maître de conférences en santé publique au CHU de Lille (Nord), laisse craindre le pire  : "La courbe s’est décalée dans le temps mais on retrouve toujours la même. Ça remonte."


                  Comprendre  : on a gagné un peu de temps sur le virus, mais pas assez pour éviter une nouvelle vague. 


                  "Au 15 février, on pouvait penser que ça passerait et on n’a d’ailleurs pas bien compris pourquoi ça a baissé, reconnaît Philippe Amouyel, dont la précédente projection, publiée dans le JDD le 7 février, prévoyait une augmentation des cas il y a deux semaines, ce qui ne s’est pas produit. Mais il n’y a finalement pas tant de différence entre ce qui s’est passé et ce qu’on avait projeté. Il y a eu le même effet au mois de septembre avant la deuxième vague  : une baisse puis une augmentation."


                  Après la baisse relative de la mi-février, la courbe des contaminations a repris son ascension avec une augmentation de 8%, la semaine du 15 au 21 février, par rapport à la semaine d’avant, d’après les données de Santé publique France. Et ces derniers jours, les infections ont même atteint un pic à plus de 30.000 cas, une première depuis novembre.


                  Et d’après les projections de Philippe Amouyel et de Luc Dauchet, si la courbe poursuit sa course, au 20 mars, la France pourrait enregistrer plus de 50.000 nouveaux cas de Covid-19.


                  En cause entre autres, l’augmentation des variants, notamment du britannique, déjà majoritaire dans près d’un tiers des départements. A cette même date, les variants auront d’ailleurs quasiment remplacé la souche originelle.


                  "Même à 20.000 contaminations par jour, c’était beaucoup en chiffre absolu, sachant que mi-décembre l’objectif était de retomber à 5.000 cas, rappelle Philippe Amouyel. Ça permet au virus de se multiplier et donne plus de chances de générer des variants."


                  Dès lors, le pari d’éviter un reconfinement est-il raté ? "On a gagné du temps sur le moment où on n’aura pas d’autre choix que le confinement, pense Luc Dauchet. Mais plus on agit tôt, mieux c’est."


                  "A Dunkerque, le maire a lancé une alarme début février en demandant des mesures un peu plus restrictives, complète le Pr Amouyel. A ce moment-là, ça avait encore une chance de fonctionner. Mais là, ce n’est plus possible."


                  Le spécialiste nuance toutefois  : "Le pari aurait pu payer, mais il aurait fallu des mesures supplémentaires. Car c’est intéressant de retarder le confinement si on arrive à faire la jonction avec la vaccination. En Bretagne, par exemple, ça pourrait marcher."


                  Aussi, selon eux, il ne faut pas baisser la garde dans les Régions où le taux d’incidence est inférieur, comme l’ont demandé certains élus locaux, bretons notamment. D’autant que, d’après les modélisations de l’Institut Pasteur publiées mercredi, sans de nouvelles restrictions, le rythme de la vaccination ne sera pas suffisant pour éviter un niveau d’hospitalisations supérieur au pic de la première vague.


                  https://www.lejdd.fr/Societe/Sante/covid-19-la-france-pourrait-enregistrer-plus-de-50000-cas-a-la-mi-mars-selon-linstitut-pasteur-de-lille-4028111



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

wendigo

wendigo
Voir ses articles


Publicité





Palmarès