• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Manifeste pour l’accueil des migrants : "Accueillir les migrants, c’est se (...)

Manifeste pour l’accueil des migrants : "Accueillir les migrants, c’est se défendre nous-mêmes"

Regards, Politis et Mediapart se sont associés pour lancer un manifeste pour l'accueil des migrants signé par 150 personnalités. Pour en parler, Roger Martelli, directeur de la publication de Regards, Edwy Plenel, cofondateur et président de Mediapart, et Pouria Amirshahi, directeur de Politis, étaient les invités de la Midinale.

Extrait du Manifeste, qui réclame la fin de toute entrave pour les migrations actuelles et futures en direction de l'Europe :

"Il est illusoire de penser que l’on va pouvoir contenir et a fortiori interrompre les flux migratoires. À vouloir le faire, on finit toujours par être contraint au pire. La régulation devient contrôle policier accru, la frontière se fait mur. Or la clôture produit, inéluctablement, de la violence… et l’inflation de clandestins démunis et corvéables à merci. Dans la mondialisation telle qu’elle se fait, les capitaux et les marchandises se déplacent sans contrôle et sans contrainte ; les êtres humains ne le peuvent pas. Le libre mouvement des hommes n’est pas le credo du capital, ancien comme moderne.

Dans les décennies qui viennent, les migrations s’étendront, volontaires ou contraintes. Elles toucheront nos rivages et notre propre pays, comme aujourd’hui, aura ses expatriés. Les réfugiés poussés par les guerres et les catastrophes climatiques seront plus nombreux. Que va-t-on faire ? Continuer de fermer les frontières et laisser les plus pauvres accueillir les très pauvres ? C’est indigne moralement et stupide rationnellement. Politique de l’autruche… Après nous le déluge ? Mais le déluge sera bien pour nous tous !

Il ne faut faire aucune concession à ces idées, que l’extrême droite a imposées, que la droite a trop souvent ralliées et qui tentent même une partie de la gauche. Nous, intellectuels, créateurs, militants associatifs, syndicalistes et citoyens avant tout, affirmons que nous ne courberons pas la tête. Nous ne composerons pas avec le fonds de commerce de l’extrême droite. La migration n’est un mal que dans les sociétés qui tournent le dos au partage. La liberté de circulation et l’égalité des droits sociaux pour les immigrés présents dans les pays d’accueil sont des droits fondamentaux de l’humanité."

Tags : Europe Droits de l’homme Immigration Migrants




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • 15 votes
    albert123 27 septembre 11:38

    le trotkyste Plennel, ennemi des peuples nous sert un enième manifeste de collabos.


    non merci.



    • 5 votes
      V_Parlier V_Parlier 27 septembre 16:18

      @albert123
      Rien qu’à voir sa tête d’endormi fourbe, je n’ai pas envie de lancer la vidéo. Comme tout ce qu’il soutient en général est la destruction des nations sous couvert de révolutions douteuses et autres joyeusetés, on peut se faire une idée de cette dernière prise de position sans surprise.


    • 11 votes
      thierry3468 27 septembre 11:52

      Toutes ces personnalités donneuses de leçon de morale à la petite semaine ne souffrent jamais des conséquences négatives de leur générosité de façade.Ils appellent les autres à faire et à subir .Il n’y a pas que notre Mignon Macron qui est hors sol.Toutes ces personnalités lancent leur manifeste depuis leur confortable demeure bien loin de tous ces "gueux" qu’ils exècrent croiser.Ils deviennent incroyablement généreux dès qu’il s’agit de l’argent des autres et redeviennent très rapidement égoïstes quand ils doivent donner un peu de leur confort grand bourgeois.Montrez nous vraiment votre humanisme et votre générosité avant de vous lancer dans des campagnes foireuses qui ne font que creuser les inégalités.


      • 4 votes
        Et Hop ! 27 septembre 19:56

        @thierry3468 : 

        Evidemment il n’accueille aucun migrant chez lui, sauf peut-être des peintres au noir pour rénover son appartement.


      • 2 votes
        Jean Keim Jean Keim 27 septembre 12:52

        Si des gens s’expartrient c’est que les conditions de vie dans leur pays ne sont pas acceptables, pourquoi ne pas partir de là ?

        Ensuite les expatriés ne sont ni des riches, ni de ses pauvres, les 1er vont et viennent comme ils le veulent, les 2èmes n’ont ni l’argent pour les passeurs, ni l’énergie pour partir, les expatriés sont les classes moyennes, ils sont les forces vives et ils désertent ; de plus quand les pays d’accueil n’ont rien à leur offrir comme avenir, faut-il quand même les accepter malgré un ressentiment grandissant à leur égard ?

        • 1 vote
          V_Parlier V_Parlier 27 septembre 16:23

          @Jean Keim
          Pas acceptables, ça on n’en sait rien. Dans certains cas c’est possible, sinon c’est simplement pour avoir plus. En partant de là, si des français veulent accepter cette invasion "réparatrice" c’est encore plus intellectuellement malhonnête que de prôner le communisme mondial (qui peut encore s’expliquer en théorie sur le papier, alors que là, ça s’appelle plutôt l’invasion punitive. Et quel pays nous acceptera, nous ?)


        • 6 votes
          bob14 27 septembre 13:16

          Il est illusoire de penser que l’on va pouvoir contenir et a fortiori interrompre les flux migratoires..qui dit le gochiste..MDR


          • 7 votes
            berry 27 septembre 14:56

            @bob14
            C’est pourtant tout simple, comme l’a fait remarquer Viktor Orban récemment, il est inutile de compliquer inutilement les choses.

            Il sait de quoi il parle, il a réussi à le faire chez lui en Hongrie.

            « Ne les laissez pas entrer et ceux qui sont là, renvoyez-les chez eux… c’est tellement simple ! ».


          • vote
            V_Parlier V_Parlier 28 septembre 13:23

            @bob14
            En tout cas au Maroc ils ont des méthodes expéditives pour les interrompre. J’imagine le scandale international si c’était un pays en Europe (au sens large du terme) qui procédait ainsi : https://fr.sputniknews.com/international/201809281038275967-migrants-mitrailles-prince-cousin-roi-maroc/ .


          • 7 votes
            Qirotatif Qirotatif 27 septembre 13:17

            "Il est illusoire de penser que l’on va pouvoir contenir et a fortiori interrompre les flux migratoires. "


            L’Australie, le Japon et des tas d’autres pays y arrivent mais nous, nous en serions incapables. A priori la Hongrie n’est pas une île.


            "l’inflation de clandestins démunis et corvéables à merci. "

            Exact. Mais le grand capital se frotte les mains avec l’arrivée de toujours plus de gens prêts à bosser pour un bol de riz par jour.
            Donc en gros, ce manifeste nous dit qu’il faut importer des dizaines de millions d’esclaves au lieu de régler les pbs chez eux. Et les peuples autochtones dans tout cela... ont-ils seulement leur mot à dire dans l’esprit des signataires ?


            "Il ne faut faire aucune concession à ces idées, que l’extrême droite a imposées"

            Libre à chacun de penser ce qu’il veut de l’extrême-droite mais elle n’est pas responsable du chaos en Libye, pas plus qu’elle ne l’est de la situation des banlieues françaises. Ce n’est pas non plus elle qui a transformé Paris en poubelle ou laissé la situation de Calais durer pendant des années. 
            Et puis une question à laquelle ne répond pas ce manifeste : combien ? Combien de dizaines de millions de "migrants" qui viennent en partie de pays qui ne sont pas en guerre mais où simplement les gens se reproduisent comme des lapins et les infras ne peuvent pas suivre, faudra-t-il accepter ? 10 millions, 100, 1 milliard ? Et pus quel est le projet au juste ? Si ma maison est inondée, je deviens un réfugié mais uniquement le temps de réparer les dégâts. Une fois les travaux effectués je rentre chez moi. Ici, on nous propose, ou plutôt on nous impose d’accueillir des millions de gens qui ne repartiront jamais en somme. Donc ces gens nous proposent de nous faire envahir et si l’on refuse c’est que l’on est d’extrême-droite. A aucun moment ce manifeste ne propose de régler les pbs dans ces pays, comme si ses signataires considéraient que leurs habitants seraient incapables de régler eux-mêmes leurs problèmes. N’est-ce pas un tantinet raciste ?


            "La liberté de circulation et l’égalité des droits sociaux pour les immigrés présents dans les pays d’accueil sont des droits fondamentaux de l’humanité."

            Si qq’un rentre chez vous sans y être invité, votre droit fondamental est de le mettre à la porte. S’il a besoin d’aide chez lui, nous pouvons l’aider mais sa liberté de circulation ne supplante pas notre liberté d’accueillir qui l’on souhaite, autrement cela signifie que le droit de propriété n’existe plus (en réalité il n’existe plus en France). Ces signataires ne l’accepteraient pas pour eux mais voudraient que les autres s’y plient ?
            Cette idée du "citoyen du monde" est antinomique avec l’idée même de citoyenneté : Juridiquement, un citoyen français (ou autre) jouit de droits civils et politiques et s’acquitte d’obligations envers la société française. La citoyenneté est liée à la détention de la nationalité

            • 5 votes
              Zatara Zatara 27 septembre 19:35

              @Qirotatif
              Des néo-négriers, sous l’étiquette humaniste...

              Le degré ultime de tartufferie du gauchisme néo libérale...


            • 5 votes
              Belenos Belenos 27 septembre 14:33

              "Cette idée du "citoyen du monde" est antinomique avec l’idée même de citoyenneté : Juridiquement, un citoyen français (ou autre) jouit de droits civils et politiques et s’acquitte d’obligations envers la société française. La citoyenneté est liée à la détention de la nationalité." 


              L’expression "citoyen du monde" que l’on doit à Thomas Paine, avait chez cet auteur (et conserve chez ceux qui y font intelligemment référence sans démagogie), une valeur métaphorique, culturelle et même poétique. Prise au sens juridique, elle est effectivement absurde. 

              • vote
                Qirotatif Qirotatif 27 septembre 17:45

                @Belenos
                Quand on traite quelqu’un de "canaille" en 2018, 99,99% des gens l’entendent dans un sens un peu enfantin, celui de la "petite canaille". De très péjoratif (pour désigner la lie de l’humanité) le terme est devenue une expression positive pour désigner quelqu’un d’espiègle, de malin, d’un peu filou (autres termes dont le sens a évolué). Si l’on doit entendre le sens d’une expression en fonction du niveau supposé d’intelligence, de démagogie ou de poésie de la personne qui l’emploi ou même dans une dimension juridique, on est pas sorti de l’auberge. Le sens commun d’un mot ou d’une expression est celui que tout le monde admet à une époque donnée. 

                En l’occurrence ici on ne peut nier que l’expression à une forte connotation idéologique renvoyant à l’idée que les humains seraient partout chez eux sur Terre. Cela rejoint l’idée de ce manifeste très libéral dans sa justification de la libre circulation des hommes par celle des capitaux et des marchandises. Du moins c’est mon interprétation, accompagnée d’une opinion générale quant aux agissements de ce trotskard moustachu assez peu bienveillante, je le concède volontiers smiley 



              • 1 vote
                Belenos Belenos 28 septembre 00:19

                @Qirotatif
                "En l’occurrence ici on ne peut nier que l’expression à une forte connotation idéologique renvoyant à l’idée que les humains seraient partout chez eux sur Terre."

                Evidemment. C’est pour cela qu’il est important de rappeler le sens métaphorique et non littéral qui fut donné à l’expression par son créateur. L’imposture mondialiste actuelle repose en grande partie sur une récupération et une dénaturation de l’idée d’universel humain. Si vous leur laissez cette idée, comme s’ils en étaient les héritiers légitimes, vous leur faites un beau cadeau qu’ils ne méritent pas et qui leur confère une grande apparence de légitimité. Il faut au contraire leur contester la propriété de cette idée et affirmer qu’ils n’en sont point les continuateurs mais les falsificateurs. L’universalisme révolutionnaire d’un Thomas Paine n’est ni le trotskisme bourgeois d’un Plenel ni le mondialisme financier d’un Attali.  


              • vote
                pegase pegase 28 septembre 01:45

                @Belenos

                Prise au sens juridique, elle est effectivement absurde.


                Mais non ce n’est pas absurde, ils veulent taxer tout les citoyens du monde, voilà la finalité smiley

                https://planetes360.fr/la-macronie-tourne-au-deluge-fiscal/


              • 6 votes
                troletbuse 27 septembre 14:41

                Si on les nommait "envahisseurs", ils n’auraient pas autant d’appuis. Ce ne sont pas des migrants mais des esclaves que Soros et les ONG recrutent.


                • 2 votes
                  Et Hop ! 27 septembre 19:58

                  @troletbuse : 

                  Des esclaves pour les servir et des mercenaires pour nous combattre.


                • 2 votes
                  bob14 27 septembre 16:03
                  La "gauchiste" au service du pouvoir...MDR
                  2eme...

                  • 2 votes
                    ezechiel 27 septembre 23:08
                    ""Accueillir les migrants, c’est se défendre nous-mêmes"

                    Saint-Denis (film vidéo du centre-ville) n’est qu’un exemple parmi les innombrables communes de la banlieue parisienne où la population française de souche a été totalement remplacée par une population d’origine extra-européenne (berbères, arabes, africains sub-sahariens, asiatiques, indiens, etc...) en moins de 30 ans. Dans les rues de la ville, on n’entend presque plus personne parler français.
                    Ceci impliquant un bouleversement du paysage culturel, cultuel et ethnique.
                    Les prénoms donnés ne sont plus Christophe, Matthieu, Sylvaine et Estelle, mais Rachid, Mohamed, Youssouf, Fatoumata et Kakambwa.
                    Les nouveaux arrivants n’ont plus comme héritage Aristote, le Christ, Jeanne D’Arc, Descartes, Pascal ou Chateaubriand, mais le Coran, le Ramadan, le Zouk, le Wolof et l’arabe. (une trentaine de boucheries islamiques pour 90 000 habitants, pas une seule boucherie traditionnelle !!!), 7 ou 8 écoles coraniques enseignant l’Islam radical aux jeunes musulmans, et la grande mosquée financée par l’Arabie Saoudite flanquée de son minaret (islam radical wahhabite), inaugurée par le bon maire communiste.
                    http://islamineurope.unblog.fr/2013/09/23/video-conference-du-cheikh-saoudien-abderrahmane-al-barak-au-centre-deducation-du-palmier-cep-de-saint-denis-les-chretiens-seront-avilis-et-humilies-le-jour-de-la-resurrection/
                    http://islamineurope.unblog.fr/2012/08/01/conference-du-cheikh-ghassen-khalil-mohamed-musallam-au-centre-tawhid-bastion-de-lislam-radical-a-saint-denis-les-colons-sionistes-violent-colonisent-et-occupent-les-terres-de-nos-freres-en-pa/

                    A Pantin, la dernière boucherie traditionnelle a fermé en 2011, il n’y a plus que des boucheries islamiques.


                    L’extinction de la population française est programmée à grande échelle par l’ONU et l’UE pour être remplacée par une population extra-européenne (berbères, arabes, asiatiques, africains sub-sahariens), une "migration de remplacement", l’avènement d’une Europe noire et une tiers-mondisation du pays.


                      • vote
                        Earthnet Earthnet 28 septembre 08:58

                        « Votre amour du prochain n’est que votre mauvais amour pour vous-même. »


                        • vote
                          njama njama 28 septembre 12:01

                          Si même l’Union €uropéenne n’a pas de frontières extérieures, elle est en réalité un bastion de la mondialisation.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès