• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Michel Collon à CSOJ : "L’OTAN est une association de criminels"

Michel Collon à CSOJ : "L’OTAN est une association de criminels"

En 2012, quand Frédéric Taddeï animait encore Ce Soir ou Jamais sur France 3, Michel Collon était intervenu pour expliquer la véritable nature de l'Otan ainsi que les liens entre notre modèle économique et les guerres de pillage.

Tags : Guerre OTAN Michel Collon




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • 4 votes
    maQiavel maQiavel 16 janvier 17:18

    Je me souviens de cette intervention. C’était énorme d’entendre ça sur une chaine de grande écoute à l’époque.


    • 2 votes
      QAmonBra QAmonBra 16 janvier 19:10

      @maQiavel

      Je m’en souviens aussi, c’est ainsi que j’ai découvert M. Collon et c’est ce genre d’émission, totalement à l’honneur de F. Taddeï, qui lui ont justement coûté sa présence au prétendu service public. . .


    • vote
      maQiavel maQiavel 16 janvier 22:46

      @QAmonBra
      Tant pis, il est bien chez les Russes maintenant. 


    • 1 vote
       Saladin Saladin 16 janvier 17:38

       Regardez la tête que tirent ces blancs derrière Michel Colon.


      • 2 votes
        maQiavel maQiavel 16 janvier 17:45

        @Saladin
        Ces blancs ? Pourquoi les désigner par leur couleur de peau ? 


      • 1 vote
         Saladin Saladin 16 janvier 18:14

        @maQiavel Par colère ou provoc, je sais pas, c’est la première fois que j’utilise ce terme. Mais j’en veux plus aux ptits bourgeois autour de Colon qu’à n’importe quel blanc contre qui je n’ai rien. Et je ne suis pas algérien alors venez pas me faire cier avec vos histoires de colonisations...


      • 3 votes
        maQiavel maQiavel 16 janvier 22:54

        @Saladin

        Je ne faisais pas la leçon, je posai une question. Habituellement ce sont les militants intersectionnels et décoloniaux qui aiment utiliser le terme « blanc » à tout va, donc j’étais curieux.

        Je ne fais jamais la leçon de toute façon, il y’a des gens sur ce site qui sont racistes envers les noirs ou les arabes, et je ne leur fais pas la leçon non plus.

        Par contre je donne mon avis. Je trouve que cette caractérisation des individus par leur couleur de peau est raciste ( même si ces militants prétendent que la blanchité n’est pas une caractéristique biologique mais une construction sociale), et j’ai tendance à renvoyer les gens qui ont cette conception du monde dos à dos avec l’extrême droite raciste.


      • 2 votes
        Super Cochon 20 janvier 13:45

        @Saladin
        .
        " @maQiavel Par colère ou provoc, je sais pas, c’est la première fois que j’utilise ce terme. Mais j’en veux plus aux ptits bourgeois autour de Colon qu’à n’importe quel blanc contre qui je n’ai rien. Et je ne suis pas algérien alors venez pas me faire cier avec vos histoires de colonisations... "
        .
        Assume ton racisme ANTI-blanc ! ....... et sur le colonialisme français , tu ferrais mieux de ne pas l’ouvrir , quand on connais le passif des musulmans en matière d’esclavagisme et de colonialisme ! ........ Au sujet de l’Algérie , les européens en avaient marre de se faire voler leurs navires marchants et kidnapper leurs équipages par des pirates musulmans travaillant pour le compte des Ottomans . Sans compter les nombreuses razzias sur nos cotes !

        .
        13 siècles d’esclavagisme Arabo-Musulman sur les populations noires africaines qui ont causé 17 millions de morts ! ......... ça te dit quelque chose ?
        .
        Sans compter les millions d’esclaves européens blanc !


      • 2 votes
        Vraidrapo 16 janvier 22:49

        Quel décalage avec le contenu aseptisé des débats actuels... en 8 ans seulement !

        Quelle régression !

        Taddéi se trouve sur Russia Today, mais Free qui avait ajouté RT à son bouquet a vite fait machine arrière...


        • vote
           Saladin Saladin 16 janvier 22:55

          @Vraidrapo Oui Taddéi  est vraiment très décevant sur rt où il se sent obligé d’inviter au moins deux juif quand il parle de la Syrie ou du Yémen...
           


        • vote
           Saladin Saladin 17 janvier 00:08

          @Vraidrapo Entendu...


        • 2 votes
          Vraidrapo 17 janvier 04:54

          @Saladin
          au moins deux juif


          Si ces juifs sont de la trempe de Serge Halimi, j’applaudis des 2 mains !
          Si c’est Bernard Guetta (ou Konh-Bendix) et Ali Badou... au secooouuurs.
          K-B est "réservé" aux affaires françaises (voir européennes), Guetta c’est pour l’international. Ali Badou est agent polyvalent accrédité par "le" lobby des media...


        • 1 vote
           Saladin Saladin 17 janvier 05:14

          @Vraidrapo Non ils n’étaient ni de la trempe de Serge Halimi, ni de celle de Gilad Atzmond ou de Norman Finkelstein que l’on ne verrait jamais sur nos chaines de télévision. Non c’était les habituels Frédérique Encel spécialiste en tout dès que l’on risque de parler d’Israel, vue qu’on va parler de tout les pays qui sont autour de cette chose.


        • vote
           Saladin Saladin 17 janvier 06:20

          Mais le sionisme était condamné à échouer, pour des raisons évidences : dans une culrure métaphysiquement centrée sur une idéologie de l’exil, la dernière chose à laquelle on puisse s’attendre est un retour au bercail réussi. Dans le but de réaliser sa promesse, le sionisme devait se libérer de l’idéologie juive de l’exil, et de la religion de l’Holocausce. Mais il n’a pas réussi à le faire. Pétri jusqu’à la moelle de l’idéologie de l’ exil, le sionisme se mit à nuire aux Palestiniens pour conserver son bsession de l’identité juive. (Quel juif errant ?)


          • 1 vote
            Vraidrapo 17 janvier 10:47
            Le réseau mondial des bases militaires US Les fondements de la terreur des peuples ou les maillons d’un filet qui emprisonne l’humanité

            https://www.mondialisation.ca/le-r-seau-mondial-des-bases-militaires-us


            Extrait :

            La plupart des sources de renseignements sur cette question (notamment C. Johnson, le Comité de Surveillance de l’OTAN, l’International Network for the Abolition of Foreign Military Bases,etc.) révèlent que les Étatsuniens possèdent ou occupent entre 700 et 800 bases militaires dans le monde.

            Conçue par Hugh d’Andrade et réalisée par Bob Wing la carte 1 intitulée : « U.S. Military Troops and Bases around the World », « The Costs of « Permanent War » publiée en 2002 permet de constater la présence de militaires étatsuniens dans 156 pays, de leur présence sur des bases étatsuniennes dans 63 pays, des bases récemment construites (depuis le 11 septembre 2001) dans sept pays et un total de 255 065 effectifs militaires. Cette présence qui se traduit par un total de 845 441 installations diverses couvre, dans les faits, des terrains d’une superficie de 30 millions d’acres. Selon Gelman, en se basant sur les données officielles du Pentagone de 2005, les USA possèderaient 737 bases à l’étranger. Avec celles du territoire métropolitain et de leurs propres territoires les bases couvriraient une superficie totale de 2 202 735 hectares, ce qui ferait du Pentagone l’un des plus grands propriétaires terriens de la planète (Gelman, J., 2007).



            • 1 vote
              maQiavel maQiavel 17 janvier 12:56

              @Vraidrapo

              Bon article. 

              Et après, tu as des gens qui viennent t’expliquer que les USA ou la Chine c’est kif kif bourricot. Alors que la Chine n’a qu’une seule base militaire hors de son territoire ( entouré de quatre autres bases internationales au passage). Et c’est là qu’on te dit, « ouééé méééé un jour la chine fera la même chose  ». Peut-être bien. Peut être pas. On n’en sait rien, c’est de la spéculation. En tous cas on ne peut pas accuser la Chine pour des actes qu’elle est peut-être susceptible de commettre éventuellement un jour smiley mais pour ce qu’elle fait ici et maintenant.

              Attention, je ne dis pas que la puissance chinoise est un enfant de cœur, je n’aimerai pas vivre dans un régime pareil, de plus elle a de nombreux conflits frontaliers avec ses voisins qui la craignent, mais la mettre sur le même plan que les USA dans le système international n’a aucun sens.


            • vote
              Vraidrapo 17 janvier 13:29

              @maQiavel
              Incorrigibles, ces media français sont suprémacistes par délégation, en plus de cela, ça ose revendiquer la Démocratie à longueur d’antennes :
              Quand j’entends les "experts" invités par Mme Roux, Quin expliquer la politique de Trump en évoquant la posture de Poutine, de la Chine un jour et reprendre les mêmes arguments un autre jour en évoquant l’URSS, je me pose des questions :
              nous pensent-ils à ce point amnésiques ou stupides
              sont-ils eux-mêmes amnésiques ou stupides ?


            • vote
              maQiavel maQiavel 17 janvier 15:27

              @Vraidrapo

              Ce sont surtout des gens avec un imaginaire particulier que je qualifie d’occidentalisme ou de suprématisme occidental. Dans cet imaginaire messianique, l’occident a la mission exceptionnelle de façonner l’ordre mondial en exportant ses valeurs, ses normes, ses modèles à tous les pays et tous les peuples de la Terre. Et puisque l’hégémonie matérielle est étroitement liée aux hégémonies spirituelle, intellectuelle, culturelle et informationnelle, les personnes qui ont cette représentation du monde légitiment la perpétuation de l’infrastructure technique, économico-financière, politico-militaire permettant potentiellement un contrôle mondial.

              Et évidemment, dans cet universalisme des valeurs de façade qui est en réalité un suprématisme qui ne reconnait que la légitimité de l’occident à agir au nom de l’humanité entière en tant que centre unique de décision sur la majeure partie des grands enjeux, les Etats unis sont la plus exceptionnelle des nations exceptionnelles. Cela donne lieu au sein de l’élite américaine à des réactualisations de la fameuse « Destinée manifeste », qui a une forte imprégnation vétéro-testamentaire lié à leur culture calviniste : les US sont la nation choisie par Dieu, historiquement unique, prééminente dans les affaires du monde et méritant un statut spécial, presque divin. L’ordre mondial est alors conçu comme une construction occidentalo-centrique dans laquelle les USA constituent le noyau faisant office d’arbitre mondial tandis qu’une constellation de pays occidentaux organisés autour de ce centre reproduisent le modèle états-unien selon divers degrés d’exactitude. C’est le fameux « Nouvel ordre mondial » invoqué par Bush au début des années 90. Ce monde unipolaire semblait être une réalité établie dans ces années là et c’est ce qui a fait déduire par certains analystes états-uniens qu’on était arrivé à la « fin de l’histoire ».

              C’est fondamentalement pour ça qu’il y’a une telle haine de la Russie et de la Chine chez les journaleux qui sont imprégnés de cet imaginaire : en rejetant le principe d’universalité des valeurs occidentales, en postulant que les spécificités culturelles de chaque civilisation doivent être préservées et consolidées et non pas dissoute dans un occidentalisme cosmopolite, et surtout en ayant la puissance de faire valoir leur point de vue, ils contestent à l’occident la prétention à être une référence universelle pour tous les autres pays du monde, la Chine et la Russie sont donc considérés comme des menaces et des puissances révisionnistes.

              Les simples citoyens qui sont solidaires de cet imaginaire suprématiste ne comprennent pas que ce suprématisme est aussi très fortement oligarchique : pour ces « élites » , les masses occidentales ne sont rien d’autre qu’un troupeau qu’elles méprisent et qu’elles sont prêtes à sacrifier si leurs intérêts l’exigent.


            • vote
              Vraidrapo 17 janvier 20:33

              @maQiavel

              les US sont la nation choisie par Dieu

              Si c’est le dieu dont il est question dans l’ancien testament avec les "10 commandements" et tout le bazar. Je trouve qu’ils se prennent beaucoup de libertés, c’est rien de le dire... ( ça vole, ça massacre, ça ment et ça fornique à Bush que veux-tu...idem pour les hébreux)
              Ou bien il y a des choses que les pères Maristes nous ont cachées...


            • vote
              yoananda2 17 janvier 11:15

              Factuel mais partiel.

              Michel à disons, de mon point de vue, 98% raison, mais comme c’est un gauchiste, il ignore plusieurs pans de la réalité.

              Tout ce qu’il dit sur l’OTAN est factuel. Mais dire "ce sont des criminels et pas des démocrates", c’est, je ne veux pas être insultant car je ne lui arrive pas à la cheville, c’est idiot : les démocrates sont aussi des criminels, d’un autre genre, complice des premiers.

              Il esquisse une analyse systémique (l’OTAN sert à faire tourner la boutique économique "essoufflée") mais ne va pas jusqu’au bout. Si les peuples occidentaux "acceptent" l’OTAN ce n’est pas juste parce que la propagande est trop forte, c’est surtout parce que les réservoir d’essence sont plein.

              Je suis de tendance anarchiste, mais il croit quoi Collon, que l’économie mondiale peut s’organiser spontanément dans la joie et la bonne humeur sans qu’il n’y ai un gros salopard qui mette tout le monde d’accord ? Et comme disait je ne sais plus qui "ce sont des salauds, oui, mais ce sont nos salauds". Qu’est-ce que ça veut dire cette phrase ? qu’on acceptes d’être dominé par des salauds parce que ce sont "les notre", c’est à dire, ceux de notre race ou civilisation ? non ! ça veut dire qu’on préfère les notre plutôt que ceux d’en face.

              Collon semble croire qu’on va pouvoir s’organiser tranquillou en multi-polaire avec Poutine d’un coté, les chinois de l’autre, les africains, les sud-américains, et les moyen-orientaux selon un code commun ... Bon peut-être, dans l’absolu. Et même en pratique ça s’appelle l’ONU, le NOM, c’est le projet mondialiste d’Attali et de bien d’autres. Peut-être qu’on y arrivera, et si on y arrive il faudra abattre l’OTAN. Mais pour le moment, ce n’est pas d’ou l’on vient, et rien ne garantit que c’est la ou on va.

              Donc bref, ce que je veux dire c’est que jusqu’à preuve du contraire, et l’histoire de l’humanité le démontre, il y aura toujours un big boss, et on préfère que le big boss ne soit pas chinois ou musulman, on préfère un gus de chez nous. Et ça, Collon ne l’aborde absolument pas, il fait comme si l’affaire était entendue. Il a le droit de le croire mais il faut qu’il l’explicite. Sinon, c’est du gauchisme. C’est du gauchisme.

              Collon à d’autres points aveugle dans son analyse. Les races d’une part (normal dans le climat médiatique de l’époque), et, le pire selon moi, la technosphère. Il ne comprends pas que le "vrai" ennemi, c’est skynet, la matrice, et pas tel ou tel ou gus. Il y a une logique technologique qui sur-détermine l’OTAN. Et si on fait l’impasse la dessus, encore une fois, on fait du gauchisme.

              Mais reste que tout ce qu’il dit est factuel. C’est simplement partiel. (de mon point de vue).

              Dernier point : tout ce qu’il dit est utilisé contre les blancs et l’occident par d’autres puissances en devenir.


              • 3 votes
                Hijack ... Hijack ... 17 janvier 12:49

                Otan ??? "Otan" en emporte le vent !

                A quoi elle sert ??? Elle ne sert plus depuis longtemps ... n’a plus lieu d’être.

                Cependant ... bcp de nations se sentent l’obligation d ’être soumis à un état "esclavagiste des plus faibles". Comme dirait l’autre : plus l’oppresseur et vil et plus l’esclave est servile  !

                [Allusion ici aux nations esclaves, soumises au plus puissant maléfique].




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Albar


Voir ses articles







Palmarès