• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Morad El Hattab/Karl Zéro au Défi de la vérité, lutte contre la (...)

Morad El Hattab/Karl Zéro au Défi de la vérité, lutte contre la pédocriminalité

Défi de la vérité :

 

Morad El Hattab

 

Karl Zéro : manifeste contre la pédocriminalité en France

 

 

https://www.francesoir.fr/

 

Tags : Enfance Témoignage Pédocriminalité Manipulation




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 28 janvier 11:43

    Francesoir c’est plutôt un défi à la vérité.

    Première vidéo : en cas de divorce il arrive qu’une des parties pour avoir la garde des enfants dénonçe des actes de pédophilie. Une étude a été faite, dans la grosse majorité c’est de l’affabulation.

    Avec la circulaire Royal qui instituait la délation dans l’éducation nationale, 73% des enseignants qui sont arrivé en justice on été innoncentés mais ont eu leur vie brisée.

    Depuis peu, en cas de classement sans suite ou non-lieu le parquet se retourne automatiquement contre le plaignant pour dénonciation calomnieuse, 45000€ et 5 ans ça calme. Trop de personnes à la vie brisée et encombrement de la justice en sont la cause.

    Ce brave Morad n’a pas eu la garde de ses enfants, la justice bouge avec du solide.

    Qu’on paume un papier c’est possible, mais qu’on en paume des dizaines dans différents endroits sous différentes juridictions c’est comme gagner 3 fois d’affilé au loto.

    Si les autres médias ne s’occupent pas de son affaire c’est que ça pue l’affabulation, normalement ils apprécient ce genre d’affaires qui jouent sur l’émotionnel.

    La deuxième vidéo : Karl zéro, en perte de vitesse pour ne pas dire au fond, il a pris trop de libertés avec le factuel dans ses reportages, plus personne n’en veut, même pas Gloser.

    Une ancienne diva qui passe sur des chaines complotistes pour avoir un peu de visibilité, il radote.

    Bon un cocu et une ancienne diva, c’est suffisant pour un blog à fakes niews.


    • 3 votes
      Pyrathome Pyrathome 28 janvier 14:52

      smileybOzO

      Tu vas venir aussi nous expliquer pourquoi ces gens n’ont pas de procès en diffamation et calomnies, alors que leurs accusations sont graves et sourcées ????

      Seules réponses, on ne répond pas et on censure, voire on "reset", un accident est si vite arrivé....

      Moi si je dis que mon voisin est un pédocriminel, il va m’attaquer en justice et il aura bien raison si je n’ai pas de preuves et je suis mal....mais si j’en ai, c’est lui qui est mal !



    • 3 votes
      Hijack ... Hijack ... 28 janvier 17:36

      @sls0

      Heureusement que tu n’es pas juge ... tu en ferais des gaffes, par zèle inversé !

      Il y a des abus de toutes sortes, de fausses accusations tout ça ... mais les crimes dénoncés sont réels, quoi que tu dises. Et les crimes réels, il faut des preuves pour condamner. Que si d’aucuns innocents voient leur vie brisée ... c’est le mauvais côté que l’on ne peut éviter, c’est la sté qui est ainsi et il ne faut surtout pas arrêter sous ce prétexte.


    • vote
      sls0 sls0 28 janvier 18:09

      @Hijack ...
      Dans le peu de chiffres que j’ai pu trouver les crimes dénoncés c’est 73% de gens salis qui vont parfois jusqu’au suicide qui sont innocentés. Ca fait quand même du collatéral.
      Depuis 2002 ils ont laissé tomber le problème. Un proposition qui était pas mal c’était la confrontation des parents et des enfants avec assistance et contrôle d’un psychologue qui aurait fait le trie avant la judiciarisation.
      C’est seulement dernièrement que la poursuite automatique pour dénonciation calomnieuse par le parquet existe et pas seulement pour la pédophilie.
      Ca fait réfléchir, c’est surtout les maires qui se prenaient plein de plaintes parfois absurdes.
      Avant seul les enseignants soutenus par un syndicat pouvaient se permettre pécuniairement la poursuite et laver un peu leur honneur, en cas de divorce coté finance ça coince et porter plainte pour calomnie coute cher. Le divorce n’est pas une période d’abondance.
       
      Dire que Morad dit vrai ou non je ne sais pas, il y a aucun élément associé. On ne peut pas prendre parti.
       D’habitude je cite toujours Euclide : tout ce qui est affirmé sans preuve peut être rejeté sans preuve. Je ne vais même pas jusque là, j’écris je ne sais pas.
      Je relève quand même des incohérences dans son récit qui me font douter.

      Une chose qui m’a fait sourire c’est quand Guy Georges qui c’était spécialisé dans la vieille est pris comme exemple, c’est peut être rajouter de l’émotionnel mais ça sonne franchement faux.


    • 2 votes
      Hijack ... Hijack ... 28 janvier 18:26

      @sls0

      J’ai pas vérifié tes chiffres ... mais 73 % de gens salis, sur combien d’accusés véritables et encore mieux, combien de pédo même pas soupçonnés ?
      Accuser quelqu’un d’un truc aussi abominable est condamnable ... mais la justice sait cela. 73 % est un pourcentage ... mais sur combien de cas en réalité pour se faire u ne idée ?

      Tu cites souvent Euclide ... mais pour savoir s’il y a eu preuve ou pas ... encore faut-il avoir cherché sérieusement et à fond, ce qui n’est pas donné à tout le monde.


    • 6 votes
      Super Cochon Super Cochon 31 janvier 11:56


      SCANDALE - en Allemagne , la pédophilie était organisée par l’Etat ! .
      Pendant plus de 30 ans , les autorités berlinoises ont confié des enfants à des pédophiles !



      A partir des années 1970, à Berlin, la garde d’enfants sans-abri a été confiée – avec la bénédiction des autorités – à des pédophiles. Un rapport montre l’implication d’universitaires respectés et d’hommes politiques dans le réseau.


      Il est des victimes pour lesquelles l’on ne s’indigne pas, ou si peu. Peut-être parce que l’horreur de ce qui leur est arrivé est trop grande que, par un mécanisme de défense, on préfère ne pas la voir. Parce que la regarder en face bouleverserait sans l’ombre d’un doute la vision du monde dans lequel nous vivons.

      Les victimes du « projet Kentler » sont de celles-là. A partir des années 1970 en Allemagne, dans la foulée de la révolution sexuelle, le professeur de psychologie Helmut Kentler (1928-2008) a mis en place ce qu’il considérait comme une « expérience ». Il a fait placer des enfants sans-abri de Berlin-Ouest sous la garde de pédophiles, avec pour hypothèse que ces hommes seraient des parents particulièrement aimants. Et que leur pédophilie in fine aurait des « conséquences positives » sur le développement des enfants. Durant sa carrière, Helmut Kentler, qui occupait un poste important au centre de recherche pédagogique de Berlin, était une personnalité reconnue du monde de la psychologie, faisant part régulièrement de son expertise dans des rapports au Sénat de Berlin. Il a par ailleurs écrit un ouvrage – devenu un best-seller – sur la « libération sexuelle », dont l’une des thèses défend les rapports sexuels entre adultes et enfants, les présentant comme inoffensifs.


      Bénédiction des autorités

      Après les témoignages de plusieurs victimes, des chercheurs de l’université de Hildesheim ont mené sur le sujet une vaste étude dont ils viennent de publier les résultats. Elle a notamment permis d’établir que le programme d’Helmut Kentler a perduré plus de 30 ans durant, avec la bénédiction des autorités berlinoises. Les services de protection de l’enfance de Berlin aussi bien que le Sénat ont non seulement fermé les yeux sur ces activités, mais les ont même approuvées. Comble du cynisme, certains des parents d’accueil bénéficiaient d’une aide sociale pour leur activité.


      Cette enquête démontre donc qu’il existait un « réseau » entre les établissements d’enseignement, le bureau de la protection de la jeunesse et le Sénat de Berlin, dans lequel la pédophilie était « acceptée, soutenue, défendue », selon le même rapport. A titre d’exemple, le rapport explique comment un certain Fritz H., dont le casier judiciaire était lourd de cas de maltraitance d’enfants, a pu violer au moins neuf enfants qui lui avaient été confiés dans le cadre de ce programme. En dépit de signes avant-coureurs particulièrement inquiétants, les responsables de la protection de la jeunesse de Berlin l’ont systématiquement choisi comme parent d’accueil, lui confiant des enfants âgés pour certains de six ou sept ans.


      Le profil des parents d’accueil fait par ailleurs froid dans le dos, plusieurs d’entre eux étant des universitaires respectés. Des responsables de l’Institut Max Planck, de l’Université libre de Berlin et de la célèbre école Odenwald de Hesse, en Allemagne de l’Ouest (qui a été au centre d’un scandale pédophile majeur il y a quelques années), étaient ainsi partie prenante au réseau. Des hommes politiques sont également cités dans le rapport comme ayant eu « une main » dans l’affaire  : trois anciens sénateurs sociaux-démocrates (SPD), Carl-Heinz Evers, Kurt Neubauer, et Kurt Exner.


      " Ils ne voulaient qu’aucun nom ne soit cité. Et ils ont atteint leur objectif. Ils ont défendu le système "


      Voilà qui explique sûrement la réticence des autorités, et particulièrement du Sénat berlinois, à faire toute la lumière sur cette affaire dont l’ampleur véritable est à l’heure actuelle inconnue puisqu’on ignore le nombre de victimes. « Au sous-sol du bâtiment administratif de l’éducation, il y a environ 1 000 dossiers qui n’ont pas pu être traités », a incidemment fait savoir Wolfgang Schröer, membre de l’équipe de recherche à Hildesheim lors de la présentation du rapport.

      Les révélations de cette étude ont été qualifiées de « choquantes et horribles » par la sénatrice de Berlin à la jeunesse et à l’enfance, Sandra Scheeres (SPD), qui a assuré que le gouvernement allait entamer des « discussions sur des compensations financières » pour les victimes, même si le délai de prescription est dépassé pour certains de ces crimes. Elle s’est cependant gardée de faire tout commentaire sur les 1 000 documents évoqués par Wolfgang Schröer, ou encore sur l’implication présumée de membres de son parti politique dans le réseau. Pour Marco et Sven, deux victimes du « programme » qui poursuivent en justice le gouvernement berlinois, les promesses du Sénat viennent trop tard et sont bien trop peu. Cités par Deutsche Welle, ils notent qu’un homme présumé clé du réseau, l’ancien responsable d’un bureau d’aide à la jeunesse, est toujours en vie. Pourtant, il n’y a jamais eu d’enquête : « Ils ne voulaient qu’aucun nom ne soit cité. Et ils ont atteint leur objectif. Ils ont défendu le système. »

      https://francais.rt.com/international/76126-pendant-plus-30-ans-autorites-confie-enfants-pedophiles

    • 6 votes
      Super Cochon Super Cochon 31 janvier 11:57

      .
      .
      Vidéo IMPORTANTE ! ........ à télécharger !
      .
      .
      Quand la police anglaise étouffe les affaires de Pédophilie organisée !

      .
      .
      L’inspecteur John Wedger lanceur d’alerte témoigne des crimes à grande échelle des réseaux pédophile en Grande Bretagne qui sont volontairement étouffé par l’État .
      .
      .

      VIDEO — 32 minutes
      .
      https://www.youtube.com/watch?v=8HnjXgT9F7E&feature=emb_title

      .
      .


    • 6 votes
      Super Cochon Super Cochon 31 janvier 12:00

      Réseaux Pédo-Sataniste des Elites

      .

      Pédocriminalité d’élite Sataniste-Cabaliste qui s’octroie le droit de TUER des d’enfants en toute impunité sans qu’AUCUN médias dominants n’en parlent , avec la complicité bienveillante d’une Justice qui ne mènent AUCUNE enquête ! ....... En 2000 , la journaliste Elise Lucet avait montré et mis à jour une organisation pédocriminel-Sataniste d’Élite comprenant des Juges , des policiers , etc , dans un documentaire intitulé "Viols d’enfants : la fin du silence ? ".......... Y a t’il eut une enquête ? ....... Non , l’affaire à été étouffée et le documentaire disparait à chaque fois qu’il est posté sur Youtube !

      .

      Pour ceux qui veulent le voir , voici le lien

      .
      VIDEO — durée 1h36 

      .

      https://www.facebook.com/LanceurdAlerteOfficial/videos/viols-denfants-la-fin-du-silence-par-elise-lucet-int%C3%A9grale/1043775232480374/


      .
      .


    • vote
      Super Cochon Super Cochon 31 janvier 12:00

      .


    • 6 votes
      Super Cochon Super Cochon 31 janvier 12:14

      .
      .
      Comme d’habitude ! ....... sls0 qui vient défendre les réseaux pédophile avec les mêmes techniques habituelles , minimiser les faits , relativiser les crimes pédophilies , mettre en doute les reportages , salir le travail de ceux qui enquêtent sur ces réseaux , etc ... !
      .
      .
      VOICI un exemple de ce que dit sls0 ...... " La deuxième vidéo : Karl zéro , en perte de vitesse pour ne pas dire au fond , il a pris trop de libertés avec le factuel dans ses reportages , plus personne n’en veut , même pas Gloser . "
      .
      .
      Mais sls0 ne donne JAMAIS de preuves de ce qu’il affirme ! ........ On attend avec impatience que sls0 nous donne des preuves que Karl Zéro à menti dans son enquête sur les réseaux pédophile !
      .
      .
      Lien du documentaire de Karl Zéro
      .
      VIDEO ...... " Zandvoort , le fichier de la honte "
      .
      https://www.youtube.com/watch?v=0lRLztD1SEs
      .
      .
      .


    • 6 votes
      Super Cochon Super Cochon 31 janvier 12:15

      .
      Lien du Documentaire de Karl Zéro
      .
      .

      VIDEO ...... " Zandvoort , le fichier de la honte "
      .
      https://www.youtube.com/watch?v=0lRLztD1SEs
      .
      .
      .


    • 6 votes
      Super Cochon Super Cochon 31 janvier 12:31

      .
      .
      Les journaux de Gauche qui soutenaient la légalisation de la pédophilie !
      .
      .
      .
      Libération a-t-il soutenu la pédophilie en 1974 ?
      .
      .
      https://www.liberation.fr/checknews/2017/09/24/liberation-a-t-il-soutenu-la-pedophilie-en-1974_1652441
      .
      .
      .


    • 6 votes
      Super Cochon Super Cochon 31 janvier 12:33

      .
      .
      Quand la Gauche militait pour la pédophilie !
      .
      .

      https://lesobservateurs.ch/2016/03/25/quand-la-gauche-militait-pour-la-pedophilie/
      .
      .


    • 2 votes
      Hijack ... Hijack ... 28 janvier 17:31

      Je ne connaissais pas le Morad (de la première vidéo), courageux et très précis dans ses accusations. 


      • 3 votes
        Djam Djam 28 janvier 20:32

        @ Pyrathome

        Merci pour ce relai... je confirme ici l’existence de ces réseaux, comme ceux de la prostitution pour le milieu politique... j’ai connu...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Pyrathome

Pyrathome
Voir ses articles


Publicité





Palmarès