• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > O. Delamarche. Noyautée par les États-Unis, l’Europe est impuissante

O. Delamarche. Noyautée par les États-Unis, l’Europe est impuissante

La taxation des GAFA est un enjeu pour le gouvernement qui essaie de retrouver une légitimité. Mais Olivier Delamarche nous explique que l'Union Européenne est une organisation noyautée par les États Unis au sein d'une union économique mal ficelée.

 

Tags : Europe Etats-Unis Google Apple Facebook Olivier Delamarche




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Vraidrapo 17 décembre 2018 19:03

    Le Yankee peut tout se permettre avec nous :

    pomper 9 Mds $ à la BNP et remettre à neuf la police de New-york,

    pomper 3 Mds $ au Crédit Agricole et 1,5 Mds à la SocGen qui doivent fermer des Agences ou ne pas remplacer les départs à la Retraite

    mettre en difficulté une société française pour la racheter à bas prix :

    on passe une grosse commande qu’on annule et la boite française en difficulté de trésorerie est racheté par ceux-là même qui ont monté le coup,

    les démêlés de FORD avec Bruno Le maire à propos d’une usine de Blanquefort,

    la braderie des licences des générateurs des centrales nucléaires d’Alstom

    Vendredi 19 décembre, dans un complet silence médiatique, les actionnaires d’Alstom ont approuvé à la quasi-unanimité le passage sous pavillon américain du pôle énergie du fleuron industriel. 70% des activités d’Alstom sont donc vendues au conglomérat General Electric (GE). Que cela signifie-t-il concrètement ?

    Le protocole d’accord approuvé par Emmanuel Macron en novembre et voté par l’assemblée générale d’Alstom, le 19 décembre, est proprement hallucinant ! tant il fait la part belle à Général Electric et ne correspond pas à ce qui avait été négocié et présenté au printemps dernier.

    Au-delà des éléments de langage des communicants et de la défense de Patrick Kron, il s’agit, bel et bien de la vente - oserais-je dire, pour un plat de lentilles - d’un des derniers et des plus beaux fleurons de l’industrie française à General Electric.

    http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2015/01/05/31007-20150105ARTFIG00339-vente-d-alstom-les-dessous-des-cartes-par-jean-michel-quatrepoint.php

    (liste à compléter...)


    • vote
      joelim joelim 17 décembre 2018 20:46

      Bravo. Aussi percutant, convaincant et lumineux que Todd.

      En face on a Mélenchon qui s’excite certes (à force de moulinets tout à fait élaborés et esthétiques, inspirés même), mais qui frexite pas. Il y en a qui aiment beaucoup les moulinets.


      • vote
        joelim joelim 17 décembre 2018 21:31

        "Si on sort de l’euro c’est la fin du monde"

        Ah Ah Ah, que peuvent-ils répondre à ça (voix du PDG de la World Company) ?

        Les GAFAs ne payent pas d’impôt mais on n’y peut rien car des locataires de l’immeuble ne sont pas d’accord (c’est normal car ils y gagnent en loucedé). On va pas les gronder non ? c’est nos valeurs grandioses de l’UE. C’est nos valeurs humanitaires, et tout ça. Arrêtez de vous croire prioritaires (nouvel argument gratuit,et plein de non-sens, en promo pour les médias pourfendeurs du dragon jaune en mal de copie et en déprime smiley ).

        L’Irlande paradis fiscal géant on le savait il y a longtemps déjà, et ça continue, alors que Delamarche a raison de pointer cela l’UE aurait pu faire un donnant-donnant quand il a fallu renflouer ses banques. Il dit que c’est bien la preuve que c’est voulu, sous-entendu (et dit ailleurs) que nos dirigeants sont les caniches des américains.

        Je pense qu’il faudrait leur demander pour l’Irlande. Exiger des réponses. Etait-ce voulu ? Si c’est une série de ratés, comment expliquer un tel manque de lucidité ? On risque sinon de penser que l’UE est une sorte de consortium de lobbies pilotée par de hauts intérêt financiers en particulier étatsuniens au travers de marionnettes. A l’approche d’élections de l’UE c’est ballot.


      • vote
        Vraidrapo 18 décembre 2018 06:49

        @joelim
        Si les dirigeants des premiers États européens avaient été sincères, ils auraient consolidé l’harmonie (politique au moins, sociale et fiscale) avant d’élargir l’Union à brides abattues pour faire le jeu :
        de l’OTAN en se précipitant sur la Roumanie pour installer des bases de missiles anti-russes comme si ceux de Turquie ne suffisaient pas, jusqu’au bordel de la Place Maïdan en Ukraine avec le concours probables de la CIA
        — des Patronats en multipliant les délocalisations.
        Maintenant prétextant la Règle bien commode de l’Unanimité à 27, il est facile de proclamer qu’on ne peut rien faire quand les gens demandent des réformes populaires.
        Le moindre mal serait d’obtenir un noyau dur européen pour faire quelques miettes de progrès avec les Teutons et les anciens du BENELUX...
        Curieusement la majorité ne semble pas favorable à la sortie de la monnaie unique voir à une dévaluation du Franc pour une politique courageuse mais réaliste et probablement profitable à l’emploi pour tous ????
        Conclusion générale :
        Le libéralisme à l’Occidentale, c’est le chaos urbi et, les massacres orbi !
        Mais où est James Bond !?


      • 1 vote
        joelim joelim 17 décembre 2018 21:52

        Les gilets jaunes sont la population qui commence à comprendre. A force de se décrédibiliser, les médias (même publics, un comble !) ont forcé les gens à se renseigner ailleurs. Ben rongez-vous les ongles maintenant, ça fait plutôt plaisir, des années et des années vous avez mis nos proches dans l’erreur avec une soupe presqu’invariablement parfumée à l’OTAN et au néolibéralisme, et même au néoconservatisme (via clinton-obama), entrainant des incompréhensions intellectuelles familiales multi-décennales. Et le service public ? Delamarche dit qu’on ne peut avoir de débat sur l’euro, c’est 90% grâce à vous. Ca reste à débattre si vous l’osez. smiley Seulement vous avez un nouveau jouet cognitif biaisé pour diaboliser le non néolibéral à savoir la ’postvérité’ (sans comprendre que c’est vous qui êtes dedans et depuis une vingtaine d’années). Quand on vous dit des vérités vous appelez ça fake-news, et quand vous constatez leur cohérence vous utilisez le mot ’post vérité’. Intéressant, de la part de spécialistes de la question.


        • vote
          Vraidrapo 18 décembre 2018 06:35

          @joelim
          C’est exactement ce que nous pensons à la maison, ravi de voir que les "Vraies" Lumières se propagent enfin.


        • vote
          Larry Bird Larry Bird 18 décembre 2018 01:29

          "On est le caniche des Etats-Unis"

          Remarquable sens de la formule. smiley

          "Une équipe de mafieux non-élus qui dirigent l’Europe, et qui prennent des décisions sans tenir compte de ce que les peuples veulent."

          L’évidence, on aura bien essayé de leur dire hein...

          "Bien sûr que nous ne sommes pas en démocratie, alors qu’on arrête de se foutre des Chinois et des Russes."

          Pareil !

          Minute 11:58 : Cornuto ! Fais-toi plaiz Olive ! smiley

          "Quel est le but de tout ça, on peut se demander ?" (l’hostilité irrationnelle contre la Russie)

          Globalement l’une des raisons est sûrement la partie de billard à trois bandes que joue les US avec la Russie depuis des décennies. Un immense enjeu stratégique US au cours du 20e siècle, c’est de tout faire pour éviter que l’Europe et la Russie ne s’allient : la moderne Europe et la puissante Russie... L’accomplissement et le maintient de l’hégémonie Américaine en a toujours dépendu... 

          Nous sommes sous domination US. Nous sommes un pays conquis par l’empire Américain. Certainement depuis 45 de façon générale, mais en tous cas très concrètement depuis 1993...

          (Et des complets "laquais" depuis l’aire Sarkozy...)



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Pyrathome

Pyrathome
Voir ses articles







Palmarès