• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Olivier Piacentini sur Boulevard Voltaire : l’arnaque mondialiste

Olivier Piacentini sur Boulevard Voltaire : l’arnaque mondialiste

Dans cette interview menée par Marc Eynaud, Olivier Piacentini décrit l'arnaque mondialiste au regard de l'actualité récente. Il commente entre autres le soutien de Dilma Rousseff à Jean-Luc Mélenchon suite à la polémique avec Papacito. Il analyse la politique de Macron comme totalement mondialiste et inspirée par les idées de gauche. Il démontre que l'extrême gauche, qui défilera aujourd'hui contre l'extrême droite, est l'idiot utile du mondialisme et du macronisme : elle sert de repoussoir et permet à Macron de capter un électorat de droite effrayé par les inepties et les utopies largement médiatisées de ce courant de pensée. 

Tags : Mondialisme




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Parrhesia 12 juin 21:18

    >>> Il (Olivier Piacentini) analyse la politique de Macron comme totalement mondialiste et inspirée par les idées de gauche.<<< 

    Donc, si nous en croyons ce qui est écrit ci-dessus, Macron serait inspiré par les "idées de gauche"...

    Comme ce qui est mondialiste pouvait être assimilé de près ou de loin à des idées de gauche !!!

    Il est vrai que le bon peuple de France ne reconnaît plus très bien sa main droite de sa main gauche, mais quand même !!!

    Un effet pervers et méconnu d’un nouveau variant Covid qui s’attaquerait à la matière grise, peut-être ???


    • vote
      sls0 sls0 13 juin 12:01

      Le premier geste de Macron ça été la suppression de l’ISF, ensuite l’aide aux multinationales, effectivement c’est un président de gauche.

      Je ne suis pas franchement pour le mondialisme mais ce n’est pas pour ça que je suis réactionnaire.

      Un discours réac cette vidéo. Ca modifie les faits pour faire un mode binaire plus facilement défendable. Là la modification est trop visible.

      Boulevard Voltaire c’est l’extrême droite, on ne doit pas s’attendre à de l’impartial dans un discours extrême.

      Robin de La Roche, dans un article sur boulevard Voltaire, déclare qu’il n’y a que dans les réseaux « de droite » que l’on trouve « un tel salmigondis d’idioties, de rumeurs infondées, de mélanges honteux, bref, de fausses informations ».



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès