• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « On ne sauvera pas la planète tant qu’on n’aura pas compris tout ce qu’elle a (...)

« On ne sauvera pas la planète tant qu’on n’aura pas compris tout ce qu’elle a de sacré. » (Petit Fils de Sitting Bull)

Voici une leçon à méditer du Petif Fils de Sitting Bull (son nom est Ernie Lapointe) :

(sous-titré en Français)

 

Il est intéressant de la mettre en relation avec le Zoroastrisme originel : une religion sans rites axée sur des préoccupations éthiques. »

 

Zoroastre rappelle que Dieu créa d'abord les plantes et les animaux. Il créa ensuite l'homme et le plaça comme protecteur de la nature animale

Tout comme l'homme, les animaux sont dotés d'une âme.

 

 L'éthique de Zoroastre est celle du respect universel de la vie

 

https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/zoroastre-sa-revolution-210455

Tags : Spiritualité




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • vote
    Jérôme L'HÔTE Jérôme L’HÔTE 22 septembre 12:07

    Tout mouvement spirituel, toute religion de qualité, qui n’est pas vécu et pratiqué comme une culture, un ensemble de dogmes à suivre, une obéissance à des intermédiares auto-proclamés se conduisant en réalité en potentats, mêmes charmeurs ;... nous appelle à la spiritualité, en passant par soi-même, en profondeur.

    Parmi monothéismes, spiritualités orientales,et autres, un mouvement récent à l’échelle historique, la Révelation d’Arès (http://michelpotay.info) présente l’avantage de revivifier la spiritualté à destination de mentalités occidentales (illustrées dans les propos d’Ernie Lapointe), en excluant toutes les altérations que les textes fondateurs ont subies à travers les âges, en rejetant en particulier le dictat de conducteurs de conscience et autre tenants d’un pouvoir illégitime sur l’âme, sur l’esprit (ce qui fait de cet événement majeur un sujet tabou pour les journalistes). Le livre qui rapporte cette révélation, est en quelque sorte un renouveau, une réactualisation qu’on peut retrouver en résumé dans Matthieu 5/1-7/29, soit le fameux sermon sur la montagne ; non encore vécu, mis en pratique à grande échelle.


    • vote
      JPCiron JPCiron 22 septembre 22:58

      @Jérôme L’HÔTE

      Bonjour,


      Et merci pour ce commentaire.

      Je suis pour ma part également convaincu que seules la Spiritualité (avec ou sans Dieux) et l’Ethique permettraient un monde vivable pour l’ensemble du Vivant.


      Il y a mille chemins spirituels qui s’éparpillent dans mille directions... mais chacun est une oeuvre de bonne volonté. Je suppose que c’est aussi le cas pour les Pèlerins d’Arès.


      J’ai regardé la note d’introduction du livre dont vous avez fourni le lien. J’ai aussi fait une recherche internet.


      Je note aussitôt une affirmation péremptoire du Groupe (que la science conteste sur bien des points) : Aucun animal ne possède les capacités de l’homme : la parole (outil de l’intelligence), l’individualité, la créativité, l’amour, et la liberté. Bien des Chrétiens se trouvent en accord avec cette affirmation.

      Mis à part la parole (mais il y a mille autres moyens de communiquer) toutes ces capacités se trouvent dans le règne animal. Y compris l’intelligence.


      Je note que cette "Révélation d’Arès" reçue de Jésus puis de Dieu semble être une sorte de variante des Judéo-Chrétiens, qui intégrerait aussi la Révélation du Coran.


      La théologie du Groupe semble dualiste (opposant le « Bien » au « Mal ») , le Mal pouvant se personnifier sous la forme d’« un être invisible maléfique, indépendant »


      Considérant qu’il n’y a "Pas de Bien absolu sans Liberté absolue", tout système de soumission est rejeté (ecclésiastique ou politique).


      Le Groupe rejette l’Évangile de Jean et aussi récuse le concept de Trinité des Chrétiens.


      Le Groupe considère que l’âme humaine n’est pas innée, mais s’acquiert au cours de la vie et croît en fonction des actes, le péché l’abîmant ou la détruisant, la vertu en favorisant la croissance.



       :: :: :: :: :: :: :: :: ::



      Il est vrai que, dans le monde, l’Arbre monothéiste compte un nombre important de branches, chacune comptant bien des rameaux d’où pointent une foule de brindilles. Chacune de ces dernières présentant ses propres variantes.

      C’est une conséquence de la Liberté absolue.



      .


    • vote
      Ozi Ozi 23 septembre 20:35

      Je profite du message consciencieux d’Ernie Lapointe pour partager cette série de documentaires d’Arte :

      _Des grottes au Cosmos | La grande histoire des peuples d’Amérique ---> https://www.youtube.com/watch?v=jOQqywu0WRI&feature=youtu.be&fbclid=IwAR2STtIqNjcGybZh3l9Il9h7Ihfi6Kb8SdRu7hFXZ9snSK9sqH_OG9wSln0

      _La première démocratie Américaine | La grande histoire des peuples d’Amérique ---> https://www.youtube.com/watch?v=_4W1dVLCIWY

      Et pour les plus audacieux de commencer à s’intéresser à l’astrogéométrie

      et aux travaux d’howard crowhurst et de quentin leplat (entre autre) ---> https://messagedelanuitdestemps.org/

      "La cité de Chaco est particulièrement intéressante, car la tradition orale enseigne que les Hopis, devaient trouver l’endroit du milieu sur terre, l’endroit ou la lumière se manifeste. Cette lumière en question est celle du soleil qui forme avec les axes cardinaux des principes géométriques (non évoquées dans le film). Mais une publication scientifique à propos d’un temple Hopi et de Chaco à démontrer l’emploi des principes géométriques et d’une mesure dans l’élaboration des temples. Les connaissances géométrique et astronomique sont évidentes.

      "

      --->https://arxiv.org/ftp/arxiv/papers/1605/1605.09494.pdf?fbclid=IwAR0wtcPHfHielo7piL0dSpE4SBLu_F_S1Ln20F0EKpAKZwMdlOsp0n2e93o

      "On apprend qu’il y a 13 000 ans en Amérique du sud, des humains avaient notés sur une falaise des phénomènes astronomiques, notamment les solstices... Cette découvertes recule l’origine des premiers peuplement de ce continent. Jusqu’alors on pensait qu’il y a 11 000 lors de la fonte des glace seulement des humains s’étaient aventurés par le détroit du Bering.
      Finalement, l’Amérique du Sud étaient peuplés avant la fonte des glaces par des humains soucieux de l’astronomie et exprimant certaines connaissances par des dessins géométriques."



      • vote
        JPCiron JPCiron 23 septembre 22:58

        @Ozi

        Bonjour Ozi,
        et merci pour ces excellentes références.

        En écoutant les commentaires dans le premier reportage, cela me rappelait ceux de Claude Lévi-Strauss sur les Aborigènes d’Australie : des peuples qui ont 50.000 ans d’histoire en totale autonomie.

        Ces Aborigènes, comme les Amérindiens sont souvent regardés comme des ’’sauvages’’, alors que nous autres ignorants refusons de voir leur génie. 
        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/quelle-paix-pour-les-indiens-de-211789

        Lévi-Strauss disait aussi que nous devrions apprendre de leurs expériences, de leurs spiritualités, de leurs civilisations.

        Notre ignorance et notre arrogance sont destructrices.

        .


      • vote
        Quasimodo 24 septembre 12:03

        Entre les proies et les prédateurs de la nature l’homme traîne ses contradictions depuis l’aube de l’humanité en espérant dépasser ses instincts grégaires .


        • vote
          Matlemat Matlemat 25 septembre 10:07

          L’Obs c’est Xavier Niel .



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès