• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pierre Carles : le désarroi esthétique

Pierre Carles : le désarroi esthétique

Un documentaire/reportage de Pierre Carles qui mérite d’être vu, très court -14mn- .
Il montre la vie d’un richissime publicitaire (Daniel Robert) avec un angle nouveau, les questionnements de l’auteur sont remarquable, on a presque envie de dire : tout ça pour ça ... ;-)
 
Source : Pierre Carles : Le desarroi esthetique

Tags : Philosophie




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Olivier Tokyo 23 septembre 2010 15:47

    A vomir. Heureusement qu’il est modeste, qu’est-ce que ça serait si il ne l’était pas le con.


    • 13 votes
      toug toug 23 septembre 2010 15:59

      On voit jamais des reportages comme ca à la TV, sur les bobos, c’est curieux hein.. La majorité de reportages qu’on voit c’est soit sur des pauvres délinquants, soit sur des pauvres mais qui ont la particularité d’être très très cons ( Ça c’est fait pour flatter la bêtise des gens, que le téléspectateur moyen relativise sa propre médiocrité pour qu’il continue à rester con et continue à donner son temps cerveau aux annonceurs et à la propagande idéologique bourgeoise...).


      • 10 votes
        Yoann Yoann 23 septembre 2010 20:33

        Salut Toug, tu as bien résumé la TV et son contenu smiley

        J’aime sa sincérité presque candide, quand vers la fin il dit "J’ai le temps pour toutes les pensées mais je reviens toujours à : Que faire de toute cette liberté ?"


      • 7 votes
        toug toug 23 septembre 2010 21:09

        C’est des zombies... Ces gens se font chier royalement en réalité. Soral qui a côtoyé un peu ce milieu en parle très bien. "Le luxe des objets inerte ne pèsent rien par rapport au fait d’être avec des morts vivants, la qualité de la vie et même le luxe c’est dêtre avec les gens qui vivent, et à un moment donnée quand tu es dans un hôtel 5 étoiles avec cette bourgeoisies, cette hyperclasse qu’on nous montre comme un modèle la vrai vision que tu as c’est le bal des vampires, y a que des morts... Et si tu es un être humain normal tu fais ta valise et tu te sauves..."


      • 3 votes
        gazatouslesetages 24 septembre 2010 02:11

        " Ça c’est fait pour flatter la bêtise des gens, que le téléspectateur moyen relativise sa propre médiocrité pour qu’il continue à rester con"
        .

        ah c’est exactement ça ! montrer toujours plus con que con soi, ça flatte les médiocres.
        merci pour cette analyse.


      • 1 vote
        kondor 23 septembre 2010 21:23

        Alors là franchement, autant j’adore les doc de pierre carles, mais là ...
        c’est quoi ce foutage de geule ??? on s’en bat les *** qu’un gars trip comme ça dans un luxe démeusuré ... c’est quoi le problème là ? Si vous êtes outré par ça, alors bouger vous le cul pour changer la société en profondeur. Parce que excusez moi mais c’est quand meme grace a des "minables" que des gars comme ça arrivent a se faire du blé ... et j’irai même jusqu’à dire : pourquoi ils s’en priverais ? enfin ouvrez les yeux merde, ce qui est révoltant c’est pas ces gars là mais c’est plutôt *ce* qui leur permet d’etre comme ça... ça me fait penser a tous ceux qui défilent pour les retraites : cette bande "d’abrutis" se battent pour leur "servitude volontaire" ... Ne vous trompez pas de combat !

        Une petite fable  : http://www.mecanopolis.org/?p=17408


        • 8 votes
          toug toug 23 septembre 2010 21:32

          Ta rien compris toi... Si tu veux que les gens sorte de leur "servitude volontaire" il faut déjà qu’ils prennent conscience de la laideur de la société bourgeoise. Y a pas à être révolté par ce crétin dans le reportage de Carles.... Y a comprendre que ce monde est moche et qu’on doit pas aspirer à y parvenir comme but dans la vie, ca c’est ca qui fait marcher le système en grande partie, qu’on veuille ressembler à tous ces morts vivants qu’on nous donne en modèle...


        • 1 vote
          kondor 23 septembre 2010 22:12

          "la laideur de la société bourgeoise", "ce monde est moche"... mais enfin l’ami, on n’a pas besoin d’expliquer ça ! Tu parles des conséquences là, alors que moi je te parle des causes ... ils ne faut pas prendre les gens pour des imbéciles et ils n’ont pas besoin de "documentaires" de ce genre pour prendre conscience de ça... je veux dire qu’on ne dévoile un secret a personne ici, ce n’est tout simplement pas constructif.
          Révolter les gens contre les "bourgeois" ce n’est pas du tout la solution, ces derniers ne sont que la partie émergé de l’iceberg.
          Alors tu préfère t’indigner ou avancer dans le débat ?


        • 2 votes
          toug toug 23 septembre 2010 22:20

          Ou tu as vu que je m’indignais ? Tu délires vieux...
          "ils ne faut pas prendre les gens pour des imbéciles et ils n’ont pas besoin de "documentaires" de ce genre pour prendre conscience de ça... je veux dire qu’on ne dévoile un secret a personne ici, ce n’est tout simplement pas constructif."
          C’est ton opinion je ne la partage pas du tout mais vraiment pas... Les gens ont voté Sarko mais faut pas les prendre pour des imbéciles non non... Tu prends tes rêves pour des réalité toi.
          Qu’est tu reproche à ce reportage exactement je comprend pas trop ? Il faut pas montré comment vivent les bourgeois ? c’est indécent ? Et par contre c’est idiot de trouver que leur manière de vivre est indécente sous prétexte que ce n’est que "la partie émergée de l’iceberg"... T’es à coté de la plaque pour moi. Ce reportage de Carles est important et intéressant, autrement plus important que les reportages made in tf1 sur les dealers de drogues...


        • 2 votes
          toug toug 23 septembre 2010 22:27

          "Révolter les gens contre les "bourgeois" ce n’est pas du tout la solution, ces derniers ne sont que la partie émergé de l’iceberg."
          Y a pas à révolter les gens contre les bourgeois tu comprends pas, y a à prendre conscience de la laideur de ce monde pour mieux revenir à une conscience de classe et sortir du rêve " ca pourrait être moi " qui perpétue le système, le gros de l’iceberg...


        • vote
          kondor 23 septembre 2010 22:43

          soit, c’est indécent, mais *uniquement* parce ce que la plupart des gens ne peuvent pas se permettre ce train de vie la. Mais si tu place le problème a un niveau plus global alors (et ce n’est que mon humble avis en effet) ce n’est plus qu’un épiphénomène et ça ne devrait plus intéresser personne.
          Je pense sincèrement que la plupart des gens qui ont voté pour sarkosy penseraient *aussi* (comme toi) que ce personnage est indécent. Et c’est bien ça le problème ! mais bon, apparemment c’est la Morale et le sensationnel qui te font vibrer ... Pour ma part je pense qu’il faut plutot communiquer entre nous sur des choses plus terre a terre et pragmatiques, la "décroissance" par exemple, *ça* pour moi c’est un sujet qui peut provoquer de vrai questionnements et réflexions.


        • 2 votes
          toug toug 23 septembre 2010 22:53

          "apparemment c’est la Morale et le sensationnel qui te font vibrer ..."
          Bien sur que non, y a rien de sensationnel la dedans mais avoue qu’on nous montre jamais ce monde dans les médias autrement que par une valorisation de classe à la Paris hilton comme modèle pour les petites filles et des reportages fabriqué pour faire rêver la ménagère, voilà ou est la pertinence de ce reportage, je comprend pas que tu n’arrive pas à saisir cela enfin bref.

           "Pour ma part je pense qu’il faut plutot communiquer entre nous sur des choses plus terre a terre et pragmatiques, la "décroissance" par exemple, *ça* pour moi c’est un sujet qui peut provoquer de vrai questionnements et réflexions." Qui a dit le contraire ? Bien sur ! Il faut surtout casser l’individualisme des classes les plus modestes pour mieux lutter. Il faut d’ailleurs s’inspirer de la classe bourgeoise la dessus. Lis cette interview et tu comprendras ce que je veux dire : http://www.lemonde.fr/politique/chat/2010/09/20/que-nous-revele-l-affaire-woerth-bettencourt-de-la-societe-francaise_1413464_823448_2.html


        • vote
          kondor 23 septembre 2010 23:07

          Très intéressant en effet ! Tu vois qu’on est sur le bon chemin ;)
          Bonne soirée l’ami et a bientôt.


        • vote
          Olivier Tokyo 24 septembre 2010 09:01

          absolument d’accord avec toi.


        • 8 votes
          Yoann Yoann 24 septembre 2010 11:24

          Bonjour Messieurs,

          En postant cette vidéo, je ne souhaitais pas du tout entrer en guerre contre la bourgeoisie mais plutot essayer de faire comprendre aux futurs bourgeois que l’argent n’est pas le saint grâl de l’existence humaine ... smiley


        • 4 votes
          Machiavel 23 septembre 2010 22:30

          Plus besoin de choisir des acteurs comme l’aurait fait un Chabrol pour décrire la bourgeoisie , là nous sommes dans l’hyperéalisme Bling Bling dans toute sa splendeur . Merci Mr. Carles .


          • 3 votes
            capone13000 capone13000 24 septembre 2010 09:08

            Je vous invite tous à financer modestement son prochain documentaire qui passera au cinéma et dont le sujet est TF1 "Fin de Concession"
            http://www.touscoprod.com/pages/projet/fiche.php?s_id=5162&s_wbg_menu=4


            • 1 vote
              jean pestedufion jean pestedufion 24 septembre 2010 11:20

              c’est fait


            • vote
              pierrot123 24 septembre 2010 13:45

              Qui a dit : "Le malheur des riches, c’est qu’ils sont obligés de vivre avec d’autres riches." ?


              • vote
                soakely 25 septembre 2010 13:12

                Pitoyable c’est le mot que je cherchais ! Il est aussi l’architecte de sa coiffure ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Yoann

Yoann

Relais d'infos


Voir ses articles







Palmarès