• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Qu’est-ce qu’une vie réussie ?

Qu’est-ce qu’une vie réussie ?

Jean-Marie FREY : Professeur de Chaire Supérieure, Jean-Marie Frey enseigne en classes préparatoires aux Grandes Écoles. Il est titulaire d'une agrégation de philosophie et d'un D.E.A consacré à la pensée du bonheur dans la philosophie de J.-J. Rousseau. Dans ses ouvrages, il mène une réflexion portant sur le corps et sur l'antinomie de la liberté et du bonheur.

Henri Blocher : Docteur en théologie de la Faculté Libre de théologie Protestante de Paris, ainsi que Doctor of Divinity de Gordon-Conwell Theological Seminary aux Etats-Unis, Henri Blocher a enseigné dans de nombreux pays. Il est actuellement professeur de théologie systématique au Wheaton College (Etats-Unis) et Doyen honoraire à la Faculté Libre de Théologie Évangélique de Vaux-sur-Seine. Il fut Président de l'Association Européenne de Théologiens Évangéliques. Il est l’auteur de nombreux livres dont Christologie (FLTE, 1987), de Révelation Des Origines : Le Début De La Genèse (Lausanne : PBU, 1988) et de Original Sin : Illuminating the Riddle (InterVarsity Press, 2000).

Tags : Société Histoire Religions Philosophie




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Norman Bates Norman Bates 11 janvier 18:57

    Qu’est-ce qu’une vie réussie ? Pour une personne souffrant d’incontinence rédactionnelle c’est de trouver un remède, ou au minimum tenter la rétention...


    L’évacuation systématique du trop-plein peut s’avérer incommodant...

    • vote
      Belenos Belenos 12 janvier 06:56

      Bonne intervention du prof de philo. C’est précis et mesuré. L’autre est enfermé dans ses imageries religieuses, comme tous les gens qui ont fondé leur vie sur une croyance et qui voient tout à travers cette vitre déformante. Le philosophe parle pour tout le monde et chacun peut vérifier immédiatement ce qu’il dit, simplement en réfléchissant ; le théologien nous parle des représentations mentales de sa communauté de croyance, ceux qui n’en font pas partie ne sont pas concernés par ses histoires. 


      • 5 votes
        Hieronymus Hieronymus 12 janvier 10:16

        @Belenos
        moi, ils me les cassent tous les deux, je dirais même qu’ils me les brisent menues

        ces gus là sont sur un "créneau", ils ont fait des études, ont suivi une filière et fini par décrocher une planque, une situation qui les mette à l’abri du besoin et du dur combat pour la vie, à l’abri de la fureur du monde, des planqués quoi !

        alors qu’est ce qu’ils savent de la Vie ? à part les petits maux physiques, du fait qu’il y a parfois des contretemps et des déconvenues et qu’il existe des gens chiants enfin juste un peu chiants quand on est protégé comme ils le sont ..

        le prof de philo nous parle de la tempête, mais quelle tempête a-t-il eu à subir dans l’existence ? a-t-il parfois craint pour sa vie ? pas que je sache .. alors ferme là, tu diras moins de conneries ..

        la seule chose qui vaille, c’est ceux qui parlent de leur vécu, et les seules leçons de philosophie qui ont un intérêt, ce sont celles qui dispensent un modus operandi, une manière de vivre, c’est la quête véritable des shamans, pas de ces bavardeurs !

        si les profs de théologie sont d’insipides radoteurs, les profs de philosophie sont d’insupportables imposteurs, car la plupart du temps ils ne dispensent aucune sagesse (sophia), ils ne font que bavarder et s’écouter parler


      • 1 vote
        Belenos Belenos 12 janvier 11:47

        @Hieronymus
        "le prof de philo nous parle de la tempête, mais quelle tempête a-t-il eu à subir dans l’existence ? a-t-il parfois craint pour sa vie ? pas que je sache "

        Je ne sais rien non plus de sa vie. Peut-être a-t-il connu des tempêtes que nous ignorons, ne serait-ce qu’une maladie, un accident, comment savoir et faut-il le savoir ? Le fait d’être assurément mortel me semble suffisant pour craindre pour sa vie. 

        Maintenant, évidemment, un prof des hautes écoles a une situation stable et peu dangereuse professionnellement. 


      • 1 vote
        bob14 bob14 12 janvier 08:04

        Absurde de tenter de trouver des critères pour une vie réussie...Il y a autant de possibilité que d’humains sur terre !


        • vote
          Pierre Régnier 12 janvier 12:40

          @bob14

          Et pourtant, depuis des décennies, l’économisme triomphant explique aux enfants, aux écoliers, aux étudiants… qu’il suffit de réussir économiquement pour réussir sa vie.


        • 3 votes
          Heimskringla Heimskringla 12 janvier 12:20

          C’est quand tu commences à te poser ce genre de question que tu es bien parti pour la rater. 


          • vote
            demissionaire bonalors 12 janvier 19:06
            Qu’est-ce qu’une vie réussie ?

            couronnée par la mort non ?


            • vote
              matthius matthius 12 janvier 19:10

              @bonalors
              Qui continue après la mort.


            • vote
              demissionaire bonalors 12 janvier 23:36

              @matthius
              Bonsoir c’est une bonne question, ce qui prouve bien que la réussite est illusoire, comme notre vie, une illusion aussi ...


            • vote
              Heimskringla Heimskringla 13 janvier 10:21

              @matthius

              Avec une certaine mesure, du doutes, je pense qu’il n’y a strictement rien après la mort. 


            • vote
              Heimskringla Heimskringla 13 janvier 10:25

              @Heimskringla

              Une vie réussie, ça serait au moins avoir la satisfaction d’avoir vécu. 

              Cela serait un moindre mal de mourir si on avait vécu. Un peu le principe de l’éternel retour de Nietzsche. 

              Si sur ton lit de mort tu dis que ta vie, tu pourrais la revivre encore et encore, alors tu as bien vécu et tu peux mourir en paix. 


            • 1 vote
              Belenos Belenos 13 janvier 11:32

              @Heimskringla
              "Avec une certaine mesure, du doutes, je pense qu’il n’y a strictement rien après la mort." 

              La mort est une réalité : il y a bien quelque chose qui meurt. Mais est-ce que ce qui disparaît au moment de la mort est la même "chose" que ce qui a vécu entre la naissance et la mort ? Une autre question : est-il possible de faire l’expérience de la mort pendant qu’on est vivant (ah faut pas répondre trop vite, c’est pas si simple). Encore une : est-ce que la vie elle-même peut mourir ? 


            • 1 vote
              Heimskringla Heimskringla 13 janvier 12:07

              @Belenos

              Le néant après la mort, n’est ce pas l’état auquel nous étions habitué avant la vie ? Schopenhauer. 

              D’accord avec lui. Pourquoi vouloir croire à tout prix à quelque chose après au niveau de sa personne ? Je trouve ça un peu arrogant. 

              L’être humain faut le mettre partout sauf au centre de tout. 

              On peut être comme une cellule d’un corps humain, nécessaire à un moment précis pour quelque chose qui dépasse largement le cadre de sa personne. Quelque chose qu’on devrait peut être même pas chercher à expliquer... 

              Cette cellule a un rôle, elle est nécessaire pendant un instant x et puis elle renouvelée, l’histoire de la vie continue jusqu’au néant.

              "est-il possible de faire l’expérience de la mort pendant qu’on est vivant"

              On en sait pas assez encore sur le cerveau pour affirmer des choses à ce sujet. 

              Perso je pense qu’il est notre plus grand farceur. Rien que pour ça, je doute de quelque chose après la mort 


            • vote
              Heimskringla Heimskringla 13 janvier 12:09

              @Heimskringla

              "Après la mort"


            • vote
              Belenos Belenos 13 janvier 13:25

              @Heimskringla

              L’ego ne veut pas mourir. Mais est-ce vraiment lui qui est vivant entre la naissance et la mort ? 


            • vote
              Belenos Belenos 13 janvier 13:33

              @Heimskringla
              "Le néant après la mort, n’est ce pas l’état auquel nous étions habitué avant la vie ?"

               La mort n’est pas le contraire de la vie mais le contraire de la naissance. La vie n’a pas de contraire. Ce que nous étions avant la naissance ne meurt pas plus que cela n’est né. Tout ce qui est né est mortel, mais ce qui n’est pas né ne meurt pas. C’est pourquoi il faut se poser la question ainsi (mais pas seulement intellectuellement) : est-ce que quelque chose que j’appelle JE n’est pas né ? 


            • vote
              Heimskringla Heimskringla 13 janvier 14:32

              @Belenos

              " est-ce que quelque chose que j’appelle JE n’est pas né ? "

              http://www.philophil.com/dissertation/autrui/Je_est_un_autre.htm


            • vote
              Belenos Belenos 14 janvier 00:06

              @Heimskringla

              Voyez plutôt de ce côté :

              http://www.visionsanstete.com/


            • vote
              tobor tobor 14 janvier 02:22

              @Heimskringla
              "Avec une certaine mesure, du doutes, je pense qu’il n’y a strictement rien après la mort."
              .
              C’est la meilleure manière de voir les choses, me semble-t-il, pour s’en aller de ce monde l’esprit libre, justement libéré de ce doute d’avoir passé son existence à croire l’une ou l’autre fadaise plus ou moins chimériques.


            • vote
              Heimskringla Heimskringla 14 janvier 15:05

              @tobor

              Bien d’accord avec vous. Penser à ce genre de chose, pour ma part, ça traduit un problème avec l’existence et la vie de manière générale. 

              Puis on peut passer à coté de sa vie bref cher payé je trouve pour quelque chose de pas certain. 


            • vote
              Heimskringla Heimskringla 14 janvier 15:06

              @Heimskringla

              Cela a un coté faible et un peu narcissique également. 


            • vote
              Heimskringla Heimskringla 14 janvier 15:11

              @Belenos

              "Nous ne sommes pas ce que nous croyons être mais un Espace d’accueil."

              Un peu mon ressenti que j’ai exprimé sur le fil du sujet "Qui suis je, je suis." 

              Merci pour le lien. 


            • vote
              Heimskringla Heimskringla 14 janvier 16:06

              @Heimskringla

               Maupassant avait fait sien cet aphorisme de Schopenhauer que Cioran tenait pour décisif : On peut considérer notre vie comme un épisode qui trouble inutilement la béatitude et le repos du néant.

              Roland Jaccard. 

              Tout à déjà été dit et pensé, en mieux. 


            • vote
              demissionaire bonalors 14 janvier 16:06

              @bonalors
              Heimskringla a probablement la meilleure réponse, on peut concevoir de devenir éternel si l’on échappe au déterminisme,

              Mais je ne suis pas très calé et éclairé sur ce sujet, mais c’est l’idée,

              Est-on programmé pour le bonheur d’ailleurs  ?

               ;-0)


            • vote
              Heimskringla Heimskringla 14 janvier 16:07

              @Heimskringla

              Tout a...


            • vote
              Heimskringla Heimskringla 14 janvier 16:41

              @bonalors

              "Est-on programmé pour le bonheur d’ailleurs ? "

              https://youtu.be/uOhS_aKdxo4?t=11 En réponse au titre, bien sur qu’il faut y renoncer. 

              L’être humain doit apprendre à se libérer de la liberté, si il arrive, le champ des possibles devient immense... 

              La liberté (ou le bonheur) qu’on lui a foutu dans la tête depuis des lustres c’est du vent, de la propagande, c’est la même merde que l’image du couple hollywoodien qui fait qu’on a autant de divorces. Il est temps de redevenir un peu plus humble par rapport à l’existence, le monde s’en portera mieux et les gens aussi. 

              Bye bye Hollywood, pas vraiment de différences entre le conditionnement de la jeunesse Hitlérienne et celle de notre époque quoi qu’elle en pense.

              Je pense que c’est fait exprès, ça névrose les gens, l’écart entre l’idéal et la réalité leur revient en pleine tronche et c’est bon pour l’économie, c’est bon pour la servitude, tu fais ce que tu veux de ces gens la, c’est une autorité sournoise, mesquine, c’est le serpent du livre de la jungle qui te dit "aie confiance"... 

              Il est temps de péter les chaînes mais faut d’abord savoir quelles sont ces chaînes. 

              La "révolution", les véritables changements, viendront de gens qui pensent autrement. 

              https://www.youtube.com/watch?v=N2gEnUGOKJg

              https://www.youtube.com/watch?v=ZF0KjSM6rno&t=2s

              Je suis barjot 




            • 1 vote
              demissionaire bonalors 14 janvier 17:09

              @Heimskringla
              Non vous n’êtes pas barjot, ou tout autant que moi en tout cas ;-0)

              On a un cerveau qui potentiellement peut réinventer l’univers et on le confine a regarder ’alerte a Malibu’ alors ça disjoncte un peu mais rien de grave,

              Mais je vous concède que le seul combat valable est celui de sa propre éternité, qui passe par notre éternité, c’était la vision du Christ, un mec pas trop con qd même ...

              Est-ce crédible, claro que no,reste que seul l’espoir fait vivre, ça parait banal, trivial et populaire, mais probablement que le Peuple a raison ...

              Doit-on en faire une croyance, surtout pas smiley


            • vote
              Belenos Belenos 15 janvier 17:01

              @bonalors
              "Est-on programmé pour le bonheur d’ailleurs ? "

              Je ne serais pas heureux d’être programmé  smiley


            • vote
              Gollum Gollum 15 janvier 17:11

              @Belenos

              L’expérience montre que c’est plutôt le malheur qui est programmé. Et le bonheur vient quand on cesse d’être programmé.

              Je pourrai développer mais aujourd’hui je suis en mode paresse absolue.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès