• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Reportage à l’acte 45 des Gilets Jaunes et à la Manif pour le Climat

Reportage à l’acte 45 des Gilets Jaunes et à la Manif pour le Climat

Samedi dernier se déroulait l’acte 45 des Gilets Jaunes, avec notamment un rendez-vous important à Paris, où de nombreux manifestants venus de province ont souhaité se regrouper. Nous sommes allés tendre le micro à ceux qui souhaitaient converger aux Champs-Élysées (manifestation non déclarée), puis nous avons recueilli quelques témoignages à la Manif pour le Climat près du Jardin du Luxembourg (manifestation déclarée). 

Une trentaine de stations de métro et de RER étaient fermés, un important périmètre de sécurité avait été établi afin d’empêcher tout regroupement important de manifestants autour des Champs-Élysées.

Les images que nous vous proposons sont quasiment brutes : afin de ne pas « tricher » avec le montage-vidéo, nous avons utilisé toutes les interviews, tous les plans d’illustration que nous avons filmés, dans l’ordre chronologique de captation.

Soutenez-nous via Tipeee

 

Tags : Manifestation Climat Gilets jaunes




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 7 votes
    Hieronymus Hieronymus 23 septembre 20:21

    faudrait qu’on m’explique :

    -Gilets jaunes => contre la hausse des carburants et la démagogie gouvernementale, anti-mondialiste et anti-oligarchique, pour une démocratie directe (RIC), le fédéralisme et un gouvernement de proximité

    -Manif pour le climat => pour la transition énergétique, contre les émissions de carbone, valide donc la propagande mondialiste du réchauffement climatique reprise de façon démagogique par le gouvernement pour augmenter les carburants

    y a pas une légère contradiction voire opposition entre ces 2 groupes alors pourquoi nous parle-t-on de convergence des luttes ?

    ...

    en fait de façon tout à fait cynique, les dirigeants français feignent de s’opposer brutalement aux manifestants pour le climat afin que ces derniers restent persuadés d’être de courageux opposants au gouvernement actuel, dans la réalité les opposants climatiques, désolé de l’exprimer ainsi, sont de merveilleux idiots utiles du système car ils jouent parfaitement le jeu du relais de la propagande mondialiste de l’effet carbone, du réchauffement anthropique et pis toussa

    grâce à eux le gouvernement français aura beau jeu de renforcer toutes les mesures de taxation démagogiques au prétexte de lutte contre le réchauffement

    c’est bien joué smiley


    • 1 vote
      beo111 beo111 24 septembre 11:19

      @Hieronymus

      Je t’explique.

      Tu ne comprends pas parce que tu regardes les ombres sur le mur de la caverne.

      En fait à l’origine il y a des énergies.

      Et l’art du politique c’est de manipuler les forces qui s’incarnent dans les gens.


    • 1 vote
      pierrot19 24 septembre 15:12

      @Hieronymus

      Il paraît évident que lorsqu’on parle de « convergence », c’est de points communs dont il est question, et non pas de différences réelles ou supposées, la finalité étant d’unir ses forces pour augmenter ses chances d’obtenir gain de cause.

      Par ailleurs, ce n’est pas en caricaturant les demandes des uns et des autres que vous pourrez comprendre ce qui les rapproche.

      Sur le principe, les Gilets Jaunes n’ont jamais refusé de payer les taxes ni même nié les nécessités liées à l’écologie et la transition énergétique.

      Ce qui les a fait descendre dans la rue en octobre dernier, c’est l’injustice fiscale, leur situation sociale ne leur permettant plus de supporter le poids des augmentations d’impôts, alors que dans le même temps les plus riches bénéficient de plus en plus d’exonérations. La hausse de la TICPE n’a été que la goutte qui a fait déborder le vase.

      Ensuite, à partir de décembre, face au défaut évident de représentativité démocratique de nos gouvernants et face à la répression violente exercée par ces derniers contre leur mouvement, certains Gilets Jaunes ont commencé à réclamer la mise en œuvre d’un Référendum d’Initiative Citoyenne, ce qui aurait permis à leurs revendications initiales d’aboutir.

      (Concernant le « fédéralisme » que vous évoquez, ce n’est pas à proprement parler une revendication du mouvement, le système démocratique suisse y étant surtout cité comme une preuve de faisabilité, et non pas forcément comme un objectif à réaliser.)

      Quant aux manifestants pour le climat, ils ont fait entendre leur voix pour dénoncer l’enfumage du gouvernement sur la question qu’ils défendent. En effet, ce n’est pas parce que leur cause sert de prétexte à ce dernier pour mener ses réformes qu’ils souscrivent à sa politique. D’ailleurs, s’ils avaient été d’accord avec l’attitude du pouvoir, ils n’auraient eu aucune raison de descendre dans la rue le week-end dernier.

      Bref, les pro-climats et les Gilets Jaunes ont en commun nos gouvernants actuels comme adversaires et la volonté de mieux vivre comme objectif. Par ailleurs leurs revendications respectives n’ont rien d’inconciliable, les contradictions que vous soulignez n’apparaissant que dans des façons particulières de mener la politique sur les questions qui les occupent (... il est possible que ça ne parle pas beaucoup aux fanatiques du « There Is No Alternative  »).

      Donc rien ne s’oppose à ce qu’on envisage une « convergence des luttes ».



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès