• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Répression policière à Toulouse pour l’acte 19 des Gilets jaunes...

Répression policière à Toulouse pour l’acte 19 des Gilets jaunes...

Grenades lacrymogènes, matraquages et arrestations dans les rues toulousaines le 23 mars 2019

Acte 19 des Gilets Jaunes à Toulouse

Filmée de l'intérieur, la manifestation du 23 mars 2019 à Toulouse pour l'Acte 19 des Gilets Jaunes !

Publiée par Npa-infos Haute Garonne sur Dimanche 24 mars 2019

En images ce qu'ont vécu les participants à l'acte XIX des Gilets jaunes du 23 mars dans la ville rose ! Comme partout en France c'est la répression policière qui se déchaîne... Mais lacrymos et matraques n'ont pu empêcher les gens de continuer à manifester...

A ce jour dans ce pays 8700 personnes ont été placées en garde à vue et 390 manifestants sont allés en prison... Sans oublier toutes celles et tous ceux qui ont été blessés ou mutilés à vie... 23 personnes ont perdu un œil, cinq ont perdu une main.

La police française utilise des armes qui sont catégorisées en armes de guerre par le code de la sécurité intérieure : le Lanceur de balles de défense (LBD), la Grenade lacrymogène instantanée (GLI F4).

Et tous nos dirigeants hurlent contre les casseurs en faisant semblant de ne pas comprendre que ce ne sont pas les Gilets jaunes, rouges ou verts, les casseurs. Mais ce sont bien ceux qui détruisent par millions les emplois, la santé par leur soif de profits. Ce n’est pas un plan d’urgence pour les Champs-Élysées qu'il nous faut. C’est un plan d’urgence pour toutes celles et ceux que le capitalisme tue brutalement au travail (plus de 500 morts par an) ou à petit feu de misère et de maladie...

Ils ne nous feront pas taire, samedi prochain on continue...

Tags : Manifestation Police Violence Gilets jaunes




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 2 votes
    jaja 28 mars 11:35

    Violences policières dénoncées par l’Observatoire toulousain des pratiques policières !
    https://syndicollectif.fr/toulouse-lobservatoire-des-pratiques-policieres/


    • 2 votes
      nono le simplet 30 mars 08:17

      tiens, le procureur de Nice finit par admettre que Geneviève Legay a bien été bousculée par une charge de flics ... après avoir dit que, "pixel par pixel" on ne voyait rien qui le prouvait sur les vidéos ... il a du passer chez son ophtalmo entre ses deux déclarations, ophtalmo qui lui a dit " c’est des lunettes triple foyer ou devenir aveugle" ...

      c’est terrible à dire mais sans ces milliers de gens qui filment avec leur portable et mettent leur vidéo sur les réseaux sociaux on nous mentirait avec une aisance insupportable 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

jaja


Voir ses articles







Palmarès