• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Retour dans les années 90 : une préhistoire de l’anti-racisme

Retour dans les années 90 : une préhistoire de l’anti-racisme

Reportages "nostalgie" d'il y a plus de 20 ans sur l'anti racisme de l'époque, avec la ville du Havre comme unité de lieu.

À la 37e minute, on (re)découvre un célèbre universitaire, qui s'est reconverti par la suite sur d'autres causes. 

Il pontifiait déjà et enchaînait aussi les lieux communs, comme maintenant, sauf qu'à ce moment, les éduqués supérieurs étaient anti racistes, et pas anti islamistes

À peu près la même année, un autre reportage présentait une réalité qui n'était pas très rose, et qui permettait assurément d'expliquer bien des choses.

Notamment, le discours de ces grandes familles d'immigrés, qui ont paraît-il "des valeurs" chevillées au corps, paraît toujours aussi faux, comparé à la réalité.

Mais à ce moment, les pensants et les sachants n'avaient pas l'air de s'en soucier.

Tags : France Racisme Immigration




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • 2 votes
    paulau 13 août 16:15

    Sur l ’anti-racisme il faut lire un texte de 2009, reflet des années 90 :

    https://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/associations-de-lutte-contre-le-51857


    • 5 votes
      spoty spoty 13 août 19:36

      Dans l’ouvrage Voyage au centre du malaise français/ L’antiracisme et le roman national rédigé en 1992, le sociologue Paul Yonnet

      décrivait à juste titre l’antiracisme n’on pas comme un réfutation du racisme mais un instrument de propagande destiné à faire accepter aux français l’immigration massive extra-européenne. CF Le Grand Abandon les élites françaises et l’islamisme, Yves Mamou.


      • 1 vote
        paulau 13 août 21:23

        @spoty

        "Voyage au centre du malaise français/ L’antiracisme et le roman national" :
        Un livre excellent.


      • 3 votes
        Hieronymus Hieronymus 13 août 22:31

        Pierre André Taguieff, le mandarin universitaire, aime à se la jouer rebelle :

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre-Andr%C3%A9_Taguieff

        c’est pourtant un parfait serviteur du pouvoir, dont le léger côté iconoclaste n’est là que pour faire croire à une pseudo-indépendance, il est en fait très lié à une certaine communauté (c’est lui qui le dit) et franchement chiant à entendre, on peut dire de lui que c’est un membre éminent du clergé médiatique, son speech sur les skinheads est orienté et malhonnête

        après ces 2 vidéos passablement déprimantes, une encore plus déprimante survient : "Anges ou Démons" .. je n’en ai écouté que les 30 premières min., en bref c’est un reportage sur la racaille maghrébine du Havre, voyez le tableau

        le Havre, porte océane, ville grise sans style aucun, temps gris et pluvieux, là dessus les reubeux qui ne pensent qu’à faire des mauvais coups et à niquer les Blancs, un comportement détestable, ils brisent les vitres de voiture pour piquer tout ce qu’ils peuvent et ça les amuse, cette vidéo est servie avec la Passion selon St Jean en fond sonore, difficile de faire plus lugubre

        à l’époque c’était pas franchement génial comme ambiance smiley


        • 2 votes
          Hieronymus Hieronymus 13 août 23:05

          @Hieronymus
          j’ajouterais que si on doit parler de préhistoire de l’anti-racisme, celui-ci commence en France avec l’affaire Dreyfus, c’est à dire fin XIXème
          cette affaire est ressortie récemment avec la proposition de nommer le capitaine Dreyfus général à titre posthume
          en voilà une idée qu’elle est bonne, trouvez pas ?


        • 1 vote
          Olivier Perriet Olivier Perriet 14 août 16:35

          @Hieronymus

          oui c’est vrai pour l’affaire Dreyfus.

          Bon, j’avais vu ce reportage en son temps, et j’ai découvert Taguieff bien après, lorsqu’il a sorti les premiers livres sur la judéophobie, au début des années 2000.

          J’ai trouvé marrant ce voyage dans le temps, et surtout les explications clichées et inintéressantes qu’il donne à la fin. Pas besoin d’être grand chercheur pour vulgariser la pensée unique.

          De quoi relativiser fortement la portée de ses "analyses", avant ou maintenant.


        • 3 votes
          Hijack ... Hijack ... 14 août 01:23

          A l’auteur ... le discours de ces grandes familles d’immigrés, qui

          ont paraît-il

          des "valeurs" chevillées au corps

          ...

          .

          Qui avait dit ça au fait ? Que ce soit vrai ou faux, comment crois-tu prouver quoi que ce soit avec un petit reportage qui ne représente que quelques personnes paumées. Comme si on ne savait pas que dans les médias, on ne montre que ce qu’il y a à montrer.

          .

          Faisant partie de ces gens (années 90) , je ne parlerai pas spécialement de valeurs (qui en a au fait ?) et à cette époque, je bossais dur, créé ma propre boîte et j’embauchais sans regarder l’origine mais le savoir faire.

           Malgré ça, je n’étais pas un exemple ... mais bcp de ces gens que tu désignes ont fait bien plus que moi et, à cette époque, l’origine n’était pas une particularité. Et, ces gens là du quotidien, qu’avaient-ils de moins de ceux qui se vantent de tout et de rien ... il y a eu des problèmes après, chacun en convient, mais ces problèmes ont été recherchés pour servir une idéologie politique, j’espère ne pas avoir besoin de faire un dessin.

          .

          Maintenant, ils remplissent les tôles c’est vrai, mais pour des problèmes divers et mineurs, hyper rarement accusés de crimes crapuleux (sauf le terrorisme, qui est l’hyper délinquance *). Si on fait des statistiques des criminels les plus pourris ou pédophiles ... ces gens là, ne feraient pas partie des plus nombreux, proportionnellement.

          .

          *

          L’islamisme ou l’Islam mal compris (surtout utilisé pour servir ceux qui en ont besoin) est un problème qui a touché en majorité la communauté désignée (Algérie, Irak, Libye, Syrie pour les plus flagrants), mais les musulmans en majorité ne sont pas exempts de responsabilités d’avoir tout mal compris, de s’être laissés piéger. Peut-être doivent-ils passer par ce processus pour avancer ... Le vrai problème est de condamner moralement toute une communauté (généralement et à tort trop silencieuse) par le simple fait qu’une petite minorité parmi eux fout le bordel dans quelques lieux perdus ; comme si cela était voulu, car laissé tel quel par la justice qui ne punit pas cette petite délinquance ... cherchez l’erreur ! Je ne cherche aucune excuse, ni justification, mais essayé d’y voir clair, chacun est responsable, y compris ceux qui ont politisé le "trop laisser faire".


          • vote
            Olivier Perriet Olivier Perriet 14 août 16:29

            @Hijack ...

            oui, ce sont des familles où on respecte les grands frères (c’est pas moi qui le dit), où les enfants sont tous des anges (c’est pas moi qui le dit non plus), mais où les gosses ne font que des conneries. La faute à la société vraisemblablement.


          • 5 votes
            Hijack ... Hijack ... 15 août 17:01

            @Olivier Perriet

            Ce sont là des petites valeurs, tellement connues qu’elles font partie du paysage des nords africains. Tous des "anges" ... même la plus sympa des mamans arabe n’oserait dire ça, même en se marrant.
            Ils font des conneries comme tous les gosses du monde, semble t-il ... suivant les circonstances. Dans les années 60 en France, il paraît que ça allait loin et, heureusement qu’il n’y avait pas encore les cités (je parle d’après les écrits de l’époque), me souviens plus des noms de nombreuses bandes qui existaient à cette époque.
            La société est tjrs responsable ... ma en passant par les parents. Les enfants ne font que ce qu’ils ont appris à faire.
            Je ne justifie rien, juste j’essaie de réfléchir ... je suis le premier à condamner les mauvais comportements des jeunes, d’où qu’ils soient. Mais je m’en prends surtout à leurs parents.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès