• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Retour sur dix années de recherche sur les sorties hors du corps : (...)

Retour sur dix années de recherche sur les sorties hors du corps : Hallucination ou réalité ?

D'où provient ce sentiment que nous avons tous d'être conscient ?

Depuis un siècle nous avons fait des progrès extraordinaires dans notre connaissance de l'infiniment petit ou de l'infiniment grand, mais nous sommes loin d'avoir accompli les mêmes progrès dans la connaissance de nous-mêmes. Il y a aujourd'hui à peu près autant de théories visant à expliquer la conscience qu'il y a de spécialistes du domaine, n'est-ce pas le signe que la science actuelle ne cherche pas dans la bonne direction ?

Et si la conscience pouvait exister sans avoir besoin du support des neurones, pouvait s'échapper de nos corps, mais aussi de l'espace et du temps ? De l'étude des expériences d'approche de la mort aux nouveaux concepts que nous apporte la physique quantique, des études faites sur des sujets prétendants sortir de leur corps jusqu'à l'étude de miracles, toutes une série d'indices nous montre que ces hypothèses ne sont pas absurdes.

En rassemblant des spécialistes mondialement connus de ces divers domaines, en présentant des faits et des théories nouveaux, cette manifestation exceptionnelle, une des plus grandes jamais organisée en Europe sur le sujet, donnera à chacun d'entre nous la possibilité de progresser sur le chemin du "connais-toi toi-même". Cette manifestation a été organisée par GUY TREDANIEL EDITEUR, La Fondation DENIS GUICHARD et l'UNIVERSITE INTERDISCIPLINAIRE DE PARIS

Frédéric Lenoir est philosophe et sociologue, chercheur associé à l'école des Hautes études en Sciences Sociales, il est un spécialiste du fait religieux et des religions, ayant dirigé "Le Monde des religions" et ayant été producteur de l'émission "Les Racines du ciel" sur France Culture. Auteur d'une quarantaine d'ouvrages, il a également dirigé trois encyclopédies. Ses livres, qui rencontrent un grand succès, ont été traduits dans plus de 20 langues. Il s'est intéressé aux défis que représentent pour le paradigme matérialiste actuel les états modifiés de conscience et a préfacé le dernier livre de Sylvie Dethiollaz qui décrit les tests effectués sur des sujets qui semblent capables de quitter leur corps.

Docteur en biologie moléculaire, Sylvie Dethiollaz a créé l’Institut Suisse des Sciences Noétiques (ISSNOE), une fondation reconnue d’utilité publique, qu'elle anime à Genève avec Claude Charles Fourier (psychothérapeute), avec qui elle a co écrit "Etats modifiés de conscience : NDE, OBE et autres expériences aux frontières de l’esprit. » et « Voyage aux confins de la conscience : Dix années d’exploration scientifique des sorties hors du corps. Le cas Nicolas Fraisse. »

 

Le Dr Jean-Jacques Charbonier est médecin anesthésiste réanimateur en exercice. Il est né le 16 mai 1956 et exerce son métier à Toulouse. Il a dirigé plusieurs thèses de doctorat en médecine sur les Expéreinces de Mort Imminente ou EMI.

 

Table ronde :

 

Tags : Recherche




Réagissez à l'article

158 réactions à cet article    



    • 1 vote
      pegase pegase 21 mars 20:24

      @Belenos

      Je lui ai envoyé un message pour lui détailler mes expériences, elle n’a même pas daigné me répondre ...

      Dommage pour elle !


    • 2 votes
      zygzornifle zygzornifle 21 mars 17:17

      Vous voulez savoir de quoi il retourne ?

      Ce qui se passe et ce que l’on fait entre 2 vies , l’esprit l’âme le corps, comment on naît , comment on meurt , comment on choisi son futur corps et son futur destin , le karma, ça remet les pendules a l’heure, bien loin de tous le bla bla ésotérique et religieux.


      Deux ouvrages de référence écrit par un des maîtres de l’hypnose :

      Michael Newton :

      souvenirs de l’au-delà
      journées dans l’au-delà 



      • 1 vote
        pemile pemile 21 mars 17:22

        Le retour sur ces dix années de recherche sur les sorties hors du corps c’est donc que cela n’a toujours pas été démontré ?


        • 3 votes
          Heron Heron 21 mars 20:18

          @pemile

          La recherche dans le domaine des sorties hors du corps n’en est qu’à ses balbutiements, par exemple les travaux de Sylvie Dethiollaz et Claude Charles Fourier permettent de prouver que Nicolas Fraisse a la capacité d’obtenir des informations sur des lieux où il ne se trouve pas physiquement, que cela n’est pas une hallucination, mais pour valider scientifiquement une sortie hors du corps, c’est à dire une délocalisation de la conscience, il faudrait mettre en place d’autres protocoles de recherche, cela prend du temps et surtout il faut une volonté de la communauté scientifique à s’engager dans ce genre de recherches et les moyens qui vont avec. C’est très prometteur comme les avancées parallèles en neurosciences et en physique..


        • 2 votes
          pemile pemile 21 mars 21:58

          @Heron "les travaux de Sylvie Dethiollaz et Claude Charles Fourier permettent de prouver que Nicolas Fraisse a la capacité d’obtenir des informations sur des lieux où il ne se trouve pas physiquement"

          Ben, non, justement, malgré ces dix ans ce n’est pas prouvé.

          L’étude AWARE en 2008, sur les EMI dans les salles de réanimation de 15 hopitaux, n’a pas non plus démontré de cas de décorporation.


        • 1 vote
          Belenos Belenos 21 mars 22:49

          @pemile
          Si vous vous y exercez avec un peu d’application, vous serez capable en quelques semaines ou quelques mois de rester conscient durant votre sommeil. A partir de là, vous pourrez expérimenter vous-même ce genre de phénomène et bien d’autres. C’est bien mieux que d’attendre qu’on vous prouve que les expériences des autres sont vraies. Pour connaître la saveur du chocolat, il faut y goûter et pas demander une preuve que le chocolat a du goût. 


        • vote
          pemile pemile 21 mars 23:29

          @Belenos "Pour connaître la saveur du chocolat, il faut y goûter et pas demander une preuve que le chocolat a du goût. "

          J’ai subi une EMI et un coma (expérience fantastique) et ai ensuite plus qu’expérimenté les états modifiés de conscience avec tous types de drogues pour approfondir, le chocolat c’est fantastique mais pas magique smiley


        • vote
          Belenos Belenos 21 mars 23:51

          @pemile
          Ok, mais les expériences provoquées par un choc ou par des drogues ne remplacent pas celles que l’on peut faire évoluer chaque nuit dans le sommeil naturel. C’est la différence qu’il y a entre faire un séjour d’une weekend dans un pays et y habiter régulièrement. Nous passons un tiers de notre existence à dormir (25 à 30 ans en moyenne donc), c’est tout ce continent qu’il faut explorer, le plus naturellement possible. 

          Que vous ont appris vos expériences d’états modifiés de conscience par des moyens artificiels ? Probablement que le cerveau est un réalisateur de cinéma fantastique et un expert en effets spéciaux, non ? 


        • vote
          pemile pemile 22 mars 09:07

          @Belenos

          Non, ni fantastique, ni effets spéciaux, plutôt un autre monde sensoriel.


        • 1 vote
          pegase pegase 22 mars 11:26

          @pemile

          Ben, non, justement, malgré ces dix ans ce n’est pas prouvé.

          L’étude AWARE en 2008, sur les EMI dans les salles de réanimation de 15 hopitaux, n’a pas non plus démontré de cas de décorporation.



          J’ai fait de la décorporation (j’en fait toujours), vous en faites vous aussi toutes les nuits, tout le monde fait de la décorporation .... Mais seulement certaines personnes parviennent à rester conscientes lorsque ça leur arrive ......

          Un indice, vous êtes vous déjà réveillé en sursautant un peu (un petit soubresaut), en ayant eu l’impression d’être tombé ... genre chute vertigineuse ?


        • vote
          Heron Heron 22 mars 11:52

          @pemile :"Ben, non, justement, malgré ces dix ans ce n’est pas prouvé."

          Si tu parles de la non-réplication des expériences depuis 5 ans cela incombe à une non volonté d’une partie de la communauté scientifique, donc pour l’instant l’étude de Dethiollaz et Fourier reste la référence excluant toute fraude.


        • vote
          pemile pemile 22 mars 11:59

          @pegase "J’ai fait de la décorporation (j’en fait toujours), vous en faites vous aussi toutes les nuits, tout le monde fait de la décorporation"

          Tout le monde connait des "sensations" de décorporation, personne n’a jamais rapporté de faits distants.


        • vote
          pemile pemile 22 mars 12:03

          @Heron "cela incombe à une non volonté d’une partie de la communauté scientifique"

          Non, plutôt une incapacité à reproduire ces expériences avec un protocole scientifique bien défini !


        • vote
          Heron Heron 22 mars 12:08

          @pemile :"Non, plutôt une incapacité à reproduire ces expériences avec un protocole scientifique bien défini !"

          Uniquement concernant le phénomène de sorties hors du corps comme je l’ai rappelé dans le premier commentaire mais pour ce qui est des capacités de Fraisse d’obtenir des informations sur des lieux où il ne se trouve pas physiquement, le protocole mis au point par Dethiollaz et Fourier est parfaitement valide, ce n’est donc bien qu’une question de volonté.


        • vote
          pegase pegase 22 mars 12:38

          @pemile

          Des faits matériels ? 

          On ne sait pas ce qui ce détache du corps, pour moi ce sont des électrons, mais pas libres et anarchiques, ils sont complètement liés comme un essaim d’abeilles ...

          Le retour dans le corps s’accompagne toujours d’un choc, qui n’est rien d’autre que de l’énergie cinétique d’une masse ..... Je l’ai longuement expérimenté, puisque je suis redescendu dans mon corps des centaines de fois en étant parfaitement conscient à ce moment là ...

          EC = 1/2 mV2, sachant qu’un électron pèse 9,10938356 × 10-31 kilogramme ......

          Il suffit de mesurer l’amplitude du choc avec des capteurs, et le tour est joué !

          On peut calculer la masse de l’objet, et peut être sa vitesse, il faut établir une courbe de charge sur un diagramme temps - charges ...


        • vote
          pegase pegase 22 mars 12:38

          @pegase

          ce qui se détache


        • 3 votes
          Belenos Belenos 22 mars 12:41

          Avant de chercher à "prouver" que la conscience peut "sortir" du corps, il faudrait "prouver" qu’elle est "dans" le corps. Mais à quel endroit exactement et combien d’espace occupe-t-elle ? Quelle est le volume de la conscience ? Quel est son poids ? Réfléchir à cela nous fait comprendre qu’on ne peut rien "prouver" dans le domaine psychique parce qu’il n’est pas gouverné par le monde des objets, des "choses" séparées de nous que l’on peut peser et mesurer. 

          La conscience n’est pas un objet d’étude mais un sujet d’expérience.  


        • 1 vote
          Belenos Belenos 22 mars 12:44

          @pegase
          "tout le monde fait de la décorporation .... Mais seulement certaines personnes parviennent à rester conscientes lorsque ça leur arrive ..."

          Exact. La recherche doit donc porter sur le fait de rester conscient et tout le monde peut s’exercer à ça. Vouloir "prouver" à ceux qui ne sont pas conscients que la conscience est réelle est peine perdue. 


        • vote
          pegase pegase 22 mars 12:56

          @Heron

          J’ai l’impression que c’est un charlatan ce Fraisse, le labo qui le suit avec, ils font ça pour empocher des subventions ...

          On ne sort pas du corps comme ça, c’est hyper impressionnant la première fois ... ces gens là n’en parle pas, pas de détails non plus sur le retour dans le corps tout autant impressionnant ....


        • vote
          Belenos Belenos 22 mars 13:03

          @pemile
          "Le retour sur ces dix années de recherche sur les sorties hors du corps c’est donc que cela n’a toujours pas été démontré ?"

          Je souhaiterais avoir une réponse à cette question pour comprendre le sens de vos interventions : en quoi cela a-t-il une importance pour vous que des phénomènes de ce genre soient "démontrés" ? 

          Je comprends l’utilité et même la nécessité de la démonstration de la résistance d’un matériau au feu, de l’efficacité d’un moteur ou d’une lessive, mais là... ?? 


        • vote
          Gollum Gollum 22 mars 13:05

          @pegase

          Ne faites pas de votre cas une généralité. Si pour vous c’est traumatisant ça ne l’est pas forcément pour d’autres...


        • 2 votes
          Gollum Gollum 22 mars 13:09

          @Belenos

          démontré pour lui veut dire tampon à l’encre noire marqué VRAI en gros caractères.

          Sinon c’est obligatoirement faux. Bref, pensée binaire incapable de nuances.

          La pensée scientiste dans toute sa splendeur.

          Alors qu’un seul cas bien détaillé suffit pour tout esprit de bon sens pour pemile apparemment non.


        • vote
          pegase pegase 22 mars 13:13

          @Belenos

          Électrons ... je suis sûr que ce sont des électrons smiley

          La première fois, juste avant de sortir, j’entendais comme des parasites radios qui se sont amplifiés fortement — puis d’un coup plus rien — comme s’il y avait une phase de transition ...

          C’est le retour le plus impressionnant, j’ai cru que j’allais m’éclater ... genre chute libre de 30 mtr de haut, mais en beaucoup plus rapide, la chute s’accélérant à l’approche du corps ...

          genre Mach 12 smiley ... je me souviens avoir poussé un cri à l’atterrissage (plutôt un crash qu’un atterrissage d’ailleurs), mais guidé parfaitement comme sur des rails, ça s’emboite dans le corps nickel ... sans douleurs évidemment ...

          Le soubresaut (choc) s’expliquerait par la masse des électrons ...


        • 1 vote
          Belenos Belenos 22 mars 13:14

          @pegase
          "J’ai l’impression que c’est un charlatan ce Fraisse, le labo qui le suit avec, ils font ça pour empocher des subventions ..."

          Je ne partage pas cette impression et je trouve même ce soupçon absurde par rapport au style des deux chercheurs. J’en ai croisé des escrocs dans ce domaine (il se font vite repérer en fait)

          "On ne sort pas du corps comme ça,"

          Ca dépend des gens. C’est moins impressionnant quand on le fait depuis qu’on est enfant. Même chose pour les médiums qui voient et discutent avec les personnes décédées depuis leur première enfance et qui ont du apprendre à faire la différence entre les vivants et les morts pour ne pas paraître trop bizarres en société. 


        • 1 vote
          Djam Djam 22 mars 13:17

          @pemile

           Comme quoi, même en expérimentant des choses totalement inhabituelles et déroutantes qui, bien évidemment, renversent la table bien ordonnée et rassurante de nos croyances matérialistes, on peut continuer à exiger que l’on nous démontre matériellement l’ordre inconnu qui nous dérange trop !

          Le problème des modernes c’est qu’ils continuent à pavoiser du haut de leurs "découvertes" matérielles alors que l’expérience de l’expansion du champ de conscience n’est pas matériel. Contradiction dans l’exigence, en somme...

          Le véritable progrès sera effectif que lorsque les matérialistes de la science exclusivement matérielle auront lâché leur croyance. Peu importe en vérité qu’ils l’abandonnent ou pas, les chercheurs de l’immatériel avancent à grand pas, les autres resteront en arrière, ce qui n’est pas un problème.

          Ce que les EMI mettent en lumière (c’est le cas de la dire !) était connu depuis la nuit des Temps par les Anciens dont il reste, ici et là, quelques Sages Eveillés. Contrairement à ce que l’Occident ignore surtout c’est qu’il n’est en aucun cas la pointe la plus élevée du Progrès authentique mais le point le plus bas sur la courbe de la véritable Connaissance et de la Sagesse... ces deux notions étant interdépendantes et quasiment absentes de la pseudo science moderne.

          Lorsque l’astro physique découvre, stupéfaite, les comportements inattendus des photons dans le cadre de ce qu’on appelle la physique quantique, elle ignore que tout cela était connu des Anciens et exprimé tout à fait autrement qu’avec des équations obscures. Les mathématiques permettent seulement de mesurer la dimension de notre ignorance. Au-delà d’une certaine distance éloignée de la Terre, nos outils de mesure physique ne fonctionnent plus... et pour cause !

          La science moderne, encore et toujours elle, est convaincue que la conscience n’est que le fruit des neurones et du support organique. En réalité, les chercheurs sérieux savent parfaitement bien que c’est faux et que la conscience est un champ extérieur à l’organisme qui se coagule pendant un temps restreint (le temps moyen du vie humaine) dans la "prison" corporelle. le nouveau délire de l’AI travaille sur la prétention à "capter" la conscience dans le champs unifié pour l’intégrer au support mécanique d’un humanoïde. Se prendre pour "Dieu" est la caractéristique des technologues prétentieux.

          L’humain demeure un mystère total. Son analyse matérielle jusqu’à la nano particule ne parvient pas à débusquer le Mystère de la Conscience qui est la véritable Vie. La caractéristique de l’homme matérialiste c’est d’être incapable de prendre conscience de son fourvoiement massif..



        • 1 vote
          Belenos Belenos 22 mars 13:18

          @pegase
          "Électrons ... je suis sûr que ce sont des électrons."

          Non, c’est "éthérique". C’est une autre matière et aucune catégorie de celle que vous connaissez ne convient pour la décrire. 


        • vote
          Heron Heron 22 mars 13:19

          @Belenos :"Avant de chercher à "prouver" que la conscience peut "sortir" du corps, il faudrait "prouver" qu’elle est "dans" le corps."

          C’est pas faux smiley , mais n’oublions pas les expérienceurs décrivent toujours cette "sensation" de sortir du corps et de rentrer dans le corps (le sien ou celui d’un autre), et forcément la question se pose : qu’est ce qui rentre et sort ? (sans allusion graveleuse bien sur)


        • vote
          pegase pegase 22 mars 14:04

          @Belenos

          Le concept "éthérique" ça n’existe pas, c’est de l’ordre de la croyance, vous avez sans doute trop lu "les ombres de l’esprit" ou trop regardé l’excellent film d’animation "Les créatures de l’esprit" .... Le célèbre docteur Aki Ross vous a tapé dans l’œil hein ? petit canaillou  smiley

          https://www.youtube.com/watch?v=cBSg3qBWmFk

          à contrario les électrons existent, et c’est bien plus compliqué que ce qu’on s’imagine ... voir le chapitre "propriété élémentaires" ...

          https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lectron



        • vote
          pemile pemile 22 mars 15:19

          @Belenos "en quoi cela a-t-il une importance pour vous que des phénomènes de ce genre soient "démontrés" ?"

          La science c’est le partage pour tous, là, c’est des escrocs extorquant de l’argent et de l’espoir.


        • vote
          pemile pemile 22 mars 15:29

          @Djam "on peut continuer à exiger que l’on nous démontre matériellement l’ordre inconnu qui nous dérange trop !"

          Il ne s’agit pas démontrer "l’ordre inconnu" il s’agit juste de démontrer que l’on peut observer un lieu ou un évènement distant. Un protocole pour en ramener une preuve est d’une simplicité enfantine.

          "ce qu’on appelle la physique quantique"

          Elle a bon dos la MQ, que la science actuelle utilise pertinemment au niveau particule, pour vouloir mettre de la magie à un niveau macro smiley


        • vote
          pemile pemile 22 mars 15:38

          @Gollum "Alors qu’un seul cas bien détaillé suffit pour tout esprit de bon sens pour pemile apparemment non."

          Par définition, un seul cas ne peut être bien détaillé smiley


        • vote
          Gollum Gollum 22 mars 16:39

          @pemile

          Par définition, un seul cas ne peut être bien détaillé 


          Vous n’y comprenez rien de rien. Dans le livre que j’ai cité on voit plusieurs dessins de "voyants" correspondants aux photos cibles. C’est tellement criant de vérité qu’il faut être un halluciné adepte du zététisme idéologique pour ne pas voir que "ça marche". Point barre. C’est en ce sens que je disais qu’un seul cas suffit. Et par définition pour que ce cas soit signifiant, considéré comme valide, il doit être détaillé !

          Donc à moins de considérer que le travail de Puthoff est malhonnête, ce qui n’est pas exclu, l’authenticité ne fait pas de doute.


          De toute façon on voit de façon claire de quel côté idéologique vous penchez cela crève les yeux.



        • 1 vote
          pemile pemile 22 mars 18:15

          @Gollum "Dans le livre que j’ai cité on voit plusieurs dessins de "voyants" correspondants aux photos cibles"

          Sauf que ce ne sont pas des photos "cibles" mais des photos prisent à postériori. Targ et Puthoff sont peut être de bonne foi mais ils ont refusé de donner des copies de leurs données, descriptions et dessins à d’autres équipes ayant conduit les mêmes expériences suivant le même protocole.


        • vote
          Zatara Zatara 22 mars 19:40

          @pemile
          Par définition, un seul cas ne peut être bien détaillé

          Si, un seul cas peut être parfaitement détaillé si vous tombez sur l’expérience la plus statistiquement représentative d’un échantillon... Il semblerait que la décorporation ne rend pas humble, ni forcément très finaud....


        • 1 vote
          pegase pegase 22 mars 21:56

          @Gollum

          Ne faites pas de votre cas une généralité. Si pour vous c’est traumatisant ça ne l’est pas forcément pour d’autres...


          Je connais deux autres cas, on a partagé nos impressions, elles sont les mêmes ..

          On ne sort pas de son corps comme ça avec le sourire Ultrabrite smiley

          C’est d’ailleurs un moyen commode pour être certain que votre interlocuteur a eu lui aussi cette aventure, et ne se moque pas de vous ...

          L’autre indice, c’est le retour tout aussi impressionnant, ça nécessiterait des pages pour le décrire dans les détails ...

          Fraisse et Dethiollaz sont des charlatans, j’en suis persuadé !


        • 2 votes
          Belenos Belenos 22 mars 23:44

          @Heron
          " mais n’oublions pas les expérienceurs décrivent toujours cette "sensation" de sortir du corps et de rentrer dans le corps (le sien ou celui d’un autre), et forcément la question se pose : qu’est ce qui rentre et sort ?"

          C’est peut-être seulement l’illusion d’être "dans" un corps qui disparaît pour un moment parce que le cerveau n’est plus en état de faire l’effort de maintenir cette illusion. La sensation de sortir et de rentrer peut venir de ce cerveau qui est réglé pour tout traduire en espace temps. En dehors du cerveau, la conscience ne perçoit plus l’espace ni le temps de la même façon.


        • 1 vote
          Belenos Belenos 22 mars 23:46

          "En dehors" du cerveau ne signifiant même pas "à l’extérieur" du cerveau mais "en l’absence de l’activité normative du cerveau". 


        • vote
          pegase pegase 23 mars 11:58

          @Belenos

          C’est peut-être seulement l’illusion d’être "dans" un corps qui disparaît pour un moment parce que le cerveau n’est plus en état de faire l’effort de maintenir cette illusion.


          Je ne pense pas non plus, la sortie est très nette, comme on peut voir dans des films, c’est le buste qui se soulève en premier, la tête penchée en arrière comme s’il s’agissait d’un corps mort .... J’ai remarqué que la position couchée dos, avec les mains posées en croix sur le buste (comme on représente un saint ou un mort) permet de déclencher le phénomène plus facilement ...

          Coïncidence avec les représentations religieuses des morts ? Je ne pense pas !

          Illusion : ça parait trop réel pour être une illusion ... mais votre idée que la conscience est en réalité extérieure au corps me parait possible, ce serait donc cette conscience extérieure qui récupère son énergie ou je ne sais quoi ?

          Il faudrait disposer d’un appareil champ mètre comme ceux utilisés pour analyser le rayonnement du compteur linky, ils sont très sensibles mais très couteux malheureusement (dans les 3000 €) ... peut être que la sortie du corps est détectable ...

          En passant, à propos du linky, c’est la première chose qui m’est venu à l’esprit, cette saleté risque de perturber ce phénomène qui, je le rappelle, arrive à tout le monde, toutes les nuits ... limite je me demande s’ils ne veulent pas, à l’avenir, contrôler les gens avec cette technique ...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Heron

Heron
Voir ses articles







Palmarès