• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sionisme vs Antisionisme : entretien avec Bruno Guigue

Sionisme vs Antisionisme : entretien avec Bruno Guigue

La chaîne Guerre & Paix consacre sa dernière interview aux sujets du sionisme et de l'antisionisme ; elle a choisi d'interroger Bruno Guigue, géopoliticien, écrivain, et professeur en relations internationales, sur une séquence médiatique récente d'événements : 

- le 15 février, 14 partis politiques mainstream annoncent un manifestation contre l'antisémitisme pour le 19 février, estimant que les actes antisémites sont en hausse en France. 

- le 16 février, Alain Finkielkraut se fait insulter par des Gilets Jaunes présumés, la presse parle de propos antisémites (rappelons que M. Finkielkraut avait déjà expérimenté ce genre d'expérience lors de Nuit Debout).

- Dans la nuit du 18 au 19 février, le cimetière juif de Quatzenheim en Alsace est profané ; tous les médias mainstream en parlent.

- Le 19 février, Emmanuel Macron prononce cette phrase : « Je ne pense pas que pénaliser l’antisionisme soit une solution »

- Mais surtout, le 20 février, Emmanuel Macron au dîner du CRIF déclare que « l'antisionisme est l'une des formes modernes de l'antisémitisme ».

Bruno Guigue nous livre son analyse...



Dernier ouvrage de Bruno Guigue :
http://editionsdelga.fr/produit/la-fable-du-liberalisme-qui-sauve-le-monde/

Nous soutenir via TIPEEE :
https://fr.tipeee.com/guerre-et-paix

Notre page FACEBOOK :
https://www.facebook.com/GuerreEtPaixTv/

Tags : Israël Sionisme Antisémitisme




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • 5 votes
    tobor tobor 2 mars 20:37

    Comme il le signale, tout le monde comprend la situation, il n’y a plus d’argument à faire valoir devant tant de franche mauvaise volonté.


    • 5 votes
      Zatara Zatara 2 mars 23:46

      bonne mise au point, pourtant évidente, mais qui parait presque irréelle vu le degré de propagande actuelle.


      • 1 vote
        ezechiel ezechiel 3 mars 01:24

        "Le sionisme est le fondement idéologique d’un état qui s’est bâti sur la dépossession d’un peuple, qui constituait en réalité le propriétaire légitime de la terre de Palestine, les Palestiniens."

        De quel peuple palestinien parle Bruno Guigue ? Ceux que l’on appelaient palestiniens vivant en Palestine au début du XXème siècle, c’était les juifs, les arabo-musulmans refusant ce terme, trop péjoratif.

        Dans l’empire ottoman, il n’y a jamais eu l’avènement d’un peuple palestinien spécifique. Il n’y a pas eu de rois palestiniens, de royaumes palestiniens ou de présidents palestiniens, sauf les rois juifs de Judas, Judée et Samarie il y a près de 2000 ans.

        Ces rois juifs seront persécutés par les romains, en 70, le temple de Jérusalem sera détruit, et les terres de Judée, Samarie, Judas, seront officiellement rebaptisées "Palestine" au IIème siècle par les romains.

        Le sionisme s’est bâti sur des terres quasi désertique, la Palestine à l’époque de l’empire ottoman étant totalement abandonnée, les tribus arabes côtoyaient les peuplades juives.

        Les juifs ont construit en quelques décennies des villes sur des terres à l’abandon, attirant évidemment une main d’oeuvre arabo-musulmane, pour les gros chantiers (Tel Aviv par exemple).


        • 8 votes
          Vraidrapo 3 mars 08:10

          @ezechiel
          Vous pouvez remplacer :
          "juif" par "colon/aventurier européen" et
          "palestinien" par "indien" et
          vous justifierez le massacre des Indiens d’Amérique et la dépossession de leurs terres par l’Administration "constituée" tardivement à Washington

          Les juifs ont construit en quelques décennies des villes sur des terres à l’abandon,

          Aujourd’hui, je peux vous faire remarquer, fort à propos, qu’avec le péril de l’Écosystème, la pollution et les allergies de toutes sortes, je ne gagerai pas beaucoup sur l’avenir du "progrès".
          (Les terres d’Amérique du Nord n’étaient pas abandonnées, les autochtones suivaient la transhumance naturelle des troupeaux sauvages décimés par les colons)


        • vote
          Vraidrapo 3 mars 08:21

          @Vraidrapo (Addendoum)

          Revoir périodiquement cet excellent film Hollywoodien (!) réalisé par Elliot Silverstein :
          " Un Homme nommé cheval"


        • 1 vote
          ezechiel ezechiel 3 mars 10:26

          @Vraidrapo "Vous pouvez remplacer : "juif" par "colon/aventurier européen" et "palestinien" par "indien" et vous justifierez le massacre des Indiens d’Amérique"

          Cela n’a rien à voir. Les colons américains n’avaient jamais mis les pieds en Amérique auparavant, les conquêtes de l’ouest avaient pour but de s’enrichir, de gagner des terres, construire des infrastructures et des villes, des chemins de fer, et les indiens constituaient un obstacle qu’il fallait liquider.

          Les juifs sont présents en Palestine depuis plus de 2000 ans, tous les villages historiques portent des nom hébraïques depuis des millénaires.

          La Palestine au XIXème sièle est un territoire semi-désertique quasiment abandonné de l’empire ottoman, comme le montrent les témoignages de voyageurs en Palestine, de Chateaubriand à Karl Marx :
          "Ces gens persécutés sont tenus en tel mépris ici qu’il leur est interdit de rester montés devant un Musulman, alors que l’on accepte que les Chrétiens restent sur leurs mules et leurs ânes, quoiqu’il ne puissent monter à cheval sans la stricte permission du Pacha."
          l’explorateur James Silk Buckingham - 1816
          Juifs et Chrétiens sous l’Islam - Bat ye’or p99

          "Le Juif à Jérusalem n’est guère plus estimé qu’un chien."
          William Tanner Young, vice consul britannique à Jérusalem en 1839
          Juifs et Chrétiens sous l’Islam - Bat ye’or p127

          "Quoique de faibles lueurs, situées à un horizon lointain, signalent de manière évidente la promesse de voir sa longue nuit toucher à sa fin, le Juif demeure néanmoins un objet de dédain, et nulle part le nom de "Yahoudi" (Juif) n’est méprisé davantage qu’ici même, dans la cité de ses aïeux."
          le missionnaire Gregory Wortabet - 1856
          Tudor Parfitt - The Jews in Palestine p180-181
          http://www.americanthinker.com/2005/11/the_legacy_of_jihad_in_histori.html

          Sur les Juifs en Terre Sainte :
          "l’affreuse misère de ce peuple"
          François-René de Chateaubriand - Itinéraire de Paris à Jérusalem - 1807

          "Rien n’égale la misère et la souffrance des Juifs de Jérusalem, qui résident dans le quartier le plus infect de la ville que l’on appelle le Hareth-el-Yahoud, ce quartier d’immondices compris entre les monts Sion et Moriah où sont situées leurs synagogues, objets constants de l’oppression et de l’intolérance des Musulmans, exposés aux insultes des Grecs, persécutés par les Latins et ne vivant que des aumônes à peine suffisantes transmises par leurs frères d’Europe."
          Karl Marx - Musulmans, Chrétiens et Juifs dans l’Empire Ottoman - New York Daily Tribune, 15 avril 1854, rapporté après son voyage en Palestine


        • 10 votes
          Djam Djam 3 mars 11:00

          @ezechiel
          Non, ça c’est l’histoire qu’on vous raconte depuis un bon moment. Lisez donc "L’invention du peuple juif" de Shlomo Sand et on reparlera ensuite plus vraisemblablement de ce peuple en errance qui n’avait au départ rien demandé avant qu’une poignée d’idéologues aidés par la perfide Albion (toujours aussi perfide de nos jours) ne décide de s’approprier une terre qui ne lui appartient pas plus qu’à des Palestiniens vivant là mais qui pouvaient parfaitement vivre avec les juifs arrivants. Israël est un état théocratique, raciste et d’une violence inouïe. Son exclusion systématique de l’autre pas juif ou du goy occidental en fait l’un des états artificiels les plus illégaux au monde.


        • 1 vote
          ezechiel ezechiel 3 mars 12:32

          @Djam "ça c’est l’histoire qu’on vous raconte depuis un bon moment. Lisez donc "L’invention du peuple juif" de Shlomo Sand "

          Ce n’est pas l’histoire qu’on me raconte, ce sont les faits historiques, basés sur des témoignages de voyageurs, de cartes, élaborés sur plusieurs siècles.

          --------------------------------
          "Israël est un état théocratique, raciste et d’une violence inouïe."

          C’est de la propagande islamo-gauchiste soralienne que vous faites là.
          Il y a 20% d’arabo-musulmans en Israël, dont les conditions de vie sont largement au-dessus de ceux vivant dans les pays musulmans.
          Rappelons qu’Israël est un état parmi d’autres, construit après le démantèlement du califat ottoman.
          Quelle est la particularité de cet état parmi tous les autres ? Il est juif, tous les autres sont musulmans.
          Les musulmans n’admettent pas qu’un peuple qui a vécu un millénaire au statut de dhimmi sous les différents califats, c’est-à-dire des citoyens de seconde zone humiliés par les autorités musulmanes, puisse avoir un état autonome.
          D’où la violente propagande islamique à l’échelle internationale menée pour détruire cet état.
          Cette revendication est doublée d’un message messianique islamique : les musulmans seront persécutés sur Terre tant qu’il y aura un juif en vie.
          « Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. »
          Le Coran 5:82

          "Selon Abou Hourayra, le Prophète Mohamed a dit : « L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : “ Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! ”, à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. »
          sahih Boukhari authetique - Le jardin des vertueux p500


        • vote
          hase hase 3 mars 15:52

          @Djam
          Ah bon ? Y’en a d’autres ?


        • 3 votes
          cassini 3 mars 17:32

          @ezechiel
          .
          Je suis un bon catholique : les prophètes d’Israël sont ainsi les miens, et je n’aime pas qu’on se pare du nom de l’un d’eux pour dire des sottises. 

          Vous griffonnâtes : "le sionisme s’est bâti sur des terres quasi-désertiques"
          .
          https://fr-cjpme.nationbuilder.com/fs_182
          .
          Si ce lien ne vous plaît pas, il y en a un tas d’autres écrits par d’autres, sans donner des chiffres essentiellement différents. 


        • 3 votes
          Vraidrapo 3 mars 18:28

          @Djam
          Je suis de votre avis mais, inutile d’insister avec les "ézéchiel"... autant essayer de faire boire un âne qui n’a pas soif.
          Shlomo Sand est un universitaire, il bénéficie de toute ma confiance et ma sympathie vu le contexte difficile dans lequel il s’exprime.


        • vote
          ezechiel ezechiel 4 mars 08:05

          @cassini
          Il n’y a pas de statistiques fiables sur la démographie de la Palestine sous l’empire ottoman, comment pouvez-vous avancer des chiffres aussi précis, alors que les ottomans ne recensaient pas les femmes, ni les enfants ?
          Les témoignages, les photos de la fin du XIXème siècle montrent une Palestine quasiment désertique.

          Alphonse de Lamartine en 1832 :

          Mis à part à Jérusalem, il ne rencontra pas âme qui vive et que la Terre d’Israël était « le tombeau de tout un peuple [les Hébreux] ».

           

          William Thackeray en 1844 :

          « La région est abandonnée. Nous n’avons vu aucun animal se déplacer parmi les pierres. »

           

          Alexandre Keith en 1844 :

          « La Terre Sainte est arrivée à l’état de désolation total décrit par les prophètes. »

           

          Karl Marx dans le New York Tribune en 1854 :

          En 1854, selon le compte-rendu publié dans le New York Tribune, les Juifs représentaient les deux tiers de la population de cette ville sainte.

           

          Le consul britannique en Terre d’Israël, James Pinn en 1857 :

          « Le pays est presque inhabité, il a grand besoin d’habitants. »

           

          Le cartographe britannique Arthur Penrhyn Stanley en 1862 :

          « Ni signes de vie ni habitations en Judée, sur des distances entières. »

           

          Mark Twain en 1867 :

          «  Pas un seul village dans la Vallée de Jezréel, rien sur 30 miles dans les 2 sens. 2 ou 3 petits groupes de tentes bédouines, mais pas une seule habitation permanente. On peut voyager pendant 10 miles sans rencontrer 10 êtres humains. Déserts sans âme qui vive, collines VIDES, ruine mélancolique de Capharnaüm, stupide village de Tibériade, enterré sous six palmiers. Nous arrivâmes à Tabor sans rencontrer âme qui vive tout au long du chemin. Nazareth est désolée, Jéricho est en ruine, Bethléem et Béthanie, dans leur pauvreté et leur humiliation, ces endroits n’abritent pas une créature vivante. Un pays désolé, dont la terre serait peut-être assez riche si elle n’était abandonnée aux mauvaises herbes. Une étendue silencieuse, triste. À peine y a-t-il un arbre ou un arbuste, çà et là. Même les oliviers et les cactus, ces fidèles amis d’un sol sans valeur, ont quasiment déserté le pays. »

           

          B. W. Johnson en 1892  :

          «  Dans la partie de la plaine entre le mont Carmel et Jaffa on voit à peine quelques villages ou autres formes de vie humaine. Caesarea est maintenant entièrement abandonné. La désolation est partout autour de nous. »


        • vote
          cassini 4 mars 14:44

          @ezechiel
          .
          Eh bien, voilà une réponse dont la technicité signe l’origine professionnelle ! 
          Je parlais pour vous taquiner. Je sais bien que la population arabe locale est apparue par génération spontanée, et que d’ailleurs son existence même actuelle est très douteuse.


        • vote
          graveline 5 mars 00:53

          @Vraidrapo
          Vous avez raison, les terres américaines n’étaient pas abandonnées et elles étaient habité des autochtones depuis des milliers d’années, cependant le continent d’Amérique du nord n’était pas leur propriété et les colons européens s’y sont installé.
          Que faut-il faire concernant ces amérindiens massacrés ?
          Nous devrions tous signer une pétition et envoyer un diplomate voir le président Trump que les colons ont volé une terre et qu’il faut la restituer aux Amérindiens en prenant soin de la restituer dans l’état ou ils l’ont trouvé.


        • vote
          graveline 5 mars 00:58

          @Vraidrapo
          Le professeur Sand exprime son rejet de l’état dans lequel il est né et ou il paie ses impôts et ou il envoie ses enfants se faire tuer à la guerre le tout dans une langue qui était parlé voici 25 siècles dans la région.
          A ce point de divergence il devrait vivre ailleurs, question d’honnêteté intellectuelle.


        • vote
          ezechiel ezechiel 5 mars 07:59

          @cassini " Je sais bien que la population arabe locale est apparue par génération spontanée"

          La Palestine a été ruinée par les jihad islamiques, c’est à la fin du XIXème siècle que les européens et les juifs ont redonné vie à cette région du monde. Les arabes n’ont fait que suivre le mouvement.


        • 2 votes
          Djam Djam 5 mars 11:26

          @ezechiel

          C’est bien ce que j’ai écrit et je le redis, ne vous en déplaise :
          vous avez intégré des "faits historiques" habilement réécrits (les historiens ne sont jamais neutres, ils défendent toujours un point de vue... y compris Sand !)
          vous trouverez toujours des arguments pour justifier votre parti pris, tout comme moi, sauf que..
          ...le parti pris que je prends et assume c’est le fait (vous aimez les faits, en voilà un maouss !) qu’Israël est un état théocratique violent, qui utilise depuis des années des méthodes de tyran et de raciste. Un état qui viole depuis des années les lois onusiennes sur lesquelles il s’assoit comme les USA quand ça les arrange.

          Que ça vous plaise ou non, il est indiscutable que ce micro état vit sur un mode d’exclusion de l’autre différent, qu’une poignée de fous mène sa politique d’occupation à coup de millions de $ et que toute la communauté internationale aurait depuis longtemps ostracisé tout autre pays qui utiliserait de telles méthodes d’apartheid... On a vu ce qu’est devenu l’Afrique du sud in fine.

          C’est ainsi ezechiel... tant que vous arborerez votre parti pris ethnico-pseudo historique, en effet, vous combattrez toute opposition cherchant à faire cesser cet apartheid.


        • vote
          cassini 5 mars 11:33

          @ezechiel
          .
          Les colons ont mieux travaillé que les autochtones ? Sans doute, mais ce dont on parlait, c’était du nombre des seconds à la veille de l’immigration juive. 


        • 3 votes
          Vraidrapo 3 mars 07:52

          Il est bien ce sous-préfet !

          Le jour où les capitaines de CRS suivront l’exemple de leurs homologues portugais lors de la Révolution des Œillets en 1975 : beaucoup de mutilations évitées....

          A propos du Raout du CRIJF, bras de micron soulevé fermement par kalifat :

          "Ces gens-là n’ont aucune mesure, aucune retenue"

          Vergogna selon l’expression transalpine.

          Puisque B.Guigue a évoqué l’apartheid en Afrique du Sud, je rappelle ces 2 infos diffusées à quelques heures d’intervalle sur RFI dans les années 70 :

          Israël est le seul pays au monde à ne pas respecter l’embargo de l’ONU sur l’Afrique du Sud,

          Israël reçoit 95% de l’aise extérieure des EU

          Hé bien oui, ces gens-là n’ont aucune retenue...

          PS : merci de la mention du BDF, j’en ignorais complètement l’existence. Mais que font les Media du MEDEF !?


          • 5 votes
            dédé 3 mars 09:16

            Bruno Guigue : "Les juifs ne constituent pas la catégorie qui souffre le plus des humiliations, des discriminations ou des injustices diverses dont notre société est constellée". N’était-ce pas le thème d’un sketch de Dieudonné il y a quelques années : "Le championnat de la victimisation" https://www.youtube.com/watch?v=hBi71i7zQ08 ?


            • 5 votes
              Hijack ... Hijack ... 3 mars 12:38

              Sionisme = une des pires crapuleries, dont les premières victimes (en général) sont les juifs eux-mêmes ... qui, par d’autres problèmes font subir leurs propres dérives sur ... évidemment plus faibles (physiquement, existentiellement), sur plus faibles mais également le monde entier, directement ou indirectement concerné.

              Notons que bcp de Rabbins antisionistes ... sont condamnés en Israël et mal vus en France ...


              • 1 vote
                BaronRouge BaronRouge 3 mars 20:35

                @Hijack ...

                "Sionisme = une des pires crapuleries, dont les premières victimes (en général) sont les juifs eux-mêmes ..."

                Tu ne sais même pas de quoi tu parles alors dans ces conditions, le grand spirituel humaniste (Rien que l’utilisation du terme crapulerie montre à quel point t’es un imposteur de principes bien trop grand pour toi) fais preuve d’humilité et ferme la face à quelque chose qui a toutes les chances de te dépasser au vu de sa complexité.


              • 2 votes
                Durand Durand 4 mars 09:43

                @Hijack ...

                .

                Paroles juives antisionistes :

                .

                https://m.youtube.com/watch?v=VbJKdwOaIx8#fauxfullscreen

                .


              • 4 votes
                Hijack ... Hijack ... 4 mars 12:07

                @BaronRouge

                Bon ... encore là, toi ? J’me souviens de tes précédentes insultes ... et comment ça s’est terminé pour toi. Mais passons ... Si ce que je dis te fais du mal, normal ... sans t’en rendre compte tu me donnes raison, merci !
                .
                La complexité du sionisme ... t’inquiète, j’ai été assez loin pour dire ce que je dis, mais que n’es pas équipé pour comprendre, ne serait-ce que par ta manière de réagir. Tu m’aurai donné l’occasion de te répondre, si au moins tu t’étais posé quelques bonnes questions sur ce que j’ai dit.
                .
                Hélas non pour toi, j’aimerai bien me tromper ... mais malheureusement non, mais ... désolé pour toi, tu ne pourras jamais comprendre. Toi, manifestement ce qui t’anime, c’est juste la trouille ... trouver un foyer juif, qui protègerait tous les juifs, qui à mon sens, ne risquent rien ... les juifs sont plus menacés en Israël qu’en Iran ... Mais je dis ça pour les autres, car je n’ai pas l’intention d’entrer en communication avec toi, tu n’as aucun argument à part l’insulte, l’insinuation.
                .
                Le sionisme en effet, crée de lui-même l’antisémitisme ... qu’in fine, les vraies victimes en seraient les juifs en majorité. Dommage, qu’une simple petite minorité comprenne cela ... pour cela, il faut être authentique ... et certes, ce sont des Rabbins, mais entre les religieux et les juifs du quotidien, il devrait y avoir un juste milieu, pour ne serait-ce que comprendre de quoi il s’agit. Que la plus grande arnaque anti juive est bien le sionisme ... comme si, un gars pensant se protéger des autres se terre dans une grotte en ignorant ce qui se passe au fond de cette grotte sans fond. En fait, le sionisme c’est la méchante peur ... et l’antisionisme est le courage intelligent. Évidemment, je n’entre pas dans la confusion qui est de faire croire qu’antisionisme et antisémitisme étant de la même veine ... les vrais Rabbins contredisent cela.
                .

                Juif, je suis devenu antisioniste après un séjour d’un an en Israël

                Après une année passée dans un kibboutz, j’ai réalisé que le nationalisme juif était une impasse.
                .
                .

                Rabbin Shmiel Borreman - Contre Israel et le sionisme


                .
                .


              • 3 votes
                Hijack ... Hijack ... 4 mars 12:13

                @Durand

                Oui, merci ... je connais bien. Si la vérité apparaîtra aux yeux de tous, il n’y aurait plus aucun problème. Dès le début, cette idéologie était une arnaque, d’abord contre les juifs ... ensuite contre le monde entier ... surtout contre Dieu.
                C’est en gros, un projet cabaliste, faussement messianiste.



                • 1 vote
                  Hijack ... Hijack ... 4 mars 12:30

                  @Jober

                  Le plus hard antisioniste que je connaisse ... un, juif sensé, humain, intelligent. Ça va très loin.

                  L’imposture de l’antisionisme juif, par Gilad Atzmon
                  (traduction).
                  .
                  Extrait  :

                  En dépit du fait qu’Israël se définit comme un « État juif », bien que ses avions soient décorés avec des symboles juifs et que ses actions meurtrières soient soutenus par des puissants lobbies juifs à travers le monde, nos juifs « antisionistes » insistent toujours pour qu’on ne s’attaque pas au cœur du problème. Ils veulent que nous nous opposions à Israël, tout en évitant le fait crucial qu’Israël se définit comme « l’État juif ». En effet, ils veulent que nous combattions Israël, mais avec les deux mains attachées dans le dos. Pourquoi donc ? Est-ce parce qu’ils sont préoccupés par des questions éthiques universelles ? Je ne le pense pas. Non, la vraie raison est que, consciemment ou inconsciemment, ils sont réellement engagés pour une cause tribale et je pense que nous savons tous de quelle tribu il s’agit.

                  Que cela nous plaise ou non, Israël est ouvertement entraînée par une force dynamique qu’elle interprète (à tort ou à raison) comme le véritable « esprit juif » et que cela nous plaise ou non, les partisans d’Israël à travers le monde utilisent tous les aspects possibles du pouvoir juif. Et ce n’est pas une conspiration. Tout est fait au grand jour, aux yeux de tous. Même le lobbying juif au sein du mouvement de solidarité palestinien est relativement fait au grand jour, comme le prouve le tract du J-BIG. Philip Weiss, l’homme derrière le blog juif progressiste « Mondoweiss », a même eu l’honnêteté de m’admettre il y a un an que son soutien à la Palestine était « motivé par des intérêts personnels juifs ».

                  .
                  Original en anglais ...


                • 1 vote
                  Hijack ... Hijack ... 4 mars 14:59

                  Le post ci-dessus avec le lien sur un article de G. Atzmon ... ce dernier en est même jusqu’à s’en prendre à l’antisionisme de gauche israélien (contrairement à l’antisionisme religieux, comme Natureil Karta par exemple). En effet, comme dans tout ... il y a le vrai et il y a le faux. Le faux antisionisme est reconnaissable ... mais là, il est question d’antisionisme de fond, religieux.


                • 1 vote
                  Durand Durand 4 mars 09:40

                  .

                  Pour y voir plus clair concernant le sionisme et Israël :

                  .

                  https://m.youtube.com/watch?v=uXRAi16AJrw

                  .


                  • 1 vote
                    BaronRouge BaronRouge 4 mars 11:47

                    Le Judaïsme est communautariste par essence. Le sionisme est pour ma part ethnocentriste au vu de son enracinement (Il a le droit sauf pour les moralistes du vivre ensemble comme). Le sionisme a été créé en autre justement pour régler ce problème nomade vs sédentaire source de bien des emmerdes. Ils ont pris les armes pour retourner en terre promise car dans 10000 ans ils attendraient toujours si ils devaient compter sur les Rabbins.... 

                    C’est un mouvent d’action, qui fait sont histoire, et les tocards qui gueulent par rapport à ce qu’ils font aux Palestiniens (Bien exagéré par la gauchiasserie ambiante) doivent prendre du recul et bien se mettre en tête que toutes les nations ont fait couler le sang putain de oui oui. Israël à le désavantage d’être une jeune nation qui explose ses boutons à l’heure ou tout se voi et à l’heure de l’hyper sensibilité humaniste égalitariste débile du gaucho qui n’a strictement aucune réalité dans le réel. 

                    Donc c’est bien une vision de gauchiste que de crier son antisionisme tout en disant que ça n’a rien avoir avec le Judaïsme. 

                    Un mec "d’estrééémmme drouaaate" cohérent est pour ma ok avec le sionisme mais reste judéosceptique car le juif antisioniste vote à gauche, la majorité des membres de la communauté ont toujours votés à gauche. C’est un progressiste sans frontiériste dans l’âme mais depuis la création d’Israël, ça a changé. 

                    Le problème pour un ethnocentriste est bien ceux qui crient à l’antisionisme et non le sionisme en lui même. 


                    • vote
                      BaronRouge BaronRouge 4 mars 11:47

                      @BaronRouge

                      "voit". 


                    • vote
                      alanhorus alanhorus 4 mars 14:37

                      Les actes qui les faits ? Beaucoup avant on été plagiés.

                      https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-Top-10-des-fausses-agressions-antisemites-31321.html

                      Pourquoi les derniers soit disant actes (tags facilement effaçables contrairement aux églises endommagées) dérogeraient à la règle ?

                      Le sionisme est un truc inventé récemment tout comme le communisme le nazisme le stalinisme, des doctrines un peu dangereuses qui font couler le sang des innocents. Derrière on trouve Rothschild.

                      http://mai68.org/spip/spip.php?article1542
                      https://www.youtube.com/watch?v=sOSBNG74eOw
                      THE REAL Jerusalem Temple Location FOUND !! It’s Not Where You Think !!
                      Ne faut il pas repensé l’histoire tout entière ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès