• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sous la bonne vertu, le vice. La main-d’œuvre bon marché en marche

Sous la bonne vertu, le vice. La main-d’œuvre bon marché en marche

Par cet article, il ne s'agit pas là de nous pousser les uns contre les autres, mais par cet article de dénoncer les faiseurs de malheur de ce 21ème siècle.

Ainsi c'est à la suite d'un article du Parisien "Les restaurateurs veulent pouvoir embaucher des migrants" dont je dépose un extrait ci-dessous, que je dépose aussi cette interview reprise par la chaîne you tube SQO, interview qui date du mois de janvier 2018.

Qu' un patron soit à la recherche d'une main-d’œuvre bon marché et des salariés corvéables à merci, ce n'est pas nouveau, mais en ces moments très particuliers où des milliers de réfugiés viennent frapper à la porte de l'Europe poussés et emmenés par des criminels et des faiseurs de guerre qui ne se cache même plus, l'article du Parisien semble prendre tout son sens. 

Extrait article 6 août 2018.

Les restaurateurs veulent pouvoir embaucher des migrants

"Confrontés à une pénurie de main-d’œuvre, restaurateurs et hôteliers demandent aux pouvoirs publics de faciliter l’obtention des autorisations de travail pour les étrangers sans papiers.

« 130 000 emplois sont à pourvoir dans le secteur de l’hôtellerie-restauration. » Le constat, dressé par Didier Chenet, président du Groupement national des indépendants (GNI) hôtellerie-restauration, est alarmant : restaurants et hôtels peinent à recruter.

En cause, selon l’Union des métiers de l’hôtellerie (Umih) : la mauvaise image de ces professions et les conditions de travail souvent pénibles. « Aujourd’hui, les gens ont tendance à penser que si tu n’es pas bon en classe, tu finis dans l’hôtellerie-restauration », déplore-t-on à l’Umih.

Didier Chenet abonde dans ce sens : « Ils boudent de plus en plus certains postes difficiles, comme celui de plongeur, par exemple. » Pourtant, insiste-t-il : « Il existe un vrai ascenseur social dans ce métier. Il n’est pas rare de voir des gens qui ont commencé commis de salle finir par gérer un établissement. »

« La formation, le boulot, on est là pour les donner »

Et si l’une des solutions à cette pénurie de main-d’œuvre était d’embaucher des migrants ? La suite sur le Parisien

 

Ah là là sous des airs charitables. Jacques a dit :

 

Chaîne you tube INA

 

Tags : Travail Jacques Attali Migrants




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • 2 votes
    V_Parlier V_Parlier 8 août 17:16
    Honnêtement, tant que je ne verrai pas un restaurateur me le dire lui-même je continuerai de croire que cet article du Parisien est une intox de plus.

    Mais c’est sûr que quand on attend des BAC+2 pour faire la plonge (avec le salaire qui va avec, voire moins) il ne faut pas trop s’étonner que ceux à qui on a promis les "emplois d’avenir du numérique 2.xxx et le service à la personne blablabla(*)" sous réserve d’études supérieures ne soient pas trop chauds.

    (*) En fait, le service à la personne c’est en partie ça, en effet, mais beaucoup ne l’ont pas encore compris.

    • 4 votes
      Simple citoyenne Simple citoyenne 8 août 17:34

      Bonjour V_Parlier ; À un moment donné il faudrait une bonne fois pour toutes que ces pauvres patrons ( les pauvres choux ) qui ne cessent de venir nous pleurer dessus à longueur de temps, finissent (enfin ) par rémunérer les gens correctement ! Non il préfère exploiter des migrants, comme il est dit dans cet article !


    • 2 votes
      pegase pegase 9 août 11:12

      @Simple citoyenne


      Créez vous même une entreprise et on en reparle quelques années plus tard !


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 9 août 11:31

      @pegase ; j’ai essayé... sans faire de démarches concrètes... des idées j’en ai des tas... aussi des responsabilités j’en ai eu très jeune, et jusqu’à maintenant j’ai malgré tout réussi l’objectif personnel que je m’étais fixé à l’âge de 19 ans, une petite réussite personnelle, certes, mais l’objectif lui a été atteint, quoique tout s’écroule, et lorsque je me retourne, je peux me dire que je suis fière de moi et j’ai fait ça à moi toute seule, avec tout ce que je me suis pris plein la figure et je suis encore debout c’est énorme... énorme... Mais pour en revenir au monde de l’entreprise concernant l’entreprise finalement je n’aime pas le pouvoir, je ne suis pas patronne dans l’âme.


    • 2 votes
      pegase pegase 9 août 12:57

      @Simple citoyenne

      Vous pouvez avoir l’esprit d’entreprendre sans pour autant être patronne dans l’âme, une entreprise ce n’est pas forcément faire marcher les employés à coup de baguettes ... Déjà faire vivre quelques personnes, dans des conditions de travail acceptable, dans une bonne ambiance, c’est une œuvre très respectable !


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 9 août 12:58

      @pegase  ; Vous avez raison.


    • 6 votes
      harry stot 8 août 21:33

      Attali est notre président depuis miterrand.

      Et bh lévy( donc de la tribu des lévites) est le ministre de la guerre.
      Vous connaissez la blague du pantalon a une jambe ?

      • 3 votes
        Simple citoyenne Simple citoyenne 8 août 22:36

        @harry stot, Récemment, j’ai fait beaucoup de recherches sur Attali, quoique je connais le personnage comme tout le monde, ou presque, mais j’ai souhaité approfondir quelques recherches. Ainsi, en parcourant son parcours au travers des articles, je remarque quelque chose ; tout ce qu’a entrepris Attali ne semble jamais avoir réussi. Même son site Slate, il en est fondateur depuis 2009, a été renfloué avec de l’argent de chez Rothschild ! C’est bizarre !

        Les Rothschild sauvent Slate.fr en devenant actionnaires majoritaires

        Quelques liens ci-dessous.

        Ségolène Royal et Hollande c’est lui, je cite " A peine nommé conseiller spécial de François Mitterrand, en 1981, Jacques Attali fait venir à l’Elysée un jeune couple d’énarques : Ségolène Royal et François Hollande. "

        Sarkozy " Alors jeune avocat gaulliste, Nicolas Sarkozy avait rencontré Jacques Attali, conseiller de François Mitterrand. Attali avait fait visiter l’Elysée au jeune homme, qui lui avait dit vouloir devenir président de la République. "

        Une anecdote personnelle :

        Je me souviens de Ségolène Royal qui avait battu Raffarin en 2004, et je m’étais dit à l’époque, c’est-à-dire en 2004, qu’elle serait peut-être la prochaine chef (fe) d’état en 2007. Non ce fut Sarkozy, ensuite Hollande, et maintenant Macron. Bref là encore des ratages complets signé Attali !


      • 3 votes
        Le Celte le celte 9 août 08:49

        Je connaissais un Attali, il y a longtemps, un vendeur de tapis autodidacte, le mec est parti de rien et maintenant il a une usine de tapis volants ! ...Dingue non ?


        • 1 vote
          Simple citoyenne Simple citoyenne 9 août 11:04

          C’est drôle mais je ne le sens pas ce mois de septembre, peut-être que c’est mon ressenti, et je m’en excuse mais je sens un calme avant une tempête, faite que les syndicats tiennent bon, pour le rail. Tenez bon ! Attention aux coups fourrés, par exemple au sabotage. Français Tenez bon !



          • 1 vote
            pegase pegase 9 août 11:18

            Le figaro balancer un article pareil, c’est du jamais vu ...


          • vote
            Simple citoyenne Simple citoyenne 9 août 11:37

            @pegase ce Soros, encore lui !


          • 1 vote
            cathy cathy 10 août 07:39

            “Les immigrés font les boulots que les Français ne veulent pas faire” : une affirmation démentie par les chiffres du recensement de l’Insee. Voir le thread qui suit.

            Taux de chômage par nationalité : Français de naissance 7.3% , Français par naturalisation 11.3%, Algériens 18.4%, Marocains 17.5%, Tunisiens 21.4%, Autres Nationalités d’Afrique 21.7%, Turcs 17%.

            Question : si les Étrangers extra-européens faisaient les jobs que nous ne voulons pas faire alors comment se fait-il que leur taux de chômage soit aussi considérable ?

            Réponse : beaucoup d’entre eux ne veulent pas non plus faire les “sales boulots”.

            Maintenant voici le taux de chômage des nationalités de l’UE présentes en France tjrs selon le recensement de l’INSEE : Portugais 7.4% – Italiens 7.6% – Espagnols 8.5% – Autres UE 9.3%. Chiffres raisonnables qui montrent leur relativement bonne intégration.

            J’en finis avec ce coup de grâce pour ceux qui nous expliquent que “la France a besoin de migrants” : selon les chiffres du recensement de l’INSEE la France compte 397.219 chômeurs étrangers extra-européens dont une écrasante majorité d’Africains. Pour tous les Européens : 136.080 !

            Frédéric Amoudru ?


            • vote
              Simple citoyenne Simple citoyenne 10 août 08:32

              Bonjour Cathy merci pour ces chiffres et les liens.


            • 1 vote
              Simple citoyenne Simple citoyenne 10 août 09:41

              Pourquoi les policiers ne portent pas plainte contre Attali, vous avez entendu ce qu’il dit, à 1 minute 39 de la vidéo ? ! quelle preuve il a pour dire ça !


              • vote
                adrien28 13 août 15:00

                c’est certain qu’il faut prendre des mesures de prévention collective et individuelle pour permettre de réduire fortement les inconvénients du travail dans les restaurants et améliorer l’attractivité du métier : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=518



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès