• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > UKRAINE excellente intervention d’Éric Denécé sur Cnews

UKRAINE excellente intervention d’Éric Denécé sur Cnews

Excellente intervention d'Éric Denécé qui est le directeur du centre français de recherche sur le renseignement qui était invité à l'émission Face à Rioufol, il donnait son avis sur la question ukrainienne qui est largement différent par rapports aux autres pseudos "spécialistes" complices de l'hégémonie de l'empire américain.

 

Tags : Russie Ukraine




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • 20 votes
    sls0 sls0 29 mars 14:33

    Un peu hors sujet mais pas trop.

    Le 24 février il fallait 83 roubles pour un dollar.

    Après l’annonce des sanctions il fallait 136 roubles pour un dollar.

    La semaine dernière ce sénile de Biden a annoncé 200 roubles pour un dollar alors que c’était 94 roubles.

    Aujourd’hui c’est comme au 24 février il faut 83 roubles pour un dollar.

    Avec le paiement du pétrole et du gaz en roubles la tendance va encore s’amplifier.

    Une sacrée réussite les sanctions.

    Au fait, l’UE s’est enfin décidé à regarder de plus près l’indépendance vis à vis des produits énergétiques russes. En 2027 ça devrait ce faire.

    Au sujet de la vidéo, le vent tourne et la raison peut montrer le bout de son nez.

    Nota : si je dis ce sénile au sujet de Biden c’est qu’en 2021 lors d’un discours il a demandé où était sa mère dans la salle, on lui a répondu qu’elle était chez elle. A priori c’est une distraction sauf que sa mère est morte en 2010. Oui on est pas aidé avec ce type aux commandes.


    • 7 votes
      Yakaa Yakaa 29 mars 14:52

      @sls0
      Olivier Delamarche annonçait il y a environ 15 jours (quand le Rouble était très bas) que le meilleur placement actuel était le Rouble, mais qu’il était difficile de s’en procurer.
      Je pense que nous n’avons pas fini de vérifier cette "prédiction"...


    • 11 votes
      Samson Samson 29 mars 15:22

      @sls0
      "Oui on est pas aidé avec ce type aux commandes."
      Convenons que tout comme le clown Zelensky ce type est un pantin de l’état U$ profond, soit du Nouvel Ordre Mondial unipolaire que veut nous imposer la clique des milliardaires de Davos.

      Ceci dit, la candidature et l’élection de ce vieil escroc maintenant frappé de sénilité à la tête de la nation exceptionnelle, en dit long sur son état consternant de décadence et de délabrement, ainsi que sur l’extraordinaire niveau de corruption et d’incompétence atteint par son "élite" politique.

      Et si on peut souhaiter et ardemment prier pour que "le vent tourne et la raison ... montre enfin le bout de son nez", on a d’autant plus de raisons de s’inquiéter du sort dévolu par Washington à l’ensemble du vieux continent que la vassalité sans faille de l’"élite" €urocrate et atlantiste envers ses maîtres ne sert que les intérêts de ces derniers, sans aucun souci d’y sacrifier jusqu’au dernier les peuples d’Europe.

      Bien à vous ! smiley


    • 6 votes
      Parrhesia 30 mars 10:00

      @Samson
      ainsi qu’à Siso et à l’Auteur.
      Bravo à tous les trois !
      Puissiez-vous être entendus par le plus grand nombre !
      Dans l’esprit de l’article et de vos commentaires, se trouve la ligne médiane que nous et une neutralité de bon aloi n’auraient jamais dû laisser franchir par le nouvel ordre mondial et sa cinquième colonne réputée française et/ou européenne !!!
      Bonne journée à tous les trois !!!


    • 3 votes
      Pyrathome Pyrathome 30 mars 13:49

      @sls0

      Dis donc, en 2020 tu soutenais Bidon, tu nous traitais de complotiste quand on te disait que Bidon était sénile, gâteux, mais surtout corrompu à mort avec son rejeton Hunter, fumeur de crack, amateur de mineures et encaisseur de corruption pour son vieux, qu’il avouait à plusieurs reprises que les élections allaient être truquées.....Et ce fût bien le cas !

      Tu es devenu raisonnable et clairvoyant tout d’un coup ? A la bonne heure ! je suis content qu’il te reste encore un peu de bon sens, t’as pas tout perdu en deux ans de coronacircus dont tu n’a pas encore fait amende honorable.....Le mensonge prend l’ascenseur alors que la vérité prend l’escalier, tout vient à point à qui sait attendre, c’est ce qu’on te disait en 2020....


    • 2 votes
      sls0 sls0 30 mars 16:04

      @Pyrathome
      J’étais contre ce taré de Trump, ça ne veut pas dire que J’étais pro Biden.
      Pour ce qui est du mensonge et de l’ascenseur, gare aux droits d’auteur.


    • vote
      bubu12 30 mars 16:37

      @Pyrathome

      l’élection n’était pas truquée
      sinon tu as du nouveau pour le PDG de disney ? smiley


    • 14 votes
      Ecureuil66 29 mars 16:08

      merci pour cette vidéo excellente synthèse de ce conflit


      • 15 votes
        Et Hop ! 29 mars 17:53

        A partir du moment où on voit que c’est un conflit entre la GB et les USA contre la Russie pour étendre leur domination du monde, tout est compréhensible.

        C’est comme toutes les guerres précédentes depuis la guerre de l’Opium que les Chinois n’ont jamais digérée : guerre de 14, guerre de 38,.. guerre de Yougoslavie, d’Irak, d’Afghanistan, de Libye, de Syrie, etc..


        • 1 vote
          Sentero Sentero 29 mars 19:06

          @Et Hop !

          A partir du moment où on voit que c’est un conflit entre la GB et les USA contre la Russie pour étendre leur domination du monde, tout est compréhensible.

          Donc vous voulez dire que les Russes veulent dominer le monde ??? C’est relativement bien vu... après tout ils en ont rêvé toute la guerre froide...


        • 17 votes
          Et Hop ! 29 mars 19:48

          @Sentero

          Ne jouez pas les idiots, QUI est-ce qui a un millier de bases militaires sur les cinq continents ?

          Combien les Russes ont-ils de bases en Asie, en Australie, en Amérique, en Europe, et en Afrique ?

          Les Russes s’opposent à la domination du monde du libre-échange par la GB et les USA.

          Quel sont les 4 points communs aux chefs d’État présentés comme des horribles dictateurs ennemis de la démocratie et de la liberté qu’il faut renverser par la violence ?

          Mossadegh, roi Hassan II, Milosevic, Saddam Hussein, Ahmadinejad, le colonel Kadafi, Ugo Chavez, Kim Jong-il, le Dr Bachar al Assad, Loukachenko, Sebastien Kurtz, Viktor Orban, Bolsonaro, Vladimir Poutine,...

          1. - Leurs pays possèdent des gisements pétroliers ou miniers,
          2. - Ils s’opposent autoritairement à la domination et au pillage des anglo-américains,
          3. - Ils refusent d’endetter leurs pays auprès des banques internationales,
          4. - Ils sont ré-élus avec une forte popularité


        • 9 votes
          Ecureuil66 29 mars 20:31

          @Sentero
          il suffit de regarder une carte du monde avec la position des bases américaines et on comprend tout !
          Pourquoi le budget militaire US est il quasi égal à celui de tous les autres pays du monde réunis ?
          qui est l’envahisseur ...QUI ?


        • vote
          Sentero Sentero 29 mars 21:19

          @Ecureuil66

          Quelle carte du monde par exemple ???


        • 1 vote
          Sentero Sentero 29 mars 21:50

          @Et Hop !

          Hassan II élu ? réélu ?
          Mossadegh élu ? réélu ?

          Kim Jong-il élu ? réélu ?

          Saddam Hussein élu ? réélu ?

          Kadafi élu ? réélu ?
          ... ha c’est sur que vous avez une conception de l’élection trèèès large...

          Loukachenko élu ? réélu ?

          en truquant des résultats, Al Assad élu en choisissant les autres candidats à sa guise, Ahmadinejad élu avec un conseil de discernement désignant les candidats officiels selon des préceptes religieux...

          Pour Bolsonaro élu oui réélu pas sur...

          Quant à Orban et Kurtz je ne vois pas trop de quelles extraordinaires richesses pétrolières et minières ils pourraient se prévaloir... et sinon il s’agit de chef de gouvernements qui n’ont pas été vraiment élus...

          Quant aux autres je ne vois pas en quoi être élu et réélu est si exceptionnel... c’est le cas dans énormément de démocraties... même Macron va y arriver... en revanche modifier la constitution pour pouvoir rester au pouvoir ça c’est déjà plus "exceptionnel"...


        • 2 votes
          Ecureuil66 30 mars 03:19

          @Sentero
          je ne sais pas trop comment mettre les liens sur ce site mais il suffit de consulter sur google (ou autre) "bases militaires US dans le monde" et on a que l’embarras du choix, voir aussi dépenses militaires par pays etc.....


        • 3 votes
          PLACIDE2 30 mars 08:00

          @Ecureuil66
          Leurs bases ne servent plus à rien ,les US ont misé sur la quantité et le "soft power " (GAFAM) pour maintenir leur hégémonie, les Russes eux ont réalisé un saut ___qualitatif___ qui rend l’arsenal US obsolète et extrêmement vulnérable aux missiles et torpilles hypersoniques , et, avec les achats de pétrole en rouble Poutine a sifflé la fin de partie.


        • 7 votes
          Et Hop ! 30 mars 10:45

          @Sentero :

          Mossadegh élu ? réélu ? " Non, il n’a pas pu, il a été assassiné par la CIA.

          "Le colonel Kadafi, Hassan II élus ? rééélus ? " Ils étaient très populaires, élus par un processus de désigantion traditionnel (les tribus pour Kadafi, la royauté pour Hassan II).

          Ce ne sont pas Saddam Hussein, Bachar Al Assad ou Ahmadinejad qui ont été élus comme Biden et Macron avec le système de fraude Dominion, après avoir fait une campagne électorale devant des petites salles presque vides quand leurs concurrents remplissaient des salles de 20 000 places. Ils très populaires, très estimés des citoyens de leurs pays, pas comme Hollande et Macron qui plafonent à 4,5 % de satisfaction.

          Et Ursula Von Linden, elle est élus ?


        • 5 votes
          Pyrathome Pyrathome 30 mars 13:59

          @Sentero

          Donc vous voulez dire que les Russes veulent dominer le monde ???

          _

          L’idéologie Soviétique, sûrement mais pas la Russie actuelle

          Ils ont le plus grand pays au monde en superficie, les plus grandes richesses, du gaz à gogo, du pétrole, des minerais, des métaux rares, des terres rares, de l’intelligence....etc etc

          Pourquoi se ferait-ils chier à cette ineptie ?

          Ceux qui veulent dominer le monde, tu les connais, ils ont tombé le voile, les mondialistes Rothschildiens, mais ils vont échouer et se suicider pour très longtemps......c’est déjà écrit !


        • vote
          Sentero Sentero 30 mars 14:05

          @Et Hop !

          Mossadegh était premier ministre donc à ma connaissance pas élu.
          Hassan 2 populaire... possible... il ne s’est jamais présenté à une vraie élection pour vérifier... idem pour Kadafi (très populaire très estimé... selon des sondages... des ressentis ?)

          Macron/Dominion... je ne vois pas le rapport... pareil pour Biden car sa victoire électorale est liée aux erreurs de Trump le mauvais perdant... quant à remplir des grandes salles en période de Covid coté Biden et bien il n’en était pas question, un choix sanitaire différent de celui de Trump.


        • 1 vote
          bubu12 30 mars 16:39

          @Et Hop !

          après avoir fait une campagne électorale devant des petites salles presque vides quand leurs concurrents remplissaient des salles de 20 000 places.

          des millions de gens ne foutent jamais les pieds dans un meeting pourtant ils votent, quel scoop !

        • 3 votes
          Et Hop ! 30 mars 18:29

          @bubu12

          Mélenchon et MLP avaient des salles complèrement pleines, avec des milliers de gens dehors.

          Et Macron devait payer des figurants pour remplir les 5 premiers rangs pour les photographes de BFM qui prenaient des plans courts.


        • 2 votes
          Et Hop ! 30 mars 18:47

          @Sentero : " Kadafi, Hassan 2 populaires... possible... il ne s’est jamais présenté à une vraie élection pour vérifier... "

          Et la reine d’Angleterre, elle se présente à des élections pour vérifier ? Et le roi des belges, la reine du Danemark, le duc de Luxembourg, le roi d’Espagne, le prince des Pays Bas, les princes saoudiens, le roi de Jordanie, ils se présentent à des élections pour vérifier ?


        • vote
          Sentero Sentero 30 mars 19:03

          @Et Hop !

          Mais certains de ces monarques que vous citez sont très populaires dans leurs pays respectifs... comme Hassan 2... du coup il n’a rien d’exceptionnel... mais le différence c’est que certains n’exercent aucun pouvoir réel... donc ils sont là symboliquement et du coup qu’importe qu’ils soient élus ou pas... mais ce n’était pas le cas d’Hassan 2 qui a commencé à libéraliser son régime qu’à la fin de son règne...


        • vote
          Et Hop ! 30 mars 23:52

          @Sentero

          Ca veut dire quoi libéraliser ?
          Se soumettre aux traités de libre-échanges anglo saxons et accepter de s’endetter auprès du FMI ?

          Est-ce qu’il ne faudrait pas renverser la reine d’Angleterre qui oppresse tous les peuples du Commonwealth ? Est-ce que le président élu du Canada doit continuer à jurer allégence à la couronne d’Angleterre ?


        • vote
          Sentero Sentero 31 mars 17:54

          @Et Hop !

          Est-ce qu’il ne faudrait pas renverser la reine d’Angleterre qui oppresse tous les peuples du Commonwealth ? Est-ce que le président élu du Canada doit continuer à jurer allégence à la couronne d’Angleterre ?

          C’est le problème des Canadiens... ils peuvent quitter le Commonwealth quand ils veulent et cesser cette allégeance symbolique et suranné... mais c’est leur choix souverain... si la population canadienne y reste attachée ou tout simplement s’en moque c’est son problème... on y fait des élections régulières et pluralistes, si des candidats qui proposent d’en sortir arrivent au pouvoir ils le feront tout simplement...


        • vote
          Sentero Sentero 31 mars 17:55

          @Et Hop !

          Libéraliser dans le sens politique, des libertés publiques, du pluralisme, de l’Etat de droit... pas dans le sens économique...


        • 1 vote
          charclot 3 avril 13:30

          @Sentero
          Quelle carte du monde par exemple ???

          celle là



          • 1 vote
            Simple citoyenne Simple citoyenne 29 mars 20:34

            J’ai un doute sur ce direct, était-il en direct en date du 29 ?...


          • 1 vote
            Samson Samson 30 mars 15:27

            @Simple citoyenne
            Non, je m’étais aussi laissé avoir, mais çà fait au moins une semaine qu’il tourne en boucle, et la date avec ...

            Bien à vous, en vous présentant mes respectueuses salutations ! smiley


          • 4 votes
            TchakTchak 29 mars 21:45

            Le plan de négociation est en train de sortir :

            - droit pour l’Ukraine de bénéficier de l’article 5 de l’OTAN, c’est-à-dire d’être défendue si le pays est attaqué,

            - mais interdiction de toute armée étrangère sur le sol ukrainien et de bombe atomique,

            - droit pour l’Ukraine de rejoindre l’UE,

            - exclusion de la Crimée et du Donbass du projet d’accord, qui feront l’objet de négociations sur le temps long entre la Russie et l’Ukraine.

            http://www.bluewin.ch/fr/infos/international/pourparlers-russo-ukrainiens-les-principales-propositions-de-kiev-1156823.html

            Ça se passe chez R Erdogan à Ankara :

            http://www.bluewin.ch/fr/infos/international/moscou-va-r-duire-radicalement-son-activit-militaire-en-ukraine-1156051.html

             

            Ça me semble une sortie honorable pour Poutine. Entre les deux Xavier, on a compris que Moreau roule pour Poutine et que Tytelman roule pour les atlantistes/Washington/l’OTAN/l’UE. Mais Tytelman a plus de biscuits dans ses vidéos pour défendre sa version, alors que Moreau répète à chaque fois la guerre est déjà finie avec toujours la même carte qui ne bouge pas.

             

            Mais ça veut dire aussi que Washington n’a pas trop envie non plus de prolonger la guerre en Ukraine.

            - D’une part, le Pentagone est obligé de calmer les têtes folles dans les salles de rédactions et les plateaux tévés et les ardeurs des crétins de politiques. Le ministère de la Défense US : pas question de couverture aérienne de l’OTAN car « cela s’appelle la troisième guerre mondiale, d’accord ? Mettons les choses au clair, les gars. Nous ne déclencherons pas la troisième guerre mondiale en Ukraine ».

            https://www.dedefensa.org/article/ukrisis-12-la-guerre-du-pentagone

            - D’autre part, la guerre ukrainienne montre que le monde échappe aux US. L’UE appartient à Washington, mais ça on l’a déjà compris, les « élites » européennes + du Commonwealth sont devenues des poulets sans têtes. Et on a vu avec la crise covid que les dirigeants sont cons comme des balais à appliquer la politique sanitaire selon les instructions de Pfizer, de Fauci le parrain escroc de la santé mondiale, ou de Bill Gates qu’on ne présente plus.

            Mais sinon, la Chine est aux cotés de la Russie, l’Inde commande à Poutine des fusées S-500 qui ont impressionné en Syrie, les pétromonarchie préfère se faire payer en roubles plutôt que d’appliquer les sanctions contre Poutine, nombre de pays africains se tournent vers la Russie et la Chine, c’est la récré en Amérique du Sud, même le Mexique vient de créer un groupe de parlementaire d’amitié Mexique-Russie, avec le soutient du président de la République.

            Ras le bol de la machine de guerre otanique et de la dépouille des entreprises étrangères au profit des US.

            Et puis cette guerre accélère la dédollarisation. Ce qui n’est pas possible pour l’empire qui a besoin de son pognon à volonté avec sa planche à billets et les dettes qui plombent les pays du monde pour financer son armée ahurissante.


            • 2 votes
              Olivier Perriet Olivier Perriet 30 mars 11:42

              @TchakTchak

              Vu la capacité des russes à faire la paix (j’ai pas encore vu réellement de paix réussie sous l’égide russe, surtout des conflits gelés qui ne demandent qu’à repartir) on peut avoir quelques doutes.

              "Ca semble" une porte de sortie honorable pour Poutine, oui, tout est là, sauf à le débrancher lorsque les russes se rendront compte qu’ils envoient des gars se faire trucider pour libérer un pays où ils sont vus comme des envahisseurs.

              En gros, tous les problèmes de 2014 (Crimée et Donbass) qui ont aboutis à la situation actuelle ne sont pas près d’être réglés : courage on y est presque.


            • 2 votes
              Samson Samson 30 mars 15:51

              @TchakTchak
              Ce sont seulement les propositions ukrainiennes à Istanboul, telles qu’exposées par la partie russe !
              Peskov a déjà renvoyé un premier "niet !" concernant la Crimée, considérée comme part intégrante de la Russie et dont le statut est donc non-négociable.

              "Ça me semble une sortie honorable pour Poutine."
              C’eut pu l’être, avant que Vladimir Poutine se résolve à franchir le Rubicon. Ce pas franchi, sa propre survie politique est en jeu, et il ne va plus reculer sans imposer la puissance russe et sévèrement humilier l’Occident et Washington dont l’Ukraine n’est jamais que le malheureux pion !

              L’Ours s’est fort longtemps contenu, mais une fois suffisamment titillé pour qu’il sorte ses griffes, le calmer et le ramener aux vertus du dialogue va s’avérer être une autre paire de manches, d’autant que si c’est l’intérêt du vieux continent, rien n’indique que ce soit celui de Washington dont Zelensky n’est que le pantin.

              Préparons-nous à serrer les ceintures, nos régimes alimentaires et nos trains de vie vont être soumis à très considérable diète ! smiley


            • 1 vote
              TchakTchak 30 mars 16:38

              @Samson

              Merci de me corriger : les négos se passent à Istanbul et non à Ankara. D’ailleurs il y a de quoi être dépité de voir Erdogan les organiser, ça indique à quel point le niveau diplomatique des pays européens est devenu lamentable.

              La prolongation et le pourrissement de la guerre ne peut jouer que contre Poutine : il n’a pas des munitions à volonté, ni les alliances durables en tant qu’agresseur, et le soutient populaire russe ne pourra que se dégrader (même si c’est une guerre pour préserver la sécurité de son pays, on a compris).

              L’armée et les milices ukrainiennes prennent les civils en otage et Poutine veut éviter au maximum les dégâts civils ? Ok, mais cela ne résout pas ses problèmes.

              La voie diplomatique est une autre aventure qui s’ouvre, avec des premières garanties de part et d’autres entre Zelenski et Poutine. C’est un cadre, on ne sait pas encore les résultats il y aura certainement des ratés durant cette période. Mais c’est déjà la démonstration que Poutine ne fait pas la guerre « parce que c’est un tyran » ou « parce qu’il est méchant ».
              Et la question de l’intégrité du territoire Russe est enfin soulevée et reconnue devant la machine de guerre otanique, diplomatiquement et géopolitiquement. Ce qui était nié jusque là.
              Et puis cela retire le dard planté dans la planète d’une guerre nucléaire possible, ce qui est un bien pour tous.

              S’il arrive à gagner les négociations, Poutine démontrera, avec sa fermeté, aussi son intelligence et sa sagesse, ce qui renforcera encore sa crédibilité aux yeux du monde.

              Préparons-nous à serrer les ceintures, nos régimes alimentaires et nos trains de vie vont être soumis à très considérable diète !

              Ben, ouais... Mais si on est dirigés par des abrutis complets qui ne savent plus réfléchir, vous n’y pouvez rien, et moi non plus.


            • 2 votes
              Et Hop ! 30 mars 18:40

              @TchakTchak

              Le plan de négociation c’est l’application des accords de Minsk 2 validés par une résolution de l’ONU, dont la Russie est garante. Cela consiste à cesser le feu, à désarmer les milices, et à réformer la constitution pour adopter une constitution fédérale et neutre, de type suisse, donc avec interdiction de liens avec l’OTAN.

              C’est le but de guerre de l’intervention armée de la Russie, il faudra que l’Ukraine s’y soumette, de gré ou de force, ce qui est la meilleur chose qui puisse arriver aux populations ukrainiennes qui vont pouvoir recommencer à vivre en paix et continuer à parler le russe si ça les chante.

              Et tant pis pour les projets de domination de la GB et des USA qui n’ont rien à faire en Europe continentale, ni en Mer Noire, ni en Afghanistan, ni au Kosovo, ni en Syrie, ni en Libye. 


            • 1 vote
              Et Hop ! 30 mars 18:43

              @Et Hop !

              Ni en Allemagne, ni dans les Pays Baltes, ni en Turquie, ni au Japon, ni en Corée du Sud, ni à Taïwan, ni en Irak,.. Qu’ils rentrent chez eux et foutent la paix au monde.


            • vote
              Sentero Sentero 30 mars 18:53

              @TchakTchak

              L’armée et les milices ukrainiennes prennent les civils en otage
              Les civils ukrainiens sont actuellement agressés par l’armée russe...

              et Poutine veut éviter au maximum les dégâts civils
              Bien sur... comme en Tchétchénie et en Syrie... à coup de bombes et de roquettes sur des quartiers résidentiels...

              Et la question de l’intégrité du territoire Russe

              Personne ne la remet en cause à part les Russes paranoïaques... en revanche qui a annexé la Crimée et occupe d’autres parties de l’Ukraine... l’armée russe...

              Mais c’est déjà la démonstration que Poutine ne fait pas la guerre « parce que c’est un tyran » ou « parce qu’il est méchant ».

              Encore heureux... il ne manquerait plus que ça... il a juste des ambitions au dessus des moyens de son pays...

              La prolongation et le pourrissement de la guerre ne peut jouer que contre Poutine

              Pas sur... cela dépend comment évoluent les fronts et rien n’est définitivement joué...

              S’il arrive à gagner les négociations

              Et oui il ne suffit pas de gagner la guerre, encore faut-il aussi gagner la paix... mais le problème c’est que la parole de Duchemin est complètement démonétisée... comment lui faire confiance après cette invasion... c’est quasiment impossible coté Ukrainiens et à raison... rien qu’aujourd’hui l’armée russe ne semble pas se retirer pas du tout des zones au nord de Kiev alors que c’était ce qu’elle annonçait hier... visage pale langue fourchue...


            • vote
              TchakTchak 30 mars 21:17

              @Et Hop !

              Les accords de Minsk ne sont plus d’actualité, puisqu’ils n’ont jamais été appliqués par L’Ukraine, maintenant envahie par la Russie. Le sort futur du Donbass sera repris dans les négociations entre les présidents des deux pays. La Russie a reconnu les indépendances de Louhansk et du Donetsk le 21 février. Ces deux républiques autoproclamées veulent se rattacher à la Russie après référendum. Zelenski n’a rien dit là-dessus, son armée y est toujours présente et celle russe ne l’a toujours pas prise. On en est là pour l’instant. 


            • 1 vote
              TchakTchak 30 mars 21:19

              @Sentero

              BFMTV : bonjour !

              Il n’y a pas de tévé à la maison, je n’ai pas besoin de ce psychotrope.

               

              Sinon, vous ne m’avez toujours pas présenté vos 660 000 morts-covid russes dans un document de ROSSTAT que vous prétendez connaître. Ou bien 620 000, que vous avez renseignés dans un message suivant. Souvent, vos déclarations varient, bien fol qui s’y fie…


            • vote
              abolab 3 avril 15:28

              @TchakTchak

              Vous ne comprenez manifestement pas de quoi vous parlez. Il ne s’agit pas de négociations, il s’agit de pour-parlers. Il n’y a pas de place pour des négociations. Les parties exposent leurs revendications. La Fédération de Russie a clairement énoncé ses objectifs : "démilitarisation" et "dénazification". Elle ne reculera pas, elle ne cèdera rien, car il s’agit de la sécurité européenne et du peuple russe dont il est question. La première étape est de libérer les territoires agressés par les force néo-nazis, la seconde étape sera la démilitarisation, la troisième étape comportera des points politiques concernant la "dénazification".



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès