• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une infirmière porte plainte pour arrestation arbitraire

Une infirmière porte plainte pour arrestation arbitraire

Selon Le Parisien, une infirmière en retraite a été mise en garde à vue parce qu'elle voulait manifester le 11 septembre, armée d'une blouse blanche, de lunettes et d'un masque de protection.

Le 4 octobre elle porte plainte pour arrestation arbitraire. Son avocat explique son geste au micro de RT France.

 

Tags : Santé Manifestation Police




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 2 votes
    microf 7 octobre 11:23

    Vladimir Bukwosky célèbre Dissident Soviétique aux occidentaux " j´ai vécu dans votre futur ", nous y sommes en Occident.


    • 1 vote
      microf 7 octobre 11:26

      Vladimir Bukwosky célèbre Dissident de l´Union Soviétique aux occidentaux " j´ai vécu dans votre futur ". Á l´époque, les occidentaux ce sont moqués de lui, aujourd´hui, nous y sommes en Occident.


      • vote
        sls0 sls0 7 octobre 12:39

        Ils osent tout ces manifestants, j’en ai même vu qui se protégeaient la tête des coups de matraques, c’est de la rebellion caractérisée. 


        • vote
          Zolko Zolko 7 octobre 14:27

          @sls0 : et en plus ils se cachent le visage pour qu’on puisse pas les reconnaître. Et en plus ils mettent pas de masque sanitaire ... euh, attends, il y a un truc qui cloche : il faut ou il faut pas se cacher le visage finalement ?


        • 2 votes
          Pyrathome Pyrathome 7 octobre 20:18

          Les Révélations N°5 du Projet Veritas, mènent maintenant à ce que l’on peut appeler PfizerLeaks ! Ils révèlent les e-mails internes du directeur scientifique et directeur principal de la recherche mondiale discutant du vaccin COVID ... "Nous voulons éviter que les informations sur les cellules fœtales circulent !"

          Le directeur scientifique de Pfizer, Philip Dormitzer, admet que du tissu fœtal avorté est utilisé dans le programme de vaccination de l’entreprise, mais que les employés devraient simplement s’en tenir au récit poli de Pfizer en omettant toute mention de tissu fœtal avorté pour éviter tout problème avec le public.

          "Les cellules HEK293T, utilisées sont finalement dérivées d’un fœtus avorté", a déclaré Dormitzer.

          https://www.projectveritas.com/news/pfizer-leaks-whistleblower-goes-on-record-reveals-internal-emails-from-chief/



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

beo111

beo111
Voir ses articles


Publicité





Palmarès