• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vaccinations : Agnès Buzyn déclare "Je veux rendre la confiance par (...)

Vaccinations : Agnès Buzyn déclare "Je veux rendre la confiance par l’obligation" ou la grande inversion/manipulation de l’opinion publique

Voici un extrait du passage de Agnès Buzyn chez Jean-Jacques Bourdin datant du 26 septembre dernier (RMC/BFMTV)

Madame Buzyn affirme avec un aplomb déconcertant que rendre ces vaccins obligatoires entrainerait d'office la confiance des gens... ne prenant visiblement pas en compte le mécontentement de la population : ici , ici , ici, etc etc... Madame Buzyn inverse simplement les choses car ce projet de vaccination obligatoire massif entraine plus que jamais de la méfiance et du rejet envers cette nouvelle politique vaccinale pouvant être qualifiée d'agressive... Mais se reposerait-elle abusivement sur la confiance aveugle et naïve du peuple ? De là à dire qu'elle prend les gens pour des cons... il n'y a qu'un pas.

Madame Buzyn s'appuie ensuite sur la "protection des enfants" - au passage on l'attend toujours cette réelle protection étatique des enfants - affirmant que les parents pourront être poursuivis en justice si leur enfant développe un handicap faute d'une vaccination appropriée. Ici aussi elle pratique une forme d'inversion en calquant négativement les effets secondaires vaccinaux ayant handicapé à vie des milliers d'enfants, et dont les parents essayent en vain de poursuivre en justice les laboratoires pharmaceutiques (Choses dont la MSinistre Buzyn ne peut évidemment pas parler).

En l'espace d'une minute, Agnès Buzyn arrive à tout inverser et le vaillant Bourdin n'y trouve rien à redire...

Mais pour qui travaille Agnès Buzyn ?

Vaccins obligatoires : les sanctions seront plus lourdes - Agnès Buzyn s’est moquée de Jean-Jacques Bourdin

« Il n’y aura pas de sanction contre les parents qui refusent de faire vacciner leurs enfants ». Voilà ce qu’affirme Agnès Buzyn sur tous les plateaux de télévision. Pourtant avec la nouvelle loi sur les 11 vaccins obligatoires, non seulement il y aura toujours des sanctions mais elles seront plus lourdes.

La ministre de la santé entretient le flou sur les sanctions. Outre le fait qu’elle n’a pas l’air de considérer la privation d’école comme une sanction, elle manipule les journalistes et l’opinion en ne disant pas toute la vérité sur la nouvelle loi.

Même des journalistes chevronnés comme Jean-jacques Bourdin s’y sont laissés prendre.

 ?? Lire l'article intégral sur www.prevention-sante.eu

Tags : Politique Vaccins Enfance Scandale Journalisme Lobby Nouvel Ordre Mondial Médicaments Manipulation Industrie pharmaceutique




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • 9 votes
    Norman Bates Norman Bates 25 octobre 09:15

    Il y a l’amour du danger et les dangers de l’amour...les laboratoires, chers au cœur de la ministre, devraient se lancer dans la recherche d’un vaccin contre ces états de profonde confusion dont les périls ne sont pas à négliger...



    Un hymne à l’amour...c’est beau !

    • 11 votes
      gaijin gaijin 25 octobre 09:44

      discours pervers dans un système pervers ou tout l’espace entre les deux oreilles est occupé par des pulsions primaires : pognon = pouvoir = pognon
      dans 5 ans elle pourra se reconvertir en animatrice télé ou en journaliste et aura accompli le parcours sans faute : labos-politique-médias
      et dans quelques années on commencera a compter les victimes mais elle bien sur c’est " responsable mais pas coupable " alors peut être l’état paiera ( après 20 ans de procès ) mais l’état c’est nous donc on va payer les vaccins et les conséquences des vaccins ..........
      payez ! payez pour nous .....
      https://www.youtube.com/watch?v=Ec24k1SQoMg



      • 5 votes
        bob14 bob14 25 octobre 10:56
        Agnès Buzyn au service des labos...

        • 19 votes
          yoananda yoananda 25 octobre 11:00

          "Je veux rendre la confiance par l’obligation"

          Allez, encore un effort et on va y arriver : "je veux rendre la confiance obligatoire"

          On gagnera du temps smiley


          • 5 votes
            gorguetto 25 octobre 11:12

            Le docteur Buzyn, comme le docteur Cymes, sont atteints du syndrome d’Artaxerxès.


            • 5 votes
              Mister hyde 25 octobre 12:13

              "Je veux rendre la confiance obligatoire", très jolie ça yoananda enfin des paroles censées et un peu d’humour venant du fond de ta haine , bravo je plusse ( je plaisante m’attaque pas) 


              Cette grosse traître de ministre qui fait la pute jour et nuit pour l’industrie pharmaceutique a dépassé le stade du sophisme, et essaye de nous faire croire que le noir est blanc et inversement. J’ai lu un "rapport citoyen" ( qui est en fait gangrené par les labos une fois que j’ai cherché les intervenants) eh bé il pratique exactement la même forme de sophisme , ils disent exactement pareil que genre il faudrait une obligation de TOUT les vaccins ( les 11 et pour les gosses) pour ensuite enlever l’obligation une fois que c’est fait, tout ça en parlant de la confiance du citoyens ( autant vous dire le raisonnement tortueux, a deux doigt de taper un avc a entendre des conneries pareilles) et ça tout le long du rapport on pratique des confusions , des malentendus , des raisonnements inversées. Je suis persuadé qu’il l’apprennent a faire ça, j’ai quelqu’un dans ma famille qui bosse pour le ministère de l’intérieur il pratique exactement cette forme de raisonnements contradictoires , a croire qu’ils l’apprennent dans leurs écoles de tapineuses.

              • 5 votes
                Hieronymus Hieronymus 25 octobre 12:40

                au delà des intérêts financiers du lobby pharmaceutique, cette obligation criminelle de hypervaccination (+ adjuvants, etc..) s’inscrit dans le génocide programmé des Blancs

                 smiley


                • 2 votes
                  yoananda yoananda 25 octobre 12:47

                  @Hieronymus
                  pourquoi ? les non blancs ne seront pas vaccinés ?


                • vote
                  Heimskringla Heimskringla 25 octobre 13:00

                  @Hieronymus

                  T’as pas besoin d’aller jusque la avec le blanc, tu le mets dans un environnement toxique, angoissant, insécurisant, métissant, individualiste et j’en passe comme c’est le cas aujourd’hui, il se détériore à une vitesse vv prime. 

                  Le blanc est plus fragile que les autres races (Je pense que sa violence quand il se sent en danger et son coté ingénieur viennent de la aussi aussi). 


                • vote
                  Heimskringla Heimskringla 25 octobre 13:04

                  @yoananda

                  Mode gros conspi on : Qui te dit qu’il n’y aura pas une molécule qui réagit spécifiquement à un gène particulier du blanc ?

                  Mode gros conspi off 


                • 3 votes
                  Hieronymus Hieronymus 25 octobre 13:16

                  @yoananda
                  c’est qd mm les populations de Blancs européens qui vont pâtir en premier de cette hystérie vaccinale

                  aux States un enfant sur 2 a des problèmes du fait de l’hypermédicalisation


                • 1 vote
                  pegase pegase 25 octobre 13:23

                  @Hieronymus


                  Possible, surtout ceux qui ne veulent pas se laisser tondre ...

                  Je suis curieux de voir si les mesures de rétorsion contre les réfractaires seront égalitaires .... c’est une chose qui devrait attirer toute notre attention ...


                • 1 vote
                  DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 25 octobre 23:27

                  @Hieronymus :
                  Je vous rassure, Big Pharma la blanche, est une coalition d’entreprises commerciales qui raisonne en terme de chiffre d’affaire et de marge bénéficiaire ... Big Pharma adorerait vacciner plus de noirs et de jaunes, mais C moins rentable, car vendu moins cher !


                • vote
                  jeanpiètre jeanpiètre 26 octobre 00:30

                  @DJL 93VIDEO
                  Comme si le invendus et surplus n avaient pas de marché


                • 1 vote
                  Lucadeparis Lucadeparis 29 octobre 23:20

                  @Heimskringla

                  Lorsque je faisais des tests comme cobaye pour l’industrie pharmaceutique en 1992-1993 (Thérafarm en particulier à Paris 15e), onn e sélectionnait que des "caucasiens", comme si les médicaments en France n’étaient destinés qu’à des blancs, et que les autres races devraient prendre des médicaments à leurs risques et périls... ("Témoignage d’un cobaye : une méthodologie scientifique fautive",http://lucadeparis.free.fr/infosweb/cobaye.htm).

                • vote
                  Lucadeparis Lucadeparis 29 octobre 23:23

                  @Lucadeparis
                  Rectification : Aster à Convention, vers le cher Institut Pasteur, pas "Thérapharm".


                • 10 votes
                  Heimskringla Heimskringla 25 octobre 12:54

                  "Je veux rendre la confiance par l’obligation"


                  Cela doit faire 3h que je reste bloqué sur cette phrase. 

                  4reich on est tous d’accord non ?

                  • 2 votes
                    yoananda yoananda 25 octobre 13:49

                    @Heimskringla
                    "Cela doit faire 3h que je reste bloqué sur cette phrase. "

                    La signification de cette phrase est simple : elle veut rendre la vaccination obligatoire pour montrer que "ça fonctionne et que ça ne fait de mal à personne" et rendre "confiance" dans la vaccination.

                    Mais, comme à l’habituel, la formulation est tendancieuse, comme, j’ai oublié quel ministre qui disait que "les enfants n’appartiennent pas à leur parents".

                    Toujours est-il qu’il que le vrai combat est la : les enfants.

                    L’état est en train de s’approprier les enfants. Petit à petit (cf le mariage pour tout, cf les vaccins, cf la théorie du genre qui n’existe pas, cf le reste).

                    L’aboutissement sera, à terme, le projet transhumanisme d’utérus artificiel et d’EGM (enfants génétiquement modifiés, avec gène brevetés par Monsanto&co)


                  • 4 votes
                    Heimskringla Heimskringla 25 octobre 14:05

                    @yoananda

                    Il est ou le bouton nucléaire ?


                  • 3 votes
                    njama njama 25 octobre 12:59

                    des sanctions pénales contre les parents si un jour il (l’enfant) se retourne contre ses parents ... qui ne l’ont pas protégé
                    Allo maman, bobo, dis comment tu m’a fais j’suis pas beau, allo maman bobo...
                    c’est tellement improbable, que ce soit dans des affaires d’inceste, de mutilations sexuelles (circoncisions, excisions) ... a-t-on connaissance dans les annales judiciaires d’enfants qui auraient porté plainte un jour contre leurs parents ? 

                    Le handicap subi n’est pas forcément physique, il peut être mental. Et comment un gamin "vacciné" devenu autiste (pour ne prendre que ce cas-là) pourrait-il porter plainte contre ses parents qui ne l’ont pas protégé ? il ne le pourrait pas plus que contre l’État ou les labos, mais ses parents pourraient se porter partie civile pour le défendre ?

                    Autant dire que l’argument avancé par Mme Buzyn est complétement foireux, et n’a d’autre objectif que de faire peur aux récalcitrants à ces nouvelles obligations.


                    • 1 vote
                      yoananda yoananda 25 octobre 14:06

                      @njama
                      "a-t-on connaissance dans les annales judiciaires d’enfants qui auraient porté plainte un jour contre leurs parents ? "

                      En suède ou norvège, je ne sais plus, les parents vivent dans la terreur de leurs enfants. Non pas à cause des enfants eux même, mais à cause des association et organisme de protection qui "pilotent" les enfants, un peu comme en France avec les assos qui anti-racistes qui pilotent les populations importées.

                      Est-ce qu’il y a eu des plaintes effectives ? Je n’ai plus en mémoire ce détail sur le reportage que j’avais vu, mais il me semble que oui, quelqu’unes, qui suffisent à instaurer une "ambiance" entre parents et enfants dans le pays tout entier.


                    • 1 vote
                      revolQé1 revolQé1 25 octobre 13:09

                      Elle veut faire ce que la bachelot a foiré,les mêmes tapins de labos ces deux là.


                      • 1 vote
                        njama njama 25 octobre 13:20

                        Elle dit "Plus tard si l’enfant est handicapé, amputé par exemple à la suite d’une septicémie à pneumocoques ^parce qu’il n’est pas vacciné ... "
                        Elle parle comme si le vaccin ( Pneumovax® ou Prevnar®) avait une efficacité à 100 %, ce qui est faux. La présence de pneumocoques est commensale dans les voies respiratoires, et le vaccin ne protège que contre certaines souches. Comment établir "Plus tard..." que le handicap aurait été causé par la protection du vaccin qui est très limitée ?

                        Source "Qui aime bien vaccine peu" publié par un groupe de médecins suisses
                        Pneumocoque (page 56)
                        La maladie
                        Le pneumocoque est un hôte fréquent des voies respiratoires (environ 30% de porteurs sains). Il existe près de quatre-vingt-dix types de pneumocoques. Cette bactérie est responsable d’infections banales (pharyngites, otites, sinusites), mais aussi de maladies plus graves (pneumonies, septicémies, méningites). La rate joue un rôle important dans la défense de l’organisme contre ce germe. Les personnes qui ont subi une ablation de la rate suite à un accident ou à une maladie ont un risque élevé d’infection grave due au pneumocoque. Cette vulnérabilité se retrouve dans le sida et dans plusieurs affections chroniques des reins, des poumons ou du foie.
                        Le traitement classique recourt aux antibiotiques ; cependant la résistance croissante des pneumocoques rend ces affections plus difficiles à traiter.
                        Le vaccin
                        Nom de marque : Pneumovax®, Prevnar®.

                        Jusqu’à ces dernières années, il existait un vaccin constitué de vingt-trois souches proposé aux personnes adultes à risques. Récemment, un nouveau vaccin constitué de sept souches est arrivé sur le marché. Il pourrait être proposé à tous les enfants, en association avec le vaccin combiné du nourrisson, selon le schéma habituel, soit à 2, 4 et 6 mois avec un rappel vers 2 ans.

                        Ce que l’on ne vous dit généralement pas

                        Parmi les effets secondaires fréquents, on note des réactions inflammatoires au lieu d’injection, de la fièvre, des diarrhées, des vomissements, une perte d’appétit, des troubles du sommeil, une irritabilité et de la somnolence. Plus rarement, on observe l’apparition d’un asthme et de convulsions.
                        Aucune étude au long cours n’a été effectuée et la commercialisation récente de ce vaccin ne permet pas d’exclure des effets secondaires à plus long terme. L’efficacité de ce vaccin, semble bonne pour prévenir les septicémies et les méningites dues au méningocoque, mais la fréquence de ces affections étant faible, le risque de les contracter n’est que très peu diminué avec le vaccin.
                        Quant à l’efficacité du vaccin sur les otites dues au pneumocoque, elle est pratiquement nulle, ce qui n’empêche pas qu’il soit proposé comme « vaccin contre les otites » !
                        Nos recommandations
                        Le bénéfice d’un vaccin doit tenir compte de son efficacité, de ses risques, de la gravité de la maladie contre laquelle il est censé protéger, mais aussi de la fréquence de cette dernière. Selon ces critères, hormis les situations à risque décrites précédemment, une vaccination systématique de tous les enfants contre le pneumocoque ne s’impose pas.
                        Un enfant souffrant d’otites à répétition ne retirera aucun bénéfice de ce vaccin.


                        • 1 vote
                          pegase pegase 25 octobre 13:33

                          @njama

                          Le pneumocoque est un hôte fréquent des voies respiratoires (environ 30% de porteurs sains). Il existe près de quatre-vingt-dix types de pneumocoques. Cette bactérie est responsable d’infections banales (pharyngites, otites, sinusites), mais aussi de maladies plus graves (pneumonies, septicémies, méningites).


                          La consommation régulière d’une ou deux gousses d’ail cru (bio de préférence), mangé avec une salade ou en sandwich tue ces pneumocoques plus efficacement que n’importe quoi ... L’allicine contenue dans l’ail est transformée en une multitude de sous produits organo-soufrés attaquant les pneumocoques avec une efficacité redoutable quelque soit leurs tentatives d’adaptation ..

                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Allicine


                        • 2 votes
                          gaijin gaijin 25 octobre 17:41

                          @pegase
                          l’ail et l’oignon sont deux aliments magiques curieusement chassés de l’alimentation au prétexte qu’ils donneraient mauvaise haleine ......il est bien meilleur de prendre des baies de goji vendues au prix de l’or , du curcuma en gélule ou autres aliments exotiques ....et chers ......surtout chers ......


                        • 3 votes
                          CoolDude 25 octobre 13:33

                          Pour rajouter au fait que cette Dame est un peu déconnecté, d’après elle :

                          "La ministre a ainsi estimé que l’extension de l’obligation vaccinale pour les jeunes enfants n’était pas un « bouleversement majeur »."

                          Cf : http://www.leparisien.fr/societe/secu-buzyn-defend-un-budget-en-faveur-du-pouvoir-d-achat-et-de-la-solidarite-24-10-2017-7353090.php

                          On passe de 3 à 11 valences ( +400%)...
                          Et de 3 (+ 1BCG) à 20 injections ( +600%) dans les 18 mois après la naissance* !

                          Sans parler de la Grippe, etc...

                          C’est bon ça !

                          * Source Magic Maman (http://www.magicmaman.com/,le-calendrier-vaccinal-de-bebe,3218,1650889.asp)


                          • 2 votes
                            njama njama 25 octobre 15:03

                            @CoolDude
                            Ce n’est pas un bouleversement majeur en terme de vaccinations puisque les taux de couverture vaccinale de ceux qui étaient jusqu’ici seulement "recommandés" étaient déjà assez élevés, ni un bouleversement en terme financier, puisque ces vaccins "recommandés"étaient déjà remboursés par la sécu, et donc "budgétisés".

                            C’est un bouleversement démocratique, car ces obligations contreviennent à la loi Kouchner, à la Convention d’Oviedo, à l’arrêté Salvetti / Italie de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, au Code de Nuremberg,et créent de ce fait un imbroglio autant éthique que juridique

                            C’est un déni de démocratie, parce que cette "réforme" de Mme Buzyn est insérée dans le PLFSS 2018 et n’est autre qu’un  « cavalier législatif »terme, employé pour désigner un article de loi qui introduit des dispositions qui n’ont rien à voir avec le sujet traité par le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale.

                            C’est un déni de démocratie, car l’obligation se fait de manière coercitive en prenant en otages les enfants, "Les vaccinations conditionnent l’entrée ou le maintien dans toute école, garderie, colonie de vacances ou autre collectivité d’enfants. " (Article 34 PLFSS 2018)

                            Ces obligations contreviennent également à l’éthique médicale sur seule la foi en un dogme d’un taux de couverture vaccinale vertigineux à atteindre pour déclarer le population immunisée, ou l’agent pathogène éradiqué (ce qui n’est pas prouvé scientifiquement).

                            Article 36 du code de déontologie médicale (article R.4127-36 du code de la santé publique) « Consentement du patient » précise que tout acte médical suppose le consentement éclairé du patient.
                            https://www.conseil-national.medecin.fr/article/article-36-consentement-du-malade-260


                          • 2 votes
                            njama njama 25 octobre 13:48

                            sale temps pour la liberté thérapeutique !!! bienvenue dans le monde de la vaccination vétérinaire pour les nourrissons

                            Vaccins obligatoires : l’extension votée en commission malgré deux amendements de suppression
                            Vidéo de Déborah Donnier, avec quelques interventions contrastées

                            Vote de l’article 34. Vaccins obligatoires : feu vert des députés à la quasi-unanimité Les députés de la commission des affaires sociales ont voté mercredi l’extension des obligations vaccinales pour les enfants nés à partir du 1 janvier 2018. La mesure devra être revotée dans l’hémicycle. Le débat en commission a été parfois vif.

                            7’07 https://www.youtube.com/watch?v=rREtxCKAdaM

                            vif échange entre la députée LREM Blandine Brocard et le député Olivier Véran, médecin hospitalier et rapporteur du PLFSS
                             Vidéo 7’37
                            http://www.lcp.fr/la-politique-en-video/vaccination-obligatoire-vif-affrontement-entre-une-deputee-lrem-et-le


                            • 2 votes
                              njama njama 25 octobre 14:08

                              L’AMENDEMENT N°AS381 présenté par Mme Brocard et M. Trompille qui demandait un "moratoire" de 1 an seulement a été rejeté par les députés de la commission !!!

                              "À l’alinéa 23, substituer aux deux occurrences de l’année : « 2018 » l’année : « 2019 »."

                              http://www.assemblee-nationale.fr/15/amendements/0269/CION-SOC/AS381.asp

                              pourquoi tant d’empressement ???

                              Le rapporteur général du PLFSS , le député Olivier Véran, dit dans son intervention que le débat a déjà eu lieu, sûrement ignore-t-il combien il a été tronqué et que la CNS Conférence nationale de santé, initiée par Mme Marisol Touraine, et présidée par le Pr Fischer (qui a omis de déclarer ses liens d’intérêts et les 100.00€ qu’il a touché de Sanofi) a été une véritable mascarade

                              Démocratie Sanitaire mes couilles
                              Marisol Touraine réinvente la démocratie à la mode soviétique
                              par Dr Domnique Dupagne 
                              Un évènement assez rare est survenu ce week-end. Un jeune fonctionnaire en charge d’une instance sanitaire nationale a démissionné en claquant bruyamment la porte et en faisant savoir à quel point sa mission s’était transformée en mascarade. Ce sont habituellement des retraités qui se risquent à une telle franchise, suicidaire pour les fonctionnaires en place.

                              [..............]
                              http://www.atoute.org/n/article337.html


                            • 2 votes
                              njama njama 25 octobre 14:15

                              les 100.000 € qu’il a touché de Sanofi-Pasteur

                              "Chaque lauréat a reçu un prix d’un montant de 100 000 euros"

                              http://www.sanofi.com/Images/34759_20131105_INSTITUTPASTEUR_fr.pdf

                              Sanofi Pasteur, conception et fabrication de vaccins http://www.sanofipasteur.com/fr/


                            • 2 votes
                              njama njama 25 octobre 15:40

                              et dans la vidéo de LCP à partir de 7’02 on entend Olivier Véran déjà avancer les pions du débat vers "les étapes suivantes" (?) ... "pour protéger les enfants" (!) et évoquer un possible débat futur sur le papillomavirus et le cancer de l’utérus, "étapes qui n’apparaissent pas aujourd’hui dans le projet de loi parce que l’étape aujourd’hui essentielle c’est de permettre d’améliorer la couverture vaccinale contre les maladies transmissibles..."

                              L’obligation vaccinale pour les ados filles (et les garçons pour être scientifiquement logique) d’un vaccin contre le papillomavirus Gardasil ou Cervarix déjà dans les cartons des prochaines questions aux parlementaires ?

                              Ces vaccins qui ont déjà fait des centaines de victimes chez les filles dans le monde !

                              Les ados se laisseront-ils piquer comme des petites moutons ?

                              Bien que jeune politicien (suppléant d’une députée en 2012, Olivier Véran apparaît déjà comme un cacique du sérail politique, du moins dans cette commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale

                                https://fr.wikipedia.org/wiki/Olivier_V%C3%A9ran#Carri.C3.A8re_et_vie_politique


                            • vote
                              CoolDude 25 octobre 15:08

                              https://www.youtube.com/watch?v=2gflQEF1WQU

                              Le Livre de la Jungle - Aie confiance


                              • 1 vote
                                vesjem vesjem 25 octobre 15:22
                                Déjà, il faut savoir que la vaccination se pratique la plupart du temps quelques jours après la naissance dans les hôpitaux français, à l’insu, et bien sûr sans le consentement des parents ; scandaleux !
                                Maintenant, quand les enfants subiront des séquelles de santé dues aux vaccins, pourront ils poursuivre pénalement cette scélérate totalitaire génocidaire ? 


                                • vote
                                  njama njama 25 octobre 16:01

                                  @vesjem

                                  les cas sont envisagés dans l’ Article L3111-9 du Code de la santé publique : Sans préjudice des actions qui pourraient être exercées conformément au droit commun, la réparation intégrale des préjudices directement imputables à une vaccination obligatoire pratiquée dans les conditions mentionnées au présent chapitre, est assurée par l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux [l’ONIAM], des affections iatrogènes et des infections nosocomiales institué à l’article L. 1142-22, au titre de la solidarité nationale.

                                  L’office diligente une expertise et procède à toute investigation sans que puisse lui être opposé le secret professionnel.

                                  L’offre d’indemnisation adressée à la victime ou, en cas de décès, à ses ayants droit ... etc.

                                  -----

                                  quand bien même l’Article L3111-9 envisage, et donc reconnaît la possibilité de personnes victimes de vaccins, ce qu’il faut savoir, c’est que très peu de cas sont reconnus, et que pour les familles c’est un épuisant parcours du combattant qui peut durer des années ...

                                  Vaccins. « L’ANSM cherche à étouffer tout risque de scandale. » [Entretien]

                                  "Autrement dit, l’ONIAM – et en passant l’ANSM [l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, ndlr] – n’ont pas pour rôle de reconnaître quoi que ce soit. Leur principal rôle est de chercher à étouffer tout risque de scandale, et à museler ou décourager les victimes d’aller plus loin. Cette famille ira plus loin, et ira jusqu’au bout. A savoir en justice."

                                  https://www.breizh-info.com/2017/09/07/77076/vaccins-ansm-etouffer-scandale-entretien


                                • 5 votes
                                  wendigo wendigo 25 octobre 17:24

                                   Pour info et pour ceux qui n’auraient pas compris, elle ne dit pas à qui elle veut rendre confiance !
                                   C’est au marché qu’elle veut rendre confiance en montrant qu’elle peut et sait imposer et que donc financièrement les investissements seront rentables !
                                   Faudrait commencer par ce mettre dans la tête que ce gouv ne parle que pour le compte des actionnaires et de leur multinationales en aucun cas pour le peuple d’un pays.


                                  • 2 votes
                                    njama njama 25 octobre 17:33

                                    à 3’30 dans la Vidéo de LCP pour appuyer son propos on entend Olivier Véran rapporteur général du PLFSS évoquer "un 10ème cas de rougeole... rappelé en audition par Mme Buzyn" (le 26 juillet 2017 à l’Assemblée nationale) précise-t-il.

                                    Cette maladie bénigne de l’enfance ayant été l’étendard porté par la ministre dans sa bataille médiatique pour justifier ces extensions vaccinales, bien qu’aucune justification épidémiologique ne l’accrédite.

                                    L’article de EPVL Ensemble Pour une Vaccination Libre nous apprend En quoi Mme BUZYN a menti ? et le premier ministre qui ont avancé que « 10 enfants sont morts de la rougeole entre 2008 et 2016 » pour justifier l’élargissement des obligations vaccinales cherche à affoler les français.


                                    • 2 votes
                                      njama njama 25 octobre 17:35

                                      Le 10ème cas de rougeole en question, plus récent, étant celui d’une jeune fille de 16 ans (non vaccinée d’après le Quotidien du médecin du 27/07/17) appartenant à une communauté de gens du voyage, hospitalisée à Nice puis transférée à Marseille qui a(urait) succombé à "une forme de rougeole aiguë très rare" !

                                      "L’adolescente d’abord hospitalisée au CHU de la ville, a été transférée le 6 juin. Souffrant de détresse respiratoire sévère, elle a été admise en réanimation. Sept jours plus tard, les analyses ont indiqué qu’il s’agissait d’un cas de rougeole. Son état de santé s’est ensuite dégradé et la patiente est morte le 27 juin." (source http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/nice-une-adolescente-meurt-de-la-rougeole_1931152.html

                                      Le corps médical de l’hôpital Nord de Marseille (AP-HM) à son chevet, impuissant... ??? sans vouloir être mauvaise langue, l’info annoncée le 26 juillet par la ministre en personne, un mois après ce décès, relayée dans les médias le lendemain 27, est très difficile à vérifier, d’autant plus que sa famille fait partie des gens du voyage.

                                      Mais faut-il donc vacciner 800.000 nourrissons chaque année sur la base de cas graves extrêmement rares ? n’y aurait-il pas d’autres urgences de santé publique que de s’occuper de ces maladies infantiles bénignes ?


                                    • 2 votes
                                      njama njama 25 octobre 18:06

                                      Invoquer la rougeole pour accroître la couverture vaccinale serait-il une spécificité franco-française propre simplement à prétexte pour justifier l’extension des obligations vaccinales ? rien n’est moins sûr... et sans vouloir dénoncer un "complot mondial", il ressort tout de même que l’argument de "la rougeole " est exploité au plus haut niveau des plus hautes instances mondiales comme j’entends vous le démontrer ci-après.

                                      Le premier organisme qui vient à l’esprit est l’OMS, instance en dehors de l’hexagone sur laquelle s’appuient Mme Buzyn, comme le rapporteur général du PLFSS Olivier Véran, tout le gouvernement, et bien d’autres, oubliant au passage que cet organisme international n’a pas de pouvoir exécutif, et ne peut émettre en matière de santé que des "recommandations" et non des obligations.

                                      Mais l’OMS est subalterne ...


                                      • 1 vote
                                        njama njama 25 octobre 18:18

                                        Pourquoi la rougeole (measles en anglais), alors que le risque épidémiologique n’est pas du tout manifeste, et pourquoi 90 % de couverture vaccinale ... sur des enfants de moins de 15 mois ? 

                                        L’explication pourrait bien se trouver dans ce programme mondial (traduction en français ci-après)

                                        GLOBAL HEALTH SECURITY AGENDA
                                        Immunisation Action Package
                                        GHSA Action Package Prevent-4

                                        Five-Year Target : A functioning national vaccine delivery system—with nationwide reach, effective distributions, access for marginalized populations, adequate cold chain, and ongoing quality control—that is able to respond to new disease threats.

                                        As Measured by : At least 90% coverage of the country’s fifteen-month-old population with at least one dose of measles-containing vaccine as demonstrated by coverage surveys or administrative data.

                                        Desired National Impact : Effective protection through achievement and maintenance of immunization against measles and other epidemic-prone vaccine-preventable diseases (VPDs). Measles immunization is emphasized here because it is widely recognized as a proxy indicator for overall immunization against VPDs. Countries will also identify and target immunization to populations at risk of other epidemic-prone VPDs of national importance (e.g., cholera, Japanese encephalitis, meningococcal disease, typhoid, and yellow fever). In the case of some diseases that are transferable from cattle to humans, such as anthrax and rabies, animal immunization should also be taken into account.

                                        Country Commitments to Action Package :
                                        Leading countries : Italy, Portugal
                                        Contributing countries : Bangladesh, Cote d’Ivoire, India, Mongolia, Pakistan, Republic of Korea, Saudi Arabia, United Arab Emirates, Yemen
                                        Contributing international organizations : FAO, OIE, WHO

                                        https://www.ghsagenda.org/packages/p4-immunization



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nigari

Nigari
Voir ses articles







Palmarès