• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vaccins : la quatrième dose, pas assez efficace face à Omicron (...)

Vaccins : la quatrième dose, pas assez efficace face à Omicron ?

Vaccin contre la COVID-19
#Vaccination #Omicron #QuatrièmeDose
Vaccins : la quatrième dose, pas assez efficace face à Omicron ?

19 janv. 2022

RT France

Lire aussi : https://francais.rt.com/france/94601-...

La quatrième dose de vaccin pourrait-elle être efficace pour contrer le très contagieux variant Omicron ? Une récente étude israélienne n'est pas vraiment de cet avis. Pour l'heure, elle n'est qu'une « possibilité » en France, d'après le ministre de la Santé Olivier Véran.

Tags : France Vaccins Israël Polémique Covid-19




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • vote
    Zip_N 20 janvier 19:49

    Les vaccins s’arrêtent quand ? Aujourd’hui j’ai entendu 25 fois plus de risque d’’hospitalisation sans le vaccin. Ce qui signifie, 4 vaccinés hospitalisé sur 100 personnes. Les chiffres sont enfin clairs.


    • vote
      CoolDude 22 janvier 14:13

      @Zip_N

      Aujourd’hui j’ai entendu 25 fois plus de risque d’’hospitalisation sans le vaccin. Ce qui signifie, 4 vaccinés hospitalisé sur 100 personnes. Les chiffres sont enfin clairs.

      D’après la DREES, au 9 janvier :
      3 fois plus de risque d’être Hospitalisé quand on est "Non-vacciné" VS "Vacciné" (simple dose efficace + double dose + double dose avec rappel, etc...).

      VS Double dose moins de 3 mois (moyenne estimée 51 jours après injection) :
      2 fois plus de risque. (Efficacité vaccinale 50%)

      VS Double dose moins de 3 à 6 mois (moyenne estimée 147 jours après...) :

      3 fois plus de risque... (Efficacité vaccinale 65%)

      VS Double dose plus de 6 mois (moyenne estimée 214 jours...) :
      Pas plus de risque... (Efficacité vaccinale 20%) Bref, plus rien !

      VS Double dose plus de 6 mois avec rappel :
      4 fois de risque. (Efficacité vaccinale 75%)

      Au 9 janvier, on est encore dans un transitoire et l’efficacité vaccinale n’arrête pas de continuer à chuter. Donc, Wait and see...

      Bref, celui qui vous à dit cela vous a pété en pleine face !


      ...

      Bilan pour les dits "Vaccinés" et par extension pour l’efficacité du Pass Vaccinal au global !

      Efficacité contre une PCR positive : 0%

       !!!
      Efficacité contre une Hospitalisation PCR positive : 65%
      Efficacité contre une Réanimation PCR positive : 80%


      Efficacité contre un Décès PCR positive : 65%

      Remarque : L’efficacité contre une Réanimation est supérieur à l’efficacité contre un Décès. Un biais ???

      Exemple de bizarreries :
      Pour les vaccinés de plus de 6 mois...
      Admission en Soin Critique semaine 1 2022 : 175
      Décès semaine 1 2022 : 195
       ???


    • vote
      Zip_N 20 janvier 20:06

      Les hospitalisations avec ou sans vaccin reçoivent une dose de paracétamol ? Un bol d’oxygène ? Et les conseils d’une nuit de sommeil réparatrice ?


      • 1 vote
        Zip_N 20 janvier 20:49

        la quatrième dose, pas assez efficace face à Omicron ? 


        C’est une réponse pour moi.

        La 4 ème dose à vrai dire non elle est pas assez efficace. La 3 ème est beaucoup plus efficace que la seconde dose, mais bémol, la 5 ème dose pourrait avoir une amélioration d’efficacité inattendue par rapport à la 4 ème dose. Cette bonne nouvelle permettrait de rassurer d’une 6 ème dose plus efficace qu’une 7 ème dose toujours un peu incertaine. smiley



        • vote
          juanyves juanyves 21 janvier 10:36

          @Zip_N
          Bienheureux les non vaccinés qui eux peuvent avoir la dose 2 salvatrice. Les autres ils sont foutus.


        • 3 votes
          juanyves juanyves 21 janvier 10:48

          Dans mon "barrio" tous vaccinés 2 ou 3 fois, tous touché par le virus (90% soumis à l’enfermement et plateau bouffe devant la porte au début puis du n’importe quoi quand ce n’est plus possible) sauf 3 personnes : les 3 non vaccinés. Le délire, les vaccinés tempêtent. Mais les sachants/savants continuent à raconter des conneries.


          • 7 votes
            sirocco sirocco 21 janvier 12:53

            "La 4ème dose pas assez efficace face à Omicronne ?"

            Certes non, puisque le but assigné à cette 4ème dose n’est pas de lutter contre le Covid mais de flinguer le système immunitaire naturel des piquousés.

            Et là dessus, elle est peut-être terriblement efficace, on ne sait pas, Big Pharma ne fournit pas de données officielles...



              • 6 votes
                wendigo wendigo 21 janvier 13:17

                 Pourquoi, y a t’il eu UNE dose qui a été efficace ?
                Aucune dose n’a stoppé la circulation du irus, autant dire que niveau "vaccinal" c’est opération choux blanc ( ... pour les peuples, mais choux gras pour les actionnaires)
                Vous pourrez mettre toutes les doses que vous voudrez et plus encore, ce vax bidon restera toujours bidon, seuls les hypocondriaques et les allégés du bulbe voient en cette merde un truc salvateur.
                Comme quoi les cons se soulagent d’un rien !


                • 2 votes
                  Eric_F 22 janvier 10:53

                  Les 3è et 4è doses sont désignées comme "booster", elles entrainent une production d’anticorps circulants à partir de la mémoire immunitaire acquise lors des deux injections initiales. Le problème est que ces anticorps sont calqués sur les caractéristiques du vaccin basé sur la souche initiale, or le variant omicron est fortement différencié et n’est pas efficacement attaqué par ces anticorps.

                  Par contre, lors d’une infection avec omicron d’un patient ayant été infecté ou vacciné selon la souche initiale, les caractéristiques du nouveau variant sont détectés par les récepteurs des voies respiratoires, et les lymphocytes mémoire savent adapter la génération d’anticorps appropriés (les variants sont quand même proches cousins). On "upgrade" en même temps la mémoire immunitaire, un peu comme une mise à jour de la base de données virales des antivirus informatiques.

                  C’est du reste aussi se qui se passe pour la grippe, il y a plusieurs familles de virus, mais si on a déjà rencontré précédemment un type de virus donné, la réponse immunitaire différée est améliorée. Ainsi, lors de la "grippe espagnole" de 1918, les personnes plus âgées ont paradoxalement été moins touchés que les plus jeunes, car ils avaient rencontré un virus de même type quelques années plus tôt.

                  En bref, les boosters ne servent à rien dès lors que les variants ont sensiblement évolué par rapport à la souche initiale, mais la mémoire immunitaire acquise par infection ou la vaccination initiale améliore la réponse et évite l’aggravation de l’infection.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès