• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Venezuela, socialisme et bilan d’Hugo Chavez

Venezuela, socialisme et bilan d’Hugo Chavez

Avec la crise au Venezuela, certains affirment sans nuance que cela n'est que la résultante de la politique socialiste menée sous Hugo Chavez entre 1999 et 2013 or la réalité est plus complexe que cela...

- Chavez, un Bilan

Tags : Hugo Chavez Venezuela




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • vote
    Perre Sanders 21 mars 15:30

    C’est toujours facile d’accuser les Etats-Unis, mais le problème majeur du Venezuela, c’est son incapacité de sortir de la dépendance du pétrole. On peut être un pays pétrolier et industrialisé, mais il faut, pour cela, que le peuple soit apte à l’industrialisation, et Chavez, en près de quinze ans, n’a rien entrepris qui aille dans son sens. Peut-être parce qu’il ne s’illusionnait pas sur les réelles capacités de ses Vénézuéliens.


    • vote
      V_Parlier V_Parlier 21 mars 20:18

      @Perre Sanders
      Le Venezuela n’a pas fait autrement que bon nombre de membres actuels de l’UE, y compris la France. Les "emplois d’avenir" y sont les services et l’administration. Il est clair, j’en conviens, que ce n’est pas avec ça qu’on se libère des Etats-Unis. On dépeint souvent le Venezuela comme un régime tyranique-communiste-blabla... moi j’y vois simplement notre futur extrêmement proche : Une improbable social-démocratie redistributrice mais importatrice qui ne s’est pas donnée les moyens de ses ambitions.


    • vote
      Yacine Chibane Yacine Chibane 21 mars 20:37

      @Perre Sanders
      Je l’ai dit dans ma vidéo si vous l’avez au moins visionnée...


    • vote
      maQiavel maQiavel 21 mars 20:53

      @Perre Sanders
      Parce que l’alphabétisation de la population ne va pas dans le sens de l’industrialisation ? smiley

      Ce n’est pas parce que le pays ne s’est pas industrialisé sous Chavez et qu’il est resté dépendant de sa rente pétrolière que Chavez n’a rien fait ou n’ avait pas l’air volonté de changer cela . Il n’était pas stupide, il connaissait les problèmes structurels du Venezuela mieux que n’importe qui... 

      Le truc c’est que ça ne se résout pas en un claquement de doigt ,surtout avec les ennemis qu’il avait ...


    • vote
      Perre Sanders 21 mars 21:22

      @Yacine Chibane

      "Je l’ai dit dans ma vidéo si vous l’avez au moins visionnée..."

      Non, je l’ai écoutée, et je n’ai pas forcément été attentif tout le temps, il se peut aussi que votre formulation ne m’a pas permis de comprendre que vous mettiez en cause l’inaptitude des Vénézuéliens.


    • vote
      Perre Sanders 21 mars 21:34

      @maQiavel

      "Ce n’est pas parce que le pays ne s’est pas industrialisé sous Chavez et qu’il est resté dépendant de sa rente pétrolière que Chavez n’a rien fait ou n’ avait pas l’air volonté de changer cela."

      Pour moi, il y a aussi un problème d’impéritie à tous les niveaux. Et ce n’est pas propre au Venezuela pour ce qui est de l’Amérique du Sud. En prenant son temps pour voyager, on constate beaucoup de nonchalance et d’apathie.


    • 3 votes
      Heptistika Heptistika 21 mars 22:37

      @Perre Sanders

      "Pour moi, il y a aussi un problème d’impéritie à tous les niveaux"

      - Le même genre de discours fut tenu, à une époque donnée, à l’encontre de chacun des pays que vous pourriez considérer actuellement comme industrialisé.

      On règle le problème précisément par l’éducation, la baisse du chômage, l’éradication de la famine, l’autonomisation technologique et démocratique. Bref, tout ce qu’a fait ou tenté de faire Chavez compte tenu de ses moyens et de ses nombreux et fortunés ennemis.


    • vote
      pegase pegase 22 mars 14:31

      @Perre Sanders

      En prenant son temps pour voyager, on constate beaucoup de nonchalance et d’apathie.


      C’est le climat qui veut ça, la chaleur ne pousse pas à bosser ... ici si on ne bosse pas on crève de froid et de faim ... Les pays fortement industrialisés sont tous établis géographiquement à une latitude dont le climat favorise le travail !

      Ensuite MaQ a parfaitement raison, l’alphabétisation c’est déjà un bon début, dire que Chavez n’a rien fait est inexacte !


    • vote
      Perre Sanders 22 mars 16:40

      @Heptistika

      « - Le même genre de discours fut tenu, à une époque donnée, à l’encontre de chacun des pays que vous pourriez considérer actuellement comme industrialisé. »

      Absolument pas. Aujourd’hui, dans les pays non industrialisés, l’industrialisation est un choix, une option, qui peut-être le fait d’un gouvernement. Ensuite, ça marche ou ça ne marche pas…

      Dans les pays industrialisés, l’industrialisation – et tout ce qui l’accompagne - s’est faite au fur et à mesure, à l’instigation d’individus qui voyaient subitement se profiler une opportunité, et qui l’exploitaient.

      Je vous rappelle que le canal de Suez est né de l’initiative d’un homme seul, âgé alors de 49 ans, Ferdinand de Lesseps. Ce sont des compagnies privées qui furent à l’origine de toutes les premières lignes ferroviaires d’Europe.

      Tous les pionniers français de l’aviation étaient des passionnés, qui « bricolaient » dans leur atelier, les pionniers de l’automobile aussi. Les frères Wright, aux Etats-Unis, avaient un atelier de bicyclettes…

      En Suisse, ce sont des compagnies privées qui prennent l’initiative du percement des tunnels du Gothard et du Simplon qui allaient permettre au chemin de fer de traverser l’Europe de l’Ouest de part en part. Et je pourrais allonger presque à l’infini.

      Or, ces précurseurs n’ont jamais eu leur équivalent en Amérique centrale ou du Sud

      « …de ses nombreux et fortunés ennemis. »

       Dont l’impéritie et le manque d’esprit d’initiative sont tout aussi patents.

       


    • vote
      Perre Sanders 22 mars 16:51

      @pegase

      "...dire que Chavez n’a rien fait est inexacte !"

      Il a quand même largement privilégié le clientélisme, c’est-à-dire, pour reprendre l’adage fameux, qu’il a distribué plus de poissons qu’il n’a appris à pêcher...


    • vote
      Azuly Azuly 27 mars 14:29

      @Yacine Chibane
      Visionner une de tes vidéos de merde, vraiment tu es sérieux ?


    • 6 votes
      maQiavel maQiavel 21 mars 20:47

      Complètement d’accord avec toi Yacine. 

      Pour qui connaît un petit peu le dossier et qui est honnête ,tu ne dis que des évidences mais on raconte tellement n’importe quoi sur ce pays et sur la politique de Chavez qu’il devient important de les énoncer.
      C’est une bonne synthèse. 

      • vote
        Heimskringla Heimskringla 22 mars 12:21

        Chavez, c’est du socialisme national non ?


        • vote
          maQiavel maQiavel 22 mars 15:07

          @Heimskringla

          Sur le plan idéologique, Chavez était socialiste, nationaliste dans un contexte latino -américain c.à.d. rattaché aux mouvements de libération nationaux contre le colonialisme et l’impérialisme mais aussi un internationaliste.

          L’idéologie de Chavez ne correspond pas au national socialisme européen qui fait partie de la catégorie politique du fascisme.


        • vote
          Heimskringla Heimskringla 22 mars 15:39

          @maQiavel

          C’est pour cela que j’ai écrit socialisme national et non national socialisme 

          J’ai toujours pensé (peut être à tord) que la période d’après guerre disons 45 jusqu’aux années 1980 était idéologiquement proche d’une socialisme national (Belgique par exemple que tu connais très bien). 

          Mais même, je trouve que réduire le national socialisme à de l’Hitlérisme c’est de la mauvaise fois comme dire que le national socialisme Allemand était un fascisme, je trouve pas que cela soit vraiment le cas. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Yacine Chibane

Yacine Chibane
Voir ses articles







Palmarès