• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Violence policière dans le métro parisien

Violence policière dans le métro parisien

Un passager du métro parisien ne porte pas correctement son masque, la police de Macron a des ordres :

Il faut vraiment se méfier et surtout bien regarder autour de soi, cet homme risque 700 euros d'amendes.

 

Tags : Police Emmanuel Macron Gendarmerie Covid-19 Masques




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • 7 votes
    Clocel Clocel 30 octobre 11:05

    On donne des prérogatives aux premiers prix de gymnastique... Résultat...

    Ces bonnes gens n’attendent que le bon signal pour remplir les wagons de bestiaux...


    • 3 votes
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 30 octobre 12:28

      @alanhorus

       

      Merci pour votre article !

      Quelques informations complémentaires  :

       

      Christophe Castaner vient de faire une apparition aux Quatre colonnes

      https://twitter.com/i/status/1283385097769672704

       

      La photo a interpellé, le Ministère répond « Les règles de distanciation physique sont impératives et les habitudes dures à changer. Cette photo prise -à la demande des couturières fières de leur travail- n’aurait pas dû être prise dans ces conditions. Nous le regrettons  »

      https://pbs.twimg.com/media/EXaRx5dWoAEEwvN?format=jpg&name=900x900

       

      Avant-hier, le ministre de l’intérieur, Darmanin était à Douai au congrès des maires du nord !

      https://twitter.com/EmmanuelleRST/status/1444698711645372420

       

      vidéo du premier ministre Jean Castex prise à Avignon...

      https://twitter.com/i/web/status/1444698578220371972

       

      Sans oublier O. Veran en personne !

       


    • 6 votes
      sls0 sls0 30 octobre 11:16

      Un aubaine pour les voleurs à la tire et les harceleurs sexuels cette histoire de masque, les flics sont occupés à autre chose.

      Les temps changent, avant l’amour du travail bien fait c’était : j’ai choper 3 voleurs et un harceleur aujourd’hui. Aujourd’hui c’est : on a chopé un travailleur avec un masque mal ajusté, on a été tellement injustes qu’il s’est rebellé, la totale qu’on lui a mis à ce salaud de pauvre.


      • 4 votes
        Vulpes vulpes Vulpes vulpes 30 octobre 12:40

        @sls0
         

        C’est pour le spectacle, du fait que j’ai pas mal bougé du gros clash j’en ai vu, il est temps que ça arrive en Europe, ça fait trop longtemps que ça dort. C’est depuis les années 90 que j’attends, depuis le moment où la paupérisation s’est mise en route.

        Une des raisons de mon départ de la France c’est que je n’avais pas envie de parler de prostate au bistrot, être avec des gens qui s’inventent des peurs, qui s’inquiètent pour un rien.

        C’est au pied du mur que l’on voit le maçon, les gilets jaunes on démontré que des français savaient encore lutter, j’ai révisé un peu ma façon de voir le français de base. Je reviens.

        Oui, être là lors d’un réveil.

        Des ambiances tressantes c’est le piment de la vie.

        Une lutte c’est faire en sorte que l’ennemie dérouille un max et toi un minimum, sur le sujet je peux éventuellement servir.

         

      • 4 votes
        joelim joelim 30 octobre 13:34

        @Vulpes vulpes
        C’est du sls0 ça on dirait... Sauf que d’habitude il parle de sa télé qu’il aurait jetée vu qu’il accède à tout sur sa tablette maintenant. smiley


      • vote
        Zip_N 31 octobre 15:20

        @sls0

        Mieux vaut prévenir que guérir ? Vous qui savez aussi bien et peut-être mieux que d’autres, peut être que la présence des policiers ont évité 6 voleurs et 2 harceleurs ?


      • 9 votes
        microf 30 octobre 11:39

        Tout ceci á cause d´une histoire de masque, ceci ne se passe pas en Corée du Nord ou en Russie, mais bel et bien en France, incroyable, mais vrai, la France est vraiment tombée si bas.


        • 8 votes
          Zero9 Zero9 30 octobre 12:05

          Un jour on les crèveras ces collabos pourris jusqu’à la moelle, et j’applaudirais.


          • 3 votes
            Croa Croa 30 octobre 21:55

            À Zero9,
            Plus que de simples collabos, c’est la milice !


          • 7 votes
            Duke77 Duke77 30 octobre 12:13

            Franchement... vu le nombre de gens autour, pourquoi la dizaine de mecs présents dans la foule ne charge pas les flics. 2 gars par flic qui le tiennent par les bras et un 3e qui le désarme et l’affaire est jouée. Les français sont trop bien élevés, ces ripoux ont de la chance. Même s’ils ont des ordres, rien ne les obligeait à agir de la sorte, un rappel à la loi suffisait amplement pour le port d’un masque qui rappelons-le est non filtrant donc totalement inefficace contre la propagation du covid dans un milieu clos et qui n’est donc qu’une mesure symbolique de la bêtise de Veran.


            • vote
              sls0 sls0 30 octobre 14:16

              @Duke77
              Justement il y a du monde.
              Quand il y a du monde, chacun se décharge sur l’autre pour intervenir.
              https://youtu.be/LhFAAeh_u_Y
              Si l’on est le seul présent on est obligé d’intervenir, sinon on comptera sur les autres, c’est l’effet spectateur.
              https://youtu.be/iTJFAizF7jE

              Il aurait fallu un duke 77 dans le groupe, une personne qui intervient et le groupe risque de bouger.

              A titre d’info, les forces de l’ordre c’est 0,3% de la population, sans population avec eux ils ne sont rien.
              Quand on analyse les différentes révolutions ou révoltes, le pouvoir perd pied quand les forces de l’ordre changent de camp, ça arrive quand 3 à 4% de la population est vraiment active contre le pouvoir.
              Une population active est jeune et a pas trop à perdre.
              En France la population a un âge moyen de 40 ans et plein de choses à perdre, à cette âge on commence à détenir pas mal de choses qu’on ne veut pas perdre.

              Au fait, qu’aurait fait Duke77 ?


            • vote
              Vulpes vulpes Vulpes vulpes 31 octobre 12:20

              @Duke77
               

              2 gars par flic qui le tiennent par les bras et un 3e qui le désarme et l’affaire est jouée.

               

              Ce n’est pas nécessaire, avec un peu d’entraînement.

               


            • 6 votes
              Zero9 Zero9 30 octobre 12:27

              Il faut réagir avec la seule méthode qu’ils appliquent et comprennent, la violence.

              Je suis outré.

               


              • 5 votes
                ezechiel ezechiel 30 octobre 13:15

                L’état totalitaire socialiste en action.


                • 5 votes
                  alanhorus alanhorus 30 octobre 13:49

                  Tous les ingrédients d’un drame social sont là pour développer ce type d’attitudes de la part des forces de l’ordre :

                  Sadisme et corruption de la caste en place qui détient le pouvoir avec en plus un sentiment d’impunité mise en place depuis des années  : ils sont quasiment inattaquables légalement, la haute trahison a été abolit.

                  https://gloria.tv/post/r4mmHVPJJby61QLuFv9sBrKry

                  Quand aux bavures policières elles n’entraînent souvent pas de réelle sanction contre l’agent fautif.

                  Sadisme et corruption sont des ingrédients du fascisme et du nazisme.

                  Le fait de filmer ces scènes sont tout de même un rempart mais là encore ils ont créés un delit pour faire peur et empêcher les gens de filmer.

                  C’est réellement sidérant comme vidéo bravo aux gens présents pour leur attitude digne et courageuse face à la lâcheté de ces policiers.


                  • 6 votes
                    Lucy Lucy 30 octobre 16:22

                    Hé tête de gland, y’a pas marqué « police nationale » sur les uniformes, mais « RATP sécurité » smiley

                    Y sont pas fortiches à la modo pour traiter des « violences policières » smiley

                    Bref, ton titre est faux et malhonnête, ton commentaire hors de propos, c’est souvent le cas avec les allumés du bulbe de la secte e&r/asselino… smiley

                    Bon, je pars soutenir Z au zénith contre les gauchiasses fachos de Nantes (ça aussi tu dois connaître !), continue à t’amuser avec tes « violences policières » des mecs de la RATP smiley smiley

                     


                  • 1 vote
                    sls0 sls0 30 octobre 17:12

                    @Lucy
                    Sur les uniformes des éborgneurs de gilet jaune il était pas écrit RATP.


                  • 1 vote
                    Croa Croa 30 octobre 21:57

                    À Lucy,
                    La police nationale ou la police de la RATP c’est du pareil au même.


                  • vote
                    alanhorus alanhorus 31 octobre 17:06

                    @Lucy
                    La gendarmerie et la police ont fusionnés il y a 20 ans.
                    https://www.dhnet.be/actu/faits/il-y-a-vingt-ans-police-et-gendarmerie-fusionnaient-pour-devenir-la-police-integree-60e89c867b50a6318d612f0d
                    Je pense que ce doit être la même choses avec les nouveaux escadront crées par par nos elites.
                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_de_protection_et_de_s%C3%A9curit%C3%A9_des_r%C3%A9seaux

                    En toute logique tous ces groupes de sécurités mangent dans la même gamelle.

                     
                    Pas vrai lucy gargamelle ?

                    Dieu est Amour et Lucy-fer est Zemmour, Amen !


                  • 1 vote
                    alanhorus alanhorus 31 octobre 20:54

                    Lucy ne repond pas.

                    Le Mossad sans doute


                  • 1 vote
                    Lucy Lucy 1er novembre 11:19

                    Bah, j’ai dit ce que j’avais à dire tête de gland.

                    Tu peux rétropédaler façon madame Irma, Arrête de ramer, t’es sur le sable smiley

                    .

                    Le Mossad sans doute

                    Ça ressemble au mot de passe de la secte des flippés du bocal pour accéder à la loge du maître des Légos...

                    .

                    (n’oublie pas de réviser le petit livre du « natiounel-siounisme », ci firié aujourd’hui)


                  • 1 vote
                    alanhorus alanhorus 1er novembre 20:53

                    @Lucy
                    Je ne vous connais pas Lucy, à moins que vous ne donniez votre indenté.
                    N’y aurait pas une charte sur ce site qui empêche de traité les gens des termes de merdes que vous employés.
                    Vomissez vos paroles non constructives.
                    Elles vous ressemblent.


                  • 4 votes
                    ETTORE 30 octobre 16:51
                    Lucy 30 octobre 16:22

                     y’a pas marqué « police nationale » sur les uniformes, mais « RATP sécurité  »

                    Le clonages de mercenaires, n’est pas encore au point, ils en ont la brutalité, la couleur, l’ignominie, mais ni l’uniforme, ni la solde des vrais.

                    Mais bon, faut pas désespérer, on ne sait pas qui vas rattraper ou dépasser l’autre.

                    Mais les essais, vont bon train et semblent prometteurs.


                    • 3 votes
                      Callaway Callaway 31 octobre 10:39

                      Le masque est vraiment devenu le symbole ostensible de la débilité mongeonnesque (mot inventé pour l’occasion).


                      • 2 votes
                        alanhorus alanhorus 31 octobre 17:12

                        @Callaway
                        C’est l’apanage des pervers narcissiques.
                        Cela ne m’ a pas protégé d’un virus qui ressemble au coronavirus qui a le goût du coronavirus mais qui n’est pas le coronavirus. Indectable avec leurs PCR.
                        Je me suis soigné naturellement.
                        Leurs masques en plus ne servent qu’à la police pour mettre des amendes.


                      • vote
                        Zip_N 31 octobre 15:31

                        Meilleures sont les solutions politiques, plus les policiers regardent, moins ils courent. C’est plus facile d’être avant les bandits que d’être après eux. mdr.


                        • 2 votes
                          Djam Djam 31 octobre 18:52

                          La foule aurait du tomber massivement sur les 3 brutes décervelées... combien encore de tyrannie avant que le mouton se réveille vraiment ?


                          • vote
                            Vulpes vulpes Vulpes vulpes 31 octobre 18:57

                            @Djam
                             

                            La foule aurait du tomber massivement sur les 3 brutes

                             

                            Il n’y a pas de foule pour les caméras de surveillance !

                            Combien de temps avant de recevoir une visite inopportune vers trois heures du matin, suivie par une garde-à-vue, une procédure judiciaire accélérée, et quelques mois en prison ???

                             


                          • vote
                            Djam Djam 1er novembre 10:15

                            @Vulpes vulpes
                            Tout juste Vulpes ! 
                            Les hypothétiques visites nocturne n’auront pas le temps de se manifester... on espère à minima une désespérante réaction de vitalité du peuple, mais c’est pas dans la poche...


                          • vote
                            Vulpes vulpes Vulpes vulpes 1er novembre 10:49

                            @Djam
                             

                            Coup de sonnette strident, la nuit, ou grossier tambourinage contre la porte. Entrée gaillarde de bottes non essuyées : ce sont les agents de la Sécurité d’État – ils ne dorment pas, eux

                            Et il est certain que l’arrestation de nuit, telle que je viens de la décrire, jouit chez nous d’une grande faveur, car elle présente d’importants avantages. Dès le premier coup frappé à la porte, tous les habitants de l’appartement ont le cœur serré d’effroi. La victime est arrachée à la tiédeur du lit, en proie encore à l’impuissance du demi-sommeil, sa raison est trouble. Lors d’une arrestation de nuit, les agents de la Sécurité ont la supériorité physique : ils arrivent à plusieurs, armés, contre un homme seul qui n’a pas encore fini de boutonner son pantalon  ; et pendant le temps que vont durer les préparatifs et la perquisition, la foule des partisans éventuels de la victime ne risque pas de s’attrouper devant l’entrée de la maison. Ajoutez que la progressivité sans hâte des descentes de police dans un appartement, puis dans un autre, demain dans un troisième et dans un quatrième, donne la possibilité d’utiliser au mieux les effectifs et de jeter en prison un nombre de citadins plusieurs fois supérieur au volume desdits effectifs.

                            Autre avantage, enfin, des arrestations nocturnes : ni les maisons voisines, ni les rues de la ville ne voient combien de personnes ont été emmenées en une nuit. Terreur des voisins les plus proches, les arrestations de ce type ne sont pas un événement pour ceux qui vivent plus loin. On dirait qu’il ne s’est rien passé. C’est le même ruban d’asphalte qui voit la nuit la navette des fourgons cellulaires et, le jour, les défilés de la jeune classe, avec drapeaux, fleurs et chansons d’un optimisme sans nuage.

                             

                          • vote
                            Vulpes vulpes Vulpes vulpes 1er novembre 10:51

                            Une idée qui devait nous brûler, plus tard, dans les camps : et si chaque agent, à chaque fois qu’il partait la nuit pour procéder à une arrestation, n’avait pas été sûr de revenir vivant, s’il avait dû faire ses adieux à sa famille ? Si, aux époques d’arrestations massives – par exemple, à l’époque où, à Leningrad, on jeta en prison le quart de la ville –, les gens, au lieu de rester terrés dans leurs trous, transis de peur à chaque fois que claquait la porte de l’immeuble et que des pas montaient l’escalier, avaient compris qu’ils n’avaient plus rien à perdre, s’ils s’étaient embusqués à plusieurs dans leur vestibule, bien décidés, armés de haches, de marteaux, de tisonniers, des premiers objets venus ? Car on savait fort bien à l’avance que ces oiseaux de nuit n’étaient pas animés de bonnes intentions, on ne risquait donc pas de se tromper en démolissant leurs gueules d’assassins. Ou bien encore leur fourgon, resté dans la rue avec le chauffeur tout seul, il n’y avait qu’à filer avec ou bien lui crever ses pneus. Les Organes se seraient vite trouvés à court de personnel et de moyens de transport et, en dépit de toute la soif de Staline, la maudite machine se serait arrêtée.

                             

                            A. Soljénitsyne, L’Archipel du Goulag, Tome 1, L’arrestation


                          • 2 votes
                            naincognito 31 octobre 19:12

                            Beaucoup de cris d’orfraies incompréhensibles ... Oh mais c’est cela la République : la légitime et saine violence capitalisto-bourgeoise sur le peuple , la plèbe , les sans-dents .

                            Après il faut être vraiment débile profond pour croire que le salut viendra de cette bande d’infectes clébards lâches , serviles et extrêmement zélés ( envers les sans-dent ) dont la seule fonction est d’obéir , quelque soit l’ordure qui donne les ordres .

                            Pour les débiles profonds ou les sceptiques cela est aisément vérifiable depuis la nuit des temps sous toutes les latitudes ( république ou pas ... )



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès