• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vladimir Poutine : « L’État profond américain est prêt à sacrifier Israël (...)
#67 des Tendances

Vladimir Poutine : « L’État profond américain est prêt à sacrifier Israël »

Rencontre avec les ambassadeurs et représentants permanents de la Russie, 19 juillet 2018.

Vladimir Poutine a participé à une réunion d'ambassadeurs et de représentants permanents de la Russie au sein d'organisations et d'associations internationales, où il a exposé les principaux objectifs de la diplomatie russe.

Source : http://en.kremlin.ru/events/president/news/58037

Traduction : http://sayed7asan.blogspot.com

Soutenez ce travail et abonnez-vous à la Page Facebook et à la chaine Vimeo pour contourner la censure.

 

Activer les sous-titres français dans le menu en haut à droite.

 

Transcription :

[...] J'aimerais souligner que tous les projets commerciaux que nous mettons en œuvre avec l'Europe, y compris, par exemple, Nord Stream 2, sont uniquement commerciaux et économiquement viables. Ils n'ont aucune teneur politique et aucun agenda caché.

La clé pour assurer la sécurité et la sûreté en Europe consiste à développer la coopération et à restaurer la confiance, et non à déployer de nouvelles bases et infrastructures militaires de l’OTAN près des frontières de la Russie, comme cela se passe actuellement.

Nous réagirons de manière appropriée à ces mesures agressives, qui constituent une menace directe pour la Russie. Nos collègues, qui s'efforcent d’aggraver la situation en cherchant à inclure, entre autres, l’Ukraine et la Géorgie dans l’orbite de l’OTAN, devraient réfléchir aux conséquences possibles d’une politique aussi irresponsable.

Nous avons besoin d'un nouveau programme positif visant à la collaboration et à trouver un terrain d'entente. Bien sûr, j'en ai discuté lors de ma rencontre avec le Président des États-Unis, M. Trump.

Nos points de vue étant différents sur de nombreux dossiers, nous avons convenu que les relations entre la Russie et les États-Unis étaient profondément insatisfaisantes et, à bien des égards, pires que pendant la Guerre froide.

Bien sûr, il serait naïf de croire que des problèmes accumulés durant des années puissent être résolus en quelques heures. Personne ne comptait sur ça. Cependant, je crois que nous sommes sur la voie de changements positifs.

Il est important de noter qu’un sommet à part entière avec la possibilité de parler directement a finalement eu lieu. Il a été couronné de succès et a débouché sur des accords productifs.

Bien sûr, nous devrons attendre pour voir la tournure que prendront les événements, d’autant plus que certaines forces aux Etats-Unis tentent de minimiser et de désavouer les résultats du sommet d’Helsinki.

Je voudrais faire une petite digression et dire quelques mots sur une note plus personnelle, pour ainsi dire.

Nous voyons qu’il y a des forces aux États-Unis disposées à sacrifier les relations entre la Russie et les États-Unis pour promouvoir leurs ambitions dans le conflit politique interne aux États-Unis. Elles sont prêtes à sacrifier les intérêts de leurs entreprises, qui perdent des contrats de plusieurs millions de dollars et le marché russe en général, ainsi que des emplois aux États-Unis, même s'ils ne sont pas si nombreux, mais il existe encore des emplois dans le cadre de la coopération avec la Russie. Nous parlons de dizaines de milliers, voire de centaines de milliers d’emplois.

Ces forces sont prêtes à sacrifier les intérêts de leurs alliés en Europe et au Moyen-Orient, en particulier ceux de l’État d’Israël. Entre autres choses, nous avons parlé de la sécurité sur les hauteurs du Golan pendant l’opération (antiterroriste) en Syrie. Apparemment, personne ne s'y intéresse. Elles sont même prêtes à sacrifier leur propre sécurité.

Je voudrais rappeler que le nouveau Traité START expirera en 2021. De manière générale, nous aurions pu nous en passer, même il y a plusieurs années, mais nous avons fait un pas dans la bonne direction en le signant. Si nous ne commençons pas à travailler dès maintenant pour coordonner son prolongement, il cessera d'exister dans un an et demi. Nous n'aurons tout simplement plus ce traité.

Quand j'ai parlé de ces forces, vous savez, cela ne correspond pas à notre philosophie politique, car on nous a toujours enseigné que les responsables travaillant dans l'intérêt de l'État et de la société doivent penser avant tout à ces intérêts fondamentaux et leur donner la priorité. Malheureusement, il existe aux États-Unis des forces qui défendent leurs intérêts étroits de groupe et de parti avant les intérêts nationaux.

Nos célèbres écrivains satiriques ont jadis décrit ces gens-là comme « Des misérables gueux ! » Mais ce n'est pas le cas, du moins pas en ce qui concerne cette affaire. Ce ne sont pas des personnes misérables ou gueuses. Non, ce sont des gens puissants et forts qui peuvent faire avaler – pardon pour le mauvais ton – des histoires incroyables et illogiques (l'ingérence russe dans les élections américaines, etc.) à des millions de leurs concitoyens. Oui, ils en sont vraiment capables.

Je ne dis pas cela pour rabaisser ou louer qui que ce soit. Absolument pas. Je dis cela pour que nous le prenions en compte dans notre travail pratique en ce qui concerne les Etats-Unis. Ce sont les faits de la vie moderne.

Néanmoins, la Russie est ouverte à de nouveaux contacts avec les États-Unis sur une base égale et mutuellement bénéfique. C'est ce dont non seulement notre peuple mais le monde entier ont besoin. En tant que principales puissances nucléaires du monde, nous avons la responsabilité particulière de la stabilité et de la sécurité stratégiques. [...]

Tags : Etats-Unis Israël Russie Vladimir Poutine




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 2 votes
    howakhan howakhan 9 août 09:39
    Salut...bon après un tel discours, que dire ?

    Poutine et son équipe sont des gens plus que très informés....

    ils savent tout ce qu’il faut savoir sur le Bolchevisme, le sionisme , l’américanisme , leur propre pays aussi, les forces en présence, la psychologie des déments de cette planète, qui ils sont etc etc..



    • 4 votes
      Hieronymus Hieronymus 9 août 11:03
      c’est bien du Sayed, totalement obsédé par Israël et qui conclut (hâtivement) à l’audition de cette vidéo :
      "L’État profond américain est prêt à sacrifier Israël"
      sauf que, ce n’est pas tout à fait ce que dit Poutine ; ce dernier parle de forces qui défendent leurs étroits intérêts de groupe mais pas de l’état profond (ça c’est la transcription de Sayed), parler de "l’état profond" ça sous entend qq chose d’unifié alors que "des forces" c’est hétéroclite et désuni, traversé par des mouvements contradictoires, et la mention faite sur Israël est juste un bout de phrase dans un speech d’env. 5 mn, donc c’est très excessif et extrapolé de conclure que la politique américaine serait prête à lâcher Israël même si c’est ce que souhaite ardemment Sayed ..
      en fait c’est même absurde de conclure comme Sayed parce que l’Etat profond américain càd ce que l’on peut entendre par le consensus d’intérêts occultes qui exerce un leadership sur la politique états-unienne (consensus plus ou moins flou mais régi à l’évidence par la finance mondialiste et donc nettement dominé par l’oligarchie juive cosmopolite) est de façon naturelle ultra sioniste, de facto l’Etat profond américain est régi par la puissance sioniste, il n’est donc pas exagéré de dire que c’est Israël qui gouverne les USA (et non l’inverse) .. alors Israël se sacrifierait lui même ?
      faut pas trop rêver smiley




      • vote
        maQiavel maQiavel 9 août 15:29

        @Hieronymus

        parler de "l’état profond" ça sous entend qq chose d’unifié 

        ------> Pas du tout. Ca c’est la version « complotiste » de la chose. Cette notion est beaucoup plus complexe que cela …


      • 3 votes
        Hieronymus Hieronymus 9 août 16:39

        @maQiavel
         Pas du tout.

        ça c’est le caractère abrupt, hypercatégorique, "cassant" en fait de MaQ, tout est normal ..

        Ca c’est la version « complotiste » de la chose.

        je ne suis qu’un vil complotiste, mais ça on le savait déjà

        Cette notion est beaucoup plus complexe que cela …

        en quoi est ce plus complexe ? on ne sait pas .. mais qu’importe, puisqu’on vous dit que c’est plus complexe (sans doute trop complexe pour vous) ne cherchez donc pas à comprendre !

        sacré MaQ, y’a pas à dire : on s’ennuirait sans lui  smiley


      • vote
        Qirotatif Qirotatif 9 août 19:42

        @Hieronymus
        Ce qu’il veut probablement dire c’est que dans la vision complo/conspi il y a cette idée naïve que les groupes humains pilotant - ça vaut pour d’autres pays - en réalité l’état américain serait unis pour toujours, avec un projet partagé par tous, depuis la nuit des temps : Hillard, appréciable pour sa rigueur, en est un bon exemple. 

        La vérité est que les choses sont très rarement aussi simples. En l’occurrence ici il y a des intérêts éco (des lobbys, ceux du pétrole/gaz de schiste, de l’auto, de la pharmaco-chimie, le complexe militaro-indus, la sillicon valley, la banque, etc.), pas toujours en accord sur la politique qui devrait être menée et même surtout très soucieux qu’elle le soit dans leurs intérêts immédiats. Ces lobbys se combinent (et c’est cela qui rend la question complexe) parfois à des intérêts communautaires, avec à l’intérieur, des subdivisions entre clans, confréries, etc., sans compter les influences venues de l’extérieur (Russie comprise... ne crois pas qu’il n’y ait qu’Israël smiley ). Donc effectivement c’est bien bien plus complexe. Certains lobbys éco (représentant concrètement des familles VVASP dans certains états) en ont strictement rien à faire du messianisme juif par exemple. Pour certains ils ne sont sionnistes que par intérêt à court-terme. Ils sont capables de passer au soutien "inconditionnel" à Israël à l’amour des salafistes -fuckers ou même faire des bisous aux yakazas ou au PC Chinois très rapidement... s’il y a moyen de gratter et se maintenir, leurs engagements éternels peuvent très vite devenir temporaires.

        Sinon, en effet, MaQ est une gauchiasse smiley


      • vote
        maQiavel maQiavel 9 août 23:05

        Merci Qiro parce que j’avais la flemme d’expliquer. A la base, la notion d’Etat profond (qui concernait la Turquie et qui a été reprises pour les USA et d’autres Etats) ne sous entendais absolument pas quelque chose d’unifié ou d’homogène, ce n’est que reprise par la galaxie conspi qu’elle a eu ce sens.

        Sinon, bien sur que je suis une gauchiasse. Et vous le deviendrez tous autant que moi en téléchargeant cette appli qui a changé ma vie. Vous imaginez peut être que j’exagère mais allez lire les commentaires sous le lien que j’ai fournit, les avis sont unanimes, c’est splendide.  smiley


      • 3 votes
        Hieronymus Hieronymus 10 août 08:51

        @Qirotatif
        je suis bien d’accord que l’Etat profond américain ne constitue pas un bloc monolithique et qu’il peut y avoir des luttes internes, cependant depuis des décennies une ligne générale de politique commune se trouve confirmée, laquelle ne remet jamais en question les intérêts d’Israël, c’est presque la caractéristique principale de l’orientation adoptée par cet "état profond" : son sionisme inflexible

        hormis ce dogme inaltérable, il peut y avoir des fluctuations sur d’autres sujets mais il semble évident que cette oligarchie occulte fasse toujours passer les intérêts de l’état Hébreu avant même celui des USA, en tout cas avant ceux du peuple américain dont c’est presque le dernier souci

        les WASP hostiles au messianisme juif ? j’ai plutôt l’impression qu’ils font une projection en parallèle de celle des Juifs, se voyant comme les "élus" du nouveau testament au sein du "nouveau Monde", il n’y a qu’à voir à quel point les églises évangélistes sont ultra sionistes, "fatal error" car ils seront toujours méprisés par les "vrais" Juifs, ainsi en plus de trahir le christianisme ils servent d’idiots utiles aux fanatiques d’Israël, très mauvais choix amenant beaucoup de malheurs ..


      • vote
        alanhorus alanhorus 9 août 14:00

        Non vraiment aucun rapport entre le titre et la vidéo.....qui pourrait croire cela car évidemment la plupart des pays de l’UE et les USA sont prés à défendre Israël en cas de conflit, et tout le monde le sait, c’est d’ailleurs bien plus protecteur pour eux que les deux cent bombes nucléaires qu’ils ont sur leur sol.
        Israël s’est construite sur un mensonge....comment n’ont ils pas été capable de savoir qu’hitler était vivant en argentine avec beaucoup de ses complices....ils n’ont fait qu’une parodie de procès pour Eichmann, qu’il n’ont surement pas exécutè car l’un des leurs.
        https://www.youtube.com/watch?v=Gw1hgOlHTD4
        cette vidéo est sur un compte israélien youtube est-ce un hasard ?
        Faites des recherches sur Bariloche en argentine vous trouverez facilement des liens avec les nazis.
        Quand au américains ils font la guerre y compris à leur propre peuple !
        https://www.youtube.com/watch?v=BaG0yTlNmKQ
        Les Cobayes de la CIA 2017 FRENCH


        • vote
          Hijack ... Hijack ... 9 août 14:45

          V. Poutine est très informé, au-delà de ce que les analystes politiques les plus informés peuvent imaginer. En effet, le nouveau Tsar (par logique) tient compte de toutes les données, historiques, géographiques, politiques, religieuses ... voire eschatologiques pour en arriver à être presque un sage.

          Il a le choix :
          .
          - 1°) soit de contrer l’Empire de face ... et dans ce cas, faire le jeu de l’ennemi, c’est à dire précipiter le monde vers l’Armageddon ... (pour faire hyper court).
          .
          - 2°) soit de faire de la réal politique, privilégier un semblant de paix provisoire, surtout et avant tout maintenir une stabilité sociale en Russie. Pour ce faire, il est contraint de négocier en géo-politique avec la puissance soumise U.S ... (soumise, car puissante militairement et commercialement parlant) mais prisonnière de l’Empire profond qui dirige et contrôle tout à l’intérieur.
          .
          Souvent, quelques mots bien choisis par les fauteurs de guerres, comme Bhl ... lorsqu’ils disent : > " de nos jours, ce n’est pas grave d’être antisémite ... ce qui est grave est d’être Poutiniste ... " (de mémoire, mais conservé le sens) ... par là, le vrai provocateur de guerres et faux philosophe nous démontre clairement qui est qui et qui fait quoi.
          .
          Poutine et Trump (ce dernier très maladroitement) ... essaient de faire au mieux, mais jusqu’à quand ?
          .


          • 1 vote
            maQiavel maQiavel 9 août 15:26

            Les dirigeants russes sont très conscient qu’il y’a au sein de la classe dirigeante américaine une lutte de pouvoir très intense, qui a été exacerbée par le « phénomène Trump » (qui va au-delà du personnage Trump ) au point que plus aucun centre de pouvoir n’a la prééminence. La politique extérieure américaine existe comme une variable d’ajustement à ces conflits.  C’est pourquoi Poutine exprime « nous voyons qu’il y a des forces aux États-Unis disposées à sacrifier les relations entre la Russie et les États-Unis pour promouvoir leurs ambitions dans le conflit politique interne aux États-Unis » puisque le rapport avec la Russie est instrumentalisé dans ces dissensions.

            La politique extérieur des USA a été cacophonique au M.O du fait de ces dissensions internes  (au point que des groupes armés par les uns et par les autres se sont entretués sur le théâtre d’opération syrien) et son résultat chaotique , selon les vues de certains militaires et agents de renseignement israélien de haut rang , menace la sécurité d’Israël , ces derniers étaient furieux de voir les troupes auxiliaires de l’Iran proche du plateau du Golan , c’est pour eux la manifestation de l’échec de toute cette politique de démembrement de l’Etat Syrien. En affirmant « Ces forces sont prêtes à sacrifier les intérêts de leurs alliés en Europe et au Moyen-Orient, en particulier ceux de l’État d’Israël  », Poutine embrasse ce point de vue. Il ne dit donc pas que l’Etat profond américain est prêt à sacrifier délibérément Israël mais que du fait de ces dissensions, la politique américaine est inconséquente et dangereuse  et joue à l’insu de son plein gré contre l’intérêt de son allié Israélien, c’est plus pour Poutine un effet non escompté …

            En attendant, c’est Bibi qui propose à Poutine de dégager l’Iran de Syrie en échange de la levée des sanctions contre la Russie. Pour proposer un truc pareil, Bibi doit être certain de l’influence des réseaux sionistes sur la politique américaine, réseaux sioniste qui  font partie intégrante de l’Etat profond américain, il existe certes au sein de cet Etat profond des forces qui sont opposées à ces réseaux mais il n’est jamais question de lâcher Israël …


            • vote
              aldous aldous 10 août 00:27

              Putin est claire, le problème c’est ISRAEL, « comme De Gaulle » aussi la position de l’Europe, plus proche de l’empire roman que du celte. L’empire romain américain AIPAC.

              L’état profond c’est une chose, est que c’est une question terrestre où planétaire/ dans le domaine du terrestre c’est une dure, dans le domaine du système planétaire, infini. Le juste milieu c’est la compréhension du juste milieu évolutive qui se publie par des images en équilibre perceptible.

               

               

               


              • vote
                Vraidrapo 10 août 06:29
                Quelqu’un a des nouvelles de Sharon.... ?
                PS : heureux ceux qui, comme Voltaire, ont compris qu’il est préférable de cultiver son jardin.
                Deux événements l’ont récemment bouleversé : le tremblement de terre de Lisbonne du 1er novembre 1755 et le début de la guerre de Sept Ans (1756) qui lui inspirent cette réflexion : « Presque toute l’histoire est une suite d’atrocités inutiles » (Essai sur l’histoire générale, 1756).
                Atrocités inutiles... un peuple d’élites devrait avoir compris cela, non !???

                • vote
                  Tom France Tom France 10 août 11:31

                  Je ne crois pas que ces intérêts transnationaux ou plutôt mondialistes, veulent sacrifier leur entité sioniste à long terme, peut être temporairement, du temps de déclencher la 3ème guerre mondiale pour ensuite le reconstruire en allant du nil à l’euphrate. Ce ne serait qu’un chaos constructeur, donc une destruction passagère, rien de plus !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès