• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Voyage aux confins de la conscience

Voyage aux confins de la conscience

Un des auteurs, il s'agit de Heron, avait abordé le livre  "Voyage aux confins de la conscience aux éditions Guy Trédaniel, Auteurs : Sylvie Dethiollaz et Claude Charles Fourrier." sur Agoravox TV. Un livre et des récits vraiment passionnants.

Combien de gens vivent des choses extra-ordinaires mais n'en parlent pas, et pour cause, en parler pourquoi pas, mais à qui ?

Depuis dix années Nicolas Fraisse et d'autres experienceurs, coopèrent et s'associent avec les chercheurs d’ISSNOE afin de faire des recherches sur des capacités humaines complètement hors normes.

Voyage aux confins de la conscience est un livre qui comporte des témoignages d’expérienceurs et qui est aussi un exposé des différentes périodes de coopération entre les chercheurs de ISSNOE et Nicolas Fraisse. Même si le but du livre n’est pas de faire dans le spectaculaire, mais les récits eux-mêmes sont parfois spectaculaires.

 

Une évolution des capacités ?

Et justement au fil du temps et des tests avec ISSNOE, le livre témoigne d'une évolution quant aux capacités de Nicolas Fraisse.

À l’exemple, le développement de la télépathie ; au début de ces phénomènes Nicolas explique qu’il entend des éclats de voix ou même, des bruits tels que des explosions. Aussi plus tard, il explique qu’il est parfois envahi par un flot de pensées qui, dit-il, vient de l’extérieur. Des phénomènes très stressants, où il a recours à la relaxation pour calmer ces incursions.

 

Des expériences toujours plus stupéfiantes ?

Bien plus tard, ce ne sont plus de « simples » OBE, si l'on peut oser dire ça comme ça, mais des situations totalement différentes, où comme le précise ce chapitre en titre dans la page 113, Des expériences toujours plus stupéfiantes, où « on » semble essayer de faire passer certains messages à Nicolas Fraisse, comme à l’exemple cet extrait page 119 parmi beaucoup d’autres dans le livre, que je décide de rapporter sur Agoravox TV :

 

Extrait du livre "Voyage aux confins de la conscience." page 119.

« Et puis, la nuit suivante, encore la nébuleuse bleue. La forme était là, qui m’attendait pour un nouveau voyage. Sensation de vitesse extrême avec déformation de lumière, et nous sommes arrivés près d’une étoile entourée d’un disque de poussières. La voix m’a dit : « Votre jeunesse, votre innocence ! » et après un nouveau « tourbillon flash », on s’est retrouvés en orbite autour de la terre, j’ai entendu : vous êtes jeunes, vous êtes des enfants, bientôt, si vous comprenez, vous atteindrez l’âge adulte ! «  Une autre nuit, la voix m’a carrément fait un sermon un peu long, elle s’est mise à parler, parler, parler… Je ne me souviens plus de tout, mais les idées principales étaient : « Nous sommes à l’aube d’un autre temps, la vie doit être préservée, une seule personne peut déclencher un désastre, mais aussi faire changer le monde dans le bon sens, « bientôt nous serons capables de… » mais je ne me souviens plus de quoi ! » Fin de l'extrait page 119.

Un livre et des récits vraiment passionnants.

Chaîne you tube Jean-Charles Chabot, je préviens le son n'est pas terrible.

 

 

Voir l'interview de la chaîne BTLV quelques minutes.

BTLV Le média complémentaire




Réagissez à l'article

101 réactions à cet article    


  • 1 vote
    pemile pemile 18 juillet 17:01

    "Même si le but du livre n’est pas de faire dans le spectaculaire"

    SI !


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 18 juillet 18:28

      Bonjour pemile ; l’ayant lu, je n’ai pas eu, une seule fois, ce sentiment.


    • vote
      pemile pemile 18 juillet 19:05

      @Simple citoyenne

      Parce que cela veut faire sérieux alors que cela tient plus du spectacle de music-hall ?


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 18 juillet 19:53

      @Pemile . C’est votre droit de le penser après tout... et je n’insiste pas.


    • 2 votes
      Belenos Belenos 18 juillet 20:27

      "Combien de gens vivent des choses extra-ordinaires mais n’en parlent pas, et pour cause, en parler pourquoi pas, mais à qui ?"


      Il ne faut pas en parler aux gens qui sont très effrayés par ce genre de phénomènes et qui s’accrochent au prétendu matérialisme (qui d’ailleurs ne comprend rien à la matière) et au prétendu rationalisme (qui en fait ne comprend rien à la raison) car ces gens seront immédiatement agressifs, se mettront à ricaner jaune et à tenter de tout réduire à une intention d’escroquerie (selon la "logique Scoubidou" par référence au dessin animé). Ces personnes sont prisonnières de leurs peurs et tant qu’elles n’en sortent pas d’elles-mêmes on ne peut rien faire pour elles. Il faut seulement s’en éloigner pour éviter d’être agressé. 

      • vote
        Simple citoyenne Simple citoyenne 18 juillet 20:54

        @Belenos ; oui c’est vrai, mais au final, si certaines personnes sont effrayées par ce genre de phénomènes, ou bien d’autres encore, je pense que dans le fond il faut les laisser tranquilles.


      • 3 votes
        Belenos Belenos 18 juillet 21:07

        @Simple citoyenne
        Oui, tant qu’elles ne reviennent pas à la charge comme des taons. 


      • vote
        Simple citoyenne Simple citoyenne 18 juillet 21:38

        @Belenos ; ces gens en particulier reviennent rarement à la charge, et d’ailleurs, ils fuient les gens qui abordent de tels sujets, alors on est vite d’eux !


      • 3 votes
        Belenos Belenos 18 juillet 22:09

        @Simple citoyenne
        Ce n’est pas toujours le cas et certains d’entre eux s’organisent même en association pour discréditer tout ce qui n’entre pas dans le cadre de leur propre représentation du monde (voir ce qui se passe avec l’homéopathie).


      • vote
        Simple citoyenne Simple citoyenne 18 juillet 22:33

        @Belenos + 10 Oui, absolument, en effet ! en fait, je ne pensais pas à ces organismes-là et aux campagnes de décrédibilisations qui ne cessent de perdurer, mais en répondant je pensais surtout à des individus en particulier qui sont effrayés à l’idée de tels sujets ! Et concernant les campagnes de décrédibilisations, on en a pas terminé.


      • vote
        pemile pemile 18 juillet 22:59

        @Belenos "Il ne faut pas en parler aux gens qui sont très effrayés par ce genre de phénomènes et qui s’accrochent au prétendu matérialisme"

        Il y aussi des gens qui ne sont pas du tout effrayés par ce genre de phénomènes (au contraire) mais qui, sans s’accrocher au matérialisme, ne se laissent pas rouler dans la farine.

        J’ai vécu une EMI et un coma qui fut une expérience formidable, cela m’a incité à approfondir les états modifiés de conscience, ce fut aussi des expériences formidablement enrichissantes, et vous trompez si vous pensez que c’est "la peur" qui me fait considérer Nicolas Fraisse comme un escroc.


      • vote
        Simple citoyenne Simple citoyenne 19 juillet 08:04

        Je voulais dire "Alors on est vite débarrassé d’eux !" bref


      • vote
        Simple citoyenne Simple citoyenne 19 juillet 08:16

        @pemile

        Courageux de votre part de venir en parler, c’est difficile je le sais ; mais dans ce cas, comment pouvez-vous dire que ceci est je vous cite :

        "Parce que cela veut faire sérieux alors que cela tient plus du spectacle de music-hall ?"

        C’est invraisemblable de dire cela, d’autant plus qu’il y a des messages d’une grande sagesse dans ce que rapporte Nicolas Fraisse, et il est donc impossible que cela soit du spectacle  !


      • vote
        pemile pemile 19 juillet 11:01

        @Simple citoyenne "C’est invraisemblable de dire cela, d’autant plus qu’il y a des messages d’une grande sagesse dans ce que rapporte Nicolas Fraisse, et il est donc impossible que cela soit du spectacle "

        Tous les vrais escrocs charment par un langage et une présentation subtils (Larousse : Qui a une grande finesse d’esprit et de l’ingéniosité)

        Bernadette Soubirous et Jeanne d’Arc étaient peut être sincères lorsqu’elles rapportent les voix entendues, Nicolas Fraisse, lui, peaufine son spectacle depuis plus de 10 ans.


      • 2 votes
        gaijin gaijin 19 juillet 11:16

        @pemile
        et pourquoi ne serait ’il pas sincère ?


      • 2 votes
        Simple citoyenne Simple citoyenne 19 juillet 11:19

        Hélas pemile,

        je vous cite "Tous les vrais escrocs charment par un langage et une présentation subtils (Larousse : Qui a une grande finesse d’esprit et de l’ingéniosité)"

        Depuis le début de vos interventions, vous êtes vous-mêmes justement très trouble dans vos commentaires et vous ne parlez pas clairement, vous attendez que l’on pose des questions, alors permettez-moi, de faire un retour à l’envoyeur "Tous les vrais escrocs charment par un langage et une présentation subtils"  ?


      • 1 vote
        Simple citoyenne Simple citoyenne 19 juillet 12:24

        Donc il semble, que ce que Pemile a vécu soit vrai, mais ce que les autres vivent, soit faux !


      • vote
        pemile pemile 19 juillet 12:36

        @Simple citoyenne "Donc il semble, que ce que Pemile a vécu soit vrai, mais ce que les autres vivent, soit faux ! "

        Les EMC nous permettent de découvrir un peu mieux notre conscience mais n’ont jamais démontré d’externalité de la conscience ou d’intemporalité.

        L’ami gaijin se permet de revenir tenter de mordre mes mollets mais va encore disparaitre dès qu’il est incapable de justifier ses affirmations ! smiley

        PS @simple citoyenne : des EMI il y en a des dizaines par jours en réa


      • 4 votes
        Simple citoyenne Simple citoyenne 19 juillet 12:54

        @pemile : Autrement dit, nous devrions tous croire sur parole Permile, et qui n’a d’autres arguments complètement tordus et troubles, que ceux qu’ils nous déversent depuis le début, les mêmes qui l’a été déverser sur l’article de Héron. Lui dit la vérité et les autres sont des menteurs !

        Et que nous devrions insulter, comme le fait Permile, des gens qui mettent vingt années de leur vie à faire des recherches.


      • 1 vote
        pegase pegase 19 juillet 13:17

        @pemile

        Le matérialisme c’est aussi pas mal, pourquoi rejeter par exemple un fantastique boitier Nikon D5 ??? 

        C’est un outil qui permet de faire de très belles photos, d’immortaliser la faune, la flore, le paysage, le ciel, les étoiles ... les seins de Sophie Marceau smiley .. (hum, je dérape)

        Une EMI en comparaison qu’elle est l’intérêt ? une fois rentré au bercail dans votre corps, il n’en reste plus rien, ou tout juste votre témoignage ...

        https://www.youtube.com/watch?v=_uIuegc7rvQ

        Les images d’ours à 3.53 sont incroyables ..


      • 2 votes
        gaijin gaijin 19 juillet 13:20

        @pemile
        l’ami gaijin vous demande ici sur quoi vous vous basez pour affirmer l’insincérité de ce type .....nul doute que connaissant votre rigueur vous ayez des faits


      • vote
        pemile pemile 19 juillet 14:30

        @Simple citoyenne "Autrement dit, nous devrions tous croire sur parole Permile"

        Je ne vends rien, à la différence de Nicolas Fraisse smiley


      • vote
        pemile pemile 19 juillet 14:34

        @gaijin "l’ami gaijin vous demande ici sur quoi vous vous basez pour affirmer l’insincérité de ce type"

        Cela fait plus de 10 ans qu’il nous vend son produit frelaté et nous fait des promesses !


      • 2 votes
        Simple citoyenne Simple citoyenne 19 juillet 14:39

        @pemile Quelles promesses exactement pourriez-vous les préciser ?


      • vote
        pemile pemile 19 juillet 14:41

        @Simple citoyenne "Lui dit la vérité et les autres sont des menteurs !"

        Vous me donnez un seul fait démontré de "capacités humaines complètement hors normes." ?


      • 1 vote
        Simple citoyenne Simple citoyenne 19 juillet 14:55

        Citation de Pemile "Cela fait plus de 10 ans qu’il nous vend son produit frelaté et nous fait des promesses !"

        Donc, quelles promesses exactement pourriez-vous les préciser ? 


      • 2 votes
        Simple citoyenne Simple citoyenne 19 juillet 15:15

        @pemile oui, le livre ! que vous vous refusez à lire, mais que vous critiquez malgré-tout, sans l’avoir lu, avec vos manipulations et arguments tordus !


      • vote
        pemile pemile 19 juillet 16:12

        @Simple citoyenne "Donc, quelles promesses exactement pourriez-vous les préciser ? "

        Vous me posez deux fois cette question en encadrant le post de 14:41 dans lequel je vous demande de les justifier !!!

        Bis repetita : Vous me donnez un seul fait démontré de "capacités humaines complètement hors normes." ?


      • 2 votes
        Belenos Belenos 19 juillet 23:43

        @pemile
        "Les EMC nous permettent de découvrir un peu mieux notre conscience mais n’ont jamais démontré d’externalité de la conscience ou d’intemporalité."

        Il y a une absurdité fondamentale dans votre phrase. Vous semblez ne pas avoir pris conscience que la conscience ne peut jamais se "démontrer". La conscience, c’est ce qui s’éprouve comme étant conscient, donc on ne peut faire une expérience de la conscience que de l’intérieur de cette conscience, Votre conscience ne peut pas devenir un objet à montrer aux autres, ni donc être "l’objet" d’une "démonstration". Rien n’est moins réductible à un objet que la conscience puisqu’elle est l’intériorité d’un sujet. C’est la conscience qui crée des objets en les plaçant face à elle, en les considérant comme des choses qui lui sont extérieures. Et c’est même précisément la définition de l’objectivité. D’ailleurs, essayez un peu de nous démontrer l’existence objective de votre conscience ! La question de "l’externalité" est complètement superflue ici : la conscience est indémontrable, point barre. Quant à "démontrer" l’intemporalité d’un phénomène, c’est également absurde puisqu’une "démonstration" est toujours un déploiement dans la temporalité, étape par étape. On appelle d’ailleurs parfois ces étapes les "moments" de la démonstrations : premièrement, deuxièmement, etc. jusqu’à la conclusion qui arrive à la fin.  


      • 2 votes
        Belenos Belenos 20 juillet 00:26

        @pemile
        "Je ne vends rien, à la différence de Nicolas Fraisse"

        En effet, vous êtes plutôt dans la grande distribution d’accusations anonymes et gratuites.  smiley


      • vote
        pemile pemile 20 juillet 11:41

        @Belenos "Il y a une absurdité fondamentale dans votre phrase. Vous semblez ne pas avoir pris conscience que la conscience ne peut jamais se "démontrer""

        Il y a donc aussi, une "absurdité fondamentale" dans les récits d’OBE de Nicolas Fraisse et les expériences menées par ISNOE ?


      • vote
        Belenos Belenos 20 juillet 12:57

        @pemile
        "Il y a donc aussi, une "absurdité fondamentale" dans les récits d’OBE de Nicolas Fraisse et les expériences menées par ISNOE ?"

        Si on les prend comme des tentatives d’affirmer quelque chose, de construire une théorie positive en disant "nous avons prouvé que la conscience est ceci ou cela", (par exemple que la conscience "sort" du corps - ce qui laisserait toujours supposer qu’elle est habituellement "dans" le corps, à l’intérieur de la peau) ces expériences n’auraient pas grand intérêt. En revanche elles sont utiles dans la mesure où elles mettent en évidence les limites des conceptions normatives actuelles, elles nous montrent que nous ne savons pas ce qu’est la conscience. Et en particulier que dès qu’on essaie de localiser la conscience dans le temps et dans l’espace, de lui donner une certaine dimension comme s’il s’agissait d’un organe, ou encore pire de lui donner une certaine masse, on arrive à des absurdités. Je dis "absurdités" au sens précis du terme, ce n’est pas une insulte, ça signifie qu’on produit une théorie qui se contredit elle-même et pas seulement qui ne correspond pas aux fait (ça, ce serait seulement une théorie fausse).  


      • vote
        pemile pemile 20 juillet 14:02

        @Belenos "Et en particulier que dès qu’on essaie de localiser la conscience dans le temps et dans l’espace"

        Vous inversez le débat, ce livre essaye au contraire de prouver que la conscience peut se localiser hors du temps et de l’espace ! smiley


      • 2 votes
        Belenos Belenos 20 juillet 22:44

        @pemile
        "ce livre essaye au contraire de prouver que la conscience peut se localiser hors du temps et de l’espace !"

        Présenté comme ça, la thèse serait effectivement absurde. En revanche, on peut chercher à mettre en évidence que la conscience n’est pas quelque chose que l’on peut aborder à partir d’une conception du temps et de l’espace telle qu’on l’utilise pour une société de chemin de fer, par exemple (quoi qu’avec la SNCF on se demande parfois). La démarche scientifique ne peut d’ailleurs que démontrer la fausseté, jamais la vérité d’une théorie. C’est par le démontage des théories fausses que la science progresse, en quelque sorte en négatif (on voit ce qui reste de temporairement acceptable après la mise à l’épreuve). Ce qui progresse positivement, c’est la technologie (à ne pas confondre avec la science, donc). 


      • vote
        pemile pemile 20 juillet 23:06

        @Belenos "C’est par le démontage des théories fausses que la science progresse"

        Vous avez lu Popper, c’est très bien !

        "on voit ce qui reste de temporairement acceptable après la mise à l’épreuve"

        Bien, mettons donc à l’épreuve Nicolas Fraisse sur ses prétendues OBE  ?


      • 2 votes
        Belenos Belenos 21 juillet 11:06

        @pemile

        Mais que racontez-vous ? Ce ne sont pas les expériences que la science met à l’épreuve. La méthode scientifique se sert des expériences pour mettre à l’épreuve les théories, en cherchant des cas où ces théories ne permettent pas d’expliquer le phénomène. Ici, c’est donc la théorie normative héritée du scientisme matérialiste du XIXe siècle, selon laquelle la conscience est matériellement attachée au cerveau, qui est réfutée par les expériences décrites. Cependant, comme ce sont des expériences subjectives (les expériences d’un sujet) il n’est pas facile de les objectiver. La seule vraie solution est donc de faire soi-même les mêmes expériences que Nicolas Fraisse. Lorsqu’une grande partie de la population fera cela couramment, un consensus pourra s’établir.  


      • 1 vote
        pemile pemile 21 juillet 12:49

        @Belenos "Ce ne sont pas les expériences que la science met à l’épreuve"

        Bis repetita : le prouver serait très simple, il suffirait de "ramener" une observation du passé ou à distance

        PS : Ce que Nicolas Fraisse "prétend" savoir faire et que les "chercheurs" de l’ISSNOE prétendent "étudier" depuis 10 ans smiley


      • 2 votes
        Belenos Belenos 21 juillet 20:18

        @pemile
        "Ce que Nicolas Fraisse "prétend" savoir faire et que les "chercheurs" de l’ISSNOE prétendent "étudier" depuis 10 ans."

        Publiez sous votre véritable identité un article ou un livre pour montrer les erreurs que ces personnes ont commises ou pour prouver leur malhonnêteté. Ca aura plus de panache que de vomir des accusations gratuites anonymement. 


      • 1 vote
        Belenos Belenos 21 juillet 20:27

        @Belenos
        "Bis repetita : le prouver serait très simple, il suffirait de "ramener" une observation du passé ou à distance."

        Du reste, c’est faux, cela ne prouverait rien. Car rapporter une observation à distance peut se faire de bien d’autres manières qu’en déplaçant sa conscience. En ce moment, nous échangeons des informations à distance sans déplacer nos conscience, par exemple. Et comme je vous l’ai dit, le concept de "déplacement de conscience" n’est pas selon moi une bonne approche car elle spatialise ce qui ne se trouve pas dans l’espace. Même si c’est vrai qu’on ressent l’impression de "sortir de son corps", c’est une sensation qui est donnée par rapport à notre représentation de l’espace et qui tient au fait de se croire "à l’intérieur" d’un corps. 


      • vote
        pemile pemile 21 juillet 21:32

        @Belenos "Car rapporter une observation à distance peut se faire de bien d’autres manières qu’en déplaçant sa conscience. En ce moment, nous échangeons des informations à distance sans déplacer nos conscience, par exemple"

        Vos tergiversations deviennent fatigantes de ridicule ! smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès