• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Charlotte’s ville : ce qui s’est passé - 5 minutes pour décrypter

Charlotte’s ville : ce qui s’est passé - 5 minutes pour décrypter

Les états occidentaux sont tellement censurés qu'ils ne croient plus qu'un vote peut être une révolution. Néo-nazis et membres du Ku Klux Klan dans la rue : que s'est-il passé à Charlottesville ? 🤔

L'ACTUALITÉ, TOUS LES JOURS SUR INSTAGRAM : http://instagram.com/hugodecrypte/

Tags : Droit Etats-Unis Précarité Manifestation Polémique Donald Trump



Réagissez à l'article

53 réactions à cet article



    • vote
      Tomac Tomac 22 août 12:41

      @Zatara

      Excellente vidéo, merci pour le partage. 

      Sinon un peu dans le genre : 

      https://www.youtube.com/watch?v=wAeB_yl2E90&t=41s

      Il a reçu des menaces de morts le petit. Les défenseurs du monde "libre" resteront pour ma part un des mystères de ce monde. 


    • 2 votes
      Django Django 22 août 13:01

      @Zatara
      Ce qui est étonnant c’est de voir comment l’histoire peut se répéter encore et encore. C’est étonnant qu’avant chaque guerre mondial que l’on a connu les médias, presses et radios on crée ce climat d’avant guerre en agitant les peuples comme une bouteilles d’Orangina sur ces questions raciales ? Heureusement qu’aujourd’hui il y a quand même des gens plus intelligents qui ne tombent pas dans le panneau.


    • 2 votes
      yoananda yoananda 22 août 13:33

      @Django
      wouu ! tu m’as l’air d’être un spécialiste de la guerre, et de l’évolution de ses formes au cours du temps.

      Il y a donc les guerres raciales, et ... la paix !

      quelle profondeur d’analyse !

      Ha c’est sûr, toi t’as tout compris et tu ne tombes plus dans les panneaux.

      Non en fait, si on ne fait plus la guerre c’est grâce aux gens comme toi qui préfèrent la paix.

      T’es un putain de fucking hero mon gars. Tu sauve la planète et les bébé phoques.


    • 2 votes
      Django Django 22 août 13:51

      @yoananda
      Non tu caricature seulement mon propos... je ne parle pas de toutes les guerres mais seulement de la 1ere et seconde guerre mondiale qui ont pour choses communes : un climat d’avant guerre très communautaire et racialiste.


    • 1 vote
      yoananda yoananda 22 août 13:56

      @Django
      on n’es plus en 39, je ne sais pas si tu as remarqué, il y a quelques changements. Tu devrais te mettre à jour.


    • 3 votes
      Django Django 22 août 14:00

      @Django
      Et je ne dis pas que c’était des guerre raciales mais seulement que le système a depuis longtemps compris que pour se servir du peuple et l’embarquer dans des guerres dont ils n’avaient aucuns intérêts il fallait jouer avec ce que l’homme a de plus primaire : la peur de l’autre. C’est assez logique, il faut que le peuple haïsse son ennemis.


    • 2 votes
      Django Django 22 août 14:01

      @yoananda
      on n’es plus en 39, je ne sais pas si tu as remarqué, il y a quelques changements. Tu devrais te mettre à jour.

      Et pourtant les techniques restent les mêmes. L’histoire est un éternelle recommencement


    • 2 votes
      Semi Kebab 22 août 20:42

      @Zatara
      Une vidéo qui devrait faire buguer ce qui reste de cervelle à pas mal de crétins obsédés par la question raciale et spécialement certains des antifas que j’ai le malheur d’avoir comme connaissances virtuelles et/ou IRL et qui se vautrent de jour comme de nuit dans leurs obsessions de gamins de talus en postant des conneries communistes dans l’espoir de faire rager les "nazis"...

      .

      Ces connards des deux camps qui ne sont d’ailleurs que les deux faces d’une même pièces me gonflent au plus haut point, entre un bobo et un facho, mon coeur balance sur qui vider en premier mon chargeur de desert eagle.50....

      .

      Je la leur ai envoyée cette vidéo, on verra si ils survivront à ce choc idéologique... Une négresse d’accord avec Trump, pleine de bon sens et d’intelligence, ça devrait occuper les 3 neurones avariés qui leur restaient pour les 40 prochaines années. Car je ne vois pour ma part aucune différence entre des "fachos" de "droite" ou de "gauche" si ce n’est que les uns n’aiment pas les races colorées parce que jugées inférieures à la leur (blanche), qui veulent retrouver l’entre soi des années 50 par nostalgie anachronique et les antifas boboïdes qui défendent l’autre juste parce qu’il est l’autre, jouant le sempiternel paternalisme éducatif pour les bons sauvages et les gentils arabes (car considérés sans oser se l’avouer comme inférieurs) en voulant exterminer les leurs au passage pour diverses raison d’auto détestation qui relèvent de la psychiatrie avec les contradictions irrémédiables que constitue leur logiciel de gauchiasses hypocrites incompatible avec le principe de réalité.


    • 1 vote
      Zatara Zatara 22 août 21:11

      @Semi Kebab
      absolument, les 2 faces d’une même pièce : les hystériques en mode idéologique pour les uns ou zombis médiatiques pour les autres.... la cristallisation communautaire ou idéologique sert de focale unique et n’est pas seulement une manip’ à court terme. Il s’agit d’une dynamique et nous n’en sommes qu’au début.

      http://www.dedefensa.org/article/hysterie-de-masse


    • vote
      yoananda yoananda 22 août 21:54

      @Semi Kebab
      ce que tu décris porte un nom : racisme bienveillant, ou racisme positif pour les gauchistes. C’est tout autant du racisme que l’autre, le "malveillant", mais comme il se pare de la vertu de l’amour du prochain ... il parvient à tromper beaucoup de monde bien intentionné.

      Et comme chacun sait, l’enfer en est pavé ...


    • vote
      yoananda yoananda 22 août 22:00

      @Zatara
      oui tout à fait, il y a une symétrie entre les 2 formes de racisme négatif des "fachos" et positif des "gaucho".

      C’est une boucle de rétroaction positive en systémique, ou, un cercle vicieux en langage courant.

      En France je ne sais pas, je ne sais plus, je ne suis pas neutre, mais aux USA, de ce que j’en vois, c’est en train de "monter". Les black live matters en sont un symptôme précurseur.



    • 1 vote
      psychorigide psychorigide 22 août 10:28

      Video complètement pompée sur le Monde... pov mec !


      • vote
        V_Parlier V_Parlier 22 août 14:07

        @psychorigide
        Très tendance. Mais ça présente un avantage : Pendant ce temps les médias bobos sont occupés avec les USA ils laissent un peu les autres tranquilles. Et puis, j’avoue que voir les américains pris à leur propre piège de semeurs de troubles ça m’amuse un peu...


      • vote
        bob14 bob14 22 août 11:14

        Néo-nazis..en provenance de l’Allemagne de Merkel...pour le KKK...tirez la chasse avant de sortir..merci !


        • 4 votes
          gregoslurbain gregoslurbain 22 août 11:22

          Vidéo de perroquet des mass media...

          Ceux qui ont défilé aux flambeaux n’étaient pas des Suprémacistes blancs, c’est faux !
          Que disaient-ils en défilant ?
          " You will not replace us "
          Ils protestent contre l’immigration démentielle de ces dernières années et ces effets.
          Ce sont des nationalistes racialistes blancs qui veulent sauver leur peuple et leur cohésion culturelle mais en déduire qu’ils considèrent la race blanche comme hiérarchiquement supérieure est un raccourci facile trop souvent utilisé par les racisme anti-blanc ambiant.

          Que je veuille sauver ma famille qui est en danger ne signifie pas que je considère qu’elle est supérieure à mes ennemis.

           J’aime être noir, dit l’homme noir. J’aime être asiatique, dit l’asiatique. J’aime être arabe, dit l’arabe.
          J’aime être blanc, dit le néonazi suprémaciste raciste...


          • 2 votes
            yoananda yoananda 22 août 11:27

            @gregoslurbain
            "Que je veuille sauver ma famille qui est en danger ne signifie pas que je considère qu’elle est supérieure à mes ennemis.

             J’aime être noir, dit l’homme noir. J’aime être asiatique, dit l’asiatique. J’aime être arabe, dit l’arabe.
            J’aime être blanc, dit le néonazi suprémaciste raciste..."

            Ça résume tout, malheureusement, beaucoup de blanc lobotomisés pensent qu’il n’y a qu’une alternative : soit défendre les autres peuples que les blancs, soit être un suprémaciste blanc ... rien entre les 2. Évidement les autres regardent et rigolent, certains en profitent, c’est une occasion historique de revanche.


          • 2 votes
            Django Django 22 août 12:50

            @gregoslurbain
            Ce sont des nationalistes racialistes blancs qui veulent sauver leur peuple ......

            Que je veuille sauver ma famille qui est en danger ne signifie pas que je considère qu’elle est supérieure à mes ennemis.

            Alors certes il y a une différence entre suprémaciste blanc et être un racialiste raciste et ta petite démonstration en est un belle exemple. Alors certes tu ne vas pas jusqu’à penser que la race blanche est supérieur mais penser que l’immigré est un danger pour ton peuple et pour ta famille est en soit raciste. Tu peux aimer être blanc sans considérer l’immigré comme un danger.


          • 2 votes
            yoananda yoananda 22 août 12:59

            @Django
            "sans considérer l’immigré comme un danger."

            L’immigré n’est pas un danger, mais il n’est pas non plus un "non danger". Autant l’un que l’autre ne veut rien dire.

            C’est une question de circonstances et de différences.

            Un immigré est plus dangereux "en moyenne" qu’un non immigré pour tout un tas de raisons.

            Un immigré est plus dangereux "en moyenne" en période de crise qu’en période de prospérité.

            Un immigré est plus dangereux "en moyenne" s’il est nombreux.

            Mais raisonner en terme de "danger" / "pas danger" n’a strictement aucun sens. Tout le monde est potentiellement dangereux, c’est une question de probabilité.

            La question c’est de savoir si le supplément de danger apporté par l’immigration de masse est compensée par ...

            par on ne sait trop quoi, puisqu’il est quasi sûr que l’intérêt économique est négatif, que l’intérêt culturel est très limité voire carrément inexistant (si on veut de la culture différente, alors vaut mieux qu’ils restent chez eux), etc...

            Quel est l’intérêt ? si ce n’est pour quelques gauchos qui peuvent se donner bonne conscience et avoir des dealers à proximité (je ne dis pas qu’un immigré est un dealer, mais qu’un dealer à plus de chances d’être immigré que l’inverse).


          • 1 vote
            yoananda yoananda 22 août 13:01

            @yoananda
            il y a 4 manières/niveaux de penser :

            * le binaire

            * le linéaire

            * le systémique

            * l’holistique

            La, ton histoire de "danger/non danger", je te laisses deviner à quel niveau de raisonnement ça se situe.


          • 4 votes
            Tomac Tomac 22 août 13:07

            @Django

            "Tu peux aimer être blanc sans considérer l’immigré comme un danger."

            Y’a surement un indien qui a du dire le même à ses potes en voyant les Anglos arriver. 


          • 3 votes
            Zatara Zatara 22 août 13:45

            @Django
            mais penser que l’immigré est un danger pour ton peuple et pour ta famille est en soit raciste.

            c’est très bien, mon grand, t’as bien retenu ta leçon sur ce qu’est le racisme en 2017....


          • 2 votes
            Django Django 22 août 13:48

            @yoananda
            Bein en faite je ne faisais que répondre a l’ami plus haut. C’est lui qui parle de danger. Puis la le danger dont il parle est ’’ you will replace us ’’. Je t’épargne la traduction .... c’est assez différent de ce que tu parles.

            Moi je me placerai plutôt dans une de tes phrases : Tout le monde est potentiellement dangereux, c’est une question de probabilité. Sauf que moi je ne dirai pas que c’est un question de probabilité mais une question social. UN noir bourgeois n’ira pas voler ou braquer ... de même pour un arabe bourgeois. Vous racialisez un peu tout les problèmes en plus d’amalgamer ( en bon racialiste que vous êtes) immigré et personne d’origine. Et oui car quand tu dis :

            Un immigré est plus dangereux "en moyenne" qu’un non immigré pour tout un tas de raisons.

            En faite si on veut la traduction exact de ce que tu penses ça donnerai plutôt :

            Un homme de couleurs est plus dangereux qu’un blanc pour tout un tas de raisons.

            Car en réalité même si tes affirmations ne s’appuient sur aucun chiffres vraiment sérieux il amalgame un peu tout. Car je pense que les chiffres montreraient que l’immigré respect bien plus le pays qui l’accueil ( travail, respect des lois) que la personne qui est né dans ce même pays. Mais forcement pour un racialiste un homme noir ou de type magrébin reste et restera un immigré. 

            Quel est l’intérêt ? si ce n’est pour quelques gauchos qui peuvent se donner bonne conscience et avoir des dealers à proximité

            C’est vraiment devenu a la mode ce mépris de la gauche et ça va dans toutes les caricatures possible . C’est marrant d’ailleurs de voir que cela vient souvent des frontistes qui se faisaient eux même traités de nazi par ces derniers. Finalement comme on dit ’’ on a l’adversaire que l’on mérite’’.


          • vote
            Django Django 22 août 14:05

            @Tomac

            "Tu peux aimer être blanc sans considérer l’immigré comme un danger."

            Y’a surement un indien qui a du dire le même à ses potes en voyant les Anglos arriver.

            Et tu compares donc l’immigré qui viens dans un pays pour arranger son niveau de vie ou fuir quelconque dictature aux blancs qui sont arrivés en Amérique et exterminé un peuple ? Restons mesuré les amis.....


          • vote
            Django Django 22 août 14:16

            @Zatara
            Bein mon grand le racisme c’est quoi alors si ce n’est pas le rejet de l’autre et penser que l’autre est un danger. Tu peux être raciste sans aller jusqu’à avoir envie de tuer l’autre tu sais .... C’est quoi pour toi le racisme alors mon grand ? Une invention de la gauchiasse fait pour culpabiliser le blanc au crane rasé ?


          • 1 vote
            yoananda yoananda 22 août 14:28

            @Django
            tu confonds racisme et xénophobie. Le racisme c’est 2 choses : l’existence des races, ET d’une hiérarchie entre les races.

            Ouvres un dico, tu verras.

            L’invention des gauchiasse c’est l’anti-racisme qui est racisme transféré sur le politique au lieu du biologique.


          • 4 votes
            Zatara Zatara 22 août 14:29

            @Django
            je ne perdrais pas mon temps à chercher à faire évoluer ta culture et ta conscience, outils indispensables pour comprendre en quoi ton discours est à l’image d’une bonne partie de la poupoulasse gauchisante bisounoursienne (ou autre ersatz de catholicisme culturellement mal digéré) . La suffisance revendicatrice de cette niaiserie ambiante me laisse froid dorénavant, tout comme il n’existe pas de vaccin contre la connerie.....


          • 3 votes
            Zatara Zatara 22 août 14:34

            @Django
            en d’autres termes, c’est de ta responsabilité... cependant, je n’hésiterais pas ; à l’image de ma réflexion, de te rappeler, en coup de vent, comme ta phrase est d’une crétinerie sans fond.


          • vote
            yoananda yoananda 22 août 14:35

            @Django
            "Et tu compares donc l’immigré qui viens dans un pays pour arranger son niveau de vie ou fuir quelconque dictature aux blancs qui sont arrivés en Amérique et exterminé un peuple ?"

            Au départ ils ne sont pas parti exterminer un peuple. Ils sont partis améliorer leur niveau de vie !!!

            Rien ne dit que ça ne va pas finir en extermination ici aussi, je ne sais pas tu as remarqué les attentats, c’est comme ça que ça commence.

            Enfin n’oublie pas une chose : les améridiens étaient entre 10 et 100X plus violents que les européens (selon les tribus). Donc les méchants exterminateurs blancs se sont aussi juste défendus, entourés de gus pas forcément très sympatoches. Oui aujourd’hui ils sont alcoolisés inoffensifs, mais il n’en a pas toujours été de même. Je ne dis pas que c’est bien hein, je le déplore, mais je réfute l’idée qu’ils sont arrivés avec l’idée d’exterminer à la base.



          • vote
            yoananda yoananda 22 août 14:42

            @yoananda
            finir exterminé (par dilution raciale) ou colonisé (religieusement)**


          • vote
            Joe Chip Joe Chip 22 août 15:51

            Je ne veux pas m’immiscer dans ce débat mais vous êtes tous les deux à côté de la plaque sur la colonisation de l’Amérique par les Européens qui a été rendu possible par trois facteurs :

            - la décadence des civilisations précolombiennes qui était une dynamique historique de long terme engagée depuis plusieurs siècles (disparition progressive de la civilisation maya et de grands centres urbains) 

            - le choc bactériologique : le continent américain à cette époque était beaucoup plus salubre que l’Europe. De grands espaces, peu de grandes concentrations urbaines, donc peu d’échanges commerciaux, une démographie faible sur un espace démesuré limitant les épidémies... donc un système immunitaire qui n’était pas apte à résister aux germes et aux maladies importés par les colons européens (et les rats européens qui avaient fait le voyage). 

            - les divisions politiques et les conflits ancestraux entre tribus que les colons ont su habilement exploiter pour se rendre indispensables auprès des Indiens et se doter d’alliés militaires : c’est ce qui explique en grande partie le maintien de l’Amérique dite "française" (qui était en fait une Amérique franco-indienne) face à des colons anglais 50 fois plus nombreux.

            L’immigration européenne a pour ainsi dire porté le coup de grâce à des populations exsangues. Les Indiens n’ont pas immédiatement considéré les blancs comme un danger et cela a contribué à les détruire car ils apportaient avec eux des germes et des microbes qui ont décimé les tribus dont la démographie était déjà chancelante à l’arrivée des Européens. Il n’y a jamais eu d’extermination systématique et concertée des populations indiennes. La barbarie des conquistadores a été exagérée par les protestants anglais ("légende noire espagnole") qui cherchaient surtout à délégitimer la domination catholique sur le continent (Espagnols au sud et Français au nord) alors qu’ils s’attaquaient en même temps aux galions espagnols chargés d’or et de richesses : encore un bel exemple de pragmatisme anglais. 

            Les Indiens ont été balayés parce qu’ils étaient trop bien adaptés à leur milieu (homéostasie) et incapables de transcender leurs divisions culturelles et politiques face à un agent extérieur qui n’a pas toujours été un horrible colon (les Français avaient globalement des rapports pacifiés voire amicaux avec les Indiens du Canada, d’ailleurs de nombreux américains natifs portent des noms français).

            C’est l’hypothèse qui est principalement retenue par l’historiographie récente, même si elle ne s’accorde pas aux cannons du politiquement correct et à une vision linéaire et manichéenne de l’histoire.


          • vote
            yoananda yoananda 22 août 16:46

            @Joe Chip
            pourquoi à coté de la plaque ? j’ai parlé d’un aspect qui me semblait plus pertinent par rapport aux affirmations un peu rapide de mon interlocuteur.

            (les coup des maladies je connaissais, mais ça ne m’a semblé pertinent, parce que les européens n’ont peut-être pas voulu cela, mais ils en ont profité pour refiler des couvertures contaminées afin de décimer certaines tribus. Je ne sais pas en revanche de quel volume on parle)

            Les amérindiens étaient beaucoup plus violents que les européens. J’ai peut-être déduit trop rapidement que ces derniers se sont AUSSI (et surtout) défendus, mais rien dans ce que vous dites ne le contredit non plus vraiment ...

            Pour la démographie exsangue, je n’ai jamais entendu parler de ça, et j’aimerais bien en savoir un peu plus. Étant donné qu’on est arrivé après, il ne peut s’agir que de recherches archéologiques je suppose.

            Ca dit quoi exactement ?

            Pour le coté "incapable de transcender leurs divisions" ... tiens, ça me rappelle vaguement un truc, mais quoi ... ou ai-je déjà vu ça quelque part ? lol


          • vote
            Joe Chip Joe Chip 22 août 17:36

            @yoananda

            Les couvertures contaminées je crois que c’est plus tardif et ce sont les colons anglais qui les ont utilisés pour affaiblir les tribus alliées aux Français durant la guerre de sept ans. Donc le but n’était pas de "génocider" mais de gagner la guerre...

            Sur la démographie déclinante et le choc bactériologique, il y a des passages à ce sujet dans "l’histoire de l’Amérique française" de Gilles Havard et Cécile Vidal, qui est l’ouvrage de référence sur les colonies françaises d’Amérique.


          • vote
            Joe Chip Joe Chip 22 août 17:44

            @yoananda

            Non, ce sont pas des recherches généalogiques, les prêtres français jésuitesapprenaient la langue des indiens (pour les convertir au début mais ça n’a pas franchement réussi donc les autorités coloniales ont mis fin à l’assimilation culturelle et religieuse assez rapidement) ce qui leur a permis de compiler l’histoire de ces tribus et de collecter énormément d’informations à caractère scientifique sur les nations premières.

            Au contraire, les Anglais ont longtemps prohibé tout contact avec les Indiens et voyaient avec horreur les Français fraterniser avec les authochtones. Un historien américain a écrit une célèbre phrase à ce sujet (un peu excessive mais qui traduit quand même une réalité) :

            "La civilisation espagnole a écrasé l’Indien ; la civilisation anglaise l’a méprisé et négligé ; la civilisation française l’a étreint et chéri." 


          • vote
            ged252 22 août 19:42

            @Joe Chip

            . N’importe quoi !

            .

            Il n’y a aucun lien entre les indiens du Nord de l’Amérique, et ceux du centre et du sud.

            .

            Au nord c’était des tribus de pouilleux qui se faisaient sans cesse la guerre les uns les autres, ils s’attrapaient et se massacraient de façon horrible et cruelle, c’est raconté dans les films de cowboys et d’indiens, faut regarder la TV des fois, hein smiley

            .

            Au centre et au nord, c’était les Aztèques et les incas. Pas des tribus éparses : des civilisations, donc rien à voir avec les indiens du Nord.

            .

            Des gens disent que les expéditions espagnoles qui ont massacrés les indiens, étaient entièrement juives. Si c’est le cas alors on a cette volonté et cette tendance constante dans l’histoire, des juifs a adorer faire des massacres. C’est à vérifier mais avec le politiquement correct et sa censure, tout est possible.

            Ensuite et enfin, les Aztèques et Incas avaient des religions qui consistaient à offrir des sacrifices humains, mais en grand, pas juste un ou deux petits sacrifices humains, ils faisaient ça en masse. C’étaient pour apaiser les Dieux, comme les juifs avec leurs boucs émissaires.

            Alors il est possible que les futurs sacrifiés humains aient peut-être eu envie de vivre aussi, ben c’est humain de vouloir vivre, aussi hein, bon c’est pas sûr car quand on voit les flots de sang lors des sacrifices humains, on se demandent comment ces gens pouvaient laisser faire ça, s’ils tenaient un tout petit peu à la vie.

            Tous ces sacrifices humains devaient un peu les démoraliser, les futures sacrifiés n’étaient peut-être pas très enclins à défendre leurs futurs sacrificateurs, il faut le savoir ça aussi hein ... ! 

            .

            Et alors quand les espagnols sont arrivés, ils étaient en fin de course, et sentaient que leur civilisation était pourris, et peu de gens se sont mobilisé pour la défendre, et les massacres ont été plus facile ....

            .

            Voilà "Soit précis dans tout ce que tu dis". Mafia k’1fri


          • vote
            ged252 22 août 19:49

            @ged252

            Au centre et au SUD, c’était les Aztèques et les incas


          • 1 vote
            Tomac Tomac 22 août 20:12

            @ged252

            "Des gens disent que les expéditions espagnoles qui ont massacrés les indiens, étaient entièrement juives. Si c’est le cas alors on a cette volonté et cette tendance constante dans l’histoire, des juifs a adorer faire des massacres. C’est à vérifier mais avec le politiquement correct et sa censure, tout est possible."

            Quand tu vérifies un peu, cela semble exact et concernant les massacres, cela a commencé avec les Cananéens. 


          • vote
            Semi Kebab 22 août 20:22

            @ged252
            Vous en êtes u n autre Monsieur, de N’importe quoi...

            .

            Ceux qui ont massacré les mayas et autres incas ce sont des êtres venus d’ailleurs, faut regarder la tv un peu des fois, Monsieur...

            .

            Il y a une race extra terrestre qui s’appelle les Prédators, qui ont pour habitudes millénaires de venir faire des safaris ici pour exercer leurs novices aux combats. Pour se faire, ils utilisaient les humains des civilisations précitées et leurs tendances à sacrifier les leurs aux premiers dieux venus pour s’en servir comme incubateurs à xénomorphes, les sacrifiés considéraient cela comme un honneur, d’avoir été choisis comme sacs à foutre des "face huggers" au sein de la pyramide sacrée. Imaginez, ils étaient entravés, avec un oeuf à la coque en face d’eux, duquel surgissait à point nommé une espèce de vagin araignée monté sur ressorts qui se plaquait sur le visage des "élus" sacrifiés pour pondre des oeufs dans leurs corps d’éphèbes glabres virginaux afin de servir de couveuse à un alien, seule proie jugée digne par les Prédators d’être traquée puis tuée pour que les jeunes recrues de leur espèce passent l’examen qui faisait deux des guerriers à part entière.

            .

            Je ne vois pas bien ce que les juifs viendraient faire au milieu de ce fourbis aliénique... Mais bon... Si c’est votre vision des choses... Entre des espèces de rastaffaraïs de l’espace moches comme des poux et des humains à nez et doigts crochus, il y a peut être quelques nuances que l’histoire officielle a gommée, mais des archéologues sérieux ont démontré que la thèse extra terrestre était la plus irréfutable pour expliquer l’extinction de ces civilisations pré colombiennes... Les collectionneurs de reliques archéologiques peuvent d’ailleurs commander d’authentiques crânes momifiés de ces créatures, aliens et Prédators, sur des boutiques chinoises en ligne pour quelques dizaines de dollars. C’est dire combien vous ne connaissez pas vos classiques, Monsieur....


          • vote
            Joe Chip Joe Chip 22 août 20:34

            @ged252

            Toué, tu fais partie des gens à qui je ne réponds plus, surtout quand ça commence par "n’importe quoi !", là j’arrête de lire. Tu me fais dire des trucs que j’ai jamais dit, donc je te laisse délirer bonhomme sur tes histoires de conquistadors juifs cachés par le politique correct, putain, c’est grave là smiley

          

          Ajouter une réaction

          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


          FAIRE UN DON







Palmarès