• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le choc des civilisations selon Vladimir Poutine (VOSTFR)

Le choc des civilisations selon Vladimir Poutine (VOSTFR)

Adresse du Prédisent Vladimir Poutine à l’Assemblée Fédérale – 12 Décembre 2013

 

Dans cet extrait, Vladimir Poutine dénonce l’impérialisme militaire et culturel américain et occidental, qui n’engendre que le chaos et la régression morale. Opposé à tout type d’hégémonisme, il réaffirme la position de la Russie en faveur d’un monde multipolaire régi par le droit international et attaché aux valeurs traditionnelles.

 

Texte original (russe) : http://www.kremlin.ru/transcripts/19825

Traduction (anglais) : http://eng.kremlin.ru/news/6402

Traduction française & vidéo : http://www.sayed7asan.blogspot.fr  

 

 

Chers collègues,

 

Le développement mondial se fait de plus en plus dynamique et controversé. Cela implique une plus grande responsabilité historique pour la Russie, non seulement en tant qu’élément clé de la stabilité mondiale et régionale, mais aussi en tant que nation qui défend toujours ses valeurs et ses principes, à la fois sur le plan national et international.

 

La concurrence militaire, politique, économique et médiatique est à la hausse dans le monde entier au lieu de reculer. Tandis que la Russie se renforce, d’autres puissances mondiales l’observent de près.

 

Nous avons toujours été fiers de notre pays. Mais nous n’avons pas d’aspirations à devenir une superpuissance, ce qui s’entend comme la prétention à la domination mondiale ou régionale. Nous n’intervenons pas dans les affaires de qui que ce soit, nous n’imposons pas notre tutelle, et nous ne faisons pas la leçon aux autres sur la manière dont ils doivent vivre. Mais nous nous efforcerons d’être des leaders en défendant le droit international, en faisant en sorte que la souveraineté nationale, l’indépendance et l’identité soient respectées. Il s’agit d’une approche naturelle pour un pays comme la Russie, avec la grandeur de son histoire et de sa culture, et sa vaste expérience en ce qui concerne la coexistence de différentes ethnies qui vivent en harmonie, côte à côte, dans un même Etat, ce qui est très différent d’une prétendue tolérance déniant l’identité sexuelle et stérile. [Applaudissements]

 

Aujourd’hui, de nombreux pays révisent leurs normes morales, effaçant leurs traditions nationales et les frontières entre les différentes ethnies et cultures. On demande à la société non seulement de respecter le droit de chacun à la liberté de pensée, aux opinions politiques et à la vie privée, mais on leur impose également de faire une équivalence entre le bien et le mal, ce qui est étrange, parce que ce sont des concepts opposés. Non seulement une telle destruction des valeurs traditionnelles a-t-elle des effets négatifs sur les sociétés, mais elle est aussi foncièrement anti-démocratique, parce que ce sont des idées abstraites appliquées à la vie réelle en dépit de ce que la majorité des gens pensent. La plupart des gens n’acceptent pas ces changements et ces propositions de révision des valeurs.

 

Et nous savons que de plus en plus de gens dans le monde soutiennent notre approche qui vise à assurer la protection des valeurs traditionnelles, qui ont constitué depuis des millénaires le fondement spirituel et moral de notre civilisation et de toutes les nations : les valeurs de la famille traditionnelle, de la vie humaine authentique, y compris de la vie religieuse des individus, pas seulement les valeurs matérielles mais aussi les valeurs spirituelles de l’humanité et de la diversité du monde. [Applaudissements]

 

Bien sûr, il s’agit d’une position conservatrice. Mais comme l’a dit Nicolas Berdiaev, le sens du conservatisme n’est pas d’empêcher le déplacement vers l’avant et vers le haut, mais d’empêcher le déplacement vers l’arrière et vers le bas, vers l’obscurité chaotique et le retour à l’état primitif. [Applaudissements]

 

Nous avons vu au cours des dernières années comment les tentatives d’imposer à ??d’autres pays un modèle de développement présumé plus progressiste ont conduit, en réalité, à la régression, à la barbarie et à l’effusion massive de sang. Cela s’est passé dans un certain nombre de pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Ces événements dramatiques ont eu lieu en Syrie.


La communauté internationale a dû faire un choix historique dans le cas de la Syrie : il s’agissait soit de continuer à saper les fondements de l’ordre mondial, et de marcher vers le règne de la force, de la loi de la jungle, et du chaos croissant, soit de prendre collectivement des décisions responsables.


Je considère que dans cette situation, nous avons réussi à faire en sorte que le choix se fasse sur la base des principes fondamentaux du droit international, du bon sens et de la logique de la paix. Au moins pour l’instant, nous avons été en mesure d’éviter l’invasion militaire en Syrie et la propagation du conflit au-delà de la région.

 

La Russie a joué un rôle majeur dans ce processus. Nos actions furent fermes, mûrement réfléchies et équilibrées. Nous n’avons pas compromis nos propres intérêts et notre sécurité ou la stabilité mondiale, à aucun moment. À mon avis, c’est la façon dont un pouvoir mature et responsable devrait agir.

 

[…]

 

L’analyse du Saqr

 

Article original : http://vineyardsaker.blogspot.fr/2013/12/the-clash-of-civilizations-according-to.html (14/12/2013)

 

Comme toujours, dans son Discours présidentiel à l’Assemblée fédérale, Poutine a abordé de nombreux sujets, y compris la Constitution russe, la lente mise en œuvre des décrets présidentiels, la santé, les questions sociales, le budget, l’armée et d’autres questions. Pourtant, je crois que la partie la plus importante de son discours est celle-ci (je souligne) :

 

Nous avons toujours été fiers de notre pays. Mais nous n’avons pas d’aspirations à devenir une superpuissance, ce qui s’entend comme la prétention à la domination mondiale ou régionale. Nous n’intervenons pas dans les affaires de qui que ce soit, nous n’imposons pas notre tutelle, et nous ne faisons pas la leçon aux autres sur la manière dont ils doivent vivre. Mais nous nous efforcerons d’être des leaders en défendant le droit international, en faisant en sorte que la souveraineté nationale, l’indépendance et l’identité soient respectées. Il s’agit d’une approche naturelle pour un pays comme la Russie, avec la grandeur de son histoire et de sa culture, et sa vaste expérience en ce qui concerne la coexistence de différentes ethnies qui vivent en harmonie, côte à côte, dans un même Etat, ce qui est très différent d’une prétendue tolérance déniant l’identité sexuelle et stérile.

 

Aujourd’hui, de nombreux pays révisent leurs normes morales, effaçant leurs traditions nationales et les frontières entre les différentes ethnies et cultures. On demande à la société non seulement de respecter le droit de chacun à la liberté de pensée, aux opinions politiques et à la vie privée, mais on leur impose également de faire une équivalence entre le bien et le mal, ce qui est étrange, parce que ce sont des concepts opposés. Non seulement une telle destruction des valeurs traditionnelles a-t-elle des effets négatifs sur les sociétés, mais elle est aussi foncièrement anti-démocratique, parce que ce sont des idées abstraites appliquées à la vie réelle en dépit de ce que la majorité des gens pensent. La plupart des gens n’acceptent pas ces changements et ces propositions de révision des valeurs.

 

Et nous savons que de plus en plus de gens dans le monde soutiennent notre approche qui vise à assurer la protection des valeurs traditionnelles, qui ont constitué depuis des millénaires le fondement spirituel et moral de notre civilisation et de toutes les nations : les valeurs de la famille traditionnelle, de la vie humaine authentique, y compris de la vie religieuse des individus, pas seulement les valeurs matérielles mais aussi les valeurs spirituelles de l’humanité et de la diversité du monde.

 

Bien sûr, il s’agit d’une position conservatrice. Mais comme l’a dit Nicolas Berdiaev, le sens du conservatisme n’est pas d’empêcher le déplacement vers l’avant et vers le haut, mais d’empêcher le déplacement vers l’arrière et vers le bas, vers l’obscurité chaotique et le retour à l’état primitif.

 
Venant d’un chef d’Etat, ce sont là, je crois, des propos extraordinaires parce qu’ils constituent un défi ouvert et direct à l’idéologie dominante de l’Empire Anglo-Sioniste.

 


Le premier point est évident : alors que l’Empire Anglo-Sioniste fait de l’usage de la force ou de la menace du recours à la force la pierre angulaire de ses politiques internationales, la Russie de Poutine est catégoriquement opposée à cela. Et ce n’est certainement pas dû à la faiblesse relative de l’armée russe comme certains l’ont suggéré. L’armée russe a considérablement changé depuis la dernière décennie, et elle a pleinement retrouvé sa place de 2e armée la plus puissante de la planète, après les Etats-Unis. Et pourtant, la Russie a également pris la décision fondamentale et stratégique de renoncer à l’usage de la force militaire, sauf en cas de légitime défense ou de défense d’un allié attaqué.


Le deuxième point vise clairement une autre caractéristique-clé de l’ordre social Anglo-Sioniste  : alors que l’ordre social Anglo-Sioniste assure la domination de plusieurs minorités (les 1%, le lobby pro-israélien, le lobby pétrolier, Wall Street, les compagnies pharmaceutiques, etc.) sur la majorité, la Russie de Poutine rejette cela tout aussi catégoriquement et affirme que dans une démocratie, le point de vue de la majorité doit prévaloir, et qu’alors que les droits de la minorité ne doivent pas être violés, la minorité doit se plier à la majorité.


Le troisième point peut être appelé un « conservatisme moral éclairé » : alors que l’empire Anglo-Sioniste est essentiellement « sans-valeurs », la Russie de Poutine veut délibérément défendre les valeurs morales anciennes telles que la famille traditionnelle, la centralité des valeurs spirituelles et religieuses, l’affirmation claire que le « bien » et le « mal » existent, que les deux ne doivent pas être confondus et que le mal ne devrait jamais prévaloir sur le bien.


On pourrait dire que ceci est la version russe de la « Gauche du travail, Droite des valeurs » d’Alain Soral (ou « progressisme du travail et conservatisme des valeurs »). C’est à l’opposé des « valeurs » de l’ordre social Anglo-Sioniste dans lequel, en substance, on dit « pas touche à mon argent » (= la droite du travail) et « laissez-moi coucher avec qui je veux » (= gauche des valeurs).


Pour autant que je sache, cela fait de Poutine le seul leader politique non-musulman de la planète qui ose ouvertement rejeter le modèle civilisationnel Anglo-Sioniste et qui en propose un autre à la place : la non-violence, la règle de la majorité, le progressisme économique, la spiritualité conservatrice. Ceci est exactement le contraire du modèle de l’Empire Anglo-Sioniste : violence, domination de la minorité, économie réactionnaire, mœurs libertaires et laïques.


Tel est le véritable choc des civilisations qui se produit actuellement, principalement en Europe. Ce sont deux modèles fondamentalement incompatibles, deux ordres sociaux et politiques mutuellement exclusifs qui se menacent par leur existence même. Il n’est pas étonnant que Poutine soit tellement détesté par les élites occidentales et si populaire parmi les masses occidentales (de plus en plus de gens appellent Poutine le « leader du monde libre », y compris en Occident), et cela bien que les Siomedias mainstream le diabolisent systématiquement.


Telle est également la véritable cause de la nouvelle guerre froide qui est soigneusement orchestrée par les élites occidentales. Telle est aussi la vraie raison de la participation sans précédent, et, franchement, ridicule, des élites occidentales aux événements en Ukraine.

 



Ce n’est certes pas la première fois que les élites occidentales considèrent que la Russie représente une menace civilisationnelle par sa simple existence. Au cours de la guerre de Crimée (1853-1856), le Cardinal Sibour, archevêque de Paris, avait déclaré que « C’est un acte sacré, un acte qui plaît à Dieu, que de conjurer l’hérésie Phoetienne [Orthodoxie], de l’asservir et la détruire avec une nouvelle croisade. Tel est l’objectif clair de la croisade d’aujourd’hui. Tel était le but de toutes les croisades, même si tous les participants n’en étaient pas pleinement conscients. La guerre que la France se prépare à mener contre la Russie n’est pas une guerre politique, mais une guerre sainte. Ce n’est pas une guerre entre deux gouvernements ou entre deux peuples, mais c’est précisément une guerre de religion, et les autres raisons présentées ne sont que des prétextes », tandis que le pape Pie X déclara au cours de la Première Guerre mondiale : « Se vince la Russia, vince lo scisma » (si la Russie gagne, c’est le schisme qui gagne).


D’abord, les élites occidentales ont déclaré une croisade contre la Russie au nom de la papauté (Chevaliers Teutoniques), puis au nom de la franc-maçonnerie (Napoléon), puis de nouveau au nom de la papauté (Guerre de Crimée), puis au nom de l’impérialisme (Première Guerre mondiale), puis au nom de la supériorité raciale (Seconde Guerre mondiale), puis au nom de la démocratie et du capitalisme (Première Guerre Froide I). Et maintenant, la prochaine « Deuxième Guerre Froide » sera menée au nom de l’homosexualité et de la laïcité. Vraiment, Marx avait raison quand il a déclaré que « l’histoire se répète, la première fois comme tragédie, la seconde comme farce. »


Le Saqr

 

Traduction : http://www.sayed7asan.blogspot.fr 

Contact : 7asan.saleh [at] gmail.com

 

Tags : International Vladimir Poutine




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • 27 votes
    vesjem vesjem 25 octobre 2014 10:21

    "Venant d’un chef d’état, ce sont là, je crois, des propos extraordinaires parce qu’ils constituent un défi ouvert et direct à l’idéologie dominante de l’Empire Anglo-Sioniste".

    En effet , ses réflexions sortent de l’ordinaire d’un discours convenu de chef d’état
    Je crois qu’il est au courant de bien des choses , que nous effleurons souvent sur ce site ;


    • 22 votes
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 25 octobre 2014 10:30

      Poutine est l’un des rares chefs de gouvernement à faire la distinction entre un visage voilé et un cul stringué ... Les Russes ont de la chance d’avoir un chef aussi éclairé !


      • 22 votes
        Piloun Piloun 25 octobre 2014 10:54

        mdr, en effet il sait faire la différence. extrait du discours du 4 aout 2013 devant la douma.

        En Russie, vivez comme les Russes. N’importe quelle minorité, de n’importe où, si elle veut vivre en Russie, pour travailler et manger en Russie, elle doit déjà parler le Russe, et doit respecter les lois Russes. Si elles préfèrent la loi de la Charia et vivre comme le font les musulmans alors nous leur conseillons de ne pas se rendre à ces lieux où la loi étatique est en vigueur.

        La Russie n’a pas besoin de minorités musulmanes. Les minorités ont besoin de la Russie. Et nous ne leur accorderons aucunes faveurs spéciales, ou ne changerons nos lois pour qu’elles reflètent leurs désirs, peu importe le volume de leurs cris contre la ‘discrimination’. Nous ne tolèrerons aucun manque de respect envers la culture Russe. Nous ferions mieux d’apprendre des suicides de l’Amérique, l’Angleterre, la Hollande et la France, si nous devons survivre en tant que Nation. Les musulmans prennent le contrôle de ces pays et ils n’obtiendront pas la Russie. Les coutumes et traditions russes ne sont pas compatibles avec le manque de culture ou les manières de vivre primitives de la loi de la Charia et des musulmans.

        Quand cet honorable corps législatif suggère de créer de nouvelles lois, il faut avoir avant tout l’intérêt national russe à l’esprit, que les minorités musulmanes ne sont pas Russes.


      • 17 votes
        Piloun Piloun 25 octobre 2014 12:08

        Donc oui il nous faudrait un Poutine en France pour que les musulmans arrêtent de se comporter comme en territoire conquis.


      • 4 votes
        Piloun Piloun 25 octobre 2014 13:43

        Tu vois le cul stringué ne choque pas plus les russes que les français :

        https://www.youtube.com/watch?v=zBpzjobJIFQ

        Tu devrais aller vivre en Arabie Saoudite djl, tu serai heureux là bas il n’y a que des femmes voilées dans ce pays de dégénérés.


      • 9 votes
        Hijack ... Hijack ... 25 octobre 2014 14:45

        Piloun,
        .
        Avant même d’écouter Poutine ... tu poses un vrai problème auquel je tenterai un : Si en France nous avions un président de la trempe de Poutine, les musulmans n’auraient d’autres choix que de se sentir français tout simplement, ni l’envie d’être autre chose !


      • 2 votes
        calem 25 octobre 2014 15:20

        Piloun

        Pourquoi avoir couper la dernière phrase !!
        "considérant que les minorités musulmanes ne sont pas des russes, elle ne doit pas prendre en compte la Sharia, la loi des musulmans. »
        Discours prononcer après les attentats de kamikazes islamistes pour bien prévenir les musulmans qu’ils sont bien venus en Russie s’ils s’intègrent parfaitement. 


      • 6 votes
        Sayed 7asan 25 octobre 2014 15:23

        Quiconque connaît Poutine & la Russie un minimum voit immédiatement qu’il n’a jamais pu tenir un tel propos. Pur fantasme de certaines gens qui cachent leur étroitesse d’esprit sous un faux patriotisme ...

        Poutine, authentique patriote, prône néanmoins farouchement le respect de la diversité et la considère comme une richesse authentique, comme en atteste l’extrait du discours qui constitue cet article.

        Vérifiez vos sources l’ami : il n’y a jamais eu de discours à la Douma le 4 août 2013, ni aucun discours de Poutine du reste (http://eng.kremlin.ru/transcripts?page=30). Voire encore ces autres sites évoquant cette falsification, qui attribuent un propos comparable au Premier Ministre australien : http://www.hoax-slayer.com/putin-duma-speech-sharia-law.shtml, http://www.truthorfiction.com/rumors/r/Putin-Says-No.htm#.VEuhvhbAb90


      • 5 votes
        FifiBrind_acier 26 octobre 2014 10:11

        calem,
        les musulmans dont parle Poutine ce sont les djihadistes infiltrés par la CIA pour déstabiliser la Russie.


        Ces mercenaires de l’ Empire sont des gangsters, ils n’ont aucun rapport avec la religion, sauf celle du fric, et leurs premières victimes sont les musulmans eux-mêmes.

      • vote
        calem 26 octobre 2014 15:04

        C’est évident, les Russes, les Chinois, les Indiens, les Iraniens, les thaïlandais etc savent que les USA jouent et joueront sur l’extrémisme islamiste(al Qaïda, deash, si vous préféré est l’armée de terre des usa) pour déstabiliser les pays qui ne voudront pas se soumettre à leur volonté.

        En Chine ils joueront en plus sur le Tibet car tout le monde sait que le Dalaï-lama travaille pour la CIA.
        Je ne voyais pas l’intérêt de développer vu que tout le monde le sait.

      • 5 votes
        microf 25 octobre 2014 10:35

        Le Président Poutine, un grand Homme.

        La période que nous vivons en ce moment ressemble á la période d´Attila et des Huns, il ya un film qui a bien décrit cette période, Attila et les Huns.
        Dans ce film Attila et les Huns qu´on peut visonner á youtube, le film commence par ce générique. " Malgré la décadence et la corruption, affaiblie par les rivalités politiques et les guerres, l´Empire Romain était encore la plus grande puissance sur la terre. Puis un nouveau peuple les Huns, fiers et indépendants surgit de l´Est. Une ancienne prophétie raconte qu´un homme surgira de ce peuple et unira les tributs et disputera á Rome le droit de règner sur la terre. "

        Effectivement cette prophétie ce réalisa, et Attila disputa á Rome le droit de règner sur la terre, á la mort d´Attila, en moins d´une décénnie l´Empire Romain s´écroula.

        Le Président Poutine avec son peuple viennent de l´Est, il est entrain de réunir les tributs ( BRICS et d´autres pays ) et dispute sérieusement á la nouvelle Rome le droit de règner sur la terre. Allons nous assister á cette répétition de l´histoire ? l´avenir nous le dira


        • vote
          Croa Croa 26 octobre 2014 11:03

          « l´Empire Romain était encore la plus grande puissance sur la terre »
          Non : du monde connu en terres latines. Nous ne savions rien de l’Amérique et de la Chine. La Chine notamment vivait un développement différent et aucune comparaison n’était possible !


        • 5 votes
          microf 25 octobre 2014 12:16

          Ce Discours ressemble au légendaire Discours que le Président Poutine a prononcé le 10 février 2007 á Munich lors de la 43e. Conférence sur la Politique et la Sécurité, interpelant les politiciens du monde entier sur les ménaces que représentent un monde unipolaire dirigé par les Usa, ce Discours est on ne peut plus actuel, ce Discours peut être visionner á youtube.


          • 5 votes
            juluch juluch 25 octobre 2014 12:25

            Un bon discours c’est clair.


            Merci pour ce partage Sayed. smiley

            • 2 votes
              cathy30 cathy30 25 octobre 2014 14:43

              Poutine fait le choix du christianisme, il sait de quel côté la tartine est beurrée :


              • 2 votes
                FifiBrind_acier 26 octobre 2014 10:16

                cathy 30,
                Poutine se réfère explicitement à la conception gaulliste du monde.


                Ce n’est pas Poutine et encore moins De Gaulle qui se seraient baladés avec une écharpe européenne bleue aux étoiles d’or comme les dirigeants du FN, qui signent là leur soumission à l’ Empire...

              • 10 votes
                Hijack ... Hijack ... 25 octobre 2014 15:54

                Merci pour ce document. Sur le fond, Poutine, fait reculer le projet du Grand Merdier, ne s’occupant pour l’instant que de contrecarrer les mises en place et fondations de ce funeste projet, tout en s’occupant de protéger sa Grande Russie, excusez-le du peu !


                • 1 vote
                  Sentero Sentero 25 octobre 2014 17:49

                  @Hijack


                  "protéger sa Grande Russie"

                  Non... il ne se contente pas de la "protéger"... président du plus grand pays du monde il trouve encore moyen de l’étendre en annexant la Crimée... excusez-le du peu !

                  Au plaisir

                  • 8 votes
                    Zakazak 25 octobre 2014 19:35

                    @Sentero reprochez vous à la France d’avoir récupéré l’Alsace et la Loraine ?

                    La Crimée était plus Russe qu’autre chose et de plus il s’agissait d’un enjeux stratégique plus que majeur.

                    La population est opprimé ? Veulent-t-il un retour à l’Ukraine ?

                    Vu que la population est majoritairement russophone, et aux vues de ce que cette partie de la population d’Ukraine a ou VA subir, je pense qu’ils sont plus en sécurité avec la Russie. En tous cas pour le moment. 


                    • 1 vote
                      Sentero Sentero 26 octobre 2014 19:00

                      La population est opprimé ?

                      Non... pas moins que sous l’autorité de Kiev... donc le prétexte de la minorité opprimée ne justifie aucunement une annexion.


                      Vu que la population est majoritairement russophone,

                      Comme une partie de la Belgique est francophone... va-t-on l’annexer au prétexte que les francophones belges seraient opprimés par les non francophones ???


                      ...aux vues de ce que cette partie de la population d’Ukraine a ou VA subir

                      Je n’ai pas de boule de cristal pour prédire ce que VA subir telle ou telle population de l’Ukraine et ces "prédictions" ne donnent aucunement le droit d’annexer un territoire étranger... par exemple je pourrais prédire que si les russophones aidés des Russes recontrôlent toute l’Ukraine les non russophones seront durement opprimés et proposer d’annexer préventivement une partie du Sud de la Russie pour éviter cette occurrence...


                      Au plaisir


                    • 2 votes
                      renetouz renetouz 25 octobre 2014 20:18

                       Merci  Sayed 7asan pour ce rayon de soleil du week-end  ! En moins de 5min il t’a plié tout les cons de la planète et rallié ce qui reste.


                      • 1 vote
                        Romios Romios 25 octobre 2014 20:44

                        Excellente mise en perspective historique.


                        Reste la lucidité prophétique des grands saints russes pour comprendre le role eschatologique de la Sainte Russie.

                        Saint Laurent Tchernigov


                        Archevêque Vidaly


                        Saint Ignace Briantchaninov


                        • 3 votes
                          dad4you 25 octobre 2014 23:56

                          Je félicite fièrement un président qui a su revivre ça nation et son peuple


                          • 9 votes
                            Nevenoe Nevenoe 26 octobre 2014 08:49

                            Nous sommes loin des poncifs lénifiants de nos dirigeants. Poutine tient un discours, une analyse et fait des propositions plein d’intelligence, de sagesse et de paix.
                            Sans conteste le grand homme d’état de ce début de millénaire.
                            Sage et pragmatique et surtout avec des valeurs !
                            Je comprends que les forces mondialo sionistes cherchent à l’abattre.


                            • 3 votes
                              Vache à lait Vache à lait 26 octobre 2014 10:15

                              C’est vrai qu’en l’écoutant, on a l’impression d’une honnêteté intellectuelle qui balance dans l’oubliette les discours spectacles pré-machés de nos politiciens français.

                              Ca me donne presque envie de demander la citoyenneté russe, c’est dire !


                              • 2 votes
                                Romios Romios 26 octobre 2014 17:27

                                Faudra passer chez l’coiffeur avant. smiley


                              • vote
                                FifiBrind_acier 26 octobre 2014 18:52

                                jarnicoton,
                                Les Russes, entre la chute du mur de Berlin et Poutine, ont longuement pu apprécier les économistes de l’ école de Chicago qui devaient leur apporter la prospérité..., un vrai désastre économique et humain, et la montée des oligarques !


                                Oligarques que Poutine a fini par neutraliser, en les obligeant à payer des impôts, à investir en Russie, et surtout à ne plus se mêler de politique.
                                ( Livre "La Nouvelle Grande Russie , anatomie d’une résurrection, "par Xavier Moreau, un français installé en Russie)

                                Voilà comment Poutine règle les problèmes de l’emploi dans une région.

                              • vote
                                bOvinus bOvinus 27 octobre 2014 16:05

                                @ Fifi
                                -
                                À la longue, tous ces éloges pro-Poutine, ça devient franchement gerbant. Vous avez bon pour le point 1. Mais je finis de développer votre point 2 ( Oligarques que Poutine a fini par neutraliser, bla bla bla ), puisque vous ne l’avez pas fait :
                                -
                                Des mecs qui s’entretuent à la Kalachnikov dans les rues de Moscou, c’est pas bon pour le business, à force. Il fallait bien remettre un peu d’ordre dans le pays, l’investisseur étranger flippait un peu, et puis, y avait encore quelques rouges par-ci par-là, on sait jamais. Poutine a donc fini par autoriser un zeste d’État-providence, mais pas trop non plus, faut pas déconner, hein.
                                -
                                La "Nouvelle grande Russie"... rien que le titre, déjà, est ridicule. L’URSS produisait à elle seule la moitié des avions produits dans le monde entier. Et maintenant ? Un désastre. Comme tant d’autres, notamment, celui de l’agro-alimentaire.
                                -
                                La seule chose de positive dans le régime poutinien, c’est que l’oligarchie russe a fini par comprendre qu’ils ne pouvaient pas avoir confiance dans leurs collègues occidentaux. Du coup, juste pour leur propre sécurité, ils ont fini par relancer le complexe militaro-industriel, ce qui maintient en vie les quelques restes de l’industrie soviétique qui fonctionnent encore. Mais, ça ne va guère plus loin que ça.
                                -
                                En gros, l’économie russe de nos jours consiste à troquer du pétrole et du gaz contre des i-Phone et des BMW. Ça me rappelle vaguement les indigènes Amérindiens, troquant des étendues colossales de terre pour de la verroterie et des vieux fusils cassés...


                              • 2 votes
                                Sentero Sentero 26 octobre 2014 13:11

                                Pas un mot de Poutine dans cet extrait sur le sionisme ou Israël (malgré l’analyse de Saqr)... y a pas à dire il est sévèrement burné le Vladimir :)))


                                Au plaisir

                                • vote
                                  FifiBrind_acier 26 octobre 2014 18:56

                                  Sentero,
                                  Israël a une politique très mesurée et indépendante des USA sur certains points.
                                  Israël a refusé de livrer des armes à Kiev et sur l ’Ukraine, Israël a fait faux bond aux USA à l’ ONU.


                                  De nombreux dirigeants israéliens sont nés en Russie.

                                • 1 vote
                                  Sentero Sentero 26 octobre 2014 19:15

                                  @Fifi


                                  "Israël a une politique très mesurée"

                                  Vous êtes un espèce de larbin takfiro-sioniste sayanin adorateur de satan (après 21 heure) atlanto-nazi cannibale (et plus si affinité)... je ne serais pas étonné que vous émargiez directement à l’ambassade d’Israël pour pouvoir proférer de telles inepties... ou alors auriez-vous perdu complètement l’esprit ??? êtes-vous lobotomisés par BHL-Attali ??? Oubliez-vous que vous écrivez sur Agoravoxtv ??? Faites-vous immédiatement exorciser par Farida Belle Goule si vous voulez sauvez votre âme !!!

                                  Hop la... excusez-moi je me suis un peu laissé aller... :)

                                  C’est à force de lire les posts de ce site... j’ai voulu essayer de faire pareil une fois pour comprendre l’effet que cela fait d’écrire comme cela ;) 

                                  Encore mille excuses... et au plaisir

                                • vote
                                  erQar erQar 26 octobre 2014 21:49

                                  Au plaisir de vous relire sentero... smiley


                                • vote
                                  FifiBrind_acier 27 octobre 2014 08:10

                                  Sentéro,
                                  Au lieu de faire un caca nerveux, ouvrez le lien que j’ai mis, et vous comprendrez pourquoi Israël n’a pas suivi les USA dans la crise ukrainienne...


                                  La terre est ronde, et elle tourne, et Israël n’a pas suivi les USA.
                                  J’y peux rien, c’est ainsi. C’est une info, pas une interprétation de ma part, ou un quelconque soutien à Israël. Apprenez à lire.

                                • 2 votes
                                  Le Zouav 27 octobre 2014 10:24

                                  Sentero, ne venez plus faire de commentaires sur la fixette d’untel ou untel sur Israël et le sionisme : vous êtes le premier sur le fil à venir en parler, à mettre ce sujet sur le tapis, en sachant d’avance où cela mène.
                                   
                                  Je ne capte pas ce grand écart : les mêmes qui conspuent les judéophobes primaires qui ramènent absolument tout au judaisme sont les premiers à amener (souvent via une pseudo-ironie) le sujet Israël / sionisme dans la discussion (Pour s’en plaindre quelques posts plus tard)


                                • vote
                                  Sentero Sentero 27 octobre 2014 13:36

                                  @Le Zouav


                                  Je me contente de pasticher certains post d’Agoravoxtv... apparemment j’ai touché juste.

                                  @Fifi

                                  Je n’ai pas besoin d’ouvrir votre lien pour avoir compris depuis bien longtemps que les principales "puissances" mondiales ne définissent pas leurs politiques extérieures par rapport à tel pays ou à tel autre en particulier mais selon leurs intérêts du moment.
                                  Sinon je me contentais de faire un peu d’humour potache, je suis encore désolé si vous avez pu croire une seule seconde que je pouvais écrire ce post au premier degré.

                                  Au plaisir

                                • vote
                                  oncle archibald 26 octobre 2014 15:13

                                  "Opposé à tout type d’hégémonisme, il réaffirme la position de la Russie en faveur d’un monde multipolaire régi par le droit international "


                                  Et c’est au nom du respect du droit international que la Sainte Russie décide que la Crimée n’est pas Ukrainienne mais Russe, qu’elle envoie des soldats agissant sous des vêtements qui masquent leur visage dans plusieurs provinces d’un état souverain pour aider les russophones à déclencher une guerre civile, qu’elle empêche le déroulement d’élections libres dans les mêmes contrées …. En bref Monsieur Poutine réécrit à sa façon les règles du droit international.

                                  • 1 vote
                                    FifiBrind_acier 26 octobre 2014 19:09

                                    oncle archibald,
                                    La Crimée est russe, comme l’ Alsace et la Lorraine étaient françaises.
                                    Les USA ont organisé un referendum au Kosovo et au sud Soudan, sans que la presse internationale de fasse de cacas nerveux...


                                    La Russie aide les pro russes dans l’ Est de l’ Ukraine, ce qui est plus justifié que la présence de militaires américains à Kiev.
                                    Elle leur prête des drones.

                                    Si la Russie intervenait militairement en Ukraine,  cela ressemblerait plutôt à cela.

                                  • 3 votes
                                    enzo 26 octobre 2014 21:11

                                    vive Poutine...

                                    le plus grand des présidents actuels... et de très loin !

                                    • 1 vote
                                      Allexandre 26 octobre 2014 21:33

                                      Entre l’empire américano-sioniste qui conduit la planète au chaos et Poutine qui le dénonce tout en prônant les valeurs traditionnalistes chrétiennes, nous voilà bien. Des percutés du citron qui prétendent agir au nom de valeurs judéo-chrétiennes qui nous emmerdent de puis plus de 2000 ans en nous imposant leur vision hypocrite et perverse du monde. Pourrons-nous un jour nous débarrasser de tous ces névrosés du bulbe dont le seul but est de posséder le pouvoir pour flatter leur ego défaillant ? Que chacun vive comme il l’entend, tant qu’il n’emmerde pas son voisin !! Ce qui est loin d’être le cas de tous ces merdeux de potentats.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès