Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Exégèse scientifique du Coran

Exégèse scientifique du Coran

L'exégèse du frère Bruno mérite réellement l'attention, car elle est sans précédent. Il y avait eu avant lui d'autres savants pour rechercher, dans le texte même du Coran, les racines syriaques qui pouvaient s'y trouver, mais personne encore n'avait encore entamé une traduction telle que la sienne.

Pour l'établir de manière véritablement scientifique, il décide de s'en tenir au texte initial du Coran, en éliminant d'abord la Sira, qui ne fut écrite qu'à partir de 150 ans plus tard et qui raconte la vie de Mahomet, mais selon lui, en prenant pour base le texte du Coran lui-même. Cette décision est importante, car le texte s'explique généralement par référence à la Sira, y compris pour les traductions.

De la même façon, la particularité de la langue arabe étant d'être "née" avec le Coran, ou plutôt avec la littérature qui en a suivi, car il n'existe en effet pas de littérature arabe auparavant, il va l'entreprendre à partir du texte initial, rédigé en quelques sortes en "proto-arabe", c'est à dire sans marque diacritique (puisque celles-ci ne viendront que bien plus tard), afin de retrouver le sens des mots par ses racines hébraïques, et araméo-syriaques.

Mettre de côté la Sira lui permet également de réfléchir au monde arabe d'avant le Coran. Décrit comme une terre païenne et polythéiste, l'Arabie de l'époque était selon lui largement judaïsée et christianisée, peuplée d'ariens, ce qui remet en cause les textes traditionnels autour de la naissance de l'islam et de son contexte. En outre, il existe des vestiges ainsi que des écrits anciens dans la région du Yémen et de Syrie, datant de cette époque, qui seraient assez proches de ce qui allait devenir l'arabe et qui seraient, aux dires du frère, des écrits chrétiens.

Tout cela servira de base à sa traduction, mais aussi à définir la personnalité de l'auteur du texte. Le nom de Mohamed signifierait tout simplement "Le bien-aimé" et ne serait en aucune façon un prénom. Selon le frère Bruno, l'auteur serait bien arabe, mais un arabe christianisé, et issu de l'arianisme, qui tente de réconcilier les juifs et les arabes autour d'un nouveau texte. Son éxégèse l'amènera à faire des recoupements historiques allant dans le sens de sa théorie.

A travers cette façon de traduire le Coran, par les langues araméennes et hébraïques, un nouvel aspect du texte apparaît, donnant un sens à des mots coraniques jusqu'alors restés inexpliqués par les traducteurs arabes, comme la fameuse abréviations "ALM". Elle serait issue des abréviations rabbiniques anciennes, et signifierait "Dieu des délivrances", ce qui semble attester d'une origine chrétienne encore largement mâtinée de judaïsme.

Le frère Bruno, qui écrivait tout cela avant 1997, sera rejoint par la suite. Christoph Luxenberg, philologue allemand, arrive indépendamment à la même conclusion que lui, en affirmant, dans un ouvrage paru en 2000, que "les sources du Coran proviendraient de l'adoption de lectionnaires syriaques destinés à évangéliser l'Arabie (citation de wikipédia)" ce qui est aussi, en gros, la thèse soutenu par le frère. Cela lui permet notamment de retraduire le mot "houri", ces fameuses vierges du paradis, pour trouver en traduction des... "raisins blancs". Selon Christoph Luxenberg, cette nouvelle approche permet de découvrir des sens nouveaux et plus profonds au texte, en se passant des textes tels que la Sira, justement...

Un autre érudit, le père Moussali, considère que l'islam est antérieur au Coran. Il fut l'inspirateur du livre "Le Messie et son prophète". Ce dernier livre, qui semble être le plus aboutit en ce qui concerne l'étude scientifique de l'islam, et qui est plus récent, arrive à la même conclusion que le frère Bruno concernant la Mecque : elle n'existait pas à l'époque de l'auteur du Coran. Ces conclusions s'appuient, comme pour le frère Bruno, en plus des études philologiques, sur des études archéologiques et historiques de la terre où est née le Coran.

Bien sûr l'exégèse du frère Bruno n'est pas sans arrière-pensées... mais son étude est sérieuse. Je ne me hasarderais pas à simplifier maladroitement les propos de frère Bruno Bonnet-Eymard, laissant le loisir au lecteur de visionner la vidéo de sa conférence. Elle est longue : plus de deux heures... A voir en plusieurs fois, si nécessaire...

 

 

 

Tags : Histoire Islam



Réagissez à l'article

117 réactions à cet article


  • 13 votes
    Famine(la grande) Famine (---.---.---.201) 29 mai 2013 09:04

    C’est les martyrs qui vont faire la gueule, 70 grains de raisin au lieu des 70 vierges...

     smiley

    • 8 votes
      Romios Romios (---.---.---.209) 29 mai 2013 10:55

      Au final ça en fera 72 de grains de raisins... De corinthe évidemment. smiley





    • 7 votes
      Yacine Yacine (---.---.---.54) 29 mai 2013 11:41

      "la particularité de la langue arabe étant d’être "née" avec le Coran, ou plutôt avec la littérature qui en a suivi, car il n’existe en effet pas de littérature arabe auparavant"
      A ma connaissance, il existait les Muâllaqat, les plus fins poèmes arabes pré-islamiques, qui étaient suspendus aux murs de la Kaaba (la mecque, lieu de pélerinage païen à l’époque) avant l’avènement de l’Islam. En voici un exemple :

      IMROU’L-QAYS
      ( ? – environ 540)

      chassé par son père Houdjr, roi de Kinda, qui désapprouvait sa passion pour une fille des Banou Oudhra, la tribu où l’amour courtois était à l’honneur, le prince poète erre de campement en campement à travers l’Asie mineure. Il connut des nombreux succés d’amour, même à Constantinople où Justinien le reçut avec libéralité. Lorsque son père mourût en combattant la révolte des Banou Assad, dans l’Arabie centrale, Imru’al-Qays se mis en mesure de le venger. Il n’en continua pas moins à composer des poèmes jusqu’à ce qu’il mourût empoisonné.



      Sur le sable, l’empreinte de nos corps.


      Arrêtons-nous et pleurons au souvenir de l’aimée.
      Maison près du blanc de sable entre Dakhoul et Harmal,

      Toudiha et Migrat, les vents du Nord et du Midi
      Leur étoffe ont tissé mais n’ont point effacé sa trace.

      Mes compagnons près de moi ont arrêté leurs montures,
      Disant : « Maitrise-toi et fuis cette affliction mortelle. »

      Ma guérison, amis, c’est c’est de laisser couleur mes larmes ;
      Mais doit-on s’affliger auprès d’une trace effacée ?

      N’as-tu pas courtisé Oumm-oul-Houwayreth avant elle,
      Et puis encore la belle Oumm-oul-Rabab à Ma’ sal ?

      Quand elles se levaient, des effluves de musc partout
      Se répandaient, parfum d’œillet porté par le zéphyr.

      En les quittant, d’abondantes larmes avaient coulé
      Jusqu’à ma gorge et mon ceinturon en était mouillé.

      Oui, plus d’un jour parfait d’elles tu as pu obtenir,
      Et surtout, parmi ces jours, celui de Darah Djouldjoul.

      Et cet autre où j’ai tué mon cheval pour les pucelles,
      Quelle surprise de les voir toute décamper sous leur charge.

      L’une à l’autre, les morceaux elles s’étaient arrachées,
      La viande, puis la graisse aux bords frangés comme la soie.


      Je suis entré un jour dans le palanquin d’Onayza…
      « Malheur ! Tu vas me forcer d’aller à pied, me dit-elle » ;

      Et entre temps le palanquin ployait avec nous deux …
      Et puis : « Descends, Imru’al-Qays, tu fatigue ma bête. »

      Et moi de lui répondre : « va, laisse filer sa longe ;
      Ne m’éloigne pas, de grâce, de ton fruit qui distrait…

      J’ai visité des femmes comme toi, et même enceintes,
      Qui ont laissé leur nourrisson, entouré d’amulettes…

      S’il pleurait, de moitié se tournaient vers lui, et mon soc
      Les pourfendait tranquillement, sans être détourné. »

      L’une un jour se refusa sur la colline du sable,
      S’obligea de rompre, par un serment indissoluble.

      Doucement ! ô Fatima, après ta coquetterie,
      Modère-toi, même si la rupture est décidée.

      Cela t’a-t-il séduite de voir ton amour me tuer,
      De constater que mon cœur t’obéit sans murmurer ?

      Si quelque créature t’a poussée à me haïr,
      Sépare nos habits : tu verras qu’unique en est la trame.

      Tes beaux yeux n’ont pleuré qu’afin de mieux lancer les traits
      Qui ont blessé à mort un cœur déchiré de douleur.

      Au cœur même d’une alcôve imperméable au désir,
      Avec ma belle à loisir j’ai savouré mon bonheur.

      J’avais passé à travers une troupe de gardiens
      Qui me guettaient, me préparant une mort infamante ;

      Lorsque dans le ciel la Pléiade s’était déployée,
      Comme un assortiment de perles sur une ceinture,

      Je suis entré, alors qu’elle avait pour dormir ôté
      Près du rideau ses habits, sauf la tunique légère.

      « Non ! Par Dieu ! Ta ruse n’a pas de cours ici, dit-elle,
      Je vois que tes séductions sont loin de disparaître. »

      Je l’emmène aussitôt, lui ouvrant aussitôt le chemin, mais elle,
      Traînant un manteau d’homme à terre, effaçait nos deux traces.

      Lorsque nous eûmes traversé la place du village
      Et atteint le fond d’un vallon encerclé par les dunes,

      De mes mains sur ses temps je l’incline, elle se ploie
      Sur moi, taille mince et jambe prospère, ornée d’anneaux.

      Svelte et blanche, elle n’offrait aucune ample solitude ;
      Sa poitrine était lisse et polie ainsi qu’un miroir.

      Reflets de refus ou désirs sur un visage lisse,
      Œil complaisant d’un fauve de Wadjrah sur son petit

      Un cou aussi beau que celui de la gazelle blanche,
      Délicat, lorsqu’il se dresse, et sans aucun ornement ;

      La chevelure abondante et très noire, ornant le dos,
      Riche ainsi qu’un rameau de palmier chargé de fruits ;

      Et ses boucles rebelles de relèvent indomptées,
      Noyant les rubans dans un flot d’ondes enchevêtrées ;

      Des flancs délicats, souples comme une corde tressée ;
      La jambe, un cep soutenu dans une terre irriguée,

      Et des miettes de musc dessus sa couche éparpillées,
      Vrilles des vignes de Zabyi ou cure-dents d’Ishil ;

      A l’entrée de la nuit, elle dissipe les ténèbres,
      Tel un feu, la nuit d’un moine voué au célibat.

      L’homme doux s’éprend avec ardeur de femmes comme elle,
      Ayant ainsi grand entre cuirasse et bouclier.

      Pucelle dont l’or jaune fait ressortir la blancheur,
      Qu’a fait fructifier une eau abondante et salutaire…

      Les insensés parmi les hommes se sont consolés
      De leur amour, mais le mien, mon cœur ne peut l’oublier


    • 1 vote
      Yacine Yacine (---.---.---.54) 29 mai 2013 11:42

      Ces poèmes sont restés, je crois, la base et le mètre des règles de poèsie arabe


    • 6 votes
      Nora Inu Nora Inu (---.---.---.124) 29 mai 2013 12:10

      Yacine ,

       

      A ma connaissance, il existait les Muâllaqat, les plus fins poèmes arabes pré-islamiques,

       

      Rédigés en quelle langue , à l’origine ???

       

       qui étaient suspendus aux murs de la Kaaba (la mecque, lieu de pélerinage païen à l’époque) avant l’avènement de l’Islam.

       

      Merci de rappeler que la kaaba est un lieu sacré païen , récupéré ( euphémisme , disons volé pour être plus franc ) par les musulmans ...

      Tout comme l’église catholique à "récupéré" Santiago de Compostella , lieu sacré bien avant que le catholicisme n’arrive en Espagne .

      Mais là , je parle de processus historiques , pas de croyance ...


    • 4 votes
      Yacine Yacine (---.---.---.54) 29 mai 2013 13:49

      Les Muallaqat étaient rédigés en arabe, Il s’agit bien de poésie arabe.
      Et en ce qui concerne la Kaaba, c’était un lieu de pélerinage païen, avec des centaines d’idoles. Le site, cela dit est fort ancien, (cité au IIe siècle). L’Islam attribue sa construction à Abraham et son fils Ismael (possiblement sous une forme différente).
      Quant à votre animosité envers les religions, je pense que ce n’est pas la peine d’y répondre... chacun est libre de croire en ce qu’il veut.


    • 1 vote
      ffi (---.---.---.3) 30 mai 2013 18:03

      C’est justement sur ce point que c’est illogique.
      Si la Mecque avait été construite par Abraham et Ismaël, et que Dieu l’avait consacrée, comment aurait-elle pu devenir entre-temps païenne ?
      Et la question se pose généralement pour les Arabes.
       
      Frère Bruno parle justement de ce point.
      Dans l’épisode qui narre l’alliance entre Dieu et Isamël, le fils d’Abraham par Agar,
      baladan est écrit et est pris pour la Mecque par les traducteurs.
      On se demande un peu ce que vient faire la Mecque dans ce contexte.
       
      Frère Bruno montre qu’il suffit de changer le diacritique sous la lettre (rajouter un point) et le b devient y. Ainsi baladan devient yaladan, calque de yélèd en hebreux qui signifie "enfant".
       
      Et l’on se rend compte que ce qui est pris pour la "une ville sûre", c’est en fait Abraham qui demande à Dieu de consacrer "cet enfant fidèle".
       
      Et du coup, c’est vrai que c’est beaucoup plus cohérent.
       


    • 1 vote
      karikakon karikakon (---.---.---.29) 27 septembre 2013 08:45

      "C’est les martyrs qui vont faire la gueule,"

      Ce n’est pas certain, car les martyres naïfs , ne ce sont jamais posés cette question..."Pourquoi les vierges sont elles encore vierges ?" Vaut mieux qu’ils ne sachent jamais et se contentent des 70 grains de raisin. De toutes façon, comme les martyres sont des humains dont le cerveau est en état d’illumination permanent ( folie). Ils ne feront aucune différence entre une vierge et un grain de raisin.


    • 6 votes
      soumayahastalavictoria soumayahastalavictoria (---.---.---.114) 29 mai 2013 09:19

      Quand je demande la publication d’un documentaire sur ce qu’a apporté les musulmans au monde scientifique, on ne le publie pas...



      • 10 votes
        Nora Inu Nora Inu (---.---.---.124) 29 mai 2013 10:48

        Soumaya ,

         

        Pas la peine de se taper 2h de blabla ...

         

        Tu fais donc partie des "commentateurs intelligents" qui critiquent sans regarder , écouter .

        Rejeter sans prendre la peine de penser , attitude tellement commune des croyants ...

         

        Quand je demande la publication d’un documentaire sur ce qu’a apporté les musulmans au monde scientifique ...

         

        J’avais voté pour la publication de ton article .

        Entre autres pour te dire ceci :

        un scientifique n’est pas un religieux ; les musulmans (notion abstraite , de qui parles-tu ?) n’ont rien apporté à la science pas plus que les catholiques (notion abstraite) .

        Des hommes vivant dans le monde musulman ont apporté à la science ...

        Cela est plus correct .


      • 9 votes
        popov (---.---.---.45) 29 mai 2013 16:07
        @soumayahastalavictoria

        Moi non plus je n’aime pas les blabla et votre vidéo en est pleine.

        Pour faire court, pouvez-vous me citer quelques lois physiques découvertes par les arabo-islamiques et qui permettent encore aujourd’hui de prévoir quantitativement l’issue d’une expérience ?

        Je ne retiens pas mon soufle, car cela risque de vous prendre du temps.

      • 1 vote
        Nora Inu Nora Inu (---.---.---.124) 29 mai 2013 20:26

        Enkidou ,

         

        ce que tu écris rejoint ce que je disais .

         

        Aucune religion n’a apporté des connaissances scientifiques .

         

        Des hommes du monde perse , des hommes du monde hindou , des hommes du monde catholique ...

         

        Le religion n’a rien à voir là-dedans .

         

         


      • 1 vote
        cass_la gauloise cass_la gauloise (---.---.---.25) 31 mai 2013 15:57

        Non non la naissance de la philosophie, sciences, connaissances, jardins, inventions, ainsi que mathématiques etc dont par ex ; vous parlez, dont l’arabe et son écriture, sont issues de l’empire Perse et de son union avec les civilisations les plus raffinées d’Inde d’Asie,chine,Perse Iran, sur le plateau Iranien, la religion musulman dite du désert(péninsule arabique et quelques poches autour, était encore trés très loin d’exister. (tout ceci a été fait copié par Alexandre Legrand, qui a ensuite pris soin de faire brûler les bibliothéques perses et a ramené tous ça philo, sciences , mathématiques etcetc en Gréce, puis une fange de l’église cathos vous connaissez la suite je présume bon.


      • 2 votes
        cass_la gauloise cass_la gauloise (---.---.---.128) 16 juin 2013 04:25

        tsss tss il ne saggit pas du monde musulman soumayahastalvictoria ni arabe,qui n’existait pas ni l’église cathos ni le christianisme et donc ni le judaîsme( le dit juda étant indisossiable du dit jésus, ce qui prouve aussi donc que le judaÏsme date de l’époque du dit jésus et pas d’avant) mais bien en de çà : sciences mathématiques inventions connaissances jardins etc etc des langues dont écritures etc etc, naissance de la philosophie etc cuisines et mets délicats , viennent de l’union des civilisations les plus rafinées d’Asie, chine,d’ Inde , Perse, sur le plateau Iran ; donc de l’ empire perse PREMIER empire à vocation universelle, (Mithra -Zoroastre), ce documentaire en disant ce qu’a apporté le monde musulman au monde scientifique, sous entendu arabe, arabe arabie saoudite et quelques poches autour(péninsule arabique du désert) est donc totalement faux. Et trés malheureusement alexandre le grand a fait mettre le feu aux bibliothéques perses, après avoir fait faire des copies afin de rapporté toutes ses connaissances sciences etc etc philosophie en Gréce.


      • vote
        cass_la gauloise cass_la gauloise (---.---.---.128) 16 juin 2013 08:38

        mathématiques sciences astronomie inventions etc etc dont des langues et écritures sont issues au départ de l’union des civilisations les plus raffinées d’asie, chine, d’Inde, perse, donc du premier empire à vocation universelle Perse Iran d’où la naissance de la philosophie (époque Mithra puis zoroastre) aussi premier type de monothéisme à vocation universel, basé sur la raison etc etc AVANT C’ ETAIT L’ilith !!!! OK !! le tort fut d’y ajouter des anges. les premiers chrétiens ne sont pas issus du christianisme romain. puis il y eut l’hellenisme, le christianisme romain et le judaîsme, puis l’islam du désert. le judaÏsme n’existait pas avant un certain jésus qui n’était pas jew mais un judéen la lange employée était de l’araméen, judée ainsi baptisée par les romains donc un habitant de la judée comme les autres habitants des, judéens pas des jew ok !!(jew et peuple jew sont une invention) .en fait le judaÏsme ne date que de flavius joseph et de la conversion des sujets kazars par ex à ce judaîsme prosélyte à partir du 8éme siécle de notre ére. Alors cessé d’attribuer le premier modéle de monothéisme à vocation universel au judaÏsme car c’est totalement faux, de plus alexandre le grand a fait copié toutes les connaissances sciences mathématiques etcetc philosophie bref tout ce qui se trouvaient dans les bibliothéques perses avant de les faire cramer un maxi ; puis a rapporté tous ça en Gréce puis un certaine fange de l’église romaine a fait exterminer et fuire les savants etc qui avaient bénéficiés de toutes les connaissances math, sciences astromonie etcetc philo. qui avaient été copiées de l’empire perse premier empire à vocation universel est aussi le premier immense empire avoir prôné le modéle de fusion des civilisations (doù tous ce cumuls de sciences etc et non l’appropriation et l’usurpation le vol et pillages des sciences etc comme l’on fait et le fond certains menteurs) et contre le modéle impérialiste agresseur massacreur voleur pilleur barbare pro chaos.OK ah bon entendeur au talmudo impérialistes sionistes cathos, protestants et cie et au sunnites ( wahhabites, saoud/english) qatar fréres musulmans francs mac .. qui se réclament de ça et en sont fiéres en plus :

        il Fallait le faire d’allez chercher ça , pour légitimer l’impérialisme sioniste occidental , au service de trublions dont la cupidité, l’hégémonie, la perversion , les crimes, les mensonges l’hypercrisie ont toujours été sans commune mesure.

         

         Lisez donc le livre du dit moîse(empreinté au roi akkadien sargon1Les auteurs d’un certain Ancien Testament se sont fait prendre, là, "les doigts dans la confiture" : ils ont recopié la légende du roi Sargon en détail en précisant que le berceau était calfaté par du bitume pour le rendre étanche. Le bitume (pétrole brut) est un matériau très courant en Mésopotamie dans le pays du roi Sargon. Il est totalement inconnu en Egypte : un bel exemple de plagiat. Sans parler des crocodiles qui pullulaient dans le Nil et qui n’aurait fait qu’une bouchée du supposé nouveau-né) à hester( empreinté à la déesse égyptienne Ihstar) à propos de l’histoire des dits hébreux arrivés en étrangers déjà et leur pacte du sang avec le sorcier de la tribu Génites qui squattaient au sina. ce sorcier étaient connu pour faire des miracles à travers de sacrifices humains destinés à un dieu sauvage ; ali le fit venir à lui. le sorcier introduisi la circoncision et le dieu jaho/yahvé/el schaddaï dans la tribu dite hébreux.c’est ce yahvé (notre extra terrestre)qui apparut à abraham(nom empreinté à Brahma), un descendant direct d’ali, avec ces mots je suis Ani ha El schaddaï = je suis El schaddaï ; il exigea de nombreux sacrifices humains, beaucoup de guerres et fit un pacte avec la tribu hébreu (pacte de sang hébreu)tous les crimes des hébreux se trouvent dans le livre du dit MoÏse à la dite hester. Celui -ci devrait s’appeler le livre de Mordekhaï (Mardoschée)d’après le plus grand malfaiteur de l’écriture sainte, dont personne ne sait pourquoi elle s’appelle sainte, alors qu’elle devrait s’appeler l’histoire criminelle des hébreux, on peut y dénombrer plus de soixantes dix massacres et génocides, sans compter les crimes, les pillages,les viols , l’inceste et autres atrocités ; le pire est qu’aucun de ces crimes n’est jamais puni. Au contraire c’est yahvé qui ordonne ces méfaits à son peuple élu (ça correspond tout à fait au talmud, qui n’a absolument rien à voir avec la Tho Ra du scribe perse, représenté par les iraniens naturei karta par ex qui sont des commerçants surtout).il est beau tien le pére machin truc la.


      • vote
        Nora Inu Nora Inu (---.---.---.124) 16 juin 2013 16:20

        Cass la Gauloise ,

         

        de mémoire :

        "Tu les extermineras Tous : hommes , femmes , enfants , vieillards , animaux ... Tu bruleras tous leurs champs , ne laisseras Rien ...

        Tu prendras leur terre , et tu l’appelleras ... "

        Genèse 5 - 5 ???

         

        Je prépare un article anti-monothéisme .

        Je te l’ai déjà dit .

        Tu as des arguments de pures logique , et historiques , auxquels je ne pense pas de premier abord ; comme popov ...

        En se mettant à trois , il y moyen de faire un truc sympa , ou pas ???


      • 7 votes
        soumayahastalavictoria soumayahastalavictoria (---.---.---.114) 29 mai 2013 09:25
        Pas la peine de se taper 2h de blabla, regarder plutôt cette courte vidéo
        http://www.youtube.com/watch?v=yNvUZrEsvPk

        • 4 votes
          eQzez edzez (---.---.---.36) 29 mai 2013 10:01

          merci, nettement plus interressant cet extrait (j’avais deja vu l’integral , il me semble qu’il a ete deja publié ici).

          il y aura une deuxieme version de the signs http://www.thesigns.fr/ , bientot et integralement en français.


        • vote
          eQzez edzez (---.---.---.218) 29 mai 2013 20:29

          Enkidou je pense que tu confonds avec the sign (ou the arrivals avec the hodm) se sont des séries fait par deux chiites ; propagandes en effets mais j’ai aimé les parties sur Disney ; cinéma ; sur les symbolismes dans les clips musicaux et publicités.


          The signs dont on parle soumaya et moi ; ça n’a rien a voir ; c’est neutre et ça ne parle que de sciences (astronomie ; biologie ; ...) et sur les versets du coran qui deviennent plus explicites grâce aux récentes découvertes.

        • vote
          cass_la gauloise cass_la gauloise (---.---.---.128) 16 juin 2013 04:55

          soumayahastalavictoria : ma réponse à votre vidéo ci -dessus, j’avoue en avoir vraiment marre que tout soit fait pour occulter l’empire Perse et j’en ai marre de toutes falsifications inventions mensonges et plagiats de l’église cathos romaine et cie dont celles des kazars des english et cie.


        • 2 votes
          cass_la gauloise cass_la gauloise (---.---.---.128) 16 juin 2013 05:06

          soumayahastalavictoria : ma réponse à votre vidéo ci -dessus, j’avoue en avoir vraiment marre que tout soit fait pour occulter l’empire Perse et j’en ai marre de toutes falsifications inventions mensonges et plagiats de l’église cathos romaine et cie dont celles des kazars des english et cie.


          pour le frére machin : http://alwissal.wordpress.com/2011/07/24/histoire-occultee-des-faux-hebreux-les-khazars/ par ex.


        • 1 vote
          cass_la gauloise cass_la gauloise (---.---.---.128) 16 juin 2013 06:09

          tsss tss il ne saggit pas du monde musulman soumayahastalvictoria ni arabe,qui n’existait pas ni l’église cathos ni le christianisme et donc ni le judaîsme( le dit juda étant indisossiable du dit jésus, ce qui prouve aussi donc que le judaÏsme date de l’époque du dit jésus et pas d’avant) . Sciences mathématiques inventions connaissances, jardins le mot paradis est perse, etc etc des langues dont écritures etc etc, naissance de la philosophie etc cuisines et mets délicats , viennent de l’union des civilisations les plus rafinées d’Asie, chine,d’ Inde , Perse, sur le plateau Iran ; donc de l’ empire perse PREMIER empire à vocation universelle, (Mithra -Zoroastre) aussi premier modéle de monothéisme à vocation universelle, disant vous pouvez croire au dieu que voulez mais aucun n’a le droit d’agresser de massacrer violer inceste etc et autres atrocités, de piller et voler ses voisins au nom de ce dieu, l’empire perse avait ainsi mis fin à la barbarie (anti impérialisme barbares donc, mais pro fusion des civilisations) . CET EMPIRE a irradié jusqu’en occident, avant donc l ’hellénisme , le christianisme romain le judaisme ,( le dit juda et le dit jesus étant nés à la même époque donc pas de judaïsme avant) et l’islam du désert (dite péninsule arabique).Ce documentaire en disant ce qu’a apporté le monde musulman au monde scientifique, sous entendu arabe, arabe arabie saoudite et quelques poches autour(péninsule arabique du désert) est donc totalement faux. Et trés malheureusement alexandre le grand a fait mettre le feu aux bibliothéques perses, après avoir fait faire des copies afin de rapporter toutes ses connaissances sciences etc etc philosophie en Gréce.puis etc



        • 4 votes
          soumayahastalavictoria soumayahastalavictoria (---.---.---.114) 29 mai 2013 10:01
          Une réponse d’Ahmed Deedat
          http://www.youtube.com/watch?v=q8vMzh6LFkE

          • vote
            cass_la gauloise cass_la gauloise (---.---.---.25) 31 mai 2013 16:34

            ahah sauf que juda = judaisme prosélyte, il date de quand juda, en fait le dit judaisme c’est du pharisaisme


          • 4 votes
            soumayahastalavictoria soumayahastalavictoria (---.---.---.114) 29 mai 2013 10:04

            Et une autre toujours courte les vidéos


            • 5 votes
              eQzez edzez (---.---.---.36) 29 mai 2013 10:39

              "Un autre érudit, le père Moussali, considère que l’islam est antérieur au Coran." 


              on le sait deja, et ça depuis Adam le premier homme et prophete sur Terre, il nous disait qu’il fallait croire et se soumettre qu’au Seul Dieu l’Unique et ne lui associer aucune autre divinité.

              • 11 votes
                popov (---.---.---.45) 29 mai 2013 13:00
                @edzez

                Ah oui, le "prophète" Adam. Il en a fait beaucoup de prophéties le "prophète" Adam ?

                Vous pouvez m’en citer quelques unes ?

              • 5 votes
                eQzez edzez (---.---.---.36) 29 mai 2013 13:07

                il sait deja pourquoi il est sur terre, pourquoi il sait laissé tenté par le fruit defendu , et donc il sait ce que Dieu attend de lui et de ses decendants. 


              • 12 votes
                popov (---.---.---.45) 29 mai 2013 13:39
                @edzez

                Je ne sais pas d’où vous sortez ces affirmations. Le personnage Adam mis en scène dans la genèse n’est pas très bavard. Et c’est le moins qu’on puisse dire.

                Bon, ce n’est qu’une légende, et vous avez le droit de la ré-écrire. Mais cela devient une autre légende.

              • 5 votes
                eQzez edzez (---.---.---.36) 29 mai 2013 14:20

                Ben du coran et de la sunnah.

                Adam a appri grace à Dieu comment semer , et recolter , comment carder et filler la laine pour s’habiller (ça c’est dans la sounnah) ... l’histoire d’abel et cain ...

                Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges : "Je vais établir sur la terre un vicaire "Khalifat". Ils dirent : "Vas-Tu y désigner un qui y mettra le désordre et répandra le sang, quand nous sommes là à Te sanctifier et à Te glorifier ?" - II dit : "En vérité, Je sais ce que vous ne savez pas !" Et II apprit à Adam tous les noms (de toutes choses), puis II les présenta aux Anges et dit : "Informez-Moi des noms de ceux-là, si vous êtes véridiques !" (Dans votre prétention que vous êtes plus méritants qu’Adam) . [ Sourate 2 : Versets 30-31 ]

                Ils dirent : "Gloire à Toi ! Nous n’avons de savoir que ce que Tu nous as appris. Certes c’est Toi l’Omniscient, le Sage". II dit : "O Adam, informe-les de ces noms ;" Puis quand celui-ci les eut informés de ces noms, Allah dit : "Ne vous ai-Je pas dit que Je connais les mystères des cieux et de la terre, et que Je sais ce que vous divulguez et ce que vous cachez ? Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l’exception d’Iblis qui refusa, s’enfla d’orgueil et fut parmi les infidèles . [ Sourate 2 : Versets 32-34]

                Et Nous dîmes : "O Adam ! Habite le Paradis toi et ton épouse, et nourrissez-vous-en de partout à votre guise ; Mais n’approchez pas de l’arbre que voici, sinon vous seriez du nombre des injustes". Peu de temps après, Satan les fit glisser de là et les fit sortir du lieu où ils étaient. Et Nous dîmes : "Descendez (du Paradis) ; ennemis les uns des autres. Et pour vous il y aura une demeure sur la terre, et un usufruit pour un temps. Puis Adam reçut de son Seigneur des paroles, et Allah agréa son repentir car c’est Lui certes, l’Accueillant au repentir, le Miséricordieux . [Sourate 2 : Versets 35-37]


              • 13 votes
                popov (---.---.---.45) 29 mai 2013 14:58
                @edzez

                C’est bien ce que je disais. Vous ré-écrivez une légende pour vous l’approprier.

                Et remarquez que même dans votre version ré-écrite, le "prophète" Adam ne dit pas un mot.

              • 3 votes
                ffi (---.---.---.3) 29 mai 2013 21:34

                l’intérêt des religions n’est pas la véracité historique de ses dires.

                Ça montre un drôle de rapport à la vérité.
                Vous adoptez ici une vision purement utilitariste de la religion, ce qui est à mon avis contestable.
                 
                La grande réussite du judaïsme (antique), c’est qu’il fut considéré comme la vérité sur l’origine de l’homme et du monde. Il apportait un éclairage nouveau sur les Dieux du polythéisme qui avait cours dans les civilisation qui l’environnaient : ceux-ci étaient vus comme des anges descendus sur terre (cf Les géants au début de la genèse, ou le livre d’Enoch), les demi-dieux étant considérés comme les "métis" que ces anges auraient eu avec des femmes humaines.
                 
                Paradoxalement, ce judaïsme antique affirme que les religions païennes (Egyptienne, Grecques, Romaines, Sumériennes, Scandinaves, Celtiques...etc) n’étaient pas fondées sur des inepties, mais simplement qu’elles avaient élevé au rang de Dieux ce qui n’étaient en fait que des anges déchus.
                 
                Aujourd’hui, toute science affirmerait que les religions païenne étaient fondées sur des rêveries à prendre sur un plan symbolique, car l’homme serait un être congénitalement enclin au fantasme. Le judaïsme (antique) n’affirme pas du tout cela. Il vient pour établir une vérité : Vos Dieux étaient des Anges déchus.
                 
                De plus, en éclairant l’origine de l’homme, le judaïsme (antique) éclairait ainsi la nature de l’homme et de son rapport au monde, ce qui permettait de fournir un point d’ancrage solide à la raison. Assuré par la validité de son axiomatique, la raison a ainsi pu se développer de manière stable pendant des siècles, loin de tout relativisme.


              • 1 vote
                cass_la gauloise cass_la gauloise (---.---.---.128) 16 juin 2013 09:47

                pffi " en éclairant l’origine de l’homme, le judaïsme (antique) éclairait ainsi la nature de l’homme et de son rapport au monde, ce qui permettait de fournir un point d’ancrage solide à la raison. Assuré par la validité de son axiomatique, la raison a ainsi pu se développer de manière stable pendant des siècles, loin de tout relativisme ". Non !!! tout ce que vous citez n’a rien à voir avec le judaÏsme antique de flavius joseph, qui date du jesus et donc du juda ,de langue araméenne, les judéens habitants de judée créée et ainsi baptisée par les romains. Vous confondez avec le premier genre de monothéisme à vocation universel issu du premier empire à vocation universelle Perse Iran
                 ( indo -européens) car avant Perse Iran (Mithra puis Zoroastre) , " c’était l’ ilith " eh oui !! (et en effet voir les celtes de la gaule). le judaïsme prosélyte n’a rien éclairé du tout bien au contraire (surtout à partir du moment ou les sujets kazars par ex y furent convertis à partir du 8éme siécle de notre ére), vous savez ce que c’était en réalité votre judaÏsme ou pharisaïsme antique :  Lisez donc le livre du dit moîse(empreinté au roi akkadien sargon1Les auteurs d’un certain Ancien Testament se sont fait prendre, là, "les doigts dans la confiture" : ils ont recopié la légende du roi Sargon en détail en précisant que le berceau était calfaté par du bitume pour le rendre étanche. Le bitume (pétrole brut) est un matériau très courant en Mésopotamie dans le pays du roi Sargon. Il est totalement inconnu en Egypte : un bel exemple de plagiat. Sans parler des crocodiles qui pullulaient dans le Nil et qui n’aurait fait qu’une bouchée du supposé nouveau-né) à hester( empreinté à la déesse égyptienne Ihstar) à propos de l’histoire des dits hébreux arrivés en étrangers déjà et leur pacte du sang avec le sorcier de la tribu Génites qui squattaient au sina. ce sorcier étaient connu pour faire des miracles à travers de sacrifices humains destinés à un dieu sauvage ; ali le fit venir à lui. le sorcier introduisi la circoncision et le dieu jaho/yahvé/el schaddaï dans la tribu dite hébreux.c’est ce yahvé (notre extra terrestre)qui apparut à abraham(nom empreinté à Brahma), un descendant direct d’ali, avec ces mots je suis Ani ha El schaddaï = je suis El schaddaï ; il exigea de nombreux sacrifices humains, beaucoup de guerres et fit un pacte avec la tribu hébreu (pacte de sang hébreu)tous les crimes des hébreux se trouvent dans le livre du dit MoÏse à la dite hester. Celui -ci devrait s’appeler le livre de Mordekhaï (Mardoschée)d’après le plus grand malfaiteur de l’écriture sainte, dont personne ne sait pourquoi elle s’appelle sainte, alors qu’elle devrait s’appeler l’histoire criminelle des hébreux, on peut y dénombrer plus de soixantes dix massacres et génocides, sans compter les crimes, les pillages,les viols , l’inceste et autres atrocités ; le pire est qu’aucun de ces crimes n’est jamais puni. Au contraire c’est yahvé qui ordonne ces méfaits à son peuple élu (ça correspond tout à fait au talmud, qui n’a absolument rien à voir avec la Tho ra en deux mots donc écrite par le scribe perse.En fait je pense que ces hébreux étaient des hyksos. , mais aussi par ex. voyez ce qu’en dit un ancien cathos : http://alwissal.wordpress.com/2011/07/24/histoire-occultee-des-faux-hebreux-les-khazars/


              • 9 votes
                Romios Romios (---.---.---.209) 29 mai 2013 11:07

                La mère de Mahomet était, selon la tradition, une Chrétienne Copte.

                De toutes façons, l’eschatologie islamique est chrétienne. Elle reprend la parousie de Jésus qui reviendra chasser le malin lors de la guerre ultime. 

                Ce qui, au passage implique une inversion dans l’ordre de préséance entre Mahomet et Jésus, Mahomet étant présenté comme premier prophète et Jésus comme prophète secondaire, sauf qu’à la fin, Jésus est présenté comme un personnage surnaturel capable de vaincre le mal alors que Mahomet demeure un simple humain inspiré par Dieu.

                Ça explique aussi la proximité entre certaines branches de l’islam et Rum, c’est à dire l’orthodoxie chrétienne, branches qui considèrent que les Turcs ont agit de façon blasphématoire en attaquant Byzance et en convertissant Sainte Sophie en mosquée.


                • 4 votes
                  Nora Inu Nora Inu (---.---.---.124) 29 mai 2013 11:28

                  Romios ,

                   

                  De toutes façons, l’eschatologie islamique est chrétienne. Elle reprend la parousie de Jésus qui reviendra chasser le malin lors de la guerre ultime. 

                   

                  Il suffit d’écouter les interprétations eschatologiques du Sheikh Imran Hosein pour entendre l’eschatologie chrétienne .

                  C’est Issa - Jésus , qui combat le dajjal - Satan .

                   

                  Frère Bruno a fait un travail vraiment argumenté et profond , remontant aux sources , là où les musulmans ne veulent pas aller .

                   

                  J’aimerais que tu me dises si les catholiques orthodoxes font ce genre d’études scientifiques .

                  Si oui , as-tu quelques références à me donner ?

                   

                  Merci d’avance .


                  • vote
                    cass_la gauloise cass_la gauloise (---.---.---.128) 16 juin 2013 10:27

                    enfin hein tout ça est sortie et inspiré par le premier modéle de monothéisme à vocation universelle issu du premier empire à vocation universelle que fut l’empire perse -Iran (Mithra - zoroastre) car avant eux c’était L’ ILITH. Puis ce fut archie archie trafiqué depuis. ouaI frére Bruno ferait bien de remonter aux sources, mais aux bonnes cette fois. Les chiites iraniens et le sheik Imram Hosein par ex. sont bien inspirés effectivement par le premier modéle de monothéisme à vocation universelle issu de l’empire perse Iran (dit indo -européens)


                  • 8 votes
                    Aiezoa Aiezoa (---.---.---.150) 29 mai 2013 11:44

                    "Bien sûr l’exégèse de frère Bruno n’est pas sans arrière-pensées..." tout est dit !!!


                    • 5 votes
                      eQzez edzez (---.---.---.36) 29 mai 2013 11:49

                      @nora inu et @romios


                      eschatologie chretienne ou islamique ?

                      l’eschatologie expliqué par Jesus est chretienne ? 
                      c’est l’interpretation de l’eschatologie par des gens qui se disent du dogme chretien qui devient chretien.

                      Donc tous les prophetes envoyé Par Dieu, nous ont prevenu sur des signes et des choses pour mieux se comporter , les messages sont les memes, et chaque prophete a eu un message qui complete le precedent.




                      • 2 votes
                        Nora Inu Nora Inu (---.---.---.124) 29 mai 2013 15:15

                        Faux raisonnement :

                         

                        l’eschatologie expliqué par Jesus est chretienne ? 
                        c’est l’interpretation de l’eschatologie par des gens qui se disent du dogme chretien qui devient chretien..
                         
                        Remplace le mot chrétien par le mot musulman , ça marche aussi bien !

                      • 11 votes
                        popov (---.---.---.45) 29 mai 2013 15:57
                        @edzez

                         chaque prophete a eu un message qui complete le precedent.
                         
                        Et Mahomet introduit cette nouveauté qu’est l’abrogation d’une "révélation" et son remplacement par une autre quand il doit violer la première pour satisfaire ses ambitions politiques.
                      

                      Ajouter une réaction

                      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                      FAIRE UN DON







Palmarès