Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > [Fil d’Actu #32] Blocage gouvernemental, Police instrumentalisée

[Fil d’Actu #32] Blocage gouvernemental, Police instrumentalisée

Voici le fil d'actu #32 !

 

On revient sur la loi contre le travail dite loi El Khomri, sur les manifestations et sur la "pénurie d'essence". On y entend un Mr. Valls qui "regrette l'absence de dialogue sociale qui conduit à ces situations" (ou comment se dédouaner sur Mr Dialogue Social alors que l'on est au gouvernement).

 

Bon visionnage !

 

 

Tags : France Politique Société Pétrole et essence International Manifestation Manuel Valls Polémique Loi Travail



Réagissez à l'article

7 réactions à cet article


  • 3 votes
    jeje46 28 mai 16:20

    Bravo !!!!!!!!!!!!!!!!!


    • vote
      lancelot3 (---.---.46.173) 28 mai 17:09

      L’Etat doit tenir face a ces terroristes. Il ne faut pas discuter avec l’extremisme,qu’il soit religieux ou syndical , qui essaient de retourner les cerveaux par leur propagande .


      • 4 votes
        sls0 sls0 28 mai 21:13

        @lancelot3
        Action/réaction, même principe.

        Un extrémisme qui répond à un autre extrémisme.

        Qui n’a pas tenu ses promesses.
        Qui a menti.
        Qui ne tient pas compte de l’avis de 70% de la population.
        Qui défend les intérêts des français.

        En cherchant une réponse à ces questions, peut être que l’on va trouver qu’un des extrémismes donne la nausée.


      • vote
        lancelot3 (---.---.88.38) 29 mai 00:01

        @sls0
        Qui ne tient pas compte de l’avis de 70% de la population"

        les sondages ne remplacent pas le suffrage universel.


      • 4 votes
        Et Hop ! 29 mai 13:12

        @lancelot3 : " les sondages ne remplacent pas le suffrage universel."

        Justement, cette loi qui supprime les Conventions collectives et les syndicats est imposée contre l’avis des députés élus au suffrage universel, en utilisant l’article 49-3.


      • 2 votes
        Henrique Diaz 29 mai 15:33

        @Et Hop ! et lancelot3

        Surtout que cette loi n’a jamais été soumise au jugement des français puisqu’aux dernières présidentielles et législatives, il n’en a jamais été question. Il s’agit donc d’une loi faite dans le dos des français par les plus forts pour les plus forts, contraire d’ailleurs à plusieurs articles de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen placée en principe au sommet de la hiérarchie des normes républicaines, notamment parce qu’elle institue l’inégalité entre les citoyens qui d’une entreprise à une autre n’auront pas les mêmes droits. Et en république, la majorité ne fait pas la loi. Si demain une majorité trouvait utile pour résoudre nos problèmes d’exclure hors de France tous les citoyens de confessions juive, bouddhiste ou la religion qu’on voudra, cela ne pourrait relever de la volonté générale car aucune des personne touchée ne pourrait consentir par elle-même à une telle exclusion mais seulement la subir comme une violence imposée par la force. Si on accepte des lois désagréables comme celles qui touchent aux impôts ou aux limitations de vitesse sur la route, c’est parce qu’elles se justifient un tant soit peu par des valeurs comme la sécurité et qu’elles s’imposent à tous également. Quand une loi rencontre une opposition telle que des gens sont prêts à perdre de l’argent en faisant grève, la moindre des choses dans une république digne de ce nom serait de faire un référendum pour qu’un vrai débat national puisse être envisagé.


      • vote
        JC_Lavau 28 mai 20:54

        "Regardez-moi bien dans les yeux !" dit Le Bouillon...

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON







Palmarès