Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Heidegger & l’intelligentsia française - BHL dit en être très imprégné, (...)

Heidegger & l’intelligentsia française - BHL dit en être très imprégné, Moix s’exprime en thuriféraire !

Comprendre la métaphysique occidentale -MO- ; et partant, les véritables références intellectuelles de notre intelligentsia : un des objectifs de cette suite d'articles sur la MO, que ce faisant, loin de faire un parcours de spécialiste, dans l'abstraction et la spéculation philosophique, nous voyageons dans notre réalité quotidienne !

 

En cet instant critique de l'histoire de l'humanité, il est essentiel de savoir qui est qui, et donc qui t'influence ou te manipule -qui influence et/ou manipule particulièrement les masses incultes- sans que tu ne t'en rendes probablement même pas compte !

 

Comme je l'ai déjà écrit : ONPC en est un excellent exemple !

 

Sous le couvert d'un show culturel de masse, se distille une propagande des plus fallacieuses, et de tous les instants ! Évidemment que le patron, Ruquier, la joue objectif au possible, mais derrière ses rires et sourires hypocrites se cachent, pour le quidam averti, le signe d'un charlatan zélé qui nous vend, en fin de compte, un Axe du Bien -sa camelote- pour des patrons exigeants !

 

Évidemment, ni BHL qui se revendique ontologiquement de Heidegger -et qui en douce pilote tout ça-, ni Ruquier, ni même Yann Moix -ici en exergue sur le sujet- ne "maîtrisent" ni la culture, ni l'histoire, ni encore moins la MO ! D'où ça devient d'autant plus important, de remonter aux sources où s'abreuve cette intelligentsia, pour comprendre entre autres, le pourquoi de sa grave schizophrénie qu'elle transmet -surtout par l'école- à l'ensemble de la société !

 

La question préliminaire qui nous vient à l'esprit :

 

y en a-t-il un seul, dans cette docte société d'intellos, qui a lu -je veux dire étudié, avec ce que cela suppose- Martin Heidegger ?

 

On parle avec Martin Heidegger, essentiellement, de l'Etre des choses, mais chacun cultive en vérité les apparences, comme nous y invite cette fin de cycle satanique ; à partir de là, certains malins comme notre Yann Moix se faufilent, en se disant qu'au fond, il ne sont pas, sur le sujet, plus con qu'un autre, quelles que soient les rhétoriques prétentieuses des uns et des autres !

 

On tente sa chance : voyez la prestation de Yann Moix qui se revendique -dans cette vidéo-, en tutoyant pratiquement le maître SVP... , comme métaphysicien/philosophe ; il faut le savoir, le statut le plus recherché PAR CEUX QUI SAVENT[notre intelligentsia] -ou qui devraient savoir-, sans commune mesure, avec son modeste CV, d'écrivain ! Ce faisant, en s'exhibant ici, en quête de reconnaissance, il s'adresse avant tout « aux grands intellos » qui remplissent cette salle bondée par le gratin de l'intelligentsia française... ! C'est en fait, un jeu subtil de prétendant initié... ni plus, ni moins ! Jeu de dupes diront certains... !

 

Je vous en fait juges ! Merci d'avance à ceux qui relèveront le défi !

 

Yann Moix, toutes les semaines, fidèle au poste, fait son job : pour l'averti, sa démarche intellectuelle de critique, s'inspire -avec plus au moins de bonheur, et à plus ou moins bon escient- de son maître Martin Heidegger qu'il cite rarement (voir par exemple son échange avec Ségolène Royal) !

 

 

Vidéo à ne pas louper ; tellement elle nous instruit sur le monde des intellos modernes, qui nous dirige  :
Heidegger et la parole juive, par Yann Moix
Au Centre Culturel Irlandais

 

Colloque « Heidegger et "les juifs" »
Le 24 janvier 2015

 

 

Tags : France Livres - Littérature Politique Information et Médias Société Histoire Télévision Désinformation Philosophie Culture Université BHL Polémique Manipulation Ecole Yann Moix



Réagissez à l'article

15 réactions à cet article


  • 5 votes
    scorpion scorpion 19 octobre 12:02

    Comme à son habitude, Yann Moix est dans la branlette intellectuelle pour se faire mousser. Le problème, c’est que ne maîtrisant pas le sujet, il lit bêtement et avec difficulté sans comprendre. Quant on utilise un philosophe pour faire avaler une posture pas très nette au service d’une oligarchie assassine, on essaye au moins de connaitre les écrits du maître sur le bout de ses doigts.N’est pas M.Onfray qui veut.


    • 1 vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 19 octobre 12:45

      scorpion 19 octobre 12:02

      Comme à son habitude, Yann Moix est dans la branlette intellectuelle pour se faire mousser. Le problème, c’est que ne maîtrisant pas le sujet, il lit bêtement et avec difficulté sans comprendre. 

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

      Bonjour scorpion,

      ... avec Martin Heidegger M.Onfray n’aurait pas fait mieux sur le fond ; il aurait fait davantage illusion, car mieux préparé pour bluffer sur ce type d’exercice !

      ... ce Yann Moix est tombé sur l’énigme Heidegger au Lycée, et ça a marqué sa vie ; effectivement ici, il est impayable !

      Son début le trahit déjà ; j’ai l’impression qu’il a écrit quelque chose et sent que c’est trop con, alors il improvise : je ne suis spécialiste ni de Heidegger, ni du judaisme nous dit-il !(gentiment on pourrait lui dire, et il le sait : "que fais-tu là con alors ?" !)

      ... et il ajoute pour Heidegger : "lecteur, c’est pas mal !"... c’est le comble, il se félicite, regarde la salle ! Il est assez filou pour savoir que les 3/4 de la salle, au moins, est au meme point que lui : il sait qu’il faut paraitre, etre c’est trop dur ; c’est tout !

      Merci pour votre contribution

      CQFD


      • 2 votes
        attis attis 19 octobre 14:51

        @Mao-Tsé-Toung
        La vérité sur Heidegger, c’est que personne n’y comprend rien - tout en faisant mine de tout comprendre. Peut-être n’y a-t-il rien à comprendre, d’ailleurs.


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 20 octobre 00:36

        attis 19 octobre 14:51qui 

        @Mao-Tsé-Toung
        La vérité sur Heidegger, c’est que personne n’y comprend rien - tout en faisant mine de tout comprendre. Peut-être n’y a-t-il rien à comprendre, d’ailleurs.

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

        @attis

        Bonsoir attis,

        "c’est que personne n’y comprend rien - tout en faisant mine de tout comprendre."

        Heidegger est avant tout un universitaire allemand qui aura  une influence exceptionnelle au 20ième siècle sur la MO dont l’essentiel nous vient des Grecs ! Son grand mérite est de s’être intéressé particulièrement aux présocratiques, et partant, à leur langue !

        J’ai publié plusieurs articles le concernant ; je ne suis pas un de ses fans... mais je ne nie pas ses apports non plus ! Politiquement je suis né dans le camp d’en face : mon père faisait partie de ceux qui étaient recherchés par les allemands pour les envoyer où vous savez ! J’ai constaté très jeune (11/14 ans) que j’étais allergique à tout fanatisme, et que ce n’était pas un choix de ma part : à partir de là par exemple, je peux être objectif par rapport à un nazi, et en ma qualité de métaphysicien de vocation, de le comprendre ; ça change tout par rapport à la plupart qui fonctionnent que sur des slogans, quand ce n’est sur des réflexes pavloviens !

        Tout ça pour dire que Heidegger est un personnage très intéressant ; et qu’il y a beaucoup à comprendre, mais pas obligatoirement à partager !

        Merci pour votre contribution !

        CQFD


      • 2 votes
        scorpion scorpion 20 octobre 08:47

        @Mao-Tsé-Toung
        Il faudrait dire à Moix (Moi,Moi,Moi) de faire un petit peu d’historiographie et il s’apercevrait que l’ami Martin Heidegger était nazi de 33 à 45. Comme référence on fait mieux...


      • 2 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 octobre 09:06

        @scorpion
        "l’ami Martin Heidegger était nazi de 33 à 45."


        Tout le monde sait cela. Et d’ailleurs tous ceux qui travaillaient en Allemagne étaient nazis, puisque toute l’administration et toutes les organisations professionnelles ou culturelles étaient nazies ou n’étaient pas. C’est ça, le totalitarisme. Ailleurs, il fallait parfois être communiste (juste pour ne pas se faire remarquer). Mais ce genre d’adhésion (plus ou moins de convenance) n’a pas forcément de rapport avec le travail et l’oeuvre d’une personne. Les scientifiques nazis étaient de vrais scientifiques, les philosophes nazis de vrais philosophes, les professeurs nazis de vrais professeurs, les architectes nazis de vrais architectes, les généraux nazis de vrais généraux, etc. 


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 20 octobre 09:21

        scorpion 20 octobre 08:47

        @Mao-Tsé-Toung
        Il faudrait dire à Moix (Moi,Moi,Moi) de faire un petit peu d’historiographie et il s’apercevrait que l’ami Martin Heidegger était nazi de 33 à 45. Comme référence on fait mieux...

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

        @scorpion

        Martin Heidegger était nazi de 33 à 45

        il le sait parfaitement comme tous les participants à ce colloque d’ailleurs ; il faut savoir que Heidegger, quels que soient ses mérites par ailleurs, a enfumé totalement l’intelligentsia de ce pays dont Moix n’est qu’un minable rejeton ! Le camarade JP Sartre, patron MAOISTE de la Sorbonne en 68 et mentor de BHL pendant longtemps y est pour beaucoup, mais il est loin d’être le seul !

        Voir notamment mes articles sur BHL (intervention à ce même colloque) & JP Sartre (vidéo avec Steiner) !


        CQFD



      • vote
        simplesanstete 20 octobre 10:06

        @Qaspard Delanuit
        Finalement la seule bêtise des nazis c’est d’avoir attaqué la russie... enfin les bolchos socialos internationaux. Il faut que j’aille voir chez Reynouard ce qu’il en dit.


      • vote
        jeanpiètre jeanpiètre 20 octobre 20:39

        @Qaspard Delanuit
        oui un peu comme la france catholique


      • vote
        simplesanstete 19 octobre 15:16

        Merci Mao

        J’ai écouté entièrement le flot parfois poétique de cette logorrhée qui a un certain Transport, la manipulation est en fait de délivrer une impression, qui impressionne, qui fascine par elle même sans réflexion sur le réel/rationnel. C’est comme sortir d’une salle de cinéma ......
        GPS : le transport est une notion vitale matérialisée justement dans l’automobile, un amour immodéré que seul l’estime d’un Savoir productif réel, cad satisfaisant l’autre, nous, peut assouvir.

        • 1 vote
          Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 20 octobre 00:58

          simplesanstete 19 octobre 15:16

          Merci Mao

          J’ai écouté entièrement le flot parfois poétique de cette logorrhée qui a un certain Transport, la manipulation est en fait de délivrer une impression, qui impressionne, qui fascine par elle même sans réflexion sur le réel/rationnel. C’est comme sortir d’une salle de cinéma ......
          GPS : le transport est une notion vitale matérialisée justement dans l’automobile, un amour immodéré que seul l’estime d’un Savoir productif réel, cad satisfaisant l’autre, nous, peut assouvir.
          °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

          @simplesanstete

          Bonsoir simplesanstete,

          vous parlez cinéma ; je parle théâtre ! Disons spectacle : nous sommes en conséquence dirigés par des bateleurs d’estrade !

          J’ai insisté lourdement sur ce spectacle donné au cirque -pardon au centre- des irlandais à Paris ! Et dire que tous ces cons s’ébahissent devant un nazi resté lui fidèle à ses pensées et qui les a en fait enfumé pas mal !

          Et la masse censément extraordinaire qui les considère comme des génies, alors qu’ils ne sont au mieux que des saltimbanques qui ont confisqué le pouvoir tout azimuts !

          Merci

          CQFD


        • vote
          Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 21 octobre 22:47

          je viens de lire un petit opuscule de Yann Moix, très important pour bien cerner le personnage :

          «  Apprenti-juif » : l’apologie du judaïsme par Yann Moix en 2007

          http://www.tel-avivre.com/2015/12/28/apprenti-juif-lapologie-du-judaisme-par-yann-moix-en-2007/

          Une tchatche indigeste, du n’importe-quoi : un truc inqualifiable de malade mental !
          Je ne parle pas du fond : en Espagne, il y a de nombreux marronnes -ou supposés tels- si on se fie aux noms terminés par Z comme Martinez, Diaz, Lopez, etc...
          Donc il pourrait argumenter en partant du nom de son père, espagnol catalan & en remontant dans l’arbre généalogique !
          Rien du tout ; je ne sais même pas s’il est vraiment dans ce cas  : que des contradictions et des conneries !
          Triste sire !


          CQFD


          • vote
            Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 21 octobre 22:51

            @Mao-Tsé-Toung

            de nombreux marrannes


          • vote
            Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 22 octobre 00:15

            En vérité tout ce qui enchante notre intelligentsia de privilégiés ce sont les avantages que leur attribue leur statut dans notre société ! Portefeuille à droite ; cœur à gauche comme il se doit ! C’est fou ce que les types comme Yann Moix peuvent émarger un peu partout : la politique de copinages multiples de ces coquins rapporte énormément !

            CQFD


            • vote
              Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 octobre 00:27

              En direct Yann Moix avec d’Ormesson un autre tchatcheur impénitent : une bonne référence !
              Une belle occasion qu’il a saisi pour citer Martin Heidegger ; comme pour confirmer mon propos !

              CQFD CQFD

              

              Ajouter une réaction

              Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

              Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


              FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès