• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

attis

Tableau de bord

  • Premier article le 25/07/2015
  • Modérateur depuis le 13/10/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 24 320 355
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 75 39 36
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    attis attis 16 novembre 00:01

    Mouais.
    Ne jamais oublier que ces gens sont des menteurs professionnels, Kanye West compris.

    Je soupçonne une manip quelconque de la part de ce que certains appellent "l’état profond". Essaieront-on de faire de Kanye West le nouveau Louis Farrakhan  qui est clairement un agent d’influence ? Pourquoi certaines célébrités noires américaines sont-elles mises en avant pour faire étalage de leur supposé antisémitisme (voir aussi le basketteur Kyrie Irving) ?

    Difficile de savoir ce qu’il se passe dans la tête des tordus qui sont aux commandes, mais tout ça sent l’arnaque à plein nez, avec une instrumentalisation des noirs américains, et probablement une manip envers les blancs qui ne voudraient surtout pas être assimilés à des noirs antisémites.



  • vote
    attis attis 25 octobre 19:27

    @Norman Bates
    J’aime bien la justice version Starship Troopers



  • 3 votes
    attis attis 26 septembre 18:45

    @juanyves

    Elle a qualifié le délire covidiste de "religion", et semble prête à revenir sur la plupart des mesures prises par le gouvernement précédent, mesures qui étaient parmi les plus contraignantes du monde. On verra bien !



  • vote
    attis attis 28 juillet 10:29

    @Djam
    Je n’ai pas lu ses bouquins, je n’ai écouté que quelques unes de ses interviews.
    D’après ce que j’en ai compris, elle fait un travail de documentation de la structure juridique du système politico-économique.
    Encore une fois, pas inintéressant, mais son travail semble s’adresser essentiellement à des universitaires spécialisés (voire à la classe dirigeante). Tout ce fatras légal et réglementaire est un noeud gordien qu’il faut trancher. Pas besoin de l’étudier dans les moindres détails pour agir contre le système. Son boulot servira surtout aux futurs historiens du droit, j’imagine.

    Et je ne pense pas l’avoir dénigrée en quoi que ce soit. Elle a l’air d’être une femme intelligente et pleine de bonnes intentions, et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça manque de nos jours.

    Quant à mon attitude personnelle... Mon avis n’est "humble" que parce que tout le monde s’en contrefout, et qu’il n’est lu que par trois pélos sur un obscur recoin de l’internet. J’avoue avoir tendance à me considérer comme un phare de la connaissance, comme la Lumière qui devrait guider les nations vers un avenir radieux. Si les gens sont trop cons pour s’en rendre compte, tant pis pour eux !



  • 2 votes
    attis attis 27 juillet 07:54

    Pas inintéressant, mais rien qu’on ne sache déjà. En gros, elle nous dit que le pouvoir économique contrôle le pouvoir politique, et que les institutions et les textes de loi sont façonnés par et pour l’oligarchie économique.

    Je suis allé faire un tour sur son site. On sent la prof de droit, pour qui la solution passe par une réforme des institutions, qui permettra au peuple de retrouver sa souveraineté. Je pense que ce type d’action ne peut se produire qu’en bout de chaîne, à la conclusion d’un processus révolutionnaire.

    Comme elle l’évoque dans la vidéo, le principal problème actuel est, à mon humble avis, que les individus ne sont plus en capacité de comprendre les enjeux, de comprendre le monde dans lequel ils vivent, et sont donc aussi incapables d’agir en conséquence. L’abrutissement généralisé de la population par le pouvoir est une réussite à peu près totale. La classe dirigeante a réussi à transformer l’humain pour en faire une machine qui ne se plaint que lorsqu’on ne lui fournit plus les moyens qui permettent de perpétuer son asservissement (pas assez de masques/de vaccins, essence trop chère pour pouvoir aller servir les intérêts du pouvoir économique, pas les moyens de payer les "divertissements" qui nous lavent le cerveau, etc.).

    La solution ne peut passer que par un détricotage de cette transformation opérée par le pouvoir, qui est comme un joueur de flûte qui aurait transformé la population en rats. Je ne vois pas comment les humains pourraient se libérer du joug sans redevenir humains. Mais comment faire ? Je n’en sais rien. Tout ce que je sais, c’est qu’on ne peut pas demander à des rats qu’ils réforment les institutions...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité