• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Monsanto, du cynisme et des procès : ne pas se laisser intoxiquer - nous (...)

Monsanto, du cynisme et des procès : ne pas se laisser intoxiquer - nous nous battrons !

La cour d'appel de Lyon examine jeudi l'appel du groupe Monsanto, condamné en première instance en 2012 dans le cadre d'un procès contre un agriculteur charentais, pour intoxication par inhalation accidentelle d'un herbicide de la firme. 

 

Paul François se trouve donc confronté au cynisme de Monsanto, une firme mondialement connue pour son utilisation impitoyable du système judiciaire afin de broyer tout velléité de contestation à son égard. 

 

Il n'y a qu'un mot à dire à ceux qui relèvent le défi de combattre en justice cette firme infernale qu'est Monsanto : BRAVO !

 

 

 Procès en appel de Monsanto contre un agriculteur à Lyon (par [AFP / 20 Minutes->http://www.dailymotion.com/user/20Minutes/1] le 28 mai 2015)

 

 

 

Il y a un an de cela, Paul François expliquait son combat judiciaire contre Monsanto, après avoir gagné en première instance...

 

 

Paul François - Phyto victimes - Procès des pesticides (lasso) contre la MSA et Monsanto (par [Guillaume Bodin->https://www.youtube.com/user/laclefdesterroirs/videos] le 25 mai 2014)

 

Paul François est agriculteur en Charente-Maritime, après avoir inhalé du lasso dans la cuve de traitements, il a été victime d’une intoxication aux pesticides. Le lasso est l’un des pesticides de la firme Monsanto.
Après s’être fait reconnaitre comme maladie professionnelle auprès de la MSA (Mutualité sociale agricole), il a entamé une démarche juridique contre Monsanto, le géant des pesticides américains. Il a gagné en première instance et attend les délibérations du jugement, car la firme Monsanto à fait appel...
Il a pendant ce temps monté l’association Phyto-Victimes : [http://www.phyto-victimes.fr/-&gt ;http://www.phyto-victimes.fr/] Une association au service des victimes des produits phytosanitaires.
Je l’ai interviewé à Dôle dans le Jura lors de l’assemblée générale de l’association en mai 2014.

RÉALISATION :
Guillaume Bodin [http://www.dahuproduction.com-&gt ;http://www.dahuproduction.com/]
Réalisé avec un Canon 6D + Canon 50 mm f1.4
Son enregistré sur un Zoom H4N et micro Canon Sennheiser

 

 

***

Infos complémentaires

***

 

Monsanto jugé en appel face à un agriculteur charentais : délibéré en septembre (Sud Ouest et AFP le 28 mai 2015)

 
Extrait : « La dangerosité du Lasso avait été établie dès les années 1980, conduisant à son interdiction au Canada, en Grande-Bretagne et en Belgique, bien avant son retrait du marché français, en 2007. »
 
Voir [l’article sur www.sudouest.fr-&gt ;http://www.sudouest.fr/2015/05/29/monsanto-juge-en-appel-le-delibere-en-septembre-1934538-835.php]

 

 

***

Pour aller plus loin

***

 

L’Argentine figure parmi les grands pays exportateurs de soja dans le monde. Une manne financière, mais aussi un enjeu de santé publique important : la majorité des cultures est traitée au glyphosate, un pesticide que l’OMS vient de classer dans la catégorie des "cancérogènes probables".

 

 

Argentine : OGM et pesticide, un tandem toxique ? (france 24 le 4 mai 2015)

 

Fausses-couches, malformation des bébés, cancer, lupus... 

 

 

***

 
 
Fusion Monsanto-Syngenta : moins d’impôts pour plus de pesticides ? (inf’OGM mai 2015)
 
Extrait  : « L’intérêt de Monsanto est aussi de s’implanter dans des zones géographiques où Syngenta est bien mieux implantée qu’elle, comme en Europe et en Asie, par exemple… Et de partager des brevets mais aussi de bénéficier de la vaste panoplie de produits chimiques de Syngenta… (...)
 
En rachetant Syngenta, Monsanto accèderait aussi à un large portefeuille d’agrotoxiques (fongicides, insecticides et bien entendu herbicides). »
 
Voir [l’article sur www.infogm.org-&gt ;http://www.infogm.org/5815-ogm-fusion-monsanto-syngenta-moins-impot-plus-pesticide]

 

***

 

[L’agent orange face à la justice française : "Le dernier espoir" 40 ans après la fin de la guerre du Vietnam ->http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/l-agent-orange-face-a-la-justice-49585]
 
« (...) premier acte du procès de l’Agent Orange, qu’intente une victime Franco-vietnamienne de 73 ans, Tran To Nga contre des sociétés chimiques américaines comme Monsanto et Dow Chemical, devant le tribunal d’Evry. Ces sociétés ainsi qu’une vingtaine d’autres sont accusées d’avoir produit l’agent orange, un puissant défoliant largué sur les campagnes vietnamiennes pendant la guerre, et qui contenait notamment un puissant poison, la dioxine. » (AgoraVox)
 
 
***
 
 
[Des brevets contre l’humanité : "Les pirates du vivant" par Marie-Monique Robin (OGM, Monsanto)->http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/des-brevets-contre-l-humanite-les-44622]
 
« des multinationales comme Monsanto sont tout simplement en train de prendre le contrôle de l’alimentation mondiale, en détruisant la biodiversité et en s’octroyant un monopole sur les semences à l’échelle de la planète. » (AgoraVox)
 
 
***
 
 
[Tous Cobayes ? Monsanto : de Hiroshima aux OGM poisons, des attaques massives contre l’Humanité->http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/tous-cobayes-monsanto-de-hiroshima-36385]
 
« PCB (pyralène), dioxine, DDT, Agent orange, aspartame, hormone de croissance laitière et bovine, Roundup et OGM... et ce qu’on sait moins, les bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki. » (AgoraVox)

 

***

 

[Paris : Marche mondiale contre Monsanto->http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/paris-marche-mondiale-contre-50023] (Agence Info Libre le 24 mai 2015)
 
 
***
 
 
["Qui sème Monsanto récolte la mort" - independenza webtv ©->http://www.agoravox.tv/actualites/sante/article/qui-seme-monsanto-recolte-la-mort-50019] (independenza webtv le 24 mai 2015)
 
 
***
 
 
 
Percy et Louise Schmeiser : Nous nous battrons !
 

 
David contre Monsanto ( [Journeyman Pictures->https://www.youtube.com/user/journeymanpictures?feature=mhee] 2011)
 
« Imaginez qu’une tempête balaie votre jardin et qu’à votre insu et sans votre consentment des graines étrangéres génétiquement modifiées s’introduisent dans le potager que vous choyez depuis des années. Quelques jours après les représentants d’une multinationale frappent à votre porte, réclament tous vos légumes et portent plainte contre vous pour utilisation illégale de semances patentées en exigeant le paiement d’une amende de 20’000 euro.
Et le tribunal donne en plus raison à la multinationale.
Mais vous résistez...
Cette anecdote n’a malheureusement rien de fictif. C’est une réalité amére, a l’échelle mondiale et en particulier pour les canadiens Percy et Louise Schmeiser, détenteurs du Prix Nobel alternatif, qui se battent depuis 1996 contre le chimiste et fabricant de graines Monsanto. Environ trois quart récoltes mondiales de plantes génétiquement modifiées sont issues des laboratoires Monsanto, une multinationale américaine à laquelle on doit les tristes inventions du DDT, du PCB et de l’agent orange. Monsanto ne recule devant rien pour contrôler la chaîne de production allant des champs jusqu’à l’assitte du consumateur. C’est ce qu’ont vécu les agriculteurs Troy Rush, David Runyon et Marc Loiselle ainsi que milliers d’autres paysans dans le monde.

Ceux-ci ne luttent pas que contre Monsanto pour survivre en tant que paysans mais également pour pour la liberté d’expression et le droit de propriété.

Pourtant c’est surtout l’avenir de leurs enfants et petits-enfants qu’ils se sont engagés, pour que ces derniers puissent grandir dans le monde exempt de nourriture génétiquement modifiée.

Ce film est porteur d’espoir : Pour tous les individus qui craignent de ne pas faire le poids face au monde de la politique, de la finance et aux multinationales. "David contre Monsanto" nous prouve le contraire. »
 
 
 
 

Tags : Environnement Etats-Unis Société Santé Ecologie Scandale Entreprises Santé menacée Justice Démocratie Citoyenneté Activisme OGM International Témoignage Pollution Manifestation Lobby agriculture Alimentation Oligarchie Nature Argentine Polémique Monsanto Cancer




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • 6 votes
    Nina K Nina K 30 mai 2015 15:55

     
    Grain(s) d’après le procès de Monsanto - le 17 avril 2014
     
    « Tiré d’une bataille juridique qui dura quatre ans et fit le tour du monde, Grain(s) raconte l’histoire de Percy Schmeiser, un fermier de Saskatchewan qui, à l’aube de la retraite, se voit accusé par la multinationale Monsanto d’avoir cultivé sans autorisation du canola porteur d’un gène dont elle détient le brevet. Vol ou pollinisation ? Dans ce théâtre documentaire, le spectateur est appelé à faire sa propre réflexion sur les dangers des OGM, sur le silence qui naît de la peur des représailles et sur la recherche effrénée de profit.

     
     

    Une prodution de Porte Parole
     
    Avec Guy Thauvette et 6 autres interprètes
    m.e.s. : Chris Abraham
    texte : Annabelle Soutar
    trad. : Fanny Britt »
     


    • 6 votes
      Nina K Nina K 30 mai 2015 18:23

       
      Des infos sur le feuilleton "Monsanto veut se payer Syngenta" :
       
      SYNGENTA N : Syngenta grimpe, nouvelle offre de Monsanto évoquée
       

      " Syngenta s’attend à ce que le géant américain des semences présente dès la semaine prochaine une surenchère par rapport à son offre de 449 francs suisses par action qui a été rejetée.
       
      Le groupe suisse, qui a ajouté UBS à son groupe de banques conseils, pourrait être disposé à étudier une offre de l’américain à partir de 500 francs, précise Bloomberg. "
       
      Voir l’article sur lesechos
       


      • 7 votes
        Nina K Nina K 30 mai 2015 18:34

         
        La police a discrètement photographié les anti-Monsanto à Morges
         

         " La présence du policier présent sur la photographie fournie à la RTS a été confirmée par le porte-parole de la police vaudoise, Jean-Christophe Sauterel. Il a aussi indiqué que celles-ci n’ont pas été faites dans un but de surveillance des participants, mais visaient à pouvoir identifier d’éventuels auteurs en cas d’infractions.
         
        Interrogé sur la durée de conservation des images, Jean-Christophe Sauterel a souligné qu’elle n’excédait pas 96 heures si aucune infraction était constatée.
         
        Le porte-parole de la police vaudoise a également indiqué que lors de la manifestation de samedi, le policier photographe était dissimulé pour une "prise d’images préventive et discrète", et que le but lors de cette manifestation n’était pas la dissuasion.
         
        Plusieurs milliers de personnes ont manifesté le 23 mai en Suisse contre la "multinationale des OGM", Monsanto, dont le siège européen se situe à Morges. "
         
        Voir l’article sur rts.ch
         


        • 8 votes
          michel-charles 31 mai 2015 08:13

          Les agriculteurs pour avoir plus de rendement utilisent des poisons avec lesquels ils inondent nos sols..produits que nous retrouvons dans nos assiettes...Ils nous empoisonnent..ce sont des fous dangereux prêts à tout pour vendre leur merde.. !


          • 2 votes
            michel-charles 31 mai 2015 13:03

            @Reggedieh...La vie est faite de choix...Ils avaient le choix de ne pas tomber dans le piège...ils ont choisi la facilité.. !


          • 5 votes
            voltmètre voltmètre 31 mai 2015 10:11

            Tout à fait en accord avec michel-charles,j’irais même plus loin,ce monsieur se bat contre monstre-santo,mais ça ne lui posait pas de problème d’empoisonner les sols,les cours d’eau,et les consommateurs .Habitant en campagne,je connais leur fonctionnement,ils n’avalent rien de ce qu’ils produisent à grande échelle,et ont un petit élevage à part pour leur consommation personnelle,ils savent qu’ils font de la merde,alors...Je n’ai guère d’empathie pour eux.


            • 4 votes
              zygzornifle zygzornifle 31 mai 2015 10:20

              C’est pas contre Mossanto qu’il faut se battre mais contres tous nos politiques UMPS corrompus par l’argent qu’il leur est versé en bakchich et contre l’EU qui est à la solde et arrosée de tous les lobbys, Mossanto n’en étant qu’un parmi tant d’autres ..... Les politiques et les députés européens n’en n’ont rien a foutre qu’une partie des citoyens crèvent a petit feu, ce sera les plus pauvres, il n’y a que leur carrières et leurs profits qui comptent, d’ailleurs un certain président s’était torché le cul avec le non au référendum contre l’Europe , ils savent que de toute façon hormis une vrai révolution ils feront la pluie pour nous et le beau temps pour eux .... 


              • 1 vote
                sirocco sirocco 1er juin 2015 12:29

                "Il n’y a qu’un mot à dire à ceux qui relèvent le défi de combattre en justice cette firme infernale qu’est Monsanto : BRAVO !"

                Quelle naïveté ! Vous n’avez pas encore compris que Monsanto a les moyens d’acheter toutes les instances judiciaires qui auraient à juger n’importe quel procès la concernant, comme elle a acheté la Commission européenne et le Parlement européen ? Des cohortes d’avocats parmi les meilleurs travaillent pour elle. Personne n’a aucune chance contre elle sur un plan légal.

                La seule façon de combattre Monsanto : la lutte armée. Par le feu et la hache. Il faut détruire tous les stocks de semences OGM, de Roundup et de pesticides présents sur le territoire français. Ou accepter de ne plus bouffer que des OGM à brève échéance.


                • 1 vote
                  sirocco sirocco 1er juin 2015 23:21

                  Bon d’accord, quelques manches ont été gagnées par des agriculteurs traditionnels. Mais pour la multinationale, il s’agit plus d’une tactique que d’une défaite. Accepter de perdre quelques procès, c’est ne pas montrer qu’elle est capable de tout verrouiller et surtout ne pas laisser la résistance contre elle se radicaliser. Pendant que les gens se figurent qu’on peut avoir gain de cause contre elle devant la justice, elle étend lentement mais sûrement son empire.

                  -

                  L’Espagne a déjà de grandes surfaces ensemencées en OGM. Ce sera bientôt le tour de l’Ukraine. Voilà un certain temps qu’on n’a pas assisté au fauchage sauvage d’une parcelle OGM en France. Cela ne signifie pas qu’il n’en existe plus, loin de là (d’autant plus que plusieurs variétés sont aujourd’hui autorisées par Bruxelles). Simplement, les agriculteurs qui sèment du transgénique le font en catimini. 

                  -

                  Pendant ce temps, le gouvernement français prépare la vaseline pour le Traité transatlantique (TAFTA) lequel, bientôt, désignera entre autres quelle législation et quelle(s) juridiction(s) seront compétentes pour traiter des litiges économiques tels que l’utilisation des semences OGM. On verra alors si les agriculteurs européens récalcitrants ont la moindre chance de gagner contre un géant tel que Monsanto ! Mais il sera trop tard : on consommera régulièrement des OGM, il n’y aura presque plus d’abeilles et l’agriculture européenne passera progressivement entre les mains des grands semenciers.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès