• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > L’histoire des mesures de la vitesse de la lumière

L’histoire des mesures de la vitesse de la lumière

Cette vidéo est une compilation personnelle, et épurée des bancs-titres intermédiaires, de 5 mini-épisodes réalisés en 2006 par Georges Le Piouffle, et où le célèbre animateur Jamy, célèbre notamment pour avoir animé l’émission "C’est pas sorcier", nous raconte les différentes tentatives pour mesurer la vitesse de la lumière, et aussi pour la déterminer le plus précisément possible.

 

Synopsis :

 

De ce moment où l’on a commencé à mettre en doute l’instantanéité de le lumière à celui où sa vitesse est devenue une constante scientifique, il se sera écoulé… 10 siècles.

 

C’est cette longue histoire, pleine de rebondissements qu’entreprend de raconter, ici, Jamy, l’animateur du magazine "C’est pas sorcier". Conteur inspiré, drôle et volubile, il y apparaît entouré des personnages historiques en dessin animé au trait. Ses démonstrations étant assurées par des modélisations 3D. Dans cette quête, on croise d’abord Copernic, Galilée et Kepler. En effet, leurs recherches et découvertes astronomiques ont joué un rôle déterminant dans les premières tentatives de mesure de la vitesse de la lumière, aux XVII et XVIIIe siècle.

 

Puis, au milieu du XIXe, s’éloignant des méthodes astronomiques, d’ingénieux savants vont mettre en place les premières mesures la vitesse de la lumière sur terre. Les Français Hippolyte Fizeau et Léon Foucault, des autodidactes, fabriquent des machines d’une extraordinaire inventivité, à roue dentée ou à miroir tournant, que le programme fait revivre.

 

Le français Alfred Cornu puis l’américain Albert Michelson perfectionnent, enrichissent ces machines les rendant de plus en plus précises. Avec eux la mesure de la vitesse de la lumière acquiert une autre dimension, c’est le début d’une course effrénée à la précision de la mesure, doublé d’une course au prestige entre nations.

 

Arrive le XXe siècle et avec lui la compréhension de la vraie nature corpusculo-ondulatoire de la lumière. Changement d’objet : mesurer la vitesse de la lumière se réduit tout simplement à mesurer une longueur d’onde et à la multiplier par sa fréquence. La fin de l’histoire est inattendue avec l’arrivée d’un nouvel intrus : le mètre. En effet, nos savants avaient mesuré la vitesse de la lumière en utilisant comme unité "le mètre par seconde". Mais, contrairement à la seconde et à son horloge atomique, le mètre apparaît à la science de la fin du XXe siècle trop peu précis et surtout trop peu universel. La parade est trouvée : Fixons désormais la vitesse de la lumière et définissons le mètre à partir de cette vitesse. Puisque la lumière se déplace à 299.792.458 m/s, un mètre sera désormais la longueur parcourue par la lumière en 1/299.792.458e de seconde. Toutes sortes d’applications sont directement dérivées de cette course à la vitesse de la lumière, des applications d’utilisation quotidienne, comme le GPS dont le fonctionnent est expliqué, pour finir, ici.

 

Thèmes des 5 mini-épisodes :

  1. Finie ou infinie ?
  2. La première mesure sur Terre.
  3. La recherche de la précision.
  4. La course à la précision.
  5. De la vitesse à la célérité.

 

Source : Arte.

 

Une histoire absolument passionnante et accessible à tous, présentant des dispositifs ingénieux et merveilleux. Un must. À ne manquer sous aucun prétexte !

 

Nota Bene : pour afficher la liste de toutes les vidéos de ce site ayant pour thème la vitesse de la lumière, cliquez [ici].

 

Tags : Histoire Science et techno




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • 3 votes
    maQiavel machiavel1983 9 juillet 2013 15:07

    Passionnant, j’ai suivi d’un trait du début à la fin. C’est donc à la fin du 18 ème siècle que l’on a connu approximativement la valeur de la vitesse de la lumière.

    Ce n’est pas que je fais une fixation là-dessus mais quand même … si on se rapporte aux calculs faits dans le reportage « la révélation des pyramides », il semblerait que la probabilité que ceux qui ont construit la grande pyramide connaissaient le mètre et la vitesse de la lumière est grande.

    Attention , je ne dis pas qu’ ils connaissaient cette vitesse , je dis bien et je répète que la probabilité qu’ ils l’ aie connue est grande.Ca veut aussi dire qu’ il est peu probable qu’ ils ne la connaissaient pas et que les résultats de ces calcul soient un hasard , même si cette probabilité est petite , on ne peut pas l’ exclure. Je suis prudent, mais bon il y’ a quand même trop de coïncidences, je veux bien croire au hasard ais quand ils s’enchainent c’est étrange !

    Et non, on n’arrive pas à de telles coïncidences avec n’importe quels monuments, il aurait suffit que les dimensions soient ne serait ce qu’un peu différente pour ne plus avoir de telle coïncidences.

    Pour ceux que ça intéresse, des calculs détaillés sur ces mesures :

    1. http://dimooz.free.fr/void/khoufou/kheops-a-la-vitesse-de-la-lumiere.html

    2. http://www.chez-web.com/la-revelation-des-pyramides-decryptage-et-analyse-23-probleme-de-metre/

     

    P.S : Qu’on ne me parle pas d’atlantide et tout ça, j’ai fais abstraction de cela (je pense d’ ailleurs que les auteurs n’auraient pas du en parler si tôt, trop de gens passent à coté de certains faits extraordinaire à cause de ca), seuls les faits m’intéressent !


    • vote
      maQiavel machiavel1983 9 juillet 2013 15:09

      "... à la fin du 19 ème que l’on a connu approximativement la valeur de la vitesse de la lumière". Mes excuses !


    • vote
      Gollum Gollum 9 juillet 2013 15:33

      trop de gens passent à coté de certains faits extraordinaire à cause de ca



      Hum franchement je crois que beaucoup sont passés à côté des faits soulevés surtout parce qu’ils ne VEULENT pas se pencher sur ces faits parce que trop dérangeants à leur goût et surtout pour cela.. J’ai bien suivi certains commentaires et il y en avait de particulièrement risibles sur ce plan..

      Ce qui me désespère c’est qu’on a la sensation que cette révélation des Pyramides est un peu au point mort en ce moment ?

    • vote
      maQiavel machiavel1983 9 juillet 2013 15:55

      Bonjour Gollum

      - je crois que beaucoup sont passés à côté des faits soulevés surtout parce qu’ils ne VEULENT pas se pencher sur ces faits parce que trop dérangeants à leur goût et surtout pour cela..

      R /Les hommes sont comme ça, c’est une réaction que je qualifierais de normale. C’est pour ça que je pense que les auteurs n’auraient pas du émettre leur hypothèse à la fin du premier documentaire, les gens auraient eu une tout autre impression.

      Moi en ce qui me concerne, j’ai écouté leur hypothèse et je suis passé à autre chose immédiatement parce qu’ils ne l’ont pas démontré, donc ça ne m’intéresse pas, mais le passage sur le mètre, la vitesse de la lumière etc. ca m‘ avait frappé. Le weekend qui a suivi, je me suis amusé avec mes neveux et nièces à refaire les calculs, c’est assez impressionnant !

      Sinon je ne sais pas ou ils en sont …


    • 1 vote
      maQiavel machiavel1983 9 juillet 2013 16:38

      @Near

      -Machiavel, depuis quand 299,79613 = 299 792 458 ?

      Je te réponds que cela n’a jamais été le cas. Mais je te réponds aussi qu’aucune valeur aussi proche de la vitesse de la lumière n’a été calculée avant la fin du 19 eme siècle. Regarde la vidéo de blueman

      -Ce ne sont pas de simples hypothèses que Grimault fait, mais il y croit dur comme fer 

      Grimault pourrait très bien croire que la grande pyramide a été construite par la reine d’angleterre que j’’en ait rien à foutre ! Ce qui m’intéresse ce sont les faits, et ces faits montrent que la probabilité que ceux qui ont construit la connaissaient le mètre et la vitesse de la lumière est très grand (peu importe qu’il pense que ce soient les schtroumpfs, je ne vais pas occulter cette réalité à cause de ça).

      -T’as ouvert le lien d’Awake de la dernière fois ?

      R / En fait je l’avais déjà lu il y’ a longtemps, n’étant pas un défenseur de l’hypothèse de Grimaut , ca n’ a rien évoqué de particulier chez moi !

      En réalité je ne me suis intéressé qu’à des points ponctuels comme cette histoire de mètre et de vitesse de la lumière et si je me rappelle bien (ça fait des mois que je l’ai lu cette critique), là-dessus comparé aux liens que j’ai mit, c’était très faible !

      -Si je te dis que le pyramidion ne fait pas 1 mètre de haut 

      Je ne sais plus ce que cela implique, je vais voir tout de suite !


    • 1 vote
      maQiavel machiavel1983 9 juillet 2013 16:48

       Pour le pyramidion

      J’ ai lu ton lien en diagonale. Posons que sa hauteur ne soit pas d’un mètre.Très bien c’ est une une erreur de l’ auteur de la vidéo. Mais ça ne change rien aux autres mesures ( je te renvoie à mon second lien plus haut ).
      Dans ton lien on y met : "utiliser l’existence d’un objet d’un mètre parmi les millions d’artefacts égyptiens qui ne font pas un mètre pour affirmer que "les bâtisseurs connaissaient le mètre, des millénaires avant qu’on ne l’adopte"...
      C’ est bien plus compliqué que cela. Il aurait été idiot de dire "puisque le pyramidion fait exactement 1 m , donc ceux qui l’ on construit connaissaient le mètre" , ça aurait été n’ importe quoi si ça s’ arrêtait là ...
      Concernant le mètre , va à mon second lien, tu verras c’ est bien plus complexe !!!


    • 1 vote
      Al West Al West 9 juillet 2013 16:53

      Je suis d’accord avec Near (et le lien qu’il donne). Sans compter que le mètre est une unité de longueur complètement arbitraire défini pour la première fois comme le dix-millionième de la distance d’un pôle à l’équateur. C’était en 1791. Ce qui veut dire que si les Égyptiens ont caché la valeur de la vitesse de la lumière dans leur pyramide en mètre par seconde, alors non seulement ils connaissaient avec précision la circonférence de la Terre - ce qui n’est en soi pas aberrant -, mais surtout la définition du mètre aurait été transmise de générations en générations au sein de sociétés secrètes jusqu’à être rendue publique en 1791 et avant qu’aucune autre définition ne soit donnée. On aurait pu choisir n’importe quoi d’autre.
       
      Très peu probable.


    • 1 vote
      maQiavel machiavel1983 9 juillet 2013 17:25
      @Al west
      Moi je ne sais pas qui a fait quoi ni comment , tout ce que je sais , c’ est que la probabilité que ceux qui ont construit la grande pyramide connaissent le mètre et la vitesse de la lumière est grande , calcul statistique à la clé.
      Peut être aussi que ce sont des coïncidences mais c’ est très peu probable ( ce qui ne veut pas dire que c’ est faux , ce n’ est pas parce que on retrouve de l’ ADN sur un objet , et que cet ADN correspond au mien que c’ est mon ADN même si la probabilité est très grande que ce soit le mien vu que je n’ ai pas de jumeau homozygote.

    • 1 vote
      Al West Al West 9 juillet 2013 20:12

      Je comprends tout à fait. Moi j’ai une approche un peu différente de la tienne puisque je ne m’en tiens pas tant aux probabilités que toutes ces coïncidences puissent avoir lieu dans le monde mathématique, je considère surtout les conséquences que cela entraîne sur le plan historique.
       
      Je rejoins un peu l’avis de freddy sur la présence de ces nombres : la vitesse de la lumière je n’y crois pas du tout (surtout qu’ils auraient dû avoir défini à la fois le mètre et la seconde à des précisions relativement élevées) et ces deux définitions (du mètre et de la seconde), auraient été conservées bien au chaud pendant des milliers d’années sans qu’il en soit fait usage nulle part ou presque sur la planète puis définies arbitrairement et séparément (puisque la seconde apparaît au 16ème siècle). Pour moi ça ne tient pas. La valeur de la coudée est assez troublante en revanche, je l’avoue. Enfin je crois qu’on a déjà vu pire, je me souviens de quelqu’un s’étant amusé à trouver des relations identiques dans un tabouret ou d’autres objets, il faudrait que je retrouve ça.
       
      Enfin bon c’que j’en pense... smiley


    • 2 votes
      parkway 10 juillet 2013 11:07

      Near,

      la vraie question : est-ce que Caroline Fourest est une lumière ?

      difficile, à mon avis, de la comparer à grimault,non ?


    • 2 votes
      Karvok 10 juillet 2013 16:51

      Machiavel, pense très fort à un nombre, peu importe la raison du choix de ce nombre (ton jour de naissance, une date historique, l’heure de ton dernier commentaire), et dans le mois qui suit tu le verras partout, sur les plaques d’immatriculation, dans ton code de sécu, en regardant l’horloge, etc. Ce n’est pas de la science à proprement parler, ni des signes mystiques ou complotistes, juste de la psychologie.

      Tu dis que la probabilité que le mètre et la vitesse de la lumière apparaisse dans une pyramide et un morceau de pyramide sont trop faibles pour que ce ne soit qu’une coincidence. Mais la probabilité d’une telle approximation du metre et de la vitesse de la lumière (ou de tout autre unité ou mesure remarquable) apparaisse en faisant tout un tas de mesures et calculs sur les innombrables monuments historiques (ou boites de conserves) est tout de suite plus que probable, c’est au contraire qu’elle n’apparaisse pas qui est improbable.

      Tu peux aussi appliquer le principe de probabilité sur la "théorie" qui veut que des sociétés secrètes se soient transmises une unité de mesure purement arbitraire (si ce n’est qu’elle a un référentiel universel, là où les précédentes unités n’avaient besoin que d’un référentiel local) sur plusieurs millénaires. La probabilité approche les 0.00001%

      Grimault ne délie pas ses théories burlesques au compte goutte pour faciliter la compréhension des auditeurs, mais pour les faire entrer progressivement dans sa secte. C’est une technique habituelle des sectes, dans laquelle on entre progressivement, où les 1er discours se veulent scientifiques et rationnels (ou humanistes), pour dériver de plus en plus dans l’irrationnel et le délirant.
      Toi t’en est resté visiblement à la phase où t’acceptes les bases (étrangetés des pyramides) mais refuse les délires sur atlantides, mais du coup tu fais de la pub pour ces conneries, et certains ne s’arrêteront pas forcément à la 1ere moitié du docu sectaire, ils adhèreront à la 2nd partie, puis à tout ce qui s’en suit. Ton respect (malgré ses conneries) et ton indulgence (malgré ses grossières erreurs et manipulations) pour grimault son assez révélatrice de son role de gourou, d’autant qu’il n’est pas l’inventeur de ces bullshit.

      De même il est très révélateur que ceux faisant tout un travail de numérologie accusent les autres d’êtres des numérologues. C’est de la projection.

      De la même façon que certains groupes de métal plaçaient volontairement un ou deux grossier symbole satanistes parce qu’ils avaient bien compris que les religieux les plus obscurantistes leur ferait ainsi une pub d’enfer gratuitement, tapant tout un scandale pour un 666.


    • vote
      maQiavel machiavel1983 11 juillet 2013 11:23

       

      Bonjour Karvok

      R / Tu dis que la probabilité que le mètre et la vitesse de la lumière apparaisse dans une pyramide et un morceau de pyramide sont trop faibles pour que ce ne soit qu’une coincidence

      R /Je dis qu’il est possible que l’ apparition du chiffre de la vitesse de la lumière en unité de vitesse du système international actuel dans la grande pyramide soit une coincidence , mais que c’ est très peu probable.

      Les mots sont ici extrèmement important , prière de ne pas me faire dire ce que je ne dis pas.

       

       

      -Mais la probabilité d’une telle approximation du metre et de la vitesse de la lumière (ou de tout autre unité ou mesure remarquable) apparaisse en faisant tout un tas de mesures et calculs sur les innombrables monuments historiques (ou boites de conserves) est tout de suite plus que probable, c’est au contraire qu’elle n’apparaisse pas qui est improbable. 
      R / Déjà concernant les pyramides à base carré comme le souligne popov plus bas , on ne peut pas sortir une infinité de chiffre indépandant les uns des autres.

      Il aurait donc fallut que la grande pyramide ait exactement la dimension qu’ elle a pour ressortir le chiffre de la vitesse de la lumière en unité internationale actuelle( ou alors qu’ elle soit miniature ou gigantesque ).

      Je te met au défit de me trouver une pyramide qui fasse ressortir ces chiffre avec un écart relatif inféieur à 0.01 dans l’ unité de ton choix …

      Si tu as un monument historique ou une boite de conserve qui fasse ressoritr de telles coincidences ,je te prie de me le démontrer ( personnelement un week end avec mes neveux j’ ai cherché , on s’ est amusé à calculer plein de choses , on a jamais rien trouvé …pour cause ).

       

      -Tu peux aussi appliquer le principe de probabilité sur la "théorie" qui veut que des sociétés secrètes se soient transmises une unité de mesure purement arbitraire (si ce n’est qu’elle a un référentiel universel, là où les précédentes unités n’avaient besoin que d’un référentiel local) sur plusieurs millénaires. La probabilité approche les 0.00001% 

      R /Non tu ne peux pas calculer cette probabilité. On ne peut calculer des probabilités que pour des faits reproductibles. La construction d une pyramide est un évenement reproductible , la transmission d’ une unité de mesure par une socité secrète pendant des millénaires ne l’ est pas …

       

      -Concernant Grimault

      R / Je répète , ce monsieur peut interpréter les choses comme il veut , moi je ne m’ intéresse qu’ à ce qui est démontrable et de ce point de vue , le documentaire est énorme.

      Qu’ il veuille faire entrer des gens dans sa sectes , c est la vie , les hommes sont des moutons et il leur faut des gourous , blamons la nature humaine si vous le voulez , mais ça ne change rien au faits mit en exerg dans son film.

      -Toi t’en est resté visiblement à la phase où t’acceptes les bases (étrangetés des pyramides) mais refuse les délires sur atlantides

      R / Je ne refuse rien et je n’ accepte rien , c’ est tout simplement qu’ il n’ a rien démontré à ce sujet dans le premier documentaire , il n’ a fait qu’ émmettre une hypothèse. Moi j’ attends la démonstration. Et je pense que c’ était une erreur de formuler cette hypothèse à la fin du premier film , les gens qui ne savent pas faire la part des choses ont du passé à coté de beaucoups d’ élements hors du commun à cause de ça !

      De la meme manière , j’ ai cru comprendre que Platon ( que je n’ ai jamais lu ) parle de l’ atlantide. Tu vas déconseiller la lecture de Platon à cause de cela ?

      - mais du coup tu fais de la pub pour ces conneries, et certains ne s’arrêteront pas forcément à la 1ere moitié du docu sectaire, ils adhèreront à la 2nd partie, puis à tout ce qui s’en suit.

      R / Moi je ne fais que souligner ce qui m’ a ébahit dans son film. Si les gens prennent tout ce qu’ on leur raconte pour argent comptant , tans pis pour eux , moi je ne suis pas le père de l’ humanité qui doit faire attention à ce qu’ il dit par crainte que des gens en manque de gourou voient en Grimault un élu ou je ne sais quoi. Ca c’ est pas mon problème , c’ est celui des éducateurs , des instructeurs , de la société en général qui produit ce genre de personne , si ce n’ est pas Grimaut de toute façon ils trouveront d autres gourous ...


    • 2 votes
      maQiavel machiavel1983 9 juillet 2013 17:18
      @Near
      Et mon long commentaire tu l’as lu ? où je parlais du système de mesure romain précis au dixième de millimètre aussi sans rapport avec Pi et Phi et que cela ne les a pas empêcher de construire d’incroyables monuments ?
      R / Très bien ! Mais ça ne change rien au fait que la probabilité que ceux qui ont construit la grande pyramide connaissaient le mètre et la vitesse de la lumière est grande non ?
      -Et tu ne crois pas qu’il faudrait s’intéresser au bonhomme pour comprendre l’interprétation des faits qu’il présente ?
      R /Franchement je me fiche complètement de ses interprétations.Si Galilée avait dit que la terre tourne par ce qu’ en fait c’ est le ballon de basket d’ un géant vert , ça n’ aurait rien changé au fait que la terre tourne réellement malgré l’ interprétation foireuse. Comment arrive t-il a déduire que la terre tourne ? Voilà ce qui m’ intéresse : les faits !
      -S’il connaissait cette vitesse comme tu dis, 
      R /Je n’ ai pas dit cela. Je fais un copié collé de mon commentaire plus haut :"Attention , je ne dis pas qu’ ils connaissaient cette vitesse , je dis bien et je répète que la probabilité qu’ ils l’ aie connue est grande. Ça veut aussi dire qu’ il est peu probable qu’ ils ne la connaissaient pas et que les résultats de ces calcul soient un hasard , même si cette probabilité est petite , on ne peut pas l’ exclure.Je suis prudent, mais bon il y’ a quand même trop de coïncidences, je veux bien croire au hasard ais quand ils s’enchainent c’est étrange " !

      -pourquoi se faire chier à la cacher dans une hauteur de pyramide ? au lieu de l’écrire en hiéroglyphe...
      R / La réponse est très simple : je n’ en sais rien. Mais ce n’ est pas parce que je ne le sais pas que ça veut dire qu’ ils ne l’ ont pas fait ...
      Je te dis que la probabilité qu’ ils l’ ont fait est très grande.
      -’aime bien lire tes commentaires, mais là t’es à côté de la plaque et j’en suis
       certain
      R /Pareil pour moi , je suis en général d’ accord avec toi , j’ aime beaucoup ton humour aussi, sans oublier le fait que tu as l’ avatar de near ( quoique je préfère L) smiley
      Mais lit bien mon argumentation , je suis très prudent , je pense que tu imagines que je dis des choses que je ’n ai pas dites.
      Par exemple je ne suis pas un défenseur de la thèse globale de Grimaut , certains points ponctuels m’ interpellent , c’ est sur ces points que j’ argumente !

    • vote
      maQiavel machiavel1983 9 juillet 2013 17:37

      A-tu lu le second lien de mon premier commentaire ?

      Je le remet ici , va directement à la vitesse de la lumière :  http://www.chez-web.com/la-revelation-des-pyramides-decryptage-et-analyse-23-probleme-de-metre/

    • 1 vote
      maQiavel machiavel1983 9 juillet 2013 17:51

      Voilà les chiffres que j’ ai trouvé sur la bic mac :

      Valeur nutritionnelle pour 1 unité

      Calories : 495 kcal
       ? Proteines : 27 g
       ? Glucides : 40 g
       ? Lipides : 25g

      Voilà le lien : http://www.les-calories.com/calorie-722-mcdo-big-mac.html

      Raté , essaie encore ! smiley


    • 1 vote
      maQiavel machiavel1983 9 juillet 2013 17:55

      Par contre si toi , near , tu donnes des valeurs nutritionnelles à ton bic mac pour arriver à ces chiffres c’ est précisément parce que tu veux arriver à ce résultat , et donc que tu connais la vitesse de la lumière. smiley


    • 1 vote
      freddy 9 juillet 2013 18:21

      L’apparition de la vitesse de la lumière dans la pyramide ne m’impressionne guère, c’est trop hasardeux, ni même pi et phi qu’on retrouve dans le rapport des surfaces, et le diamètre/hauteur, ils pouvaient tout à fait connaître ces nombres et vouloir les faire apparaître ( ce qui n’enlève rien à la prouesse), ou c’était peut-etre une contrainte de construction ou architectural (du moins pour pi). Le pyramidion, on peut en déduire un peu ce qu’on veut.

      Ce qui me pertube un peu, c’est le rapport entre la coudée et le mètre, qui est assez bleuffante, et qui fait naturellement apparaître des facteurs de pi et phi quand on exprime les longueurs en mètre. Là je n’ai aucune explication, à part le hasard, mais le hasard c’est chiant parce que ça n’explique rien.


    • 1 vote
      maQiavel machiavel1983 9 juillet 2013 18:27

      -lol merde le salaud 

      R / Dans le quartier on m’ appelle le bâtard ! smiley
      -Y a moyen de la trouver dans un autre sandwich j’en suis certain 
      R /Je te l’ accorde. Je donne un chiffre facultatif comme ça mais sur un milliards de sandwich tu en a surement un dans lequel tu peux retrouver ces chiffres , et ce par pur coïncidence !
      -dans ton lien il compare le résultat de son calcul avec le résultat de la vitesse de la lumière au millionième de seconde, ça n’a aucun sens.
      Pourquoi ? Vu qu’ on connait de nos jour cette vitesse à des centaines de milliers de décimales près , on peut le faire.
      De la même manière si on prends les résultats des scientifiques de la vidéo de blueman , on peut aussi s’ amuser à savoir avec quelle précision ils ont réussi à la déterminer ...
      -Pour en revenir à la vidéo de Blueman, s’ils connaissaient cette vitesse, ils ont dû forcément passer par les étapes de découverte décrites dans la vidéo, et le fait de n’avoir pas retrouvé d’écritures ou d’instruments, permettant une supposée mesure de cette vitesse implique que la probablité qu’il l’ait connu est très faible...
      R / Moi mon crédo est le suivant : je ne sais pas le pourquoi du comment , je ne sais pas qui a fait quoi , pour qui et pourquoi , tout ce que je sais , c’ est que la probabilité que ceux qui ont construit ça connaissent ces chiffres est très grande , c’ est vérifiable statistiquement !
      Si on fait des prélèvements d’ ADN chez moi et qu’ on y trouve un ADN qui correspond au tien , la probabilité est très grande que ce soit le tien. Ça ne veut pas nécessairement dire que c’ est ton ADN , ça veut juste dire que il est fort probable que ce soit le tien , même si tu me certifies que tu n’ es jamais venu chez moi et que tu as un alibi , des témoins etc., ça ne changera pas cette réalité !Et peut être aussi qu’ en fin de compte c’ est l’ ADN de quelqu’ un qui a le même que toi par pure coïncidence, la probabilité est infinitésimale mais elle existe ( raison pour laquelle dans les tribunaux on ne condamne pas juste à cause d’ une correspondance ADN ).

      -mais là on retombe dans les hypothèses farfelues.

      R /Moi je ne fais aucune hypothèse ,je ne fais que constater les faits ...


    • 1 vote
      maQiavel machiavel1983 9 juillet 2013 19:16

       -Je ne comprends pas comment tu peux affirmer que cette probabilité est grande, alors qu’on la retrouve - corrige-moi si je me trompe - que dans seulement deux calculs...+ éventuellement le rapprochement de la latitude avec la vitesse de la lumière dans le lien que tu as donné.

      R /La probabilité d’ avoir un écart relatif de la valeur de  0,006% à la valeur de la vitesse de la lumière en prenant la valeur de la circonférence du cercle dans lequel est inscrite la base d’ une pyramide, et en y soustrayant la circonférence du cercle qui est inscrit dans cette pyramide est déjà en soit infinitésimale ( je crois avoir fait le calcul quand je m’ amusait avec mes neveux il y’ a des mois , si c’ est le cas ,dès que je peux je te le transmet, je n’ ai pas les formules par cœur , mes cours de stat remontent à loin smiley ).

      Si tu rajoutes cette histoire de latitude, la probabilité diminue encore !

      -Sans parler qu’à l’époque leur système numérique était à base 12 : ces interprétations ne dépendrait-elle pas de l’utilisation de notre système numérique à base 10 et de l’utilisation des chiffres arabes ?

      R /Non ça ne change absolument rien à ces coïncidences improbables, le premier calcul est une soustraction, pas un rapport !

      Si tu veux mon avis personnel, c’est peut être une coïncidence, je n’en sais rien mais quand tu rajoute le reste (le nombre d’or etc.), ça devient tout de même très très très étrange de trouver des séries de coïncidences presque improbable.


    • vote
      babs 9 juillet 2013 21:20

      near,
      une chose est sur, apres avoir lu vos posts, lien ...
      l’infini n’est approchable que par la connerie !
      et la on en est plus tres loin ...
      ton lien est debusqué depuis longtemps ... en passant, encore un jeune prepubere qui commence a comprendre la vie et cherche par tous les moyens a gagner de l’argent !
      mieux vaut penser que ceux qui ont construit les pyramides, "les batisseurs", etaient des abrutis fini ...
      x p t de mdr !!!

      ps :
      ecouter n’est pas entendre ...
      regarder ...


    • vote
      babs 9 juillet 2013 21:25

      machiavel,
      une seule question,
      si tu doit transmettre une information, pas a un point geographique, mais dans le temps, comment ferais tu ?
      ps :
      tu enfouirais des déchets toxique a bure ?


    • 3 votes
      maQiavel machiavel1983 9 juillet 2013 21:44

      @babs

      C’ est extrêmement simple : je couperai des têtes de chèvres et les disposerait en pentagramme satanique, juste à coté avec leur sang je mettrais le signe $ en référence au culte d’ Isis ( les deux barres représentants ses i , une à gauche et l’ autre à droite ça fait isis ) et je  surplomberait le tout d’ un œil zilluminatis pour les exhorter à être des adorateurs de Mammon et quelques étoiles de David éparpillé un peu partout histoire de transmettre le projet messianique Breton de domination de la voie lactée …


    • vote
      babs 9 juillet 2013 22:13

      disons que c’est ce que j’ai deduis en lisant tes posts ...
      libre a toi de dire et penser ce que tu veux ...
      mais les faits restent des faits ...


    • vote
      pegase pegase 10 juillet 2013 03:37

      Et si on parlait maintenant de la masse du photon pour corser le tout  smiley


      Le photon est attiré par un trou noir, donc quelque part il a bien une masse ? J’en déduis qu’il est théoriquement possible d’accélérer ou de ralentir la vitesse de la lumière, donc de modifier localement l’espace temps .....

       j’ai juste ?  smiley


    • vote
      Gollum Gollum 10 juillet 2013 09:26

      Le photon est attiré par un trou noir, donc quelque part il a bien une masse ? 


      Non un photon est sans masse. Absolument tout est piégé par un trou noir non pas seulement pour des raisons de masse mais parce que la courbure de l’espace temps est telle que le trou noir est hors de notre univers.. Il s’agit d’un objet singulier au sens physique du terme..

    • 1 vote
      Castel 10 juillet 2013 09:45

      Pour ce qui est des pyramides et notamment du célèbre film "la révélation des pyramides", il me semble que c’est davantage notre système de croyance sur le temps qui est mis à défaut.
      Le monde ne va pas forcément du passé vers le futur, mais du présent vers le passé.
      C’est ainsi que, quand on se tourne vers le passé, on trouve forcément des mystères, puisque le monde des hommes est, dans ses fondements, mystère.
      C’est bien d’être fan de la révélation des pyramides, mais cela devrait plutôt nous pousser à prendre du recul sur notre relation au monde.


    • vote
      pegase pegase 10 juillet 2013 11:16

      par Gollum (xxx.xxx.xxx.149) 10 juillet 09:26


      Le photon est attiré par un trou noir, donc quelque part il a bien une masse ? 


      Non un photon est sans masse. Absolument tout est piégé par un trou noir non pas seulement pour des raisons de masse mais parce que la courbure de l’espace temps est telle que le trou noir est hors de notre univers.. Il s’agit d’un objet singulier au sens physique du terme..
      =================================================

      Premier lien que je trouve ...

      http://obswww.unige.ch/Questions_Reponses/R167.html

      Le principe d’équivalence masse-énergie bien connu, exprimé par la célèbre équation E = m c^2, nous dit qu’à toute énergie correspond une masse. Ainsi, le photon ayant une énergie, qui est proportionnelle à sa fréquence, il possède donc une masse, ce qui explique sa sensibilité à la gravitation.

      Ce que le photon n’a pas, en revanche, c’est ce qu’on appelle "la masse au repos". Quel que soit le référentiel choisi (c’est-à-dire "quel que soit l’objet que l’on choisi comme étant fixe"), une particule dont la masse au repos est nulle se déplace à la vitesse de la lumière dans ce référentiel. C’est le cas du photon. A l’inverse, une particule ayant une mase au repos non-nulle ne pourra jamais atteindre la vitesse de la lumière dans aucun référentiel. La masse au repos est une caractéristique immuable pour une particule ou un objet donné.

      Il y a donc une différence entre "masse au repos" et "masse", et cette dernière change avec la vitesse de l’objet. Pour les objets courants, cette différence est absolument négligeable, mais on peut accélérer certaines particules comme les électrons jusqu’à ce que leur masse augmente d’un facteur 100, ou plus. 

      ====================


      Deuxième lien que je trouve intéressant !


      http://perso.numericable.fr/ rcoudert/


      Ce que j’ai réalisé et obtenu ne modifie en rien les lois de la physique moderne.
      J’ai simplement apporté une pierre manquante à son édifice, j’ai matérialisé les quanta de Max PLANK.
      J’ai obtenu les mêmes résultats par 2 méthodes très différentes. La première en 2000 en employant l’action de la lumière sur la gravitation. « Effet COUDERT » Cette fois-là, les photons étaient comptabilisés par le procédé : GERMER et DAVIDSON prix Nobel de physique, la seconde fois, en 2005 avec un générateur Laser et mes balances et pendules dynamométriques.
       
      Après de très nombreuses mesures j’ai obtenu les mêmes valeurs à 2 % près.
       
      Le photon est bien une particule possédant 2 énergies : l’énergie cinétique de rotation qui lui donne son apparence ondulatoire qui correspond à sa fréquence et l’énergie cinétique linéaire associée à sa vitesse.
       
      JE STOPPE MES MESURES ET JE DONNE DEFINITIVEMENT A LA PARTICULE PHOTON UNE MASSE DE : 



      10-47 KG à 2 %



      Comprend pas le 2% ... 2% de sa masse ? ...


    • vote
      pegase pegase 10 juillet 2013 11:23

      Trouvé ça aussi sur .futura-sciences ... 


      Einstein a établi son équation E² = m².c4+p².c² de façon générale, elle s’applique à toutes les particules. Quelques exemples :


       Pour un électron de masse me au repos, donc de vitesse nulle (p=me.v=0) on tombe sur E = me.c²


       Pour un électron animé d’une vitesse v, donc d’une impulsion p=m.v, il faut garder la formule complète pour calculer l’énergie : E² = m².c4+p².c²


       Pour le photon, dont on sait que l’énergie vaut E = h.v = p.c, et que son impulsion est p=hbarre.k, cela impose donc que la masse du photon soit m=0... Calculs qui ont déjà été repris plusieurs fois il me semble...


      Einstein n’a donc pas établi une formule avec des zéros dedans. Cette formule est générale, encore une fois elle s’applique à toutes les particules. Seulement, il faut distinguer entre particules au repos et en mouvement, entre particules massives et non massives (leur impulsion ne s’écrit pas de la même manière)... Bref il faut apprendre à savoir comment utiliser les équations, c’est un apprentissage assez long et difficile je le concède.



      ""Seulement, il faut distinguer entre particules au repos et en mouvement, entre particules massives et non massives (leur impulsion ne s’écrit pas de la même manière)""

      La clé se trouve là il me semble ! 


    • vote
      pegase pegase 10 juillet 2013 11:36

      Re .....

      http://membres.multimania.fr/jackybley/

      MASSE ET ENERGIE CINETIQUE DU PHOTON

      Dernière Minute :

      La masse du photon = 1,365.10E-44 Kg et son énergie cinétique = 7,65.10E-9 eV (somme de l’énergie de son déplacement rapide et de son énergie rotationnelle-provoquant les Ondes Lumineuses-) viennent d’être récemment mesurées par M. Roger COUDERT


    • vote
      Gollum Gollum 10 juillet 2013 12:18

      Comprend pas le 2% ... 2% de sa masse ? ... 


      Non je suppose qu’il s’agit d’un taux d’erreur sur la mesure.. Mesure fiable avec 2% de marge d’erreur donc..

      Pour le reste je pars bouffer et je reviens..

    • 1 vote
      pegase pegase 10 juillet 2013 13:04

      par Gollum (xxx.xxx.xxx.149) 10 juillet 12:18


      Comprend pas le 2% ... 2% de sa masse ? ... 


      Non je suppose qu’il s’agit d’un taux d’erreur sur la mesure.. Mesure fiable avec 2% de marge d’erreur donc..
      ===============================

      Ah ok ... il l’a lui même précisé, ça me parait évident maintenant ! 

      Mais alors s’ils ont une masse, on doit pouvoir ralentir les photons ... et peut être même les accélérer ..... La vitesse de la lumière n’est forcément pas la même partout et dépend de la gravitation ! 

      J’aimerais bien savoir si des recherches ont été faites en ce sens !

    • vote
      Gollum Gollum 10 juillet 2013 15:33

      Sur la masse du photon comme je ne suis pas un spécialiste voici ce qu’en dit Wikipédia :


      • Le photon n’a pas de charge électrique38, les expériences étant compatibles avec une charge électrique inférieure à 5×10-30 e39, et ne se désintègre pas de façon spontanée dans le vide. Un photon a deux états de polarisation possibles et est décrit par trois paramètres continus : les composantes de son vecteur d’onde, qui déterminent sa longueur d’onde ? et sa direction de propagation. Les photons sont émis à partir de plusieurs processus, par exemple lorsqu’une charge est accélérée, quand un atome ou un noyau saute d’un niveau d’énergie élevé à un niveau plus faible, ou quand une particule et son antiparticule s’annihilent. Des photons sont absorbés par le processus inverse, par exemple dans la production d’une particule et de son antiparticule ou dans les transitions atomiques et nucléaires vers des niveaux d’énergie élevés.
      Un diagramme de Feynman de l’échange d’un photon virtuel (symbolisé par la ligne ondulée et le gamma, ) entre un positronet un électron.
      • Le photon est également sans masse : les expériences sont compatibles avec une masse inférieure à 6×10-17 eV/c²39,40 ; on admet généralement que le photon a une masse nulle. Pourtant, il semble exister un paradoxe concernant cette notion à l’égard du photon. Ainsi, selon l’équation  (où est la constante de Planck et  la fréquence du rayon électromagnétique) qui permet de calculer l’énergie de toute particule élémentaire, et selon l’équivalence entre l’énergie et la masse donnée par l’équation , on pourrait conclure a priori que le photon présente bien une masse non nulle. Selon cette idée, le photon ultraviolet étant plus énergétique que celui de la lumière visible il aurait ainsi une masse plus grande ! Mais l’équation  ne s’applique que dans un référentiel où la particule est au repos. Comme le photon a la vitesse  (la vitesse de la lumière dans le vide) dans tous les référentiels, il faut utiliser la forme plus générale de cette équation : , qui prend en compte la quantité de mouvement p. Cette équation admet une masse invariable nulle  à condition que E et p soient reliées par E = c•p, ce qui est bien le cas du photon ou de toute particule sans masse.


      J’ai un peu de mal avec un photon massique. Cela voudrait dire à priori que sa vitesse pourrait être moindre.. Je me souviens qu’un astrophysicien avait parlé d’une "fatigue" possible de la lumière ce qui ferait que l’Univers serait moins grand qu’actuellement supposé..

      Ce qui est sûr c’est qu’une chose vraie en science à une date t peut être remise en cause le lendemain...

      Et comme tout cela n’est pas fondamental et qu’il y a du soleil je cours de ce pas aller faire trempette... smiley

    • 1 vote
      popov 10 juillet 2013 15:56
      @pegase

      Les photons peuvent effectivement être influencés par un champ gravifique. Deux exemples :

      L’effet de lentille : le photons déviées en passant au voisinage du soleil (toute modification d’une vitesse que ce soit en grandeur ou en direction est considéré comme une accélération)

      Le déplacement vers le rouge : les raies d’émission des transitions atomiques ont des fréquences plus basses quand elles proviennent d’étoiles massives.

      D’autre part, mais ceci est un peu côté de votre question :

      La lumière se déplace moins vite dans un milieu transparent ayant un indice de réfraction supérieur à un, que dans le vide.

      Dans un tel milieu, un électron rapide peut aller plus vite que la lumière dans le même milieu. Et on assiste à un phénomène semblable à ce qu’on observe quand un avion se déplace plus vite que le son dans l’air : une onde de choc en forme de cône. C’est ce qu’on appelle l’effet Cherenkow, qui permet de détecter des particules chargées qui traversent un plastique transparent en détectant les photons de l’onde de choc.

    • vote
      popov 10 juillet 2013 16:07

      oups, Cherenkov, pas Cherenkow


    • vote
      pegase pegase 10 juillet 2013 19:46

      Tout ça ne me dit pas s’il est possible d’accélérer ou de ralentir des photons, est si cela modifierait localement l’espace temps ?


    • vote
      freddy 9 juillet 2013 17:25

      Blueman, pourriez-vous mettre les liens des vidéos à la fin de votre article, ils ne sont pas accessibles. Merci


      • vote
        BlueMan BlueMan 9 juillet 2013 18:22

        @freddy : désolé, mais la personne qui met finalement en ligne les articles parfois se trompe dans le HTML de l’article et du lecteur vidéo.


        Le lien de la vidéo :


        Le lien des autres vidéos : 


        • 1 vote
          Nora Inu Nora Inu 9 juillet 2013 21:15

          Merci .

           

          Vraiment passionnant .


          • vote
            Riggins 10 juillet 2013 21:05

            De même, merci pour la vidéo Blueman :)


          • 1 vote
            popov 10 juillet 2013 14:01
            @machiavel1983

            Combien d’informations purement géométriques peut-on encoder dans une pyramide de base carrée ?

            A part l’orientation du carré par rapport à une ligne donnée par exemple le méridien, on ne peut en fait encoder que deux nombres indépendants, par exemple

            1 Le rapport entre la hauteur de la pyramide et la longueur d’un côté de sa base, un nombre pur, indépendant de l’unité de longueur choisie.

            2 L’échelle, c’est-à-dire le rapport entre par exemple la hauteur et une unité de longueur choisie.

            Pas plus : tous les chiffres que l’on peut extraire de rapports et de différences sont liés par une relation mathématique à (1) et (2). Et (2) dépend de l’unité de longueur utilisée et que nous ne connaissons pas de façon précise.

            Il ne faut donc pas s’attendre à une moisson de nombres spéciaux.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès