• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Les propriétés magiques des supraconducteurs

Les propriétés magiques des supraconducteurs

La supraconductivité permet des utilisations qui paraissent totalement magiques, mais sont pourtant bien réelles : Faire léviter un train (le Maglev) pour lui permettre d'atteindre 581 km/h, ou encore, permettre au LHC (*) de fonctionner en produisant l'équivalent de 200 000 fois le champ magnétique terrestre (voir la 2ème vidéo).

 En étudiant le mercure à la température de l’hélium liquide, - 269° C, Heike Kamerlingh Onnes découvrait le 08 avril 1911, un nouveau phénomène physique surprenant : la supraconductivité ! 

 

Ce phénomène se traduit par deux effets remarquables. Non seulement un supraconducteur conduit le courant électrique de façon parfaite, mais en plus, il expulse les champs magnétiques et fait léviter les aimants. 
Cent ans après sa découverte, la supraconductivité reste une grande énigme. Elle est au coeur des recherches de nombreux laboratoires et représente un des enjeux essentiels de la physique moderne. Ce domaine très vivant compte treize Prix Nobel ! 
Plusieurs applications existent déjà, de l’imagerie médicale aux trains à lévitation, et certaines pourraient changer le monde dans le futur, du stockage d’énergie aux ordinateurs quantiques. 
Ce film aborde les propriétés de la supraconductivité, les récentes avancées de la recherche, et les applications existantes ou à venir de cet étonnant phénomène. (CNRS - 100% conducteurs : les supraconducteurs
 
Accéder au site web interactif : SUPRA2011
 

 

 

(*) LHC : Large Hadron Collider (LHC, ou Grand collisionneur de hadrons en français) est un accélérateur de particules mis en fonctionnement le 10 septembre 2008 et inauguré officiellement le 21 octobre 2008 au CERN. Situé à la frontière franco-suisse, c’est le plus puissant accélérateur de particules au monde construit à ce jour, dépassant en termes d’énergie le Tevatron aux États-Unis. Il est même présenté comme le plus grand dispositif expérimental jamais construit pour valider des théories physiques. 

Tags : Energie Transports Etonnant Science et techno




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • 4 votes
    gazatouslesetages 18 avril 2011 15:42

    je regarderai la totalité à tête reposée..
    c’est bien ça change les sujets scientifiques, et c’est souvent très intéressant.. ;)


    • 5 votes
      Gargantua Kalevala 18 avril 2011 15:54

      Science sans conscience est la ruine de l’Âme. Nous allons nous mordre les doigts avec cette technologie.


      • 7 votes
        gazatouslesetages 18 avril 2011 16:38

        ce n’est pas la science en tant que telle le problème aujourd’hui, c’est ce qu’en fait ce monde de financiarisation, où tout est appât du gain, profits etc...


      • 7 votes
        wesson 18 avril 2011 17:17

        Bon, les antinucléaires, il serait temps de vous réveiller là ...

        Une petite devinette : Pourquoi le LHC ne peut fonctionner que au printemps ou en automne ???

        tout simplement parce que en été et en hiver, il n’y a pas assez d’électricité disponible pour faire tourner ce machin.

        Ce truc à lui seul bouffe une énergie absolument délirante : 390 GW/H - soit la production instantané de 195 tranches de centrales nucléaires !!!

        A lui tout seul, le LHC justifie tout le parc de centrales nucléaire en Europe, et même il en manque quelques unes pour être confortable.... a moins que l’on décide que finalement on s’en fout de découvrir le boson de higgs qui va certainement pas nous faire baisser le prix de l’essence, et encore moins celui de l’électricité ...

        Allez les gars, on se remue, tous contre le LHC parce que pour le faire tourner, il faut un paquet de centrales nucléaires ...


        • 5 votes
          NEPNI NEPNI 18 avril 2011 18:09

          Le bosson, on s’en fout, c’est pour le public.
           
          Les recherches réelles sont sur l’antimatière et l’énergie colosale exploitable que l’on pense découvrir et pouvoir maîtriser (l’armement également).

          Le lhc, c’est de la recherche sur l’énergie, concrètement ça se traduira dans notre vie futur, sous quelle forme et quand, personne ne peut le dire pour l’instant.


        • 2 votes
          Walid Haïdar 18 avril 2011 18:04

          Wesson, t’as raison.


          Et on écrira sur les tombes des millions de cancéreux : "mort pour la science".

          Sympa. Question : ça sert à quoi le Boson de Higgs quand on a un cancer généralisé et une poignée de maladies incurables et inconnues qui sortent de nul part (enfin de nulle part...) ?

          Évidemment, la hausse des cancer, comme elle sera diluée dans le monde entier, et même si elle est plus concentrée au Japon, on nous dira qu’elle est due à d’autres facteurs, et en premier lieu à la psychose des gens vis à vis du Nucléaire : c’est psychosomatique. Ne rigolez pas, ce sont les conclusions des "études" des experts non indépendants concernant Tchernobyl !

          Et grâce à tous ces abrutis de positivistes, débarquera bientôt la horde des ignorants qui fera valoir sa "raison" et nous expliquera que la science c’est pas bien parce que c’est dangereux.

          Merci les gars de faire une si belle promotion de la science et de la raison !

          • 6 votes
            gazatouslesetages 18 avril 2011 18:22

            vous pourriez même dire : la science fondamentale , ça sert à quoi ?
             
            c’est un peu comme si au début du 20eme siècle, les gens de l’époque se demandaient "mais la théorie de la relativité restreinte , ça sert à quoi ? "
             
            sauf que sans elle, on aurait été infoutus d’inventer des choses comme le laser, les semi-conducteurs (transistors) et donc l’informatique..
             

            le propre de la recherche fondamentale, c’est qu’on ne sait jamais à l’avance et pour cause, si elle cherche que ce qui sert, elle n’avance pas.


          • 13 votes
            gazatouslesetages 18 avril 2011 18:08

            "Ce truc à lui seul bouffe une énergie absolument délirante : 390 GW/H - soit la production instantané de 195 tranches de centrales nucléaires !!!"
             
            ce ne sont pas des GW par heure mais GW.h, c’est à dire une énergie annuelle.

            et 390 GWh, ce n’est pas énorme (en relatif). ça fait 1.404 E+12 kJ.


            C’est la production de 195 réacteurs (si on moyenne 1 réacteur = 1 GW) pendant seulement 2 secondes. Ou encore, ça représente 0,023 % de la production annuelle de 195 réacteurs.
             
            bof, je trouve pas ça délirant..

            • 4 votes
              Stupeur Stupeur 18 avril 2011 20:51

              La facture d’électricité doit quand même être salée... Mais si tu as raison, la consommation n’est pas aussi énorme que le laissait penser le commentaire de wesson. 

               

            • 2 votes
              wesson 18 avril 2011 22:48

              Bonsoir gazatouslesetages,

              "C’est la production de 195 réacteurs (si on moyenne 1 réacteur = 1 GW) pendant seulement 2 secondes. Ou encore, ça représente 0,023 % de la production annuelle de 195 réacteurs.
               "

              hum, en êtes vous sûr ? Car si on considère une consommation (certes annuelle) de 390 GW.H, c’est donc 390 GW pendant 1 heure, donc si on reprends votre calcul, c’est 195 réacteurs ... pendant 2 heures et non pas 2 secondes - ce qui fait une certaine différence. Pour info, tout le parc nucléaire européen compte 150 tranches de centrales.

              Et quand bien même 390 GWH représentent un peu moins de 0.1% de la consommation totale d’électricité en France (479 TWH en 2009), c’est une demande malgré tout non négligeable d’autant plus que la demande électrique du LHC se fait en grande partie lors des tentatives, qui durent peu de temps. Il me semble me rappeler de 1/3 de la conso pour maintenir le système (donc lissé sur l"année), et 2/3 lors des expérimentations qui ne durent pas très longtemps, donc à ce moment là une demande en courant instantané assez pharaonique ! D’ou la nécessité de ne faire des expériences que lorsque la consommation publique est suffisamment basse pour le faire.


            • 3 votes
              Stupeur Stupeur 18 avril 2011 23:24

              L’électricité consommée par le CERN vient pour partie de Suisse. Production électrique à 56% hydraulique

               

            • 2 votes
              gazatouslesetages 18 avril 2011 23:25

              hum, en êtes vous sûr ? Car si on considère une consommation (certes annuelle) de 390 GW.H, c’est donc 390 GW pendant 1 heure, donc si on reprends votre calcul, c’est 195 réacteurs ... pendant 2 heures et non pas 2 secondes - ce qui fait une certaine différence. 

               

              exact, je me suis trompé avec le nombre de zéros. mea culpa

               

              Et quand bien même 390 GWH représentent un peu moins de 0.1% de la consommation totale d’électricité en France (479 TWH en 2009),
               
              peut-être mais c’est un projet européen, il faut donc comparer à la production annuelle d’électricité européenne.

              quant à savoir si c’est une demande non négligeable ?
              c’est relatif, comme c’est de l’ordre du 0,1 % ou moins de la production annuelle européenne , ça ne me choque pas plus que ça d’utiliser la surproduction d’électricité dans les périodes creuses à des fins de recherche fondamentale..


            • 1 vote
              gazatouslesetages 18 avril 2011 23:30

              @stupeur

              L’électricité consommée par le CERN vient pour partie de Suisse. Production électrique à 56% hydraulique


              ça relativise d’autant plus la consommation du CERN..

            • 1 vote
              wesson 19 avril 2011 14:55

              "ça relativise d’autant plus la consommation du CERN.."

              Ben voyons ...

              390 GWH dont 100 GWH rien que pour refroidir en permanence les 27 KM d’aimants supraconducteurs, à peine un peu plus qu’un grille pain ou une clim portable !


            • 3 votes
              gazatouslesetages 19 avril 2011 17:24

              production annuelle d’électricité dans l’europe des 27 en 2007 : 3182 TWh
               
              390 GWh correspond à 0,012 % de cette production.
               
              c’est pour rien que j’ai utilisé le terme "relatif"...


            • 4 votes
              poetiste 18 avril 2011 19:37

              Même problème qu’avec le synchrotron de Grenoble qui bouffe la moitié de l’électricité de la ville. Ah ! Les ingénieurs à Grenoble ! La différence est que lui, il n’accélère que des électrons qu’il faut aussi préalablement lancer avec un canon électrostatique.
              Mais ce microscope géant permet de voir l’infiniment petit, c’est un outil extraordinaire.
              Le LHC lance des particules plus lourdes et des femmes sont chargées d’observer les collisions. Hé ! Elle ne cède pas facilement ses secrets la nature ! Le big bang reste une théorie et même un monstre de consommation comme le LHC n’est qu’un petit instrument pour comprendre l’explosion primaire qui se compte en nanosecondes à ses débuts et en années lumière aujourd’hui. L’effet Doppler Fizeau nous montre cette expansion.
              Compression, expansion, l’univers est un moteur à explosion. La gravitation du trou noir fait tourner le temps à l’envers et propulse un autre univers derrière le miroir.
              Quant aux masses de notre univers qui s’accélèrent pour atteindre la célérité (vitesse de la lumière), elles disparaissent dans l’infiniment grand.
              Étonnant, non ? Comme aurait dit Désproges. On est en plein symbole de la tour de Babel, au mieux dans le mythe de Sisyphe.
              Et pendant ce temps, des gens meurent de faim sur la planète, on ne s’entend plus, c’est la confusion des langues.
              Certains se choutent au THC (cannabis), d’autres au LHC. A chacun sa drogue.


              • 4 votes
                Jean Lasson 19 avril 2011 00:02

                Merci pour ces vidéos étonnantes, surtout la dernière !


                • 1 vote
                  mohad dib 19 avril 2011 10:05

                  ma vision est que une fois de plus l’ignorant se prends pour le créateur...et s’auto positionne en tant que pur génie...
                  mais une fois de plus il transforme le moyen en sens....
                  la science devient le sens, remplace le pseudo religieux...
                  on est encore dans la mauvaise direction....
                  j’ai eu cette vision , nous souffrons parce que nous sommes dans la mauvaise direction....quel que soit la nature de L’ORIGINE (svp pas une personne bien sur)....elle a mis la douleur psychologique comme un guide qui dit : mauvais chemin....
                  le buddha ne disait rien d’autre : nirvana est la fin de dukkha (dukkha est la souffrance psychologique /0
                  mais cette douleur a un deuxième rôle..celui de compte a rebours....l’espèce humaine a été programmée a s’auto détruire pour mettre fin a sa souffrance , et ainsi disparaître avant le cours normal des choses...
                  ainsi l’humain fonce tête baissée dans tout et n’importe quoi , pourquoi ?
                  si vous ne le savez pas, c’est que vous fuyez le seul sujet important pour être vivant : vous même...religions, sciences ,possessions, argent ,hyper activité etc etc....sont tous des fuites de soi meme.....
                  le jours ou notre animalité voit sa fin on refuse de vivre.....
                  il ne fallait pas toucher a l’atome, a la génétique , a l’anti matière ....


                  • 2 votes
                    mohad dib 19 avril 2011 10:38

                    le moyen devient finalite ca implique quoi ?
                    je dois survivre j’ai besoin de nourriture ,logement etc....c’est un moyen...
                    je survis....
                    comme ma vie telle que je la vie n’ a non seulement absolument aucun sens du moins c’est ce que je ressens vaguement ,mais en plus provoque une certaine souffrance, angoisse ,terreur etc....j’utilise alors la seule chose que je connaisse et vois , nourriture , logement, techniques donc science etc comme etant le sens de cette vie.......
                    l’ignorant décrète que ce que lui sait est le sens....
                    la peur du retours a la bougie ou a l’age de pierre est significative du désarroi...
                    car électricité et objets sont devenus le sens.....c’est vide mais faute de mieux...on prends.
                    ca crée une souffrance encore plus terrible que l’on cherche encore a fuir...a croire que l’on ne fait que ca..
                    la est la direction de l’humain, celle du suicide...faute d’avoir rencontre la vie.....on est au moins sur de rencontrer la mort.............


                  • 4 votes
                    cob 19 avril 2011 15:47

                    Derrière la forme absconse de votre discours, il y a finalement très peu d’idées neuves. Pourquoi ne pas partir du principe que l’existence humaine est PAR NATURE dérisoire et sans finalité ? Etudier l’Univers est à peu près la seule distraction valable dont dispose l’Homo Sapiens, profitons-en !


                  • 1 vote
                    mohad dib 19 avril 2011 18:13

                    non il y a les massacres a grandes échelles aussi.....
                    c’est bien aussi non ?


                  • vote
                    mohad dib 20 avril 2011 08:26

                    et si tu comprends l’anglais il y a les 3 guerres francaises aussi....et oui...
                    c’est pas mal non plus

                    russia today french media keep public in dark over libya.....


                  • 3 votes
                    poetiste 21 avril 2011 10:01

                    Cob

                    On est en face de deux mystères : le sens de l’existence humaine et le sens de la création de l’univers.
                    Laquelle de ces deux énigmes avons-nous le plus de chance de la résoudre ?
                    Dans les deux cas, on ne respecte pas le mystère, on n’a pas l’humilité de "vivre avec".
                    Soit on invente une religion qui prétend l’expliquer, soit on construit une tour de Babel technologique avec ce même but. Deux façons de s’approprier le mystère.
                    Le mystère est comme l’axiome des mathématiques, il ne se démontre pas, il s’admet. On ne peut mettre derrière : CQFD. Donc : vaine entreprise !
                    Prendre conscience de son inanité et de sa finitude est la seule sagesse qui mette l’âme en repos, qui puisse nous montrer les autres comme des compagnons d’infortune errants comme nous, forçant notre compassion.
                    Ceux qui se rassurent avec des certitudes religieuses ou scientifiques s’arrêtent en chemin, ils sont dangereux car ils veulent imposer une vérité restreinte qui est la leur, la Vérité étant aussi un mystère.


                  • 1 vote
                    mohad dib 22 avril 2011 15:44

                    avec du retard, joli message poetiste..
                    mes salutations...


                  • vote
                    Kyraan 24 avril 2011 21:53

                    Je ne pense pas qu’il faut entendre la disposition (la compulsion même) qu’a l’être humain de vouloir tout comprendre, qu’il a de vouloir tout englober, comme une nature toujours condamnable. Cette nature a indéniablement fait évoluer les civilisations n’en déplaise à ceux dont les larmes causées par leurs fausses nostalgies empêchent de raisonner clairement. Peut se poser alors la question du bien-fondé de cette évolution : est-elle enviable, constitue-t-elle globalement un progrès, ou signe-t-elle notre arrêt de mort à plus ou moins long terme ?

                    Quoiqu’il en soit, toutes ces interrogations ne sont que pure futilité face à l’inexorable soif de tout posséder qui caractérise si solidement l’espèce humaine ; je suis en conséquence convaincu que, tout comme il est vain de vouloir percer tous les mystères que vous dites, il est inutile de s’élever contre ceux qui cherchent à les découvrir.


                  • 1 vote
                    Duke77 Duke77 19 avril 2011 12:28

                    Personellement, je pense que le LHC, comme tous collisionneurs de particules, est une fumisterie scientifique. 6 milliards de gâchés. Comme ITER ou Superphenix, les grand projets scientifiques sont portés par des abrutis qui ne remettrons jamais en cause leur vision des choses quitte à faire dépenser des sommes astronomiques alors que d’autres expériences qui feraient avancer les choses concrêtement sont laissées de côté.

                    STEPHEN HAWKING , ce physicien anglais paralysé si célèbre fut Invité au redémarrage du CERN /LHC il en est aussitôt reparti ….. "Je ne crois pas qu on puisse découvrir ici le boson de HIGGS ! ET JE SUIS PRES A PARIER 100 LIVRES QU IL N EXISTE PAS !!! "

                    -" Mais monsieur si ce fameux doigt de DIEU ( quel est le physicien stupide ayant eu l idée d appeler ainsi ce boson hypothétique…. ?) n existe pas , c est tout le Modèle Standard des P articules qui s écroule ?! "

                    -" Sûrement pas ! C est peut –être ce qu on ne trouvera pas qui sera le plus important !"

                    On ferait mieux d’investir dans la mise en pratique de la fusion Bore/hydrogène qui nous permettrait de faire des centrales propres. La solution énergétique idéale sans déchets radio-actifs :

                    http://www.jp-petit.org/nouv_f/seisme_au_japon_2011/seisme_japon_2011.htm

                    C’est ce genre d’informations qu’il faut faire circuler si vous voulez que les choses bougent...


                    • vote
                      gazatouslesetages 19 avril 2011 14:23

                      Comme ITER ou Superphenix, les grand projets scientifiques sont portés par des abrutis qui ne remettrons jamais en cause leur vision des choses

                      Sur ITER je ne suis pas éloigné de votre point de vue, ça coute une fortune pour un espoir de gain assez limité, autant croire à l’homéopathie ou à l’astrologie, mais sommes-nous encore dans la recherche fondamentale ?
                       
                      En revanche, quand vous parlez d’abrutis qui ne remettront jamais en cause leur vision des choses hmmm, vous parlez d’une secte là ? parce que le propre d’un chercheur, c’est la remise en cause permanente.
                       

                      Comme dit plus haut , le boson de Higgs n’est que de la comm’, c’est secondaire dans le projet du CERN.
                       
                      Le problème en France, pays à tradition littéraire (depuis le 19eme) c’est que la science n’intéresse plus grand monde. Il y a une grosse défiance envers elle contrairement à ce qui se passe aux stazunis par exemple où elle est encore une vraie pompe aspirante de cerveaux...


                      • 5 votes
                        TZ TZ 19 avril 2011 22:00

                        Etonnants commentaires négatifs alors qu’au-delà de la consommation des laboratoires, l’important est leur finalité, et notamment leurs applications médicales.
                        .
                        Et que vaut-il mieux ? Laisser toute la Défense illuminée la nuit, ou faire de la recherche fondamentale ?
                        .
                        Encore merci, Stupeur, pour nous sortir du marasme haineux qui traîne sur Agoravox depuis plusieurs mois.


                        • 1 vote
                          poetiste 22 avril 2011 10:42

                          @TZ

                          Voilà exactement le raisonnement dans la ligne droite de la pensée unique qui ne s’attache qu’à la conséquence des dysfonctionnements, jamais aux causes premières.
                          Quand on fait l’état des lieux, de la terre, de l’air et de l’eau, on peut comprendre qu’il s’en suivra une recherche médicale intense. Et vogue la galère de polluer, rendre malade et créer des emplois dans la recherche médicale et ainsi aller dans le sens des lobbies pharmaceutiques.
                          Le raisonnement tronqué est aussi une pollution de l’esprit, avec la complicité des médias sans interactivité. C’est le chimique contre le vivant, avant et après la maladie.
                          Pesticides, fongicides, tout en "cide" et au bout de la chaîne : suicide chez Télécom.
                          Ah ! Oui ! Les guérisseurs ont de beaux jours devant eux ! On est dans la répression tous azimuts, y compris la répression médicale.
                          A lire : "Némésis médicale" de Yvan Illich, sorti en 1975. Il y décrit exactement les dysfonctionnements d’aujourd’hui.
                          Bien amicalement , TZ



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès