• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

ffi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 16/05/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 4288 30
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0


Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • 1 vote
    ffi 14 avril 23:58

    @cathy
    [L’islam sort de l’église Romaine]

    -> Vous concluez erronément de la conférence que vous donnez en lien... Les judéo-nazaréens sont un courant religieux qui espérait le règne du messie sur Terre. Tel n’a jamais été le point de vue de l’église Romaine [Mon royaume n’est pas de ce monde], pour laquelle le royaume de Dieu est un au-delà [la perfection n’étant pas de ce monde / le mieux est l’ennemi du Bien]...

    Le judéo-nazaréisme est un messianisme, une religion qui souhaite le paradis sur Terre. Un descendant en orient, c’est l’Islam. Un descendant en occident, c’est le Communisme. Mais le catholicisme n’en descend pas.

    L’inquisition, ça reste tout d’abord l’invention de la procédure judiciaire inquisitoriale, où l’accusé bénéficie du droit d’avoir un avocat.


  • vote
    ffi 30 mars 13:25

    Très intéressant.
     
    Mais il y a un point que l’orateur ne saisit pas : l’élu de la communauté, dans la règle, est qu’il doit être le « meilleur ». L’orateur dit que cela nous laisse dans le flou, car ce n’est pas écrit dans la règle.
     
    Mais c’est qu’il faut se référer à autre chose que la règle pour saisir ce que cela signifie. Il faut se référer aux écrits chrétiens sur la vertu, qui étaient bien présent dans les esprit à l’époque.
     
    Le meilleur s’entend sur deux plans.
    Le premier, spirituel, en lien avec le vertus théologales : l’homme doit être en état de grâce, c’est-à-dire qu’il ne peut être en état de péché mortel.
    Le second, naturel, en lien avec les vertus cardinales : parmi celles-ci, c’est la prudence qui est la vertu du chef par excellence.


  • vote
    ffi 25 mars 09:38

    @tobor
    Non point. L’état est « ce qui se tient » ; ça vient du latin « status », verbe « stare ». Quant au mot « nation », il dérive du latin « natio », fait d’être né.


  • vote
    ffi 24 mars 20:42

    Peines de vie : petite digression philosophique.

    L’une est donner sa vie au non-être, puisqu’on a produit du non-être (meurtre) ; L’autre est donner sa vie à l’être, puisqu’on a produit de l’être (enfantement)...

    Le devoir d’être, comme prix du non-être ; Le droit de non-être, comme prix de l’être. L’être du non-être est clamé nécessaire ; le non-être de l’être est clamé contingent.

    L’être de l’être est tenu pour facultatif.

    Or, toute société est une récursion d’être : une société, c’est un être d’êtres.

    Un être de non-êtres, comme un non-être d’êtres n’en sont point.

    Bref : Nous ne serons bientôt plus...


  • vote
    ffi 24 mars 20:10

    Pas logique sur l’avortement :
    On a le devoir de rendre à la société, selon ce qu’on se donne le droit d’y prendre.
     
    Si on prend une vie dans la société, alors on doit rendre sa vie conformément à la manière qu’on a pris cette vie.
     
    Si on prend une vie pour la détruire (par meurtre), alors on rend sa propre vie, conformément à la destruction engendrée : c’est la peine de mort.

    Si on prend une vie pour la produire (par reproduction), alors on rend sa propre vie conformément à cette production engendrée : c’est la parentalité.
     
    La parentalité, comme la peine de mort est un devoir, attaché à sa propre vie. On devrait parler de « peines de vie » : l’une est donner la sienne au néant, puisqu’on a produit du néant par un meurtre ; l’autre est donner sa vie à l’enfant, puisqu’on a produit un enfant...

    En fait, la mise en place de l’avortement correspond à l’affaiblissement du devoir de parentalité. Cela n’est pas contradictoire avec l’abolition de la peine de mort. Le point commun est l’affaiblissement du principe de la responsabilité.

Tous les commentaires de cet auteur

Les thèmes de l'auteur

Psychologie



Articles les plus lus de cet auteur

  1. L’hypnose



Palmarès