• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

ffi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 16/05/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 4370 30
1 mois 0 45 0
5 jours 0 7 0


Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires




  • vote
    ffi 20 août 13:54

    @Pierre Régnier
    Mais pas à l’amour du diable, cela dit.

    L’amour, il faut bien définir ce que c’est. C’est la quête d’un Bien.

    Mais encore faut-il maintenir définir ce qu’est le Bien...



  • vote
    ffi 20 août 00:04

    @Pierre Régnier
    Il me semble au contraire que, pour les catholiques, la bible est inspirée par Dieu.

    La parole divine vient ainsi toujours via un auteur humain, et ce faisant elle est donc toujours susceptible d’interprétation. C’est bien différent de la conception islamique du Coran, qui est était « déjà écrit en lettres d’or dans le ciel », donc non sujet à discussion.

    La plupart de l’ancien testament relate l’histoire du peuple juif - donc d’un autre temps, ce qui n’a aucun rapport avec une quelconque loi, et il ne me gène pas de douter que certaines exactions qui s’y produisirent le furent réellement sous l’ordre divin. Cela m’éclaire plutôt pour ma part sur la condition humaine... Jésus ne dit-il pas à certains juifs que Satan est le père du mensonge, et qu’ils sont les fils du diable ?

    Le quotidien d’un catholique, pour régler son action, est plutôt fondé sur un rapport direct avec Dieu, via la grâce, que sur la considération des écrits bibliques.

    Par ailleurs, j’aurais aimé quelques références dans l’article que vous avez mis en lien, car, tel qu’il est écrit, il n’est qu’une succession d’affirmations sans fondement.



  • vote
    ffi 19 août 20:24

    @pemile
    Non. Ce sont deux termes, certes employés dans des contextes différents, mais qui recoupe la même réalité. Je cite.

    Hypothèse :

    -----------------------------------------------

    B. − Cour. Supposition, conjecture par laquelle l’imagination anticipe sur la connaissance pour expliquer ou prévoir la réalisation éventuelle d’un fait, pour déduire des conséquences. Synon. éventualité, présomption.

    Ex : Le colonel Picquart nous a dit que cette pièce était un faux. Moi, j’admets par hypothèse qu’elle soit vraie (Clemenceau, Iniquité,1899, p. 207).

    ---------------------------------------

    Quand l’imagination anticipe sur la connaissance, c’est bien que l’on ne se trouve pas dans le domaine du savoir. Dans l’exemple cité, Clemenceau aurait très bien pu dire « Moi, je crois qu’elle est vrai », que le sens n’aurait pas du tout été changé.

    Par conséquent l’assertion « il n’y a pas de raison de croire, s’il n’y a pas de preuve » contrevient à la méthode hypothético-déductive, ce qui rend donc l’obtention de preuves impossible... Refuser de croire, c’est s’interdire d’obtenir des preuves.

    De même, l’athée, qui refuse de croire en la vie éternelle, en niant l’existence de Dieu, ne pourra jamais en avoir la preuve, tandis que le croyant, lui, peut espérer l’avoir. C’est le pari de Pascal.



  • vote
    ffi 19 août 15:16

    J’eusse préféré un autre titre, « la France divisée par elle-même », en référence à l’évangile, mais bon.
     
    Adrien Abauzit a beaucoup de conviction, mais il lui manque hélas quelques éléments en histoire des sciences et techniques pour être pleinement convaincant. Par exemple :
    - Lavoisier, l’inventeur de la chimie, fut décapité sous la révolution.
    - Colomb détermina l’intensité de la Force électrostatique sous l’ancien régime.
    - Ampère détermina l’intensité de la Force électrodynamique sous la restauration.
    - Fresnel établit la nature ondulatoire de la lumière sous la restauration.
    - Le premier gisement de pétrole exploité de manière industrielle le fut en France, en Alsace, à Pechelbronn, à partir de 1745, sous l’ancien régime.
    - Le vol fut bel et bien inventé sous l’ancien-régime (cf mongolfière - 1783)
    - Même la voiture fut inventée sous l’ancien-régime ! (fardier de Cugnot, ou charriot à feu -1769)
    - Il y eut une autre encyclopédie, la « Descriptions des arts et métiers  », publiée entre 1693 et 1783, encyclopédie beaucoup plus concrète que celle des loupiottes (laquelle abonde en généralités floues). Il y eut d’ailleurs un procès pour plagiat.
    - Généralement, le progrès considérable des sciences, à partir du XVIIe, ne fut possible que par la mise au point préalable de quantités d’instruments de très haute qualité (horloges (1271), lentilles (1268), pressoirs, grues, presses, moulins, arbres à cames, automates mécaniques, thermomètres,...etc), ce qui ne fut possible que parce que l’artisanat avait atteint un niveau excellent. Et oui, pour produire une théorie, encore faut-il pouvoir quantifier correctement les faits...
    - Toutes les institutions sociales de la société actuelle existaient déjà sous l’ancien-régime : Justice (procureurs, juges, avocats) ; Parlements, Communes ; Écoles, Collèges, Universités ; Hôpitaux, Hospices (Hôtels Dieu) ; Protection sociale (via les Corporations et l’Église) ; Usines (Manufactures).



  • vote
    ffi 19 août 13:37

    @Pierre Régnier
    Je ne vois ni ce que les chrétiens trahissent, ni ce en quoi volontairement ils s’asservissent, ni ce en quoi leur théologie est folle.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur

Psychologie



Articles les plus lus de cet auteur

  1. L’hypnose



Palmarès