Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Haze

Haze

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 18/09/2012
  • Modérateur depuis le 11/06/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 6 973 282
1 mois 0 9 0
5 jours 0 9 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 176 158 18
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0








Derniers commentaires


  • vote
    Haze (---.---.---.118) 24 mars 20:25
    Haze

    @maQiavel
    Désolé j’ai été très peu clair, c’est ma faute. Le temps me pressait, mais c’est une excuse voilà tout. Un jour on en reparlera, quand j’aurais le temps de faire comprendre ce que je veux dire, car ce n’est pas le cas. Je ne veux pas m’abattre sur Chouard non plus attention.
    Si on pouvait dialoguer autre part que sur ce foutu site à l’ergonomie proche du néant ca serait pas de trop non plus.

    Au lieu de continuer des discussions sur 25 posts différents sans pouvoir s’y retrouver, je suis pas contre l’idée d’en discuter ailleurs avec qui le voudra.

  • vote
    Haze (---.---.---.118) 24 mars 18:19
    Haze

    Les spartiates, alors aristocrates par excellence, foutent dehors le tyran d’Athènes car le tyran c’est populiste et ca s’appuie sur la masse des sans droits. La démocratie de clisthène, descendant d’une famille aristocrate pur jus, est juste là pour concilier les deux, mais permet à l’aristocratie de reprendre quand meme du pouvoir, quitte à laisser rentrer ( choses inadmissible quelques siècles avant ) des métèques en son sein. Comme à Rome, la république permet à l’aristocratie de garder le pouvoir, même si elle est obligé de céder des droits petits à petit. Le résultat est le même, elle perdra tout, mais ils ont l’intelligence de pas tout perdre d’un coup. Faut attendre l’empire pour voir l’aristocratie complètement écrasée à Rome. Ils ont tenu bon les grandes familles patriciennes.

  • vote
    Haze (---.---.---.118) 24 mars 18:08
    Haze

    Mais il est vrai que j’ai utilisé aristocratie à tout va, et c’était une erreur. L’ancienne aristocratie a perdu avec la démocratie, c’est certains, car ca a ouvert de nombreux droits aux autres. Mais c’était un processus depuis longtemps en route. La démocratie a renversé l’ancienne aristocratie car elle a permit à la richesse de devenir prépondérantes. Avant, les tribus c’était réservé aux familles aristocrates. Avec clysthene, les tribus ou demes sont géographiques et t’es réparti dedans selon ta richesse. Les plus riches sont cavaliers, les moins riches peltates ; comme à Rome.
    Donc, les métèques plus riches que les aristo, ils deviennent plus fort, et les aristo pauvres, ils descendent de condition sociale. Mais in fine, c’est un passage de pouvoir. Les plus riches restent les maitres.

  • vote
    Haze (---.---.---.118) 24 mars 18:03
    Haze

    Sans parler de l’achat de voix, qui était pratique courante. Quand on était riche, on devenait citoyen sans problème. Arrêtons de tortiller, les riches dominaient. Les pauvres, c’est à dire esclaves, marins, ect, fermaient leur gueules.

    On peut voir ca comme la bourgeoisie qui renverse l’aristocratie nobilière. Les métèques renversent l’ancienne aristocratie, car ils s’enrichissent plus qu’eux.

  • vote
    Haze (---.---.---.118) 24 mars 18:00
    Haze

    @Éric Guéguen
    Oui car on a ouvert de plus en plus la citoyenneté. C’est la dérive du système de base. Puis, par le commerce, les métèques se sont enrichis plus que l’aristocratie qui n’aimait pas ca. Donc une fois citoyens, ces métèques sont devenus plus riche que des aristocrates. Mais, il ne faisait que rejoindre l’aristocratie.

Ses favoris







Palmarès