• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Jean Keim

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 01/12/2015
  • Modérateur depuis le 11/01/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 287 221
1 mois 0 1 0
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • vote
    Jean Keim Jean Keim 23 juin 12:16

    Soit les ET existent, soit ils n’existent pas, dans tout les cas je dois me débrouiller pour résoudre au mieux et/ou assumer mes problèmes...


  • 1 vote
    Jean Keim Jean Keim 21 mai 17:32

    Je ne sais plus qui a dit : « Si la loi (loi ou traité ou autres machins réglementaires et juridiques) est injuste alors il ne faut pas/plus lui obéir. », l’U.E. ne tient pas ses promesses qui peuvent se résument en plus de bien-être pour ses résidents, en conséquence il est juste de s’en désolidariser, vouloir la quitter en respectant ses règles, n’est-ce pas lui reconnaître une légitimité qu’elle bafoue de plus en plus. 


    Que penser par exemple d’une nation qui rédigerait une constitution dans laquelle il serait inscrit l’interdiction absolue de la modifier.

  • vote
    Jean Keim Jean Keim 20 mai 19:17

    Commençons par percevoir nos incohérences, comme celles de cet écrivain philosophe à succès qui explique que les livres (qui ne sont pas mauvais) ne sont pas la réalité, que les livres nous coupent de la nature et qui fait un livre pour l’expliquer smiley 


  • vote
    Jean Keim Jean Keim 16 mai 08:57
    L’argumentation comporte des si on en croit, il paraît que et autres formules à la mode conditionnelle, imaginons un juge qui condamnerait un suspect sur des on-dit, tout cela n’est pas sérieux ni crédible.
    Onfray est un intellectuel, il en faut... probablement, il reproche aux candidats d’être agis, il a raison mais apparemment ne perçoit pas que c’est le cas de tout le monde et plus particulièrement des intellectuels.
    Dans son intéressant livre "Cosmos", il confie "qu’à 17 ans, il sort du sommeil dogmatique dans lequel l’avait plongé son éducation chrétienne en rencontrant Lucrèce à l’université", et c’est ainsi que se forgent nos convictions ; 7,5 milliards de terriens et 7,5 milliards de convictions différentes qui nous séparent, seul le processus nous relie, ces chocs intellectuels ne sont-ils pas la base même des idéologies qui animaient et qui animent encore chacun des candidats tancés dans la vidéo ?
    Ainsi 7,5 milliards de pensées différentes et autant de barrières plus ou moins solidement établies, sur la base de leurs contenus nous ne pourrons jamais communiquer ni dialoguer... mais nous pouvons en prendre conscience et qui sait ce qu’il pourrait en jaillir dans une nouvelle genèse.


  • 1 vote
    Jean Keim Jean Keim 14 mai 09:33

    Je ne souscrits plus à tous ces arguments pour ou contre l’Europe, pour ou contre l’euro, et plus encore pour ou contre l’économie libérale et l’économie de marché, il faut quand même se réveiller au sens propre (comme au sens spirituel) et commencer par prendre conscience que tous ces sujets ne sont que des décisions prises par une minorité ploutocratique à leur avantage, et là encore n’est pas le fond du problème...

    Il n’y a pratiquement pas de thèmes traités par les médias dans lesquels l’argent directement ou d’une manière masquée ne joue pas un rôle, c’est sidérant, prenez un journal et faites en l’expérience.
    La dynamique de pratiquement toutes nos activités est le profit et donc l’argent, la construction européenne, la politique, la recherche, l’économie, la santé, la guerre, la mort, etc., Mammon est bien le roi du monde.
    Alors quand on prend du recul, quand on fait soit un plan large, soit un plan serré sur la planète, et que le constat est que l’argent est omniprésent partout, alors on se dit que le principal problème "matériel" est identifié, comme dans une maladie un agent pathogène.
    Donc il nous faut changer de civilisation, et envisager une civilisation sans argent, tout au moins sous sa forme actuelle, là je vois les sourires narquois ou condescendants de la majorité des gens bien pensants, mais si nous continuons notre mode de vie actuel, nous allons rendre la planète inhabitable et compromettre l’existence de la vie elle-même.
    L’argent est une création de la pensée... juste après la prise de conscience du pouvoir de l’argent, c’est sur le rôle joué par la prensée que nous devrions faire une introspection.
    La pensée ne peut produire que ce qu’elle connaît, là se trouve la clef pour enfin pouvoir envisager nous sortir de nos multiples impasses.
Tous les commentaires de cet auteur






Palmarès