Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bernard Friot : arguments décisifs contre le revenu de base, outil du (...)

Bernard Friot : arguments décisifs contre le revenu de base, outil du Capital

Conférence USUL et Bernard Friot Science Po Rennes 27 Avril 2016
Extrait - Mise en garde sur le revenu de base. (Réseau Salariat Aquitaine

 

Bernard Friot : arguments décisifs contre le revenu de base, outil du Capital

 

 

Tags : Economie Emploi Société Travail Capitalisme



Réagissez à l'article

22 réactions à cet article


  • 3 votes
    michel-charles michel-charles 26 septembre 09:46

    Parler d’un "revenu de base" est l’aveu d’avoir échoué à fournir du travail au peuple par son incompétence !


    • 3 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 26 septembre 20:57

      Le raisonnement de ce monsieur est incompréhensible parce qu’à la fois il veut quitter la relation employeur/employé mais en même temps il panique quand il voit que l’employeur veut faire la même chose ! Son raisonnement est vicié dès le début parce qu’il est dans la haine, la haine du patron. Bref c’est un marxiste haineux (pléonasme). smiley


    • 2 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 septembre 22:35

      @La mouche du coche
      "Son raisonnement est vicié dès le début parce qu’il est dans la haine, la haine du patron."


      Non, je ne pense pas, je l’ai écouté attentivement. Le "patron" qui se sent responsable de ses employés (même d’une manière paternaliste qui peut déplaire) est pour lui plus respectable que l’actionnaire qui veut le fric sans les ennuis liés à la responsabilité d’une position dominante. Ce qu’il met en accusation, c’est le passage du capitalisme patronal (qui se situe malgré tout dans une dialectique car il équilibré par le droit du travail et la pression syndicale) à un capitalisme vampirique et hors d’atteinte (un monde des dieux hyper-puissants et purement rentier, totalement irresponsable des coûts sociaux et écologiques). 


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 septembre 22:36

      "car il est équilibré par le droit du travail"


    • 1 vote
      lupus lupus 26 septembre 09:55

      En préambule il faut savoir que c’est la consommation qui entretien la structure de domination du régime en place, tant que c’est cette structure qui distribue les miettes de la "richesse" crée. Conclusion : la liberté c’est de créer sa monnaie . Ceci est vrai pour un état et un individu. L’individu n’a d’autre choix que de passer au bureau de change, c’est à dire transformer une partie de son énergie et de son travail dans une structure capitaliste en monnaie de singe. L’économie de la connaissance c’est, dans cette matrice, un truc de louf, de tarlouse,de gauchiste , et on s’étonne de vivre un monde de fou.
      le revenu de base ? pourquoi voir les choses en petit en restant sur une base ?
      Aujourd’hui les bénéficiaires du revenu oisif détiennent les banques et ont corrompus tout ce qui possède une once de pouvoir friot inclu.
       


      • 2 votes
        Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 26 septembre 11:50

        @lupus
        ".........la liberté c’est de créer sa monnaie . .........."

        .

        Non monsieur, la liberté ce n’est pas continuer de fabriquer sa chaîne.

        Une monnaie, quel que soit le gugus (ou les gugus) derrière, sera toujours à la fois un outil d’échange, à la fois un outil d’exclusion, car la monnaie doit être suffisamment rare pour avoir de la valeur d’échange. Si chacun faisait sa monnaie dans la cave (enfin une monnaie réellement citoyenne !) elle serait inutilisable.

        .

        La liberté, c’est passer à une civilisation de l’accès, une civilisation de l’Après Monnaie. Ni troc ni monnaie ni échange. Réfléchissez-y avant de répondre "non, c’est n’importe quoi".

        .

        Salaire à vie ou revenu de base, même problème : si la monnaie est abondante sur un marché, le marché s’écroule. Donc, fausse solution. (sans parler du financement impossible (sauf dans les pays qui exploitent le pétrole ! Super !)
        Plus d’infos sur www.voter-a-m.fr


      • 1 vote
        lupus lupus 26 septembre 12:37

        @Voter Après la Monnaie
        "la liberté c’est de créer sa monnaie" incontestablement dans un monde de production.

        "car la monnaie doit être suffisamment rare pour avoir de la valeur d’échange". Totalement faux ce qui fait la valeur d’une monnaie c’est le niveau de violence qu’un état est capable de déployer pour la défendre.

        Si chacun faisait sa monnaie dans la cave (enfin une monnaie réellement citoyenne !) elle serait inutilisable. encore faux, si évidement cette monnaie n’est pas en papier.

        "La liberté, c’est passer à une civilisation de l’accès" accès à quoi ? aux chiottes ? La liberté c’est de passer à une civilisation de la connaissance.


      • vote
        JMichel (---.---.86.86) 26 septembre 12:57

        @Voter Après la Monnaie
        "La liberté, c’est passer à une civilisation de l’accès, une civilisation de l’Après Monnaie. Ni troc ni monnaie ni échange"

        Ce serait un plaisir de discuter avec vous sur ce sujet. Je me sens bien moins seul tout d’un coup. Vous venez d’illuminer ma journée.


      • 1 vote
        lupus lupus 26 septembre 13:05

        @JMichel
        "Je me sens bien moins seul tout d’un coup. Vous venez d’illuminer ma journée." le soleil brille les amis car vous êtes loin d’être seul. Des millions de stagiaires jouissent de cette liberté d’accès à la structure de production et c’est une civilisation d’après monnaie car bien sûr l’accès n’est pas rémunéré. 


      • 8 votes
        Daniel D. Daniel D. 26 septembre 10:08

        Ce sujet est complexe, mais Mr Friot n’assume pas les conséquences de ce qu’il prône. Le revenu de base serait donc une volonté du capital et le salaire de base une libération. Mais quelle est donc la différence entre les deux propositions ? D’un coté la même valeur pour tous, quelque soit la personne, et de l’autre une valeur dépendant du niveau d’étude/compétence/utilité (a préciser, comment et qui évalue l’utilité sociale des métiers ?)

        Le système de Mr Friot permettras a ceux qui ont « performé » dans leurs études de vivre très bien sans jamais avoir a travailler, et donc sans jamais rien apporter a la société. Quant a ceux qui n’y sont pas parvenu, qu’ils soient « limités » ou bien simplement manuels, ils devront travailler eux, car ce qu’ils auront seras bien inférieur. Il prône une inégalité de classe a vie, une institutionnalisation d’un système de caste. Le revenu de base doit être suffisant pour assurer une vie décente, pour tous. A charge de ceux qui veulent plus, de gagner le suppléments qu’ils souhaitent. Il n’est nullement question de supprimer le droit du travail ! La présentation qu’il en fait est malhonnête. Le lien avec la récente Loi travail est fallacieux.

        Pourquoi le capital réfléchit a un "revenu de base" ? parce qu’il cherche une solution a son système d’injection de liquidité dans l’économie qui ne fonctionne pas. Les QE qu’il utilise se font par le haut et sont directement injecté en placement et en bourse, ce qui empêche l’irrigation de l’Économie réelle. L’injection de liquidité par le bas est la seule solution pour résoudre leur problème d’attrition monétaire dans l’économie. Mais ce n’est pas pour autant que le revenu de base sur lequel ils travaillent est une escroquerie, car ce ne sont pas les seul à travailler sur ce sujet.


        • 2 votes
          anomail 26 septembre 12:26

          @Daniel D.

          "Le système de Mr Friot permettras a ceux qui ont « performé » dans leurs études de vivre très bien sans jamais avoir a travailler, et donc sans jamais rien apporter a la société. Quant a ceux qui n’y sont pas parvenu, qu’ils soient « limités » ou bien simplement manuels, ils devront travailler eux, car ce qu’ils auront seras bien inférieur. Il prône une inégalité de classe a vie, une institutionnalisation d’un système de caste."

          Non, ce n’est pas ce que dit M. Friot, en revanche cela ressemble beaucoup à l’état actuel de notre société.

          "Le revenu de base doit être suffisant pour assurer une vie décente, pour tous. A charge de ceux qui veulent plus, de gagner le suppléments qu’ils souhaitent. Il n’est nullement question de supprimer le droit du travail !"

          Oui, ça c’est ce qu’il dit.

          "La présentation qu’il en fait est malhonnête. Le lien avec la récente Loi travail est fallacieux."

          Non, c’est le maquillage du "Revenu de base" en "Salaire à vie" par les politiciens qui est fallacieux. L’un est une mesure budgétaire, l’autre est un projet de société.


        • 4 votes
          Daniel D. Daniel D. 26 septembre 14:22

          @anomail

          "Le revenu de base doit être suffisant pour assurer une vie décente, pour tous. A charge de ceux qui veulent plus, de gagner le suppléments qu’ils souhaitent. Il n’est nullement question de supprimer le droit du travail !"

          Oui, ça c’est ce qu’il dit. [...]

          Non, c’est le maquillage du "Revenu de base" en "Salaire à vie" par les politiciens qui est fallacieux. L’un est une mesure budgétaire, l’autre est un projet de société.


          Vous devriez mieux regarder ce que dit Mr Friot, car il défend le salaire a vie et non pas le revenu de base, la vidéo est pourtant claire sur ce point, à moins que vous ne l’incluiez dans les "politiciens"...


        • 1 vote
          puzant puzant 26 septembre 14:44

          @Daniel D.

          Oui. Sans compter que le choix de la valorisation de telle ou telle compétence reviendrait soit à une nomenclatura soit à une majorité d’électeurs, supposée universellement bonne. Or aujourd’hui cette majorité, si l’on se fit à ses choix, valoriserait beaucoup plus une agriculture agrochimique qu’une agriculture biologique. Au lieu de se heurter à la violence du capital, on se heurterait à la violence d’état.


        • 4 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 septembre 22:48

          @Daniel D.
          "comment et qui évalue l’utilité sociale des métiers ?"


          C’est en effet le point faible qui apparaît immédiatement dans sa proposition. On voit se profiler l’émergence d’une caste de clercs, éventuellement inutile et parasitaire, à l’abri du principe de réalité, qui va reproduire ses privilèges de générations en générations. Question simple : vous avez un ami sociologue bac+8 et un ami plombier non diplômé, lequel vous est le plus utile si vous construisez un village agricole coopératif à partir d’une friche rurale ? Ou même si vous vivez dans un appartement à Paris, d’ailleurs.  smiley


        • 2 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 septembre 22:48

          @puzant
          "Au lieu de se heurter à la violence du capital, on se heurterait à la violence d’état."

          En effet.


        • vote
          anomail 6 octobre 18:42

          @Daniel D.

          "Vous devriez mieux regarder ce que dit Mr Friot, car il défend le salaire a vie et non pas le revenu de base, la vidéo est pourtant claire sur ce point, à moins que vous ne l’incluiez dans les "politiciens"..."

          Ca va je connais son discours, ça fait un moment que je le suis avec intérêt.

          Mais quand vous affirmez :

          "Le système de Mr Friot permettras a ceux qui ont « performé » dans leurs études de vivre très bien sans jamais avoir a travailler, et donc sans jamais rien apporter a la société."

          Je pense que c’est vous qui deviez mieux regarder.

          "On fait des études et après on ne fait plus rien", ça vous l’avez extrapolé, ce n’est pas du tout ce qu’il dit.

          Il dit juste qu’on sera moins dépendant des employeurs et plus libre de choisir nos activités.


        • vote
          anomail 6 octobre 18:45

          @Qaspard Delanuit

          "C’est en effet le point faible qui apparaît immédiatement dans sa proposition. On voit se profiler l’émergence d’une caste de clercs, éventuellement inutile et parasitaire, à l’abri du principe de réalité, qui va reproduire ses privilèges de générations en générations. "

          Vos décrivez l’état actuel de notre société, sauf que les clercs on les appelle "énarques" ou "oligarques".


        • vote
          anomail 26 octobre 11:23

          @Daniel D.

          "Vous devriez mieux regarder ce que dit Mr Friot, car il défend le salaire a vie et non pas le revenu de base, la vidéo est pourtant claire sur ce point, à moins que vous ne l’incluiez dans les "politiciens"..."

          Oui c’est ce que j’ai écrit, vous m’avez peut-être lu de travers. smiley


        • vote
          BlueMan BlueMan 26 septembre 18:09

          Super intervention, merci !

          Je relaie sur mon site ! ;)

          • 1 vote
            QAmonBra QAmonBra 26 septembre 23:39

            Merci @ Loiic16 pour le partage.

            44 ans salarié du BTP dont 22 ans de syndicalisme pur & dur me permettent de "capter" 5/5 les propos de ce très intéressant conférencier.

            Il a raison, le revenu de base est un piège à cons.

            Le salaire a vie est la vraie idée révolutionnaire et j’entends déjà leurs hérauts glapir comme en 36 pour les C.P. : "Comment !? les payer a rien foutre !? Mais ça va pas la tête, autant fermer l’entreprise !?

            Si, si, ça va très bien la tête, c’est ce que vous faites depuis des siècles en vous accaparant de toute les richesses et plus vous vous enrichissez, plus nous nous appauvrissons en plus grand nombre !

            Je partage à mon entourage et sur mes réseaux.


            • vote
              pascal13 (---.---.114.121) 28 septembre 00:33

              Bonjour,

              Vous pourrez trouver dans les commentaires aux liens ci-dessous, une longue liste d’arguments dénonçant le piège capitaliste multiforme du revenu de base ainsi que certaines intrigues des lobbies bancaires transatlantiques dans les coulisses (MFRB, Fondation Jaurès, etc.) de la propagande du revenu de base en France.

              Sur site citoyen régional Yonne Lautre

              http://yonnelautre.fr/spip.php?article4528

              Sur le Monde Diplomatique

              http://blog.mondediplo.net/2016-02-29-L-utopie-du-revenu-garanti-recuperee-par-la

              Sur l’OBS

              http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20160916.OBS8194/2016-l-annee-du-revenu-universel-meme-valls-y-pense.html

              Sur le Figaro économie

              http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/09/16/20002-20160916ARTFIG00005-manuel-valls-reparle-du-revenu-universel.php

              Sur le blog de Jean Gadrey (professeur d’économie, Université de Lille) pour le magazine Alternatives Economiques

              http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2015/01/13/revenu-de-base-revenu-universel-pas-facile-de-se-faire-une-idee/#comment-413129

              Bonne lecture.

              Cordialement,

              pascal



              • vote
                Théophile (---.---.110.207) 28 septembre 13:43

                Je ne suis pas franchement partisan de généraliser à toute la société le système de gestion de la fonction publique française : rémunération dépendante du grade (et non du travail...ou du non travail...qu’on fait), grade lui-même déterminé par le concours d’entrée qui s’appuie sur un niveau d’étude initial...

                

                Ajouter une réaction

                Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Loiic16


Voir ses articles







Palmarès