Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Éric Guéguen, de la religion

Éric Guéguen, de la religion

Comme promis, voici la dernière vidéo de notre ami Éric Guéguen consacrée au thème ô combien sensible de la religion.

 

Étymologiquement, nous rappelle Éric, le mot ’religion’ est à double sens puisqu’il signifie à la fois relegere (relire) et religare (relier). Autrement dit, la religion comprend en elle-même d’une part une dimension spirituelle et verticale de lien avec la divinité et d’autre part une dimension sociale qui permet d’établir un lien entre les individus au sein d’une même communauté. Ainsi la religion fut pendant longtemps ce système organisant le juste équilibre entre les singularités individuelles et la communauté dans son ensemble.

 

Puis vint le monde moderne qui, au travers de la sécularisation de la société, mit fin à l’emprise de la religion en lui substituant le concept fédérateur de "nation", tout ceci bien avant les Lumières qui ne firent "qu’officialiser" cette substitution déjà en germes quelques siècles plus tôt. Las, le sentiment national s’étant lui même tari tout particulièrement durant ces dernières décennies sous l’effet de l’idéologie dominante à tendance marxienne pour laquelle les rapports humains ne sont que d’ordre socio-économique et non identitaire ou culturel, la nature ayant horreur du vide, on a assisté alors progressivement à un retour du sentiment d’appartenance religieuse auprès de nos compatriotes musulmans et juifs. A cet égard, la question du conflit israelo-palestinien, entre autres, est un formidable révélateur pour bien comprendre ce sentiment d’appartenance religieuse qui prend totalement le pas sur le sentiment d’appartenance nationale, auprès de nos compatriotes sus-cités qui, pour beaucoup, se sentent "d’abord juif" ou "d’abord musulman" avant de se sentir français.

 

On imagine que cette passionnante vidéo, une fois de plus, fera encore débat !

 

 

Tags : Société Religions Islam Christianisme Judaïsme



Réagissez à l'article

100 réactions à cet article


  • vote
    philouie 3 décembre 2015 13:44
    1- Ohé, les humains,
    2- nous voici, nous vous créons d’un homme et d’une femme,
    3- (nous vous constituons en clans et tribus pour que vous sachiez.)
    4 -Voici, chez Allah, le plus magnanime,est le plus frémissant.
    5- Voici, Allah, savant, informé.

    2 - le biologique, la différenciation
    3- (la religion , l’identitaire, le social)
    4- ! la spiritualité, la singularité !
    5- la mystique


    • 3 votes
      philouie 3 décembre 2015 14:09

      je pense qu’il y a une chose qui est mal pensé, c’est qu’on pense la personne comme un individu alors qu’il est d’abord une partie de la meute.
       
      C’est pour ça que le religieux (social-grégaire) prime sur le spirituel (individuel).


      • 2 votes
        WakeUp 3 décembre 2015 14:22

        @philouie
        La solution ne serait-elle pas de penser les deux ?

        Les religions/spiritualités asiatiques me semble, de ce point de vue là, beaucoup plus saines.


      • vote
        gaijin gaijin 3 décembre 2015 15:49

        @philouie
        certes mais on pourrait essayer d’avancer ?


      • 1 vote
        sls0 sls0 3 décembre 2015 15:55

        @WakeUp
        Je suis indifférent vis à vis des religions, mais j’ai lu quelques écrits des différentes religions.

        Quand on lit les évangiles non canoniques, avant que l’empereur Constantin emploie la religion comme charpente pour assoir sa politique, on peut s’apercevoir qu’il y avait les deux tendances, la spiritualité était présente. Comme ça ne collait pas trop avec la notion d’ordre car il n’y avait pas de hiérarchie et d’intermédiaire, elle a été combattue.

        Dans l’évangile de Thomas (qui doit être le plus vieux) il n’y a pas de miracle, pas d’histoire embellie mais des phrases du christ qui demandent à être analysées, comprises, c’est un travail sur soi-même. Une réflexion personnelle hors d’un cadre hiérarchique ne pouvait être que combattue par le pouvoir.

        Je réside dans un pays avec un passé d’esclaves*, le religieux y est très fort tout comme certaines habitudes d’esclave, ce n’est pas l’évangile de Thomas qui est à la mode pas plus que la spiritualité.
        *On comprend la religiosité quand on voit les trois premiers articles du code noir.

        Le rapport religion/spiritualité dépend de l’Habitus comme aurait dit Bourdieu ou du système familial comme dirait Todd. Il y a plus une relation dominant/dominé dans la religion habituellement.

        Comme vous j’apprécie plus coté Asie et j’apprécie** plus particulièrement la façon de voir de Houé Neng le sixième patriarche chan.
        **J’apprécie aussi des odeurs et des saveurs, je ne dis pas que c’est les meilleures, elles sont certainement différentes de celles qui sont appréciées par d’autres.

        Cela dit j’ai trouvé du bon dans les écrits de toutes les religions, les dérives ont pour la plupart été dues à la hiérarchie ou à une interprétation trop dogmatique, l’intelligence ou la réflexion sont parfois exclues.


      • 1 vote
        philouie 3 décembre 2015 19:06

        @gaijin, wakeup

        Avançons, donc. mais comprenons les bases.

        Je présente un échelle à trois niveaux, le religieux, le spirituel, le mystique. Laissons le mystique puisqu’il n’y a rien à en dire. Mon échelle n’a plus que deux niveaux, le religieux et le spirituel. C’est pas beaucoup et pourtant ça semble déjà trop. Une grande partie des français confond l’un et l’autre : la simple déclaration qui dit que le religieux relève de l’intime, signe la méconnaissance de ce qu’est le religieux. Pour qu’il y ait religion, il faut être au moins deux et qu’il y ait croyance partagée. D’ailleurs on pourrait proposer cette définition : la religion c’est le langage social. - afin que vous sachiez -

        Donc parlons de la religion, et laissons pour le moment le spirituel, en suivant le thème de la vidéo.

        revenons au Coran :

        ( Nous vous constituons en clans et en tribus afin que vous sachiez ) . Je le note entre parenthèse pour signifier le caractère englobant de la formule, pour désigner la matrice. Allah ar rahmân

        La première chose a remarquer, c’est que c’est Dieu qui nous constitue en clans et en tribus, ce n’est pas nous qui nous rassemblons pour former un groupe, nous sommes constitué en groupe parce que c’est notre nature.

        Il y a un corolaire à çà, si ce verset peint la religion, alors il n’y a pas de société humaine sans religion. La religion est consubstantiel à l’être humain.

        Vous me direz, euh... mais la France, la république , tout ça. Ben la république est religieuse. C’est une religion de bas niveau puisqu’elle n’intègre pas le niveau de la spiritualité, mais c’est une religion quand même. Sans Dieu, oui, mais religion quand même.


      • 1 vote
        gaijin gaijin 3 décembre 2015 19:37

        @philouie
        elle est bien votre échelle et trois c’est justement le nombre de la verticalité

        mais vous avez tort de dire " le mystique il n’y a rien a dire "

        parce que sans le mystique il se passe ce que vous dénoncez a juste titre dans le cas de la république : une religion de bas niveau, une religion matérialiste , sans âme sans idéal, dépourvue de Sens

        parce que si vous faites taire le mystique ( et de ce coté là autant les chrétiens que les musulmans sont d’accord ) alors vous perdez aussi le spirituel qui est le véritable point d’ équilibre entre les 2 poles du mystique et du matérialiste ...........

        une autre représentation que je vous propose de la même idée : matériel en abscisse et mystique en ordonnée : l’équilibre entre les 2 " forces " sur la diagonale crée une dynamique ( version vortex ) : le spirituel . mais si on fait taire le mystique adieu veau vaches cochons couvée ................

        ainsi qu’il est écrit smiley : " ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre ( matériel ) mais de toute parole qui vienne de dieu ( mystique ) "
        en chaque homme doit être préservée sa capacité d’atteindre au mystique ( même si pour certains ça ne sera qu’une minute dans une vie cette minute suffira a tout éclairer ) comme devraient être assurés les moyens de sa subsistance
        si cela n’est pas la base du contrat social ou que le contrat n’est pas respecté alors la notion même de société devient dépourvue de sens et le groupe est condamné a glisser vers le chaos

        ( ok avec un programme pareil je suis pas près d’être élu smiley smiley )


      • 1 vote
        philouie 3 décembre 2015 19:48

        @gaijin
        J’ai peut-être tort.

        N’en parlons plus.


      • 1 vote
        philouie 3 décembre 2015 19:53

        @

        Donc la religion.

        La religion de bas niveau, donc.

        Bas niveau, mais niveau fondamental, c’est la base, c’est l’assise. C’est là où est le corps social. Et la religion est le langage de ce corps.

        Un autre corolaire à cela est que la religion concerne tout le monde, sans que personne n’ait le choix d’y prendre part ou pas. En république, même celui qui voudrait se dire monarchiste est quand même tenu de respecter les règles et les codes de la république. La religion n’est pas un choix, c’est un fait.


      • vote
        philouie 3 décembre 2015 22:05

        @

        "Afin que vous sachiez"

        Si l’on parle de religion, on pourrait faire remarquer qu’il devrait y avoir là, "afin que vous croyez". Non, il s’agit bien de savoir même si le savoir est fait de croyances, puisque lorsqu’une croyance est considérée comme vraie, elle est prise pour un savoir : on ne croit pas au père noël, on sait que le Père noël existe jusqu’au jour où l’on n’y croit plus. Il en est de même du mythe : tant que le mythe est vivant, il signifie vérité, c’est quand il meurt qu’il devient mythe.

        Donc il s’agit d’un savoir, un savoir se transmet par le langage. L’être humain est un être parlé, disait Lacan, la religion est la langue qui crée l’homme.


      • 2 votes
        gaijin gaijin 4 décembre 2015 10:42

        @philouie
        ce n’est pas la question je dirais que nous parlons de choses différentes : vous parlez de ce qui est et moi de ce qui pourrait être ...........

        la différence c’est qu’il n’y a pas de place pour moi dans votre monde alors qu’il y a de la place pour vous dans le mien


      • vote
        philouie 4 décembre 2015 11:21

        @gaijin
        ’il n’y a pas de place pour moi dans votre monde

        Tout à fait, c’est pour ça que je n’en parle pas.

        En même temps, vous n’avez pas besoin de moi dans le votre.

        C’est pour ça que nous sommes fait pour nous entendre....

         



      • 1 vote
        Feilusha Feilusha 4 décembre 2015 21:00

        @philouie

        Votre réflexion sur le Père Noël est fort juste. Je connais beaucoup de gens qui ont cessé de croire "au petit Jésus" quand ils ont cessé de croire au Père Noël.

        J’admets qu’on ne peut ramener la religiosité au mythe chrétien pour enfant.

        La question majeure est de savoir pourquoi l’espèce humaine a créé de multiples religions.

         Besoin d’expliquer l’origine du monde ? Un thème récurent dans de nombreuses civilisations. Mais ce thème n’a pas obligatoirement conduit à la création d’une religion, et plus encore d’une théologie. Le mythe chinois de Pan Gu n’a pas créé de religion. Certains font de lui un dieu, mais c’est une erreur, ce n’était qu’un géant couché dans l’œuf primordial. D’ailleurs les chinois de l’antiquité étaient peu porté sur la théologie.

        Par contre le mythe du géant Purusa, de l’Inde, a été absorbé par la religion.

        Besoin d’expliquer un monde mystérieux et dangereux ? D’expliquer les songes et les rêves ? De dénier la finitude de l’homme et de rêver d’immortalité ? je crois qu’il y a un peu de tout cela.

        Mais ce qu’on oublie souvent, c’est l’importance du rite. Non seulement comme lien social (là je suis en accord avec ce qui a été dit sur les religions anciennes de la Grèce et de Rome), mais aussi comme outil mnémotechnique. Si on se réfère au Rig Véda, l’outil mnémotechnique est net dans le rite de recréation du feu. Et ce rite est en relation étroite avec le véritable symbole de la croix, en l’occurrence la svastika (qui n’a rien à voir avec l’utilisation que les nazis en ont fait), outil cruciforme planté dans la terre de l’autel védique par quatre piquets, avec la "mère" en son centre, là où le bâton de bois doit, par rotation, créer la braise d’où le feu (Agni) pourra sortir grâce à Vayu, le souffle (et l’esprit, saint ?) et être nourri.


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 6 décembre 2015 12:13

        @philouie
        "je pense qu’il y a une chose qui est mal pensé, c’est qu’on pense la personne comme un individu alors qu’il est d’abord une partie de la meute."

         

        Je ne suis pas d’abord la partie d’une meute. Je suis d’abord une partie de l’univers qui a conscience de son individualité. Et ceci n’est pas une proposition théorique mais l’énoncé de ce que j’éprouve en conscience. 


      • vote
        philouie 6 décembre 2015 22:59

        @Qaspard Delanuit
        Oui, il semblerait que vous ayez une conscience.

        J’en suis très heureux pour vous.


      • 2 votes
        Pierre Régnier 3 décembre 2015 15:54

        Pour avancer :

        DÉSACRALISER LA VIOLENCE RELIGIEUSE

         

        Il ne m’avait jamais été possible de publier le petit essai que j’avais rédigé, il y a 15 ans, pour combattre la violence religieuse dans ses sources sacralisées par les trois plus grands monothéismes. Ce petit essai vient enfin d’être publié, en trois parties, sur Agoravox. La première partie commence ici :


        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/desacraliser-la-violence-174422


        On a un accès direct à l’ensemble à cette adresse :


        http://www.agoravox.fr/auteur/pierre-regnier


        Ou encore en tapant dans Firefox ou Safari  : Pierre Régnier agoravox

         


        • 7 votes
          Constant Danlerreur Constant Danlerreur 3 décembre 2015 18:44

          @Pierre Régnier
          Bonjour Monsieur Régnier, ça alors, le monde est petit, oserais je vous demander, vous allez me trouver un brin "culotté" de vous aborder ainsi alors qu’on se connaît à peine, mais vous feriez un grand plaisir à mon fils en dédicaçant une de vos photos, car mon fils est un inconditionnel du commissaire Moulin, et quand il saura que je vous ai parlé, enfin écrit, il sera fou de joie, en plus, il en sera vert de jalousie, mais chut, que ça reste entre nous, je vous fait confiance, ce sera son cadeau de Noël, en vous remerciant d’avance monsieur Régnier, recevez toute ma considération respectueuse, au plaisir.

          Photo dédicacée à envoyer à : constant_danlereur@gmail.com


        • vote
          Pierre Régnier 4 décembre 2015 04:31

          @Constant Danlerreur


          Dans l’horreur, Constant, en France en 2015, le fanatisme religieux n’a même pas atteint les 200 morts. Vous avez donc raison, il faut continuer de rigoler.

           

          Le vide spirituel, évoqué par Éric Guéguen, doit être rempli par le ricanement. C’est le seul moyen d’assurer un avenir joyeux à nos petits-enfants. Vous avez raison, Constant, c’est évident.


        • vote
          philouie 4 décembre 2015 06:19

          @Pierre Régnier
          ce pauvre Régnier n’a toujours rien compris au film.

          ce ne sont pas 200 morts, ce sont des milliers de morts.

          des milliers, Régnier, bientôt des millions.

          et ça ne fait pas rire.

          les marchands d’armes se gobergent de votre naïveté, pendant qu’ils organisent le crime et que vous soufflez sur les braises du feu qu’ils allument.


        • 17 votes
          medialter medialter 3 décembre 2015 16:48

          Nouvelle aventure des pensées de Gueguenouille et de ses valets, qui vont encore s’enfiler du vide. Petite conversation privée de la bande à gogos, décryptée pour les malentendants :

          *

          MaQouille : Maître, vous êtes arrivé aux même conclusions que les miennes. Les choses ne sont ni blanches ni noires, mais grises claires, grises foncées, bleues, rouges, vertes, indigos, caca. Tout est fonction de tout et dépend de ce qui dépend de la dépendance du dépendant, mais ça va pas se passer comme ça parce que j’ai plein d’énergie et que ma maman m’a appris à me battre. Mais là où me sont nécessaires d’interminables et récurrentes logorrhées, où je m’endors moi-même en m’écoutant parler, où je ne suis lu jusqu’au bout que par la cour habituelle réduite à quelques insomniaques, vous, vous arrivez à cerner des sujets aussi complexes que la religion ou la liberté, qui générèrent des passions étalées sur des millénaires, en 15 ou 20 mn. Quel est votre secret ?

          *

          Gueguenouille : En vérité, je vous le dis, si vous n’avez rien à dire, dites le de manière grave et solennelle. Restez génériques, laissez toutes les portes ouvertes, ménagez vous des échappatoires, insultez tous les politiques de minables, dites que rien ne va plus et que ça ne peut pas continuer, les lecteurs adorent. Appliquez vous à reconsidérer les définitions, ça fait gagner du temps en stagnant sur la forme et en oubliant le fond. Et sutrtout, renvoyez vos lecteurs à d’autres vidéos, qui feront de même, pour organiser une boucle géante où ils tourneront comme des hamsters dans leur roue.

          *

          NiQnouille : Maître, votre auditoire est en constante progression, « j’ajoute pour information que les visionnages des articles consacrés aux vidéos sont en constante progression ! ». Comment expliquez-vous un tel succès ? Comment arrivez-vous conserver votre humilité, avec rarement plus de 2000 visites, là où « Les OVNIS et le pouvoir » a fait plus de 13.000 visites et Haramein, ce chantre de la conspiration inter-galactique, plus de 40.000 visites, cad 20x plus ?

          *

          Gueguenouille : En vérité, je vous le dis, entre Blueman et ses vidéo incroyables et remarquables, entre Matthius, l’écrivain public aux 1000 sujets où il ne bite rien, entre Robinouille et ses marxistes planqués dans les poubelles, entre 2 copains d’abord et ses parodies de comptoir, il y a ici du mou à bourrer. Ici, avec un peu de grec ancien, quelques références historiques universitaires et beaucoup d’enculage de mouche rhétorique, vous entrez dans la prestidigitation du spectacle. Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois, n’écoutez point ces sataniques qui prétendent voir aussi de l’autre œil, il n’existe rien d’autre que l’observable et le mesurable, et si j’ai pris la chouette grecque comme emblème, c’est pour masquer que je suis un pur produit des lumières. Nul n’entrera dans le royaume du seigneur PYR, qui a promu Pasqua comme patriote, s’il regarde avec plus d’un œil. En vérité, je vous le dis, si vous regardez de l’oeil gauche, ce que vous verrez vous horrifiera, vous brûlera la cervelle et fera de vous des conspirationnistes. Prions le seigneur PYR pour qu’il nous bénisse l’exclusivité du rationalisme, de la preuve et du démontrable

          *

          GazPartduQ : Maître, j’ai vu vos vidéos, elles sont parfaites, et je n’ai rien à y rajouter. « J’ai cherché en vain quelque chose à contester dans cette vidéo pour alimenter le débat, mais je n’ai rien trouvé : je suis d’accord avec tout ». Comment avez-vous atteint cette perfection ?

          *

          Gueguenouille : En vérité, toi, mon fils, parmi mes courtisans, tu es celui qui me fait les meilleures turluttes. Toujours présent à mes interventions, avec cette langue qui fait mon bonheur. Tu feras bientôt aussi bien que moi, et tu pourras rencontrer le seigneur PYR, qui t’expliquera pourquoi, si nous vivions en théocratie, ça se saurait. Poursuis ton œuvre, mon fils, à mon image. Affiche ta récalcitrance, joue au rebelle, au guerrier anti-système, montre leur que y en a marre, que les élus sont incompétents (applaudissements assurés à bas prix), que la république ne peut plus durer comme ça, et que s’ils continuent alors ça chiera grave. Y a un créneau à prendre dans le marché philosophique, les blaireaux qui achètent mes bouquins et me lisent veulent de l’espoir, nous devons construire un système philosophique et une projection politique pour les faire bander, on se branle de ce qui se passera dans 10 ans et il sera toujours temps de changer de discours comme tout bon politicard, tout ce qu’on dit maintenant sera oublié, mais en attendant j’aurai capté l’oseille et les projecteurs, de même que le Seigneur PYR

          *

          Hiero : Rabbi, je suis presque à 100% d’accord avec vous, mais ne pourrions nous pas ajouter à votre magnificente philosophie une pointe de complot ?

          *

          Geuguenouille : Quoi ??? Complot ??? Aaaaaaaaaaaaaaaah !!! Comment, mon fils, oses-tu blasphémer de la sorte ? Ne t’ai-je point appris qu’il faut appliquer les mêmes méthodes que nos amis que nous présentons en adversaires en raison de divergences mineures, utiliser la novlangue en abondance comme ils l’ont fait pour la VO du 11 septembre ? Nous t’avons pourtant présenté une large palette de matière dans laquelle tu pouvais puiser pour élaborer d’infinis combinaisons afin de te renouveler et de tuer tout débat dans l’oeuf. Petit rappel, donc, pour toi, ô fils renégat, tu dois prélever les échantillons dans la base suivante : reptilo-maçonnico-sionisto-illuminato-vaticano-judéo-christiano-ronaldo. Comme nous sommes des noobs dans ce domaine, comme disséquer toute cette littérature nous prendrait des siècles, et que nous préférons nous en tenir à ce qui fait recette chez les tanches qui nous lisent, restons-en à la critique vide et systématique du système, mais avec notre marque de fabrique, la branlette philosophique et politique. Va et n’aies plus péché, et n’oublie pas le mot d’ordre, mon fils, qui nous permet d’éviter de traiter l’essentiel : SUS AUX BARBUS.


          • 8 votes
            Éric Guéguen Éric Guéguen 3 décembre 2015 16:56

            Superbe, j’en ai encore les larmes aux yeux !!
            Accessoirement le temps que me consacre Medialter est, lui, en constante augmentation.
            Je partage ça immédiatement sur FB.


          • 11 votes
            medialter medialter 3 décembre 2015 17:06

            @Éric Guéguen
            Tu t’accordes beaucoup d’importance, c’est au paradigme que je me consacre, et au profil de ceux qui le partagent. Une poudre aux yeux aussi sophistiquée mérite qu’on s’y attarde.


          • 7 votes
            Éric Guéguen Éric Guéguen 3 décembre 2015 17:14

            Tiens, tu ne ris plus ? Je te préfère quand tu ne cherches pas à être sérieux, ça te va mieux.


          • 10 votes
            medialter medialter 3 décembre 2015 17:24

            @Éric Guéguen
            Si déjà tu as remarqué que je fais les deux, rien n’est perdu. Mais ce que tu n’as pas remarqué, en revanche, c’est que ta fixette t’as fait commencer à troller ton propre article smiley


          • 7 votes
            Éric Guéguen Éric Guéguen 3 décembre 2015 17:33

            @medialter
             

            Il faut se faire une raison : 90% des gens sur ce site ne sont là que pour se défouler sous pseudo. Moi je ne "trolle" pas chez les autres, et je le fais sans cagoule.


          • 11 votes
            medialter medialter 3 décembre 2015 17:58

            @Éric Guéguen
            "Sans cagoule", dit-il en bombant le torse. J’aurais encore accepté cet argument venu d’un né de la dernière pluie, mais venant d’un philosophe, d’un littéraire, il est la marque d’une fausseté consciente d’elle-même. Dans un pays où il n’y a plus de liberté d’expression, ni même de liberté d’opinion, l’anonymat reste le dernier refuge qui garantit encore une certaine amplitude de parole, un anonymat vieux comme le monde pour cette même raison, vieille comme le monde. Tu n’as pas l’excuse de l’ignorance, avec ton torse bombé, car tu ne peux pas ne pas savoir ce qui se passe à toute échelle, de la phrase anodine sur un forum jusqu’au roman dérangeant (par exemple celui d’un Céline, qui s’est fait casser les reins). C’est sûr que toi, avec ton moulin à convenances, tu peux la ramener ta tronche smiley Tu vois, à ta manière, en critiquant l’anonymat, tu deviens complice actif du système.


          • 1 vote
            Rounga Rounga 3 décembre 2015 18:33

            @medialter
            Autant je vous trouve complètement à côté de la plaque, autant votre premier commentaire m’a bien fait rire. Vous dites des conneries, mais vous avez un talent certain.


          • 7 votes
            Éric Guéguen Éric Guéguen 3 décembre 2015 18:50

            Pour Medialter, le monde se divise en deux : ceux qui ont le courage de tout ramener aux juiveries en masquant leur voix, et les pleutres qui, eux, n’en parlent jamais. Les premiers font partie des initiés, ils ont compris comment tourne le monde et revendiquent une liberté d’expression pur jus ; les seconds ne sont que des clowns que l’on se fera un métier de conchier sous les applaudissements de la clientèle.
            Tiens, si tu cherches bien, tu verras Mein Kampf dans ma bibliothèque, à côté du "Petite livre rouge". Je ne l’ai pas encore lu mais je peux te le prêter.


          • 2 votes
            Robinien Robinien 3 décembre 2015 19:06

            @Éric Guéguen
            Non je nepeux pas vous laisser dénaturer Sergio Leone à ce point là, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un flingue chargé et ceux qui creusent, toi tu creuses, c’est la phrase exacte.

            En fait le monde se divise en deux catégories, effectivement, les marxistes et les non marxistes, c’est aussi simple que cela, mais pour ça, il faut lire, se cultiver, aller au delà de la pensée du troupeau, plus loin que les cris des meutes bêlantes, il faut ouvrir son coeur, se faire toucher par la grasse, comme Jean, notre maître à tous et aller demander à Laurence Boccolini par exemple de nous toucher, pour être aussi touché par une grasse et rejoindre le club très fermé des gens qui savent, d’ailleurs au lieu de parler de religion, commencez déjà par pratiquer, ensuite vous viendrez sucrer les fraises avec vos expériences spirituelles personnelles, on ne peut commenter que ce que l’on connaît et des mécréants parlant de religion, c’est comme Nabilla qui parle de virginité, faut être cohérent un minimum, sinon on se masturbe le cef veau dans le vide.


          • 8 votes
            medialter medialter 3 décembre 2015 19:17

            @Éric Guéguen
            Et voilà le philosophe qui donne le premier raison à Mike Godwin. T’étais encore en couche culotte que j’avais déjà lu ce bouquin, qui n’est rien d’autre qu’un opuscule de politique étrangère. Philosophe qui ne sait toujours pas qu’Hitler est le co-fondateur de l’état d’Israël depuis les accords de Haavara du 25 août 1933. Triste époque, où les prétendus philosophes eux-mêmes souffrent les premiers d’un lavage de cerveaux massif qu’ils n’ont même jamais soupçonné.


          • 7 votes
            Éric Guéguen Éric Guéguen 3 décembre 2015 19:31

            @medialter

            Et il faut ici rappeler que tu es un fan absolu de Matrix. Et toute matrice a besoin d’un Néo. Seulement vous êtes nombreux sur le rôle. Onanisme.


          • 3 votes
            Semi Kebab 3 décembre 2015 19:33

            @Éric Guéguen
            Il faut se faire une raison : 90% des gens sur ce site ne sont là que pour se défouler sous pseudo

            Hum ça en fait encore 10% qui se prennent au sérieux donc, c’est encore trop considérable, continuons le combat, frères trolls, les gens qui se prennent au sérieux doivent disparaître jusqu’au dernier, on a déjà fait la majeur partie du job, mais il nous reste encore 1 bon milliard d’autres sites internet à investir, alors au boulot parce qu’on a du pain sur la planche !


          • 8 votes
            medialter medialter 3 décembre 2015 20:11

            @Éric Guéguen
            Le poulain de PYR redescendu en cour de récré. Triste et drôle à la fois. Rappelle moi qui prétend éduquer la masse avec sa série de vidéos au nom prestigieux "Politeia" ? Rassure-toi, Jésus de la philo, la masse de crétins, je te la laisse, mon objectif, c’est juste moi smiley


          • 10 votes
            Éric Guéguen Éric Guéguen 3 décembre 2015 20:50

            @medialter
             

            Exact, il n’y a que toi qui t’intéresse, tout le monde l’a bien compris. Seulement en mettant bout à bout le temps que tu as passé à m’écouter - une fois de plus - le temps mis à pondre ton sketch au-dessus et le temps mis à discuter, on arrive grosso modo au temps qu’il m’a fallu, moi, pour préparer mon speech et le filmer (je ne compte pas la mise en ligne qui est du temps machine).

             

            Qui est pathétique dans l’histoire ? Là où je te rejoins parfaitement, c’est que les gens comme toi ont besoin des gens comme moi pour exister. Si je cesse de répondre, tu ne sers plus à rien, tu n’es plus rien, et tu iras te faire chier à troller des articles qui - te le sais très bien - sont indignes de toi. smiley


          • 7 votes
            medialter medialter 3 décembre 2015 21:20

            @Éric Guéguen
            C’est vrai qu’à temps égal, moi j’ai fait le con alors que toi tu as tenté d’être sérieux. Etrange, non, que tu t’appliques autant à courir derrière la connerie ?


          • 1 vote
            pegase pegase 4 décembre 2015 01:52

            @medialter

            Il faudrait rajouter à votre tableau des perruques d’époque, et de la poudre de zinc, ils en abusaient pour se blanchir le teint à une certaine époque ..




          • 2 votes
            JL 4 décembre 2015 09:13

            @medialter

             

            bonjour, je ne regrette pas d’être venu, j’ai vu une lueur, j’ai trouvé une lumière. 

             

            Au plaisir de vous lire.


          • 1 vote
            Sentero Sentero 4 décembre 2015 09:50

            @medialter

            "Ils n’ont pas du tout l’intention d’édifier en Palestine un Etat Juif pour aller s’y fixer ; ils ont simplement en vue d’y établir l’organisation centrale de leur entreprise charlatanesque d’internationalisme universel ; elle serait ainsi douée de droits de souveraineté et soustraite à l’intervention des autres Etats ; elle serait un lieu d’asile pour tous les gredins démasqués et une école supérieure pour les futurs bateleurs. "

            Voici l’extrait de Mein Kampf concernant le sionisme.

            Au plaisir


          • vote
            pegase pegase 4 décembre 2015 19:25

            @Sentero


            Instructif ..


            Il me semble qu’il* a accepté le contrat de transfert avec le couteau sous la gorge, déjà à ce moment là l’Allemagne nazie avait un ou plusieurs blocus sur le dos ... à vérifier ... ( * "il", je ne suis pas sûr qu’il était seul à décider)


            Sinon l’extrait de Mein Kampf est vraiment violent, on dirait du "médialter" en plus excessif smiley


          • vote
            pegase pegase 4 décembre 2015 19:27

            @pegase

            En moins excessif je voulais dire ..

          

          Ajouter une réaction

          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


          FAIRE UN DON

Auteur de l'article

micnet


Voir ses articles







Palmarès



Faire une demande pour obtenir le formulaire esta pour les usa
recharge cigarette électronique