Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Tribune Libre > Jacques Cheminade se prononce sur le remboursement de la dette...

Jacques Cheminade se prononce sur le remboursement de la dette...

On entend beaucoup de blabla sur la dette et la "règle d’or" alors que le système est au bord de l’effondrement. Candidat à la présidence, Jacques Cheminade nous montre comment payer la dette... mais pas celle que vous croyez !

Tags : Economie Politique Présidentielle 2012


Sur le même thème

On souhaite que le PS retrouve Jaurès
"Enquête sur la loi du 3 janvier 1973" de Pierre-Yves Rougeyron, interrogé par Pierre Jovanovic - Septembre 2013
Le système médiatique oligarchique
Afrique : le salaire de la dette
Cheminade: les municipales passent, la finance criminelle court toujours...


Réactions à cet article

  • vote
    Par Hieronymus (---.---.---.99) 18 août 2011 11:47
    Hieronymus

    le lac Tchad, bof
    il est meilleur d’habitude

    • vote
      Par Hieronymus (---.---.---.99) 18 août 2011 13:52
      Hieronymus

      je pensais qu’il allait nous expliquer comment renflouer la dette
      passe queue faudra bien la payer cette p... de dette de m...
      non, il nous explique qu’il faut d’abord renflouer le lac Tchad

    • 2 votes
      Par rastapopulo (---.---.---.148) 19 août 2011 00:55
      rastapopulo

      Il y a un continent entier qui attend une classe moyenne...

      Si cela n’aiderait pas à aller de l’avant dans l’esprit de progrès, qu’est ce qui aide dans votre monde ?

    • 12 votes
      Par Bertrand (---.---.---.78) 18 août 2011 14:58
      Bertrand

      C’est sûr que votre commentaire, lui, resplendit de jeunesse et de combativité. Je préfère le "vieux schnock" !

    • 2 votes
      Par rastapopulo (---.---.---.148) 19 août 2011 00:53
      rastapopulo

      Le problème est le manque totale de culture classique chez les jeunes pour comprendre la différence entre productif et financier.

      Confondre Cheminade (mis au banc de la scène politique pour avoir rappeler que la finance folle est instable) avec les acteurs des 30 piteuses est assez drôle.

  • 1 vote
    Par julien58 (---.---.---.4) 18 août 2011 21:15
    julien58

    Je suis plutôt en phase avec Cheminade.

    Cependant, il semble ne pas avoir compris qu’aujourd’hui, on est dans une impasse énergétique ; l’impasse, c’est le second principe de la thermodynamique. Et il est sensé ne pas pouvoir être contourné.
    • 2 votes
      Par Bertrand (---.---.---.170) 18 août 2011 21:21
      Bertrand

      "Et il est sensé ne pas pouvoir être contourné"... sensé, selon les livres de classe... Il n’a jamais été prouvé qu’il s’applique à l’ensemble du monde ou de l’univers !

    • 1 vote
      Par julien58 (---.---.---.4) 18 août 2011 21:25
      julien58

      Je pense personnellement qu’on peut le contourner, pour plein de raisons plus ou moins scientifiques.

      Mais le vrai problème, c’est lui, le second principe. Ou plutôt : ce serait la solution ultime que de pouvoir le contourner, les répercussions seraient incroyables.
    • 1 vote
      Par rastapopulo (---.---.---.148) 19 août 2011 00:49
      rastapopulo

      Le vivant n’est pas classable. Comment expliquer que les plantes ont créé l’atmosphère et perpétue l’énergie perçu au lieu de la perdre directement ?

      C’est un des grands thème de solidaritéetprogres, je ne sais pas si c’était justement en référence à ça cette remarque.

      Et si c’est pour l’énergie, nous avons pour 2000 ans d’énergie nucléaires (sans compter la fusion) avec le retraitement des déchets radioactif qui arrive dans 20 ans malgré le peu d’entrain des compagnies électriques pour une énergie trop bon marché pour eux. Évidement passer 50 ans nous sommes incapable de dire ce qu’il va se passer (voir la CO2phobie) !

      Le pire pour moi est de ne parler que d’énergie, de CO2 et de radiactivité alors que le vrai problème est la pollution de masse (mercure des fluocompacts, œstrogène,...) qui limite la reproduction des poissons par exemple.

      La folie des énergies qui demande beaucoup de charbon (phtovoltahic, acier,...) à la production est pittoresque vu les crasses que contiennent le charbon. 

  • 2 votes
    Par julien58 (---.---.---.4) 18 août 2011 21:23
    julien58

    A l’auteur.

    Sûrement une sage décision que d’avoir abandonné votre "business school"...
  • vote
    Par gazatouslesetages (---.---.---.218) 19 août 2011 01:06

    franchement à part des "revoir ce qu’on entend par dette, par déficit, pour le développement de projet pour le futur".. je ne vois RIEN de concret sur la solution au problème..
    .
    plus tard, "l’homme ceci , l’homme celà, plus productif, s’améliorer soi-même", tout ça fait un peu secte..
    on ne verra jamais F Asselineau par exemple rester dans des concepts aussi abstraits..

    • 1 vote
      Par rastapopulo (---.---.---.105) 19 août 2011 14:19
      rastapopulo

      Vraiment l’argument malhonnête vu que c’était celui déjà utilisé pour le faire taire lorsqu’il avertissait d’une crise financière.

      Il replace le débat sur le fond. Et comme les bases sont à refaire, il est très général.

      Quand à Asselinau, j’attends toujours des explications sur sa phobie contre Monnet.
      D’un coté il dit que les USA (déjà un raccourci) voulait uniquement transformer la France en destinations touristique et de l’autre il accuse celui qui a réindustrialisé la France (et l’Europe) en prenant de vitesse les britanniques qui était contre !!!

    • 1 vote
      Par rastapopulo (---.---.---.105) 19 août 2011 14:26
      rastapopulo

      Pour leurs mesures concrètes, ils trouvent des résonances avec les spécialistes :

      http://www.solidariteetprogres.org/...

      "Serait-il possible d’arrêter la folie financière ? Je le pense. Mais pour cela, je plaiderais avec force pour un retour complet et profond au système Glass-Steagall qui n’est pas seulement la séparation entre banques commerciales et banques d’affaires (…) Les banques de dépôts collectent les dépôts et font des crédits. Elles ne devraient spéculer d’aucune façon. Les banques d’affaires doivent être séparées non seulement des banques commerciales mais également des activités de courtage. Si vous conseillez ceux qui émettent des titres, alors vous ne devez pas pouvoir conseiller ceux qui investissent dans ces titres. (…)"

    • vote
      Par gazatouslesetages (---.---.---.6) 19 août 2011 16:21

      salut rasta,

      loin de moi d’idée de remettre en cause l’ensemble du travail de Cheminade depuis 15 ans, je parlais de cette vidéo-ci, qui reste à mon avis, TRES générale.
      Sur Monnet -qui travaillait pour les stazunis-, Asselineau en parle dans cette vidéo :


      http://www.youtube.com/watch?v=43KTqo06bsg

    • 1 vote
      Par rastapopulo (---.---.---.248) 19 août 2011 17:41
      rastapopulo

      Mais quelle malhonnêteté, il cite un article où a AUCUN MOMENT Monnet n’est cité... Puis, dans la galerie de portrait, il inclue Monnet  !?!? 

      D’autant que Monnet était allé au États Unis pour préparer la libération(! !!), que, de retour, il applique un plan industriel sur la base du New Deal qui donnera les 30 glorieuses et il crée la communauté de l’acier et du charbon qui renforce l’Europe des Nations contre l’avis des britanniques.

      Comment oser cracher sur Monnet comme ça (et le mêler à des collabos en plus) ????????

      Asselineau est sans doute incapable de parler de Roosevelt (arrêt de la doctrine Monroe, GlassSteagall, New Deal, procès contre Morgan et Ford pour trahison, seul pays à ne pas sombrer dans l’autoritarisme grâce à la confiance retrouvé du peuple,... et libération de l’Europe malgré certains politiques pronazis). 

      Tout le monde sait que quand de Gaulle est parti à Londres, Roosevelt suspectait sa récupération par les intérêts britanniques. La phrase de de Gaulle est donc tout à fait historiquement explicable sans en appeler au complot du moindre américain venu.

      Cheminade partage peut être son combat contre l’€, l’impérialisme, la désindustrialisation, la finance anglosaxonne,... mais il n’a pas besoin de tomber aussi bas. Au contraire.

       

    • vote
      Par gazatouslesetages (---.---.---.6) 19 août 2011 18:00

      Je comprends pas trop votre fixette sur les critiques de F Asselineau sur Monnet.. Peut-être qu’il se trompe sur le fait que J Monnet travaillait pour la CIA..mais est-ce le plus important au fond ? Monnet voulait une europe fédérale non ? et au-dessus des états souverains.. avec son comité d’action pour les états unis d’europe..et c’est bien ça le problème..

    • 1 vote
      Par rastapopulo (---.---.---.25) 19 août 2011 21:19
      rastapopulo

      Juste, j’avais pas vérifié. Reste que c’est bien l’inimité de départ entre Roosevelt et de Gaulle qui conditionne sa remarque.

    • vote
      Par gazatouslesetages (---.---.---.69) 20 août 2011 00:32

      Peut-être que de gaulle détestait dès le départ la volonté de Monnet de créer les états-unis d’europe.
      De Gaulle se méfiait énormément des états-unis..

      enfin bref, tout ça relève de la chamaillerie, le plus important, c’est de se rassembler autour de l’idée de l’état souverain contre les oligarques, contre cette europe, et contre tous les candidats tartuffes..

    • 1 vote
      Par rastapopulo (---.---.---.130) 20 août 2011 12:04
      rastapopulo

      Seulement c’est l’industrialisation qui donne la souveraineté à une nation face aux empires (commerciaux depuis les vénitiens). 

      Monnet qui mettait beaucoup l’accent sur ça a donc été tout autant productif.

      D’ailleurs je n’exclue pas que Monnet (non-financé dans l’ombre) ai été sincère dans sa volonté de faire bloque contre l’URSS.  

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




Pierre Voyance Gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus