Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Tribune Libre > Lynx, une femme hors du temps

Lynx, une femme hors du temps

Depuis une vingtaine d’années, Lynx, une femme de 45 ans, s’est détournée de la civilisation moderne et vit dans les forêts du nord-ouest des États-Unis. Passée maître dans les techniques de survie, elle transmet son savoir à un groupe d’élèves. Elle les invite à se débarrasser du tissu, du plastique ou du métal, pour les remplacer par cuir, bois, silex, qu’elle leur apprend à façonner eux-mêmes. Ce voyage dans le temps se révèle difficile, et plus de la moitié des participants abandonnent en cours de route, pour des raisons tant physiques que psychologiques. Venus d’horizons professionnels, sociaux et géographiques différents, dix de ses apprentis sont suivis pour comprendre leurs motivations.

   

Source : http://www.youtube.com/user/geekohm

Réagissez à l'article

63 réactions à cet article

  • 9 votes
    davideduardo (---.---.---.253) 22 octobre 2012 11:14
    QaviQeQuarQo

    Diogene de sinope de l école philosophique des cynique rejetait toute forme de vie social, l argent, les armes,les lois et les morales de la société....

     il pronait un retour a la nature, l autosuffisance, l ascétisme, la simplicité..
    Il ne possédait, et ne souhaitait rien posséder d autre que son baton , le drap qui lui servait de vetement et son écuelle.
    Un jour, il vit un enfant boire a la fontaine avec ses mains, et décida de se séparer de son écuelle, qu il vit alors comme un objet encombrant.

    Les beatnicks (a ne pas confondre avec les hippies) cherchaient aussi cette simplicité de vie, cette pauvreté volontaire.
    A lire le tres bon livre "sur la route " de jacj kerouac

  • 8 votes
    davideduardo (---.---.---.253) 22 octobre 2012 11:31
    QaviQeQuarQo

    Sans rentrer dans l extreme de cette femme, j ai moi aussi cherché pendant des années une simplicité de vie, je voyageait avec un petit baluchon et quelques fringues, pas de véhicule, pas de maison....

     j essayait de me débarasser des objets inutiles (vous savez ces petits souvenirs de voyage que l on garde comme des reliques) , en les offrant, et on ressent vraiment le sentiment de liberté.


    Mais ce genre de vie est une forme d hédonisme, et malgré toutes les rencontres superbes que l on peut faire, une forme d individualisme.
    Quand le matérialiste citadin recherche le plaisir individuel par les objet et les richesse, le naturaliste, le beatnick recherche le plaisir individuel par le retour a la nature.
    Et j ai eu, depuis, le grand besoin de créer un foyer, d avoir un toit a moi, un peu de confort, des objets.... (sans rentrer non plus dans l extreme occidental)


    Ce genre de vie simple va tres bien avec une logique individuelle, nomade, solitaire, mais ne va pas dans la logique d une vie communautaire, sédentaire et familiale ; genre de vie qui depuis tout temps tend naturellement les hommes a cumuler des richesses pour sa tribu et sa descendance.
    • 6 votes
      AgeNu (---.---.---.183) 22 octobre 2012 12:07
      Caracole

      je partage à la fois ton expérience et ton point de vue davideduardo, sauf sur la vie communautaire qui peut être très riche aux marges de la société, on croise bon nombre de bande de jeunes qui reéinventent des micro-sociétés à leur échelle.
      .
      Mais c’est vrai qu’au bout d’un moment, on se rend compte qu’il va être bien compliqué de tout recréer, en redécouvrant tous les travers de l’évolution en société et toutes les règles dont nous voulions nous émanciper. Ces règles, cette norme qu’on rejetait, il va nous falloir faire avec parce qu’il s’agit seulement de l’état de la société. Notre but ne devrait pas être de tout changer, c’est perdu d’avance, mais de faire évoluer ce qui est là, en nous et autour de nous. La nature n’est pas perdue au fond des âges, elle est là, en plein coeur de nos cités, et partout nous devrions l’aimer.

    • vote
      davideduardo (---.---.---.106) 22 octobre 2012 20:57
      QaviQeQuarQo

      la vie en communauté vraiment a la marge reste le fait des jeunes , souvent de moins de 30 ans.

      Il éxiste bien sur, des familles qui vivent a la marge. tu l as bien résumé :

      "Ces règles, cette norme qu’on rejetait, il va nous falloir faire avec parce qu’il s’agit seulement de l’état de la société. Notre but ne devrait pas être de tout changer, c’est perdu d’avance, mais de faire évoluer ce qui est là, en nous et autour de nous. La nature n’est pas perdue au fond des âges, elle est là, en plein coeur de nos cités, et partout nous devrions l’aimer. "



      Et a ces ancien 68ards de renouer avec des valeurs qu ils avaient rejeté : 
      -de la liberté sexuelle, ils en viennent a se mettre en couple, et demande la fidélité de l autre.
      -du rejet de l autorité de leur pere, ils en viennent a éduquer leur enfant (dans l éducation il y a toujours un peu d autorité)
      -ils en viennent a construire leur maison et a cumuler des objets et des richesses, ce qui est inévitable quand on commence a avoir des enfants.
      -dans le but de ce cumul de richesse, ils font avec les regles du jeu qui éxistent : le capitalisme, et s en accomodent .
      -ils pronaient le partage quand ils n avaient rien, et maintenant qu ils ont ils gardent leur richesse pour eux leur famille proche.
      -ils se disaient revolutionnaires et vote maintenant PS pour garder bonne conscience.



      Je ne leur jete pas la pierre (comme machivel qui est tres dur avec les 68ards), car j ai connu le meme cheminement.
      Un changement radical et un retour complet a la nature est impossible, car c est notre nature humaine qui va contre cela, qui nous force a nous dévelloper.
      Il faut se servir de cette idée de retour aux sources (amené par mai68, qui n a pas eu que du mauvais) pour insuffler un petit changement a notre société, la dépolluer de ces travers les plus exagérés, la "verdir", la réhumaniser
    • 3 votes
      machiavel1983 (---.---.---.227) 22 octobre 2012 21:25
      maQiavel

      comme machivel qui est tres dur avec les 68ards

      Oui c’ est vrai je les déteste ( politiquement pas en tant que personne) . Mais c’ est que pour moi ( je vais être dur âmes sensibles s’ abstenir  smiley ) ces gens là sont d’ extrême droite . Mais oui ,bien suret pas n’ importe laquelle,une qui fait peur avec cette vision inégalitaire de l’ homme ( ce qui s’ explique quand on connait l’ origine confessionnelle d’ un certain nombre d’ entre eux ) , visant à faire des classes inférieures un amas métissé incohérent et infantilisé par diverses techniques de domination extrêmement perverse , un consommateur qui ne serait qu’ un animal incapable de résister aux pulsions consuméristes ( il est interdit d’ interdire ) , un estomac prolongé par un appendice génital .

      C’ est que c’ est à front renversé , la vraie extrême droite pur et dur , c’ est eux ( d’ ailleurs quand on regarde bien ils ne sont pas loin des néo-cons américain eux mêmes constitué par la même communauté ) mais ce sont des loups déguisé en agneau , ce qui les rends terrifiant !En tous cas c’ est comme ça que je les vois d’ ou ma répugnance à leur égard .

    • vote
      davideduardo (---.---.---.106) 22 octobre 2012 22:44
      QaviQeQuarQo

      les 68ards ont amenés trop d individualisme dans une société ou c était la communauté qui avait le beau role avec la montée des idées communistes et nationalistes depuis le debut du siecle.


      L homme a besoin des deux : individualisme et communauté. Depuis cette époque de mai 68 on a carément vrillé vers plus d individualisme, et souvent on a tendance a rééquilibrer un extreme par un autre extreme , ce qui serait un autre danger.
      Il ne faut pas leur jeter la pierre et plutot essayer de les comprendre : on sortait de systemes politiques , qui pour le coup n avait rien d individualiste : le fascisme, le nazisme, le stalinisme....
      La réponse libertaire et libéral était logique et bon nombre d entre nous si nous avions vécu a la meme époque, y aurions adhéré de la meme maniere.

      C est toujours pareil, on tape un coup a droite , un coup a gauche, pour finalement se rendre compte que c est au milieu qu on se sent le mieux.


      Je suis comme toi, j ai plutot tendance a fantasmer une société gaullienne que je n ai pas connu, mais de l avoir vécu , je l aurai surement trouvé trop rigide, de la meme maniere que je trouve trop laxiste (de certain coté seulement) celle ou nous vivons.
      Une société trop libre ne fait plus ressentir la liberté : il faut un cadre établi pour pouvoir en sortir de temps en temps.
      On a beaucoup trop élargie le cadre et le gout de la transgression ne sera assouvie qu en la repoussant toujours plus, c est comme un cercle vicieux.....

      J aime bien cette image : c est comme si j allais péter dans l ascenseur d un hotel de luxe remplie de bourgeois : je ressentirai le gout de la transgression. Mais si les codes de morale explosent, il n y aura aucun interet a le faire et je rechercherais la transgression dans quelques chose de plus extreme en faisant encore plus repousser les limites du cadre.



  • 6 votes
    machiavel1983 (---.---.---.227) 22 octobre 2012 11:40
    maQiavel

    Merci pour le partage famine .

    Je commenterai d’ abord ce qui m’ a un peu exaspéré , càd la musique Hollywoodienne relou , le coté mi goochiste , mi hippie mi bourgeois des participants qui m’ ont parfois soûlé avec leurs discours niais .
    A part ça c’ est un très bon documentaire , qui montre assez bien à quel point la modernité nous déshumanise et nous coupe de la nature ( je fais aussi mon gooochiste  smiley ).
    Certains se moqueront du document en prétextant que le retour au temps des cavernes et à la chasse et à la cueillette est utopiste , que certains 68tards ont essayé de vivre de cette façon et aujourd’hui ils sont patrons de multinationales , députés Européen etc. Je dirais qu’ il y’ a quelques remarques à faire : 
    1. La situation dans laquelle nous sommes ( hyperconsommation et épuyisement des ressources naturelles ) fait que de toute manière on est dans une situation différente . Que nous autres ne pouvons plus vivre " le reve américain " des deux maisons , des trois voitures et des quatres machines à laver . Si on ne sort pas de ce paradigme consumériste , la réel nous rattrapera ... et il sait être violent le réel. 
    2. Il ne s’ agit pas de revenir au temps des cavernes ,on peut faire une synthèse avec la nuisible fuite en avant technicienne . 
    3. Pour ce qui est de ces fils de grands bourgeois révolutionnaires des années 60 et 70 qui préconisaient ce genre de retour , qui osait traiter de "réactionnaires petit bourgeois" les ouvriers qui après avoir bossé 30 ans en usine s’ achetaient des pavillons et des télés alors que c’ était des mioches de 20 ans qui n’ avaient jamais bossé de leurs mains et qui aujourd’hui sont au dîner du siècle ( ils sont quand même fort les mecs smiley ) je dirais que ça n’ a rien avoir car eux étaient justement des grands bourgeois qui avaient les moyens de choisir. Pour certains d’ entre nous on a pas trop le choix , c’ est pas un caprice mais une nécessité . 

    • 7 votes
      AgeNu (---.---.---.183) 22 octobre 2012 12:20
      Caracole

      quelle caricature, comme d’habitude !
      Je suis d’accord pour le film, mais ta haine populiste contre les méchants bourgeois de mai 68 est vraiment ridicule, franchement on dirait du Sarkozy remâché par Copé recraché par Le Pen et chié par la bouche par Soral.
      .
      Connais-tu des vrais 68ards qui ont monté des communautés à l’époque, ou qui ont participé à des initiatives alternatives ? Quand je dis connaître c’est pas juste Vu à la TV, ou sur Internet, mais en vrai ! Si c’était le cas, tu éviterai de généraliser en mode TF1 (malgré toi j’imagine, mais tes valeurs de droite chrétienne te rattrapent et font de toi le meilleur bien pensant d’agoravox).
      .
      Les années 70 ont connu de véritables pionniers dans de nombreux domaines, l’écologie par exemple, et arrêtez avec Con Bendit, des milliers de gens ont expérimenté des modes de vie radicalement différents à l’époque, Con Bendit c’était le 68 des médias officiels, Rien que son frère est déjà plus intéressant, mais je vous dis, il y a eu des milliers d’expérimentation sociales, informez vous plutôt que de vous contenter de la version officielle de l’histoire : http://www.habiter-autrement.org/05.eco-village/05_eco.htm

    • 5 votes
      machiavel1983 (---.---.---.227) 22 octobre 2012 12:55
      maQiavel

      ta haine populiste contre les méchants bourgeois de mai 68 est vraiment ridicule, franchement on dirait du Sarkozy remâché par Copé recraché par Le Pen et chié par la bouche par Soral. 

      R / smiley smiley smiley On est d’ accord sur le film c’ est déjà pas mal !
      Mais sinon tu sais , Sarkozy ou Copé malgré leur posture politique , ils sont dans l’ idéologie 68tard étudiant . " Il est interdit d’ interdire ou "jouir sans entraves " ce sont leurs crédos .
      Connais-tu des vrais 68ards qui ont monté des communautés à l’époque, ou qui ont participé à des initiatives alternatives ?
      R / Personnellement j’ en ai connu quelque uns . Et c’ est à peu près ce que je décris, voir pire. Je n’ ai pas l’ impression qu’ ils soient une exception parmi ceux qui ont fait le mai 68 étudiant ...je crois que c ’ est la grosse généralité même .Y’ a qu’ à regarder, qu’ est ce qu’ ils sont devenus ( y compris le frère de Cohn Bendit qui vote Hollande dès le premier tour smiley )
      Qu’ il y’ ait parmi eux quelques personnes qui étaient sérieuse j’ en conviens , il y’ a toujours des exceptions .J ’ ai pas encore lu ton lien mais je vais le faire avec sérieux !
      malgré toi j’imagine, mais tes valeurs de droite chrétienne te rattrapent et font de toi le meilleur bien pensant d’agoravox)
      R / Il n’ est pas question de ma chrétienneté , les gens vivent comme ils veulent dans le privé ça ne ’intéresse pas.
      Par contre quand tu parles de populisme , tu as totalement raison j’ en suis un et fier de l’ être ! D’ ou mon mépris pour la bourgeoisie qu’ elle soit de goooche ou de droate !

    • 6 votes
      AgeNu (---.---.---.183) 22 octobre 2012 13:30
      Caracole

      "Sarkozy ou Copé malgré leur posture politique , ils sont dans l’ idéologie 68tard étudiant . " Il est interdit d’ interdire ou "jouir sans entraves " ce sont leurs crédos"

      Et "l’imagination au pouvoir", "on va pas perdre sa vie à la gagner" ? Arrête un peu ton réductionnisme, les 70’s c’était pas le libéralisme économique qui est bien antérieur et n’a pris  en France (sur le plan des valeurs) que récemment avec Sarkozy, mais l’émancipation morale (libertaire), accompagné d’expériences sociales uniques qui ont remis en question le mode de vie moderne. 40 ans après, un consensus émerge enfin sur l’écologie !

      Au lieu de nous asséner des théories abjectes en disant que Copé est issu de mai 68 (évidemment, nous en sommes tous issu, mais le libéralisme des 10 dernières années n’a rien à voir), remercions plutôt ces pionniers qui ont payé d’une partie de leur vie (par la stigmatisation, marginalisation...) pour concrétiser ces utopies, et voyons ce qu’ils ont pu nous apporter ;) Machiavel, le transcourant et le survivalisme, tout ça a été évoqué, expérimenté et débattu dans les 70’s, plutôt que de réinventer l’eau chaude, allez voir tout cela, ca évitera peut être de retomber dans les mêmes erreurs.
      .
      "Y’ a qu’ à regarder, qu’ est ce qu’ ils sont devenus ( y compris le frère de Cohn Bendit qui vote Hollande dès le premier tour  )"

      Et pourquoi tu ne parles pas de ça  : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lyc%C3%A9e_exp%C3%A9rimental_de_Saint-Nazaire  ? Non c’est vrai que pour toi son vote a tellement plus d’importance. Moi je crois le contraire, je crois que la pratique politique du vote (pour les présidentielles) est le niveau zero de politique. La création d’un lycée alternatif par contre, ca a bien plus de conséquences politiques et sociales.

      .
      "Il n’ est pas question de ma chrétienneté , les gens vivent comme ils veulent dans le privé ça ne ’intéresse pas."

      C’est drôle, tu te rends pas compte que ta foi t’oriente dans ton discours politique. C’est pourtant flagrant quand tu évoques ta haine de l’émancipation morale des années 70.

      .
      "Par contre quand tu parles de populisme , tu as totalement raison j’ en suis un et fier de l’ être ! D’ ou mon mépris pour la bourgeoisie qu’ elle soit de goooche ou de droate !"

      On s’éloigne du débat mais je pourrai aussi te répondre que Copé est populiste.

    • 4 votes
      Jean Valjean (---.---.---.230) 22 octobre 2012 13:40
      Vla l'Jean

      Assez d’accord avec AgeNu.
      -
      @Machiavel,
      Moi aussi il y a un certain nombre d’anciens soixante-Huitards, révolutionnaires ou hippies,
      reconvertis dans le managérial ou le markéting que je ne peux vraiment pas blairer. Pour autant il ne faut pas généraliser et ces gens ne sont absolument pas représentatifs des expériences positives qui ont eu lieu dans les années 70, ce sont juste des repoussoirs ou des opportunistes qui ont mal tournés.
      -
      "alors que c’ était des mioches de 20 ans qui n’ avaient jamais bossé de leurs mains et qui aujourd’hui sont au dîner du siècle"
      -
      Alors là il faut me citer au moins une personne qui s’est réellement impliquée dans des expériences positives dans les années 60 ou 70 et qui se retrouvent à présent au diner du siècle. "Impliquée de manière positive" ne veut pas dire avoir fumé des pétards, s’être défoncé et avoir profité des opportunités sexuelles que le baba-coolisme offrait largement.
      -
      Fais gaffe à force d’écouter Soral tu en arrives à généraliser et amalgamer de manière aussi outrancière et irréfléchie que lui.

    • 4 votes
      machiavel1983 (---.---.---.227) 22 octobre 2012 13:45
      maQiavel

      Merci pour ton lien agenu , c’ est assez intéressant .

      Oui effectivement je connais ce genre de communauté de l’ extrême gauche à l extrême droite ( la vraie ) .
      Mais avoue que parmi les étudiants révolutionnaire 68tard c’ est assez rare d’ en voir qui sont resté fidèle à leurs idéaux comme il est d’ ailleurs écrit dans l’ article " Contrairement à d’autres expériences utopistes des années soixante-dix, Longo Maï a en effet su garder des convictions et un idéal politique".
      Pour la plupart quand il se cassait un ongle dans les pays étranger , ils appelaient le méchant papa réactionnaire ( smiley ) qui leur envoyait de l’ argent et un billet d’ avion pour le retour au pays en laissant en plan ceux qui n’ avaient pas les moyens .
      En fait pour que je prenne ce genre de projet au sérieux , il faut qu’ il soit le fait de paysans , d’ ouvriers , de vrais travailleurs , de gens qui vivent dans le réel et pas de fils de grands bourgeois utopistes futur cadre du CAC 40 !
      Mais pour revenir à Longo Maï on voit que ce n est pas facile à monter et surtout à, d’ après ce que j’ ai lu ils sont endetté et ont eu pas mal de problèmes internes et des agression de l’ extérieur. Il serait intéressant d’ étudier ce groupe de plus près pour voir quelles erreurs ont été commise pour ne pas les réitérer !

    • 6 votes
      Famine (---.---.---.71) 22 octobre 2012 13:58
      Famine(la grande)

      @Machiavel. Je partage ton avis sur la mise en scène pénible du doc, mais je te trouve dur avec la naïveté de ces jeunes gens. Certes ils semblent marqués par une éducation gôcho-libertaire, mais cette mise en situation n’en est que plus méritoire pour eux qui n’ont pas été élevés à la spartiate. Tu auras remarqué j’espère leur virilité, et particulièrement celle des filles smiley Et puis il me semble que l’intérêt du doc est de montrer qu’à un moment, il faut savoir se passer de concepts et plutôt apprendre à choisir la bonne pierre, guidé par le son, et savoir la tailler correctement pour en faire un outil de coupe. @Agenu. Longo Maï, je connais bien. J’y ai vécu deux ans à la communauté de Limans dans le milieu des années 90. J’étais jeune et très bête ( très à gauche en fait, sans même le savoir). smiley

    • 2 votes
      AgeNu (---.---.---.183) 22 octobre 2012 14:18
      Caracole

      "Oui effectivement je connais ce genre de communauté de l’ extrême gauche à l extrême droite ( la vraie ) ."

      Des communautés d’extrême droite ? Et bien ça m’intéresse, je connais pas mal de ptits villages paumés peuplés de racistes et réactionnaires contre toute idée de changement, mais des communautés d’extrême droite je connais pas... T’as des exemples ?

      .

      "Mais avoue que parmi les étudiants révolutionnaire 68tard c’ est assez rare d’ en voir qui sont resté fidèle à leurs idéaux"

      Ah, la fidélité aux idéaux ! Mais la vie n’est pas un idéal, il faut bien évoluer mon petit machiavel, ca ne sert à rien de rester accrocher à des idéaux ! (attention j’ai pas dit que les idéaux servaient à rien). C’est justement ce complexe d’exemplarité qui a pourri les communautés et précipité leur échec, laissant souvent des traumatismes politiques et provoquant chez beaucoup leur déni de toute alternative. Toutes les communautés qui s’en sont sorti sont celles qui ont su mettre de l’eau dans leur vin et s’adapter à la situation sociale qui évolue. Rien n’est pire pour elle que de s’enfermer dans une purisme qui les condamne à s’isoler dans une utopie qui ne verra jamais le chemin de la réalisation tant qu’elle ne se frottera pas aux compromis que la réalité impose. C’est cette maturité qui a manqué dans les années 70, et qui manque toujours à de nombreux groupes de ptit jeunots qui espèrent tout révolutionner de leur chambre alors qu’il faudrait déjà qu’il révolutionnent leur chambre :)

      .

      "En fait pour que je prenne ce genre de projet au sérieux , il faut qu’ il soit le fait de paysans , d’ ouvriers , de vrais travailleurs , de gens qui vivent dans le réel et pas de fils de grands bourgeois utopistes futur cadre du CAC 40 !"

      Paradoxalement, les grands bourgeois vont être ceux qui "popularisent" les choses. Pourquoi leur en vouloir à ce point ? Cela ne renvoie-t-il pas à des difficultés personnelles que tu éprouves toi-même, par exemple avec l’autorité parentale ? Je vais te dire, le statut des gens, je m’en tape, personne ne peut se réduire à sa catégorie, son étiquette, et si les cadres du CAC40 se mettent à boycotter EDF, ca aura bien plus d’impact que le bouseux au fin fond de sa campagne ;)

      .

      "Mais pour revenir à Longo Maï on voit que ce n est pas facile à monter et surtout à, d’ après ce que j’ ai lu ils sont endetté et ont eu pas mal de problèmes internes et des agression de l’ extérieur. Il serait intéressant d’ étudier ce groupe de plus près pour voir quelles erreurs ont été commise pour ne pas les réitérer !"

      Tout à fait, et il y en a des erreurs (sinon j’y serai resté crois moi). Malgré une opacité sur leurs financements, j’ai pu constater de moi-même une organisation collective tout à fait originale, basée sur la spontanéité des échanges, l’autonomie de chacun et l’auto-suffisance (relative, mais quand même impressionnante) du groupe. Je vais pas faire leur diagnostic détaillé ici car ils sont peu nombreux et déjà surmédiatisés. Aujourd’hui, on peut effectivement citer ce village d’une centaine de personnes comme une expérience unique en France sur la création sociale alternative. Ils sont aussi les créateurs de cette radio que je vous conseille vivement autant pour ses informations alternatives que sa musique : http://www.zinzine.domainepublic.net/index2.php


    • 3 votes
      machiavel1983 (---.---.---.227) 22 octobre 2012 14:28
      maQiavel

      @famine

      Comment ??? Tu étais un gooooochiste ? Tu n’ as pas honte ? smiley 
      Pour ce qui est des jeunes de la vidéos ils m’ ont un peu exaspéré mais je suis en fait d’ accord avec eux . J’ ai juste un peu de mal avec la niaiserie mais ils sont courageux et brave aucun doute là dessus. 
      @Jean val jean
      Je suis d’ accord avec toi en fait . Pour ce qui est des expériences positives , il faut moi me montrer qu’ il y’ a des 68tard impliqué qui sont resté fidèle à leurs idéaux . Il y’ en a évidemment mais admet que c’ est assez rare , ils suffit de prendre le CV de ces 68tards impliqué dans ces expériences positives ou pas pour s’ en rendre compte .
      @agenu
      1. Je ne vais pas m’ étendre sur les liens évident entre libéralisme et l’ idéologie 68tarde , ce n’ est pas le sujet de l’ article ,je te recommande la lecture de Michéa , ou de Clouscard !
      2. Pour ce qui est du trans-courant ou du survivalisme , je reconnais que ca a été évoqué par l’ extrême gauche ( et même l’ extrême droite ) depuis assez longtemps , aucun problème là dessus .
      Et pour ce qui est d’ aller se renseigner sur ce qui a déjà été fait , c’ est exactement ce que j’ ai écris plus haut , donc là dessus on est d’ accord .
      Ce que je te dis c’ est que ces expériences en général ne sont pas allé jusqu’ au bout et que ces bobos ( le mot magique ) ont pour la plupart renoncé , ça tu ne vas quand même pas le contester ? Les 68tard eux même le disent !
      3. Je n’ ai pas une hiane pour l’" émancipation morale " des années 70 tu sais. En réalité je pense que chacun devrait vivre comme il le veut , donc ça ne me déreange aucunement , moi le soociétal je m’ en fiche ( sauf quand on l utilise comme stratégie de diversion comme c’ est le cas , pour moi le combat médiatico-politique progressisme VS réaction sont instrumentalisé par le pouvoir dans ce cadre ).
      Là dessus tu trompe , mais c’ est vrai que je ne les aime pas les 68tard mais surtout parce que ce sont les dominant , qu’ ils sont au pouvoir , que ce sont de grands bourgeois avec toute l’ idéologie qui va avec ... je ne les aime pas en tant que populiste .
      Et non , Copé n’ est certainement pas populiste , je parle de la vraie définition du populisme (  Discours et courants politiques, critiquant les élites et prônant le recours au peuple, supposant l’existence d’une démocratie représentative qu’il critique. C’est pourquoi il est apparu avec les démocraties modernes, après avoir connu selon certains historiens une première existence sous la République romaine , et en accusation les élites ou des petits groupes d’intérêt particulier de la société. Parce qu’ils détiennent un pouvoir, le populisme leur attribue la responsabilité des maux de la société : ces groupes chercheraient la satisfaction de leurs intérêts propres et trahiraient les intérêts de la plus grande partie de la population. Les populistes proposent donc de retirer l’appareil d’État des mains de ces élites égoïstes, voire criminelles, pour le « mettre au service du peuple »).
      4. Pour le frère Cohn Bendit , oui il y’ a le Lycée expérimental de Saint-Nazaire et peut être d’ autres choses. Bon quand on regarde son CV il a quand même été dans des partis politiques ( en principe ces mecs là s’ ils étaient sincère devraient déjà avoir compris que ça ne sert à rien ) il a été nommé à des postes ... bref je trouve pas que ce soit un modèle .Et ou vit il ? Quel est son patrimoine ? Ça ce sont des questions intéressantes .

    • 2 votes
      machiavel1983 (---.---.---.227) 22 octobre 2012 14:51
      maQiavel

      @agenu

      - Sur les communauté d’ extrême droite.
      Il y’ en a pas mal , parmi les cathos tradi ou les nationaux anarchistes .Certains sont tout à fait respectable comme à l’ extrême gauche et certains sont haineux comme à l’ extrême gauche .
      - Pour la fidélité aux idéaux 
      Je ne dis pas qu’ il faille s’ encrer dans ses idéaux comme le moine d’ encre à ses dogmes . Mais admet quand même que penser faire une révolution sociale pour finir patron des médias , du CAC 40 ou être au dîner du siècle , c’ est quand même un 180 ° parfait !
      Pour les jeunots qui espèrent révolutionner de leur chambre avant de révolutionner leur chambre on est totalement d’ accord .
      Paradoxalement, les grands bourgeois vont être ceux qui "popularisent" les choses
      Je ne comprend pas cette phrase . Qu ’ est ce que tu veux dire ?
      Cela ne renvoie-t-il pas à des difficultés personnelles que tu éprouves toi-même, par exemple avec l’autorité parentale 
      Je ne comprends pas très bien non plus .Mais je n’ ai eu aucune difficulté à ce niveau tu sais.
      - Je vais te dire, le statut des gens, je m’en tape, personne ne peut se réduire à sa catégorie, son étiquette,si les cadres du CAC40 se mettent à boycotter EDF, ca aura bien plus d’impact que le bouseux au fin fond de sa campagne 
      La lutte des classes ça existe tu sais ... et si les cadres du CAC 40 boycottent EDF c’ est pas pour faire la révolution mais pour préserver leur intérêt , càd capitaliser !
      Tout à fait, et il y en a des erreurs (sinon j’y serai resté crois moi)
      Ah mais c’ est intéressant , tu y étais ? Si c’ est pas trop indiscret ou trop personnel , quels ont été pour toi les points positifs et négatif ( juste pour savoir , sans ironie aucune ).

    • 3 votes
      Famine (---.---.---.71) 22 octobre 2012 15:29
      Famine(la grande)

      Pour moi, les points positifs : les filles de toutes nationalités. Les points négatifs : leur polyandrie. smiley 

    • 4 votes
      AgeNu (---.---.---.183) 22 octobre 2012 15:38
      Caracole

      Héhé, Famine est démasqué, il va se faire lynché par ses copains nazillons, il a du sang rouge dans les veines !!

      Je vais pas m’étaler ici sur Longo Mai ou les autres communautés dans lesquelles j’ai pu aller car comme je le dis plus haut elles sont déjà surmédiatisées, surexposées, surexemplarisées. Pourquoi ? Elles sont très peu nombreuses ! Alors qu’une masse d’individus aspire à ce type d’expériences, très peu la réalisent concrètement. Une élite ? :)

      .

      1. Je ne vais pas m’ étendre sur les liens évident entre libéralisme et l’ idéologie 68tarde , ce n’ est pas le sujet de l’ article ,je te recommande la lecture de Michéa , ou de Clouscard !

      Ce sont deux mouvements d’émancipation bien distincts, qui certes ont pu se rejoindre à certains moments, mais je reste sur l’idée que ta morale chrétienne (partagée par michéa et clouscard ?) te fait rejeter l’émancipation sociale en tant que telle et fait de toi un réactionnaire politique, comme michéa et clouscard !

      .

      2. Ce que je te dis c’ est que ces expériences en général ne sont pas allé jusqu’ au bout et que ces bobos ( le mot magique ) ont pour la plupart renoncé , ça tu ne vas quand même pas le contester ? Les 68tard eux même le disent !

      Ca ok, je t’ai expliqué que c’était aussi en grande partie du au complexe d’exemplarité qui gangrène souvent ces expériences hors du commun. Certains ont fait de ca une vitrine en cherchant la reconnaissance populaire (par le populisme), d’autres ont juste gardé une autel d’objets rituels témoignant de ce passé, faut-il voir en eux des modèles à prescrire ou à proscrire ?

      .

      3. le populisme leur attribue la responsabilité des maux de la société : ces groupes chercheraient la satisfaction de leurs intérêts propres et trahiraient les intérêts de la plus grande partie de la population. Les populistes proposent donc de retirer l’appareil d’État des mains de ces élites égoïstes, voire criminelles, pour le « mettre au service du peuple »).

      Les populistes de l’opposition à la majorité présidentielle que tu défend ne sont pas les seuls, tout élu se doit d’être populiste pour drainer les revendications populaires, qui sont en effet souvent des stratégies de diversion mais surtout de symbolisation d’un ordre mythique. Tout groupe constitué, institué, défend ses intérêts propres, ca parait évident... L’objectif du mythe de la démocratie est de réunir politiquement tous ces groupes en un grand groupe par un échelonnement législatif, exécutif, délibératif, participatif, etc.. A nous en tant qu’individus autonomes et citoyens éclairés de constituer des petits groupes qui vont défendre de nouveaux intérêts et s’allier à des grands groupes pour constituer. Ou pas :)

      .

      4. Pour le frère Cohn Bendit ... bref je trouve pas que ce soit un modèle

      As tu donc tant besoin de modèle ? Non, ce qui m’inspire n’est pas l’individu "frère Cohn Bendit" mais son expérience d’école alternative où sont développés l’autonomie des "élèves" dans la gestion de leur formation.


    • vote
      machiavel1983 (---.---.---.227) 22 octobre 2012 15:55
      maQiavel

      Réponse plus bas .

    • 1 vote
      Marenlapine (---.---.---.67) 22 octobre 2012 20:18
      Ozimandias
      - Sur les communauté d’ extrême droite.
      Il y’ en a pas mal , parmi les cathos tradi ou les nationaux anarchistes

      On appel ça des groupuscules ou des factions....

    Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON







Palmarès