• mercredi 16 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Contact
Agoravox TV
Accueil du site > Tribune Libre > Lynx, une femme hors du temps
par Famine(la grande) lundi 22 octobre 2012
20%
D'accord avec l'article ?
 
80%
(15 votes) Votez cet article

Lynx, une femme hors du temps

Depuis une vingtaine d’années, Lynx, une femme de 45 ans, s’est détournée de la civilisation moderne et vit dans les forêts du nord-ouest des États-Unis. Passée maître dans les techniques de survie, elle transmet son savoir à un groupe d’élèves. Elle les invite à se débarrasser du tissu, du plastique ou du métal, pour les remplacer par cuir, bois, silex, qu’elle leur apprend à façonner eux-mêmes. Ce voyage dans le temps se révèle difficile, et plus de la moitié des participants abandonnent en cours de route, pour des raisons tant physiques que psychologiques. Venus d’horizons professionnels, sociaux et géographiques différents, dix de ses apprentis sont suivis pour comprendre leurs motivations.

   

Source : http://www.youtube.com/user/geekohm

Réactions à la vidéo Faire un don
  • 9 votes
    par davideduardo (xxx.xxx.108.253) 22 octobre 2012 11:14
    QaviQeQuarQo

    Diogene de sinope de l école philosophique des cynique rejetait toute forme de vie social, l argent, les armes,les lois et les morales de la société....

     il pronait un retour a la nature, l autosuffisance, l ascétisme, la simplicité..
    Il ne possédait, et ne souhaitait rien posséder d autre que son baton , le drap qui lui servait de vetement et son écuelle.
    Un jour, il vit un enfant boire a la fontaine avec ses mains, et décida de se séparer de son écuelle, qu il vit alors comme un objet encombrant.

    Les beatnicks (a ne pas confondre avec les hippies) cherchaient aussi cette simplicité de vie, cette pauvreté volontaire.
    A lire le tres bon livre "sur la route " de jacj kerouac


  • 8 votes
    par davideduardo (xxx.xxx.108.253) 22 octobre 2012 11:31
    QaviQeQuarQo

    Sans rentrer dans l extreme de cette femme, j ai moi aussi cherché pendant des années une simplicité de vie, je voyageait avec un petit baluchon et quelques fringues, pas de véhicule, pas de maison....

     j essayait de me débarasser des objets inutiles (vous savez ces petits souvenirs de voyage que l on garde comme des reliques) , en les offrant, et on ressent vraiment le sentiment de liberté.


    Mais ce genre de vie est une forme d hédonisme, et malgré toutes les rencontres superbes que l on peut faire, une forme d individualisme.
    Quand le matérialiste citadin recherche le plaisir individuel par les objet et les richesse, le naturaliste, le beatnick recherche le plaisir individuel par le retour a la nature.
    Et j ai eu, depuis, le grand besoin de créer un foyer, d avoir un toit a moi, un peu de confort, des objets.... (sans rentrer non plus dans l extreme occidental)


    Ce genre de vie simple va tres bien avec une logique individuelle, nomade, solitaire, mais ne va pas dans la logique d une vie communautaire, sédentaire et familiale ; genre de vie qui depuis tout temps tend naturellement les hommes a cumuler des richesses pour sa tribu et sa descendance.

    • 6 votes
      par AgeNu (xxx.xxx.141.183) 22 octobre 2012 12:07
      Caracole

      je partage à la fois ton expérience et ton point de vue davideduardo, sauf sur la vie communautaire qui peut être très riche aux marges de la société, on croise bon nombre de bande de jeunes qui reéinventent des micro-sociétés à leur échelle.
      .
      Mais c’est vrai qu’au bout d’un moment, on se rend compte qu’il va être bien compliqué de tout recréer, en redécouvrant tous les travers de l’évolution en société et toutes les règles dont nous voulions nous émanciper. Ces règles, cette norme qu’on rejetait, il va nous falloir faire avec parce qu’il s’agit seulement de l’état de la société. Notre but ne devrait pas être de tout changer, c’est perdu d’avance, mais de faire évoluer ce qui est là, en nous et autour de nous. La nature n’est pas perdue au fond des âges, elle est là, en plein coeur de nos cités, et partout nous devrions l’aimer.


    • vote
      par davideduardo (xxx.xxx.145.106) 22 octobre 2012 20:57
      QaviQeQuarQo

      la vie en communauté vraiment a la marge reste le fait des jeunes , souvent de moins de 30 ans.

      Il éxiste bien sur, des familles qui vivent a la marge. tu l as bien résumé :

      "Ces règles, cette norme qu’on rejetait, il va nous falloir faire avec parce qu’il s’agit seulement de l’état de la société. Notre but ne devrait pas être de tout changer, c’est perdu d’avance, mais de faire évoluer ce qui est là, en nous et autour de nous. La nature n’est pas perdue au fond des âges, elle est là, en plein coeur de nos cités, et partout nous devrions l’aimer. "



      Et a ces ancien 68ards de renouer avec des valeurs qu ils avaient rejeté : 
      -de la liberté sexuelle, ils en viennent a se mettre en couple, et demande la fidélité de l autre.
      -du rejet de l autorité de leur pere, ils en viennent a éduquer leur enfant (dans l éducation il y a toujours un peu d autorité)
      -ils en viennent a construire leur maison et a cumuler des objets et des richesses, ce qui est inévitable quand on commence a avoir des enfants.
      -dans le but de ce cumul de richesse, ils font avec les regles du jeu qui éxistent : le capitalisme, et s en accomodent .
      -ils pronaient le partage quand ils n avaient rien, et maintenant qu ils ont ils gardent leur richesse pour eux leur famille proche.
      -ils se disaient revolutionnaires et vote maintenant PS pour garder bonne conscience.



      Je ne leur jete pas la pierre (comme machivel qui est tres dur avec les 68ards), car j ai connu le meme cheminement.
      Un changement radical et un retour complet a la nature est impossible, car c est notre nature humaine qui va contre cela, qui nous force a nous dévelloper.
      Il faut se servir de cette idée de retour aux sources (amené par mai68, qui n a pas eu que du mauvais) pour insuffler un petit changement a notre société, la dépolluer de ces travers les plus exagérés, la "verdir", la réhumaniser

    • 3 votes
      par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 22 octobre 2012 21:25
      maQiavel1983

      comme machivel qui est tres dur avec les 68ards

      Oui c’ est vrai je les déteste ( politiquement pas en tant que personne) . Mais c’ est que pour moi ( je vais être dur âmes sensibles s’ abstenir  smiley ) ces gens là sont d’ extrême droite . Mais oui ,bien suret pas n’ importe laquelle,une qui fait peur avec cette vision inégalitaire de l’ homme ( ce qui s’ explique quand on connait l’ origine confessionnelle d’ un certain nombre d’ entre eux ) , visant à faire des classes inférieures un amas métissé incohérent et infantilisé par diverses techniques de domination extrêmement perverse , un consommateur qui ne serait qu’ un animal incapable de résister aux pulsions consuméristes ( il est interdit d’ interdire ) , un estomac prolongé par un appendice génital .

      C’ est que c’ est à front renversé , la vraie extrême droite pur et dur , c’ est eux ( d’ ailleurs quand on regarde bien ils ne sont pas loin des néo-cons américain eux mêmes constitué par la même communauté ) mais ce sont des loups déguisé en agneau , ce qui les rends terrifiant !En tous cas c’ est comme ça que je les vois d’ ou ma répugnance à leur égard .


    • vote
      par davideduardo (xxx.xxx.145.106) 22 octobre 2012 22:44
      QaviQeQuarQo

      les 68ards ont amenés trop d individualisme dans une société ou c était la communauté qui avait le beau role avec la montée des idées communistes et nationalistes depuis le debut du siecle.


      L homme a besoin des deux : individualisme et communauté. Depuis cette époque de mai 68 on a carément vrillé vers plus d individualisme, et souvent on a tendance a rééquilibrer un extreme par un autre extreme , ce qui serait un autre danger.
      Il ne faut pas leur jeter la pierre et plutot essayer de les comprendre : on sortait de systemes politiques , qui pour le coup n avait rien d individualiste : le fascisme, le nazisme, le stalinisme....
      La réponse libertaire et libéral était logique et bon nombre d entre nous si nous avions vécu a la meme époque, y aurions adhéré de la meme maniere.

      C est toujours pareil, on tape un coup a droite , un coup a gauche, pour finalement se rendre compte que c est au milieu qu on se sent le mieux.


      Je suis comme toi, j ai plutot tendance a fantasmer une société gaullienne que je n ai pas connu, mais de l avoir vécu , je l aurai surement trouvé trop rigide, de la meme maniere que je trouve trop laxiste (de certain coté seulement) celle ou nous vivons.
      Une société trop libre ne fait plus ressentir la liberté : il faut un cadre établi pour pouvoir en sortir de temps en temps.
      On a beaucoup trop élargie le cadre et le gout de la transgression ne sera assouvie qu en la repoussant toujours plus, c est comme un cercle vicieux.....

      J aime bien cette image : c est comme si j allais péter dans l ascenseur d un hotel de luxe remplie de bourgeois : je ressentirai le gout de la transgression. Mais si les codes de morale explosent, il n y aura aucun interet a le faire et je rechercherais la transgression dans quelques chose de plus extreme en faisant encore plus repousser les limites du cadre.




  • 6 votes
    par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 22 octobre 2012 11:40
    maQiavel1983

    Merci pour le partage famine .

    Je commenterai d’ abord ce qui m’ a un peu exaspéré , càd la musique Hollywoodienne relou , le coté mi goochiste , mi hippie mi bourgeois des participants qui m’ ont parfois soûlé avec leurs discours niais .
    A part ça c’ est un très bon documentaire , qui montre assez bien à quel point la modernité nous déshumanise et nous coupe de la nature ( je fais aussi mon gooochiste  smiley ).
    Certains se moqueront du document en prétextant que le retour au temps des cavernes et à la chasse et à la cueillette est utopiste , que certains 68tards ont essayé de vivre de cette façon et aujourd’hui ils sont patrons de multinationales , députés Européen etc. Je dirais qu’ il y’ a quelques remarques à faire : 
    1. La situation dans laquelle nous sommes ( hyperconsommation et épuyisement des ressources naturelles ) fait que de toute manière on est dans une situation différente . Que nous autres ne pouvons plus vivre " le reve américain " des deux maisons , des trois voitures et des quatres machines à laver . Si on ne sort pas de ce paradigme consumériste , la réel nous rattrapera ... et il sait être violent le réel. 
    2. Il ne s’ agit pas de revenir au temps des cavernes ,on peut faire une synthèse avec la nuisible fuite en avant technicienne . 
    3. Pour ce qui est de ces fils de grands bourgeois révolutionnaires des années 60 et 70 qui préconisaient ce genre de retour , qui osait traiter de "réactionnaires petit bourgeois" les ouvriers qui après avoir bossé 30 ans en usine s’ achetaient des pavillons et des télés alors que c’ était des mioches de 20 ans qui n’ avaient jamais bossé de leurs mains et qui aujourd’hui sont au dîner du siècle ( ils sont quand même fort les mecs smiley ) je dirais que ça n’ a rien avoir car eux étaient justement des grands bourgeois qui avaient les moyens de choisir. Pour certains d’ entre nous on a pas trop le choix , c’ est pas un caprice mais une nécessité . 


    • 7 votes
      par AgeNu (xxx.xxx.141.183) 22 octobre 2012 12:20
      Caracole

      quelle caricature, comme d’habitude !
      Je suis d’accord pour le film, mais ta haine populiste contre les méchants bourgeois de mai 68 est vraiment ridicule, franchement on dirait du Sarkozy remâché par Copé recraché par Le Pen et chié par la bouche par Soral.
      .
      Connais-tu des vrais 68ards qui ont monté des communautés à l’époque, ou qui ont participé à des initiatives alternatives ? Quand je dis connaître c’est pas juste Vu à la TV, ou sur Internet, mais en vrai ! Si c’était le cas, tu éviterai de généraliser en mode TF1 (malgré toi j’imagine, mais tes valeurs de droite chrétienne te rattrapent et font de toi le meilleur bien pensant d’agoravox).
      .
      Les années 70 ont connu de véritables pionniers dans de nombreux domaines, l’écologie par exemple, et arrêtez avec Con Bendit, des milliers de gens ont expérimenté des modes de vie radicalement différents à l’époque, Con Bendit c’était le 68 des médias officiels, Rien que son frère est déjà plus intéressant, mais je vous dis, il y a eu des milliers d’expérimentation sociales, informez vous plutôt que de vous contenter de la version officielle de l’histoire : http://www.habiter-autrement.org/05...


    • 5 votes
      par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 22 octobre 2012 12:55
      maQiavel1983

      ta haine populiste contre les méchants bourgeois de mai 68 est vraiment ridicule, franchement on dirait du Sarkozy remâché par Copé recraché par Le Pen et chié par la bouche par Soral. 

      R / smiley smiley smiley On est d’ accord sur le film c’ est déjà pas mal !
      Mais sinon tu sais , Sarkozy ou Copé malgré leur posture politique , ils sont dans l’ idéologie 68tard étudiant . " Il est interdit d’ interdire ou "jouir sans entraves " ce sont leurs crédos .
      Connais-tu des vrais 68ards qui ont monté des communautés à l’époque, ou qui ont participé à des initiatives alternatives ?
      R / Personnellement j’ en ai connu quelque uns . Et c’ est à peu près ce que je décris, voir pire. Je n’ ai pas l’ impression qu’ ils soient une exception parmi ceux qui ont fait le mai 68 étudiant ...je crois que c ’ est la grosse généralité même .Y’ a qu’ à regarder, qu’ est ce qu’ ils sont devenus ( y compris le frère de Cohn Bendit qui vote Hollande dès le premier tour smiley )
      Qu’ il y’ ait parmi eux quelques personnes qui étaient sérieuse j’ en conviens , il y’ a toujours des exceptions .J ’ ai pas encore lu ton lien mais je vais le faire avec sérieux !
      malgré toi j’imagine, mais tes valeurs de droite chrétienne te rattrapent et font de toi le meilleur bien pensant d’agoravox)
      R / Il n’ est pas question de ma chrétienneté , les gens vivent comme ils veulent dans le privé ça ne ’intéresse pas.
      Par contre quand tu parles de populisme , tu as totalement raison j’ en suis un et fier de l’ être ! D’ ou mon mépris pour la bourgeoisie qu’ elle soit de goooche ou de droate !


    • 6 votes
      par AgeNu (xxx.xxx.141.183) 22 octobre 2012 13:30
      Caracole

      "Sarkozy ou Copé malgré leur posture politique , ils sont dans l’ idéologie 68tard étudiant . " Il est interdit d’ interdire ou "jouir sans entraves " ce sont leurs crédos"

      Et "l’imagination au pouvoir", "on va pas perdre sa vie à la gagner" ? Arrête un peu ton réductionnisme, les 70’s c’était pas le libéralisme économique qui est bien antérieur et n’a pris  en France (sur le plan des valeurs) que récemment avec Sarkozy, mais l’émancipation morale (libertaire), accompagné d’expériences sociales uniques qui ont remis en question le mode de vie moderne. 40 ans après, un consensus émerge enfin sur l’écologie !

      Au lieu de nous asséner des théories abjectes en disant que Copé est issu de mai 68 (évidemment, nous en sommes tous issu, mais le libéralisme des 10 dernières années n’a rien à voir), remercions plutôt ces pionniers qui ont payé d’une partie de leur vie (par la stigmatisation, marginalisation...) pour concrétiser ces utopies, et voyons ce qu’ils ont pu nous apporter ;) Machiavel, le transcourant et le survivalisme, tout ça a été évoqué, expérimenté et débattu dans les 70’s, plutôt que de réinventer l’eau chaude, allez voir tout cela, ca évitera peut être de retomber dans les mêmes erreurs.
      .
      "Y’ a qu’ à regarder, qu’ est ce qu’ ils sont devenus ( y compris le frère de Cohn Bendit qui vote Hollande dès le premier tour  )"

      Et pourquoi tu ne parles pas de ça  : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lyc%C3...  ? Non c’est vrai que pour toi son vote a tellement plus d’importance. Moi je crois le contraire, je crois que la pratique politique du vote (pour les présidentielles) est le niveau zero de politique. La création d’un lycée alternatif par contre, ca a bien plus de conséquences politiques et sociales.

      .
      "Il n’ est pas question de ma chrétienneté , les gens vivent comme ils veulent dans le privé ça ne ’intéresse pas."

      C’est drôle, tu te rends pas compte que ta foi t’oriente dans ton discours politique. C’est pourtant flagrant quand tu évoques ta haine de l’émancipation morale des années 70.

      .
      "Par contre quand tu parles de populisme , tu as totalement raison j’ en suis un et fier de l’ être ! D’ ou mon mépris pour la bourgeoisie qu’ elle soit de goooche ou de droate !"

      On s’éloigne du débat mais je pourrai aussi te répondre que Copé est populiste.


    • 4 votes
      par Jean Valjean (xxx.xxx.194.230) 22 octobre 2012 13:40
      Jean Khule

      Assez d’accord avec AgeNu.
      -
      @Machiavel,
      Moi aussi il y a un certain nombre d’anciens soixante-Huitards, révolutionnaires ou hippies,
      reconvertis dans le managérial ou le markéting que je ne peux vraiment pas blairer. Pour autant il ne faut pas généraliser et ces gens ne sont absolument pas représentatifs des expériences positives qui ont eu lieu dans les années 70, ce sont juste des repoussoirs ou des opportunistes qui ont mal tournés.
      -
      "alors que c’ était des mioches de 20 ans qui n’ avaient jamais bossé de leurs mains et qui aujourd’hui sont au dîner du siècle"
      -
      Alors là il faut me citer au moins une personne qui s’est réellement impliquée dans des expériences positives dans les années 60 ou 70 et qui se retrouvent à présent au diner du siècle. "Impliquée de manière positive" ne veut pas dire avoir fumé des pétards, s’être défoncé et avoir profité des opportunités sexuelles que le baba-coolisme offrait largement.
      -
      Fais gaffe à force d’écouter Soral tu en arrives à généraliser et amalgamer de manière aussi outrancière et irréfléchie que lui.


    • 4 votes
      par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 22 octobre 2012 13:45
      maQiavel1983

      Merci pour ton lien agenu , c’ est assez intéressant .

      Oui effectivement je connais ce genre de communauté de l’ extrême gauche à l extrême droite ( la vraie ) .
      Mais avoue que parmi les étudiants révolutionnaire 68tard c’ est assez rare d’ en voir qui sont resté fidèle à leurs idéaux comme il est d’ ailleurs écrit dans l’ article " Contrairement à d’autres expériences utopistes des années soixante-dix, Longo Maï a en effet su garder des convictions et un idéal politique".
      Pour la plupart quand il se cassait un ongle dans les pays étranger , ils appelaient le méchant papa réactionnaire ( smiley ) qui leur envoyait de l’ argent et un billet d’ avion pour le retour au pays en laissant en plan ceux qui n’ avaient pas les moyens .
      En fait pour que je prenne ce genre de projet au sérieux , il faut qu’ il soit le fait de paysans , d’ ouvriers , de vrais travailleurs , de gens qui vivent dans le réel et pas de fils de grands bourgeois utopistes futur cadre du CAC 40 !
      Mais pour revenir à Longo Maï on voit que ce n est pas facile à monter et surtout à, d’ après ce que j’ ai lu ils sont endetté et ont eu pas mal de problèmes internes et des agression de l’ extérieur. Il serait intéressant d’ étudier ce groupe de plus près pour voir quelles erreurs ont été commise pour ne pas les réitérer !


    • 6 votes
      par Famine (xxx.xxx.216.71) 22 octobre 2012 13:58
      Famine(la grande)

      @Machiavel. Je partage ton avis sur la mise en scène pénible du doc, mais je te trouve dur avec la naïveté de ces jeunes gens. Certes ils semblent marqués par une éducation gôcho-libertaire, mais cette mise en situation n’en est que plus méritoire pour eux qui n’ont pas été élevés à la spartiate. Tu auras remarqué j’espère leur virilité, et particulièrement celle des filles smiley Et puis il me semble que l’intérêt du doc est de montrer qu’à un moment, il faut savoir se passer de concepts et plutôt apprendre à choisir la bonne pierre, guidé par le son, et savoir la tailler correctement pour en faire un outil de coupe. @Agenu. Longo Maï, je connais bien. J’y ai vécu deux ans à la communauté de Limans dans le milieu des années 90. J’étais jeune et très bête ( très à gauche en fait, sans même le savoir). smiley


    • 2 votes
      par AgeNu (xxx.xxx.141.183) 22 octobre 2012 14:18
      Caracole

      "Oui effectivement je connais ce genre de communauté de l’ extrême gauche à l extrême droite ( la vraie ) ."

      Des communautés d’extrême droite ? Et bien ça m’intéresse, je connais pas mal de ptits villages paumés peuplés de racistes et réactionnaires contre toute idée de changement, mais des communautés d’extrême droite je connais pas... T’as des exemples ?

      .

      "Mais avoue que parmi les étudiants révolutionnaire 68tard c’ est assez rare d’ en voir qui sont resté fidèle à leurs idéaux"

      Ah, la fidélité aux idéaux ! Mais la vie n’est pas un idéal, il faut bien évoluer mon petit machiavel, ca ne sert à rien de rester accrocher à des idéaux ! (attention j’ai pas dit que les idéaux servaient à rien). C’est justement ce complexe d’exemplarité qui a pourri les communautés et précipité leur échec, laissant souvent des traumatismes politiques et provoquant chez beaucoup leur déni de toute alternative. Toutes les communautés qui s’en sont sorti sont celles qui ont su mettre de l’eau dans leur vin et s’adapter à la situation sociale qui évolue. Rien n’est pire pour elle que de s’enfermer dans une purisme qui les condamne à s’isoler dans une utopie qui ne verra jamais le chemin de la réalisation tant qu’elle ne se frottera pas aux compromis que la réalité impose. C’est cette maturité qui a manqué dans les années 70, et qui manque toujours à de nombreux groupes de ptit jeunots qui espèrent tout révolutionner de leur chambre alors qu’il faudrait déjà qu’il révolutionnent leur chambre :)

      .

      "En fait pour que je prenne ce genre de projet au sérieux , il faut qu’ il soit le fait de paysans , d’ ouvriers , de vrais travailleurs , de gens qui vivent dans le réel et pas de fils de grands bourgeois utopistes futur cadre du CAC 40 !"

      Paradoxalement, les grands bourgeois vont être ceux qui "popularisent" les choses. Pourquoi leur en vouloir à ce point ? Cela ne renvoie-t-il pas à des difficultés personnelles que tu éprouves toi-même, par exemple avec l’autorité parentale ? Je vais te dire, le statut des gens, je m’en tape, personne ne peut se réduire à sa catégorie, son étiquette, et si les cadres du CAC40 se mettent à boycotter EDF, ca aura bien plus d’impact que le bouseux au fin fond de sa campagne ;)

      .

      "Mais pour revenir à Longo Maï on voit que ce n est pas facile à monter et surtout à, d’ après ce que j’ ai lu ils sont endetté et ont eu pas mal de problèmes internes et des agression de l’ extérieur. Il serait intéressant d’ étudier ce groupe de plus près pour voir quelles erreurs ont été commise pour ne pas les réitérer !"

      Tout à fait, et il y en a des erreurs (sinon j’y serai resté crois moi). Malgré une opacité sur leurs financements, j’ai pu constater de moi-même une organisation collective tout à fait originale, basée sur la spontanéité des échanges, l’autonomie de chacun et l’auto-suffisance (relative, mais quand même impressionnante) du groupe. Je vais pas faire leur diagnostic détaillé ici car ils sont peu nombreux et déjà surmédiatisés. Aujourd’hui, on peut effectivement citer ce village d’une centaine de personnes comme une expérience unique en France sur la création sociale alternative. Ils sont aussi les créateurs de cette radio que je vous conseille vivement autant pour ses informations alternatives que sa musique : http://www.zinzine.domainepublic.ne...



    • 3 votes
      par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 22 octobre 2012 14:28
      maQiavel1983

      @famine

      Comment ??? Tu étais un gooooochiste ? Tu n’ as pas honte ? smiley 
      Pour ce qui est des jeunes de la vidéos ils m’ ont un peu exaspéré mais je suis en fait d’ accord avec eux . J’ ai juste un peu de mal avec la niaiserie mais ils sont courageux et brave aucun doute là dessus. 
      @Jean val jean
      Je suis d’ accord avec toi en fait . Pour ce qui est des expériences positives , il faut moi me montrer qu’ il y’ a des 68tard impliqué qui sont resté fidèle à leurs idéaux . Il y’ en a évidemment mais admet que c’ est assez rare , ils suffit de prendre le CV de ces 68tards impliqué dans ces expériences positives ou pas pour s’ en rendre compte .
      @agenu
      1. Je ne vais pas m’ étendre sur les liens évident entre libéralisme et l’ idéologie 68tarde , ce n’ est pas le sujet de l’ article ,je te recommande la lecture de Michéa , ou de Clouscard !
      2. Pour ce qui est du trans-courant ou du survivalisme , je reconnais que ca a été évoqué par l’ extrême gauche ( et même l’ extrême droite ) depuis assez longtemps , aucun problème là dessus .
      Et pour ce qui est d’ aller se renseigner sur ce qui a déjà été fait , c’ est exactement ce que j’ ai écris plus haut , donc là dessus on est d’ accord .
      Ce que je te dis c’ est que ces expériences en général ne sont pas allé jusqu’ au bout et que ces bobos ( le mot magique ) ont pour la plupart renoncé , ça tu ne vas quand même pas le contester ? Les 68tard eux même le disent !
      3. Je n’ ai pas une hiane pour l’" émancipation morale " des années 70 tu sais. En réalité je pense que chacun devrait vivre comme il le veut , donc ça ne me déreange aucunement , moi le soociétal je m’ en fiche ( sauf quand on l utilise comme stratégie de diversion comme c’ est le cas , pour moi le combat médiatico-politique progressisme VS réaction sont instrumentalisé par le pouvoir dans ce cadre ).
      Là dessus tu trompe , mais c’ est vrai que je ne les aime pas les 68tard mais surtout parce que ce sont les dominant , qu’ ils sont au pouvoir , que ce sont de grands bourgeois avec toute l’ idéologie qui va avec ... je ne les aime pas en tant que populiste .
      Et non , Copé n’ est certainement pas populiste , je parle de la vraie définition du populisme (  Discours et courants politiques, critiquant les élites et prônant le recours au peuple, supposant l’existence d’une démocratie représentative qu’il critique. C’est pourquoi il est apparu avec les démocraties modernes, après avoir connu selon certains historiens une première existence sous la République romaine , et en accusation les élites ou des petits groupes d’intérêt particulier de la société. Parce qu’ils détiennent un pouvoir, le populisme leur attribue la responsabilité des maux de la société : ces groupes chercheraient la satisfaction de leurs intérêts propres et trahiraient les intérêts de la plus grande partie de la population. Les populistes proposent donc de retirer l’appareil d’État des mains de ces élites égoïstes, voire criminelles, pour le « mettre au service du peuple »).
      4. Pour le frère Cohn Bendit , oui il y’ a le Lycée expérimental de Saint-Nazaire et peut être d’ autres choses. Bon quand on regarde son CV il a quand même été dans des partis politiques ( en principe ces mecs là s’ ils étaient sincère devraient déjà avoir compris que ça ne sert à rien ) il a été nommé à des postes ... bref je trouve pas que ce soit un modèle .Et ou vit il ? Quel est son patrimoine ? Ça ce sont des questions intéressantes .


    • 2 votes
      par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 22 octobre 2012 14:51
      maQiavel1983

      @agenu

      - Sur les communauté d’ extrême droite.
      Il y’ en a pas mal , parmi les cathos tradi ou les nationaux anarchistes .Certains sont tout à fait respectable comme à l’ extrême gauche et certains sont haineux comme à l’ extrême gauche .
      - Pour la fidélité aux idéaux 
      Je ne dis pas qu’ il faille s’ encrer dans ses idéaux comme le moine d’ encre à ses dogmes . Mais admet quand même que penser faire une révolution sociale pour finir patron des médias , du CAC 40 ou être au dîner du siècle , c’ est quand même un 180 ° parfait !
      Pour les jeunots qui espèrent révolutionner de leur chambre avant de révolutionner leur chambre on est totalement d’ accord .
      Paradoxalement, les grands bourgeois vont être ceux qui "popularisent" les choses
      Je ne comprend pas cette phrase . Qu ’ est ce que tu veux dire ?
      Cela ne renvoie-t-il pas à des difficultés personnelles que tu éprouves toi-même, par exemple avec l’autorité parentale 
      Je ne comprends pas très bien non plus .Mais je n’ ai eu aucune difficulté à ce niveau tu sais.
      - Je vais te dire, le statut des gens, je m’en tape, personne ne peut se réduire à sa catégorie, son étiquette,si les cadres du CAC40 se mettent à boycotter EDF, ca aura bien plus d’impact que le bouseux au fin fond de sa campagne 
      La lutte des classes ça existe tu sais ... et si les cadres du CAC 40 boycottent EDF c’ est pas pour faire la révolution mais pour préserver leur intérêt , càd capitaliser !
      Tout à fait, et il y en a des erreurs (sinon j’y serai resté crois moi)
      Ah mais c’ est intéressant , tu y étais ? Si c’ est pas trop indiscret ou trop personnel , quels ont été pour toi les points positifs et négatif ( juste pour savoir , sans ironie aucune ).


    • 3 votes
      par Famine (xxx.xxx.216.71) 22 octobre 2012 15:29
      Famine(la grande)

      Pour moi, les points positifs : les filles de toutes nationalités. Les points négatifs : leur polyandrie. smiley 


    • 4 votes
      par AgeNu (xxx.xxx.141.183) 22 octobre 2012 15:38
      Caracole

      Héhé, Famine est démasqué, il va se faire lynché par ses copains nazillons, il a du sang rouge dans les veines !!

      Je vais pas m’étaler ici sur Longo Mai ou les autres communautés dans lesquelles j’ai pu aller car comme je le dis plus haut elles sont déjà surmédiatisées, surexposées, surexemplarisées. Pourquoi ? Elles sont très peu nombreuses ! Alors qu’une masse d’individus aspire à ce type d’expériences, très peu la réalisent concrètement. Une élite ? :)

      .

      1. Je ne vais pas m’ étendre sur les liens évident entre libéralisme et l’ idéologie 68tarde , ce n’ est pas le sujet de l’ article ,je te recommande la lecture de Michéa , ou de Clouscard !

      Ce sont deux mouvements d’émancipation bien distincts, qui certes ont pu se rejoindre à certains moments, mais je reste sur l’idée que ta morale chrétienne (partagée par michéa et clouscard ?) te fait rejeter l’émancipation sociale en tant que telle et fait de toi un réactionnaire politique, comme michéa et clouscard !

      .

      2. Ce que je te dis c’ est que ces expériences en général ne sont pas allé jusqu’ au bout et que ces bobos ( le mot magique ) ont pour la plupart renoncé , ça tu ne vas quand même pas le contester ? Les 68tard eux même le disent !

      Ca ok, je t’ai expliqué que c’était aussi en grande partie du au complexe d’exemplarité qui gangrène souvent ces expériences hors du commun. Certains ont fait de ca une vitrine en cherchant la reconnaissance populaire (par le populisme), d’autres ont juste gardé une autel d’objets rituels témoignant de ce passé, faut-il voir en eux des modèles à prescrire ou à proscrire ?

      .

      3. le populisme leur attribue la responsabilité des maux de la société : ces groupes chercheraient la satisfaction de leurs intérêts propres et trahiraient les intérêts de la plus grande partie de la population. Les populistes proposent donc de retirer l’appareil d’État des mains de ces élites égoïstes, voire criminelles, pour le « mettre au service du peuple »).

      Les populistes de l’opposition à la majorité présidentielle que tu défend ne sont pas les seuls, tout élu se doit d’être populiste pour drainer les revendications populaires, qui sont en effet souvent des stratégies de diversion mais surtout de symbolisation d’un ordre mythique. Tout groupe constitué, institué, défend ses intérêts propres, ca parait évident... L’objectif du mythe de la démocratie est de réunir politiquement tous ces groupes en un grand groupe par un échelonnement législatif, exécutif, délibératif, participatif, etc.. A nous en tant qu’individus autonomes et citoyens éclairés de constituer des petits groupes qui vont défendre de nouveaux intérêts et s’allier à des grands groupes pour constituer. Ou pas :)

      .

      4. Pour le frère Cohn Bendit ... bref je trouve pas que ce soit un modèle

      As tu donc tant besoin de modèle ? Non, ce qui m’inspire n’est pas l’individu "frère Cohn Bendit" mais son expérience d’école alternative où sont développés l’autonomie des "élèves" dans la gestion de leur formation.



    • vote
      par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 22 octobre 2012 15:55
      maQiavel1983

      Réponse plus bas .


    • 1 vote
      par Marenlapine (xxx.xxx.37.67) 22 octobre 2012 20:18
      Ozimandias
      - Sur les communauté d’ extrême droite.
      Il y’ en a pas mal , parmi les cathos tradi ou les nationaux anarchistes

      On appel ça des groupuscules ou des factions....

    • 1 vote
      par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 22 octobre 2012 20:32
      maQiavel1983

      Non Marenlapine , il y’ a de vraies communautés plutôt sympathique . Je sais que c’ est inconcevable pour toi , patriotisme idéologique oblige mais c’ est vrai . 


    • 1 vote
      par Marenlapine (xxx.xxx.37.67) 22 octobre 2012 20:39
      Ozimandias

      Machiavel, à partir du moment où il y a une référence politique, là en l’occurrence l’extrême droite, on appel cela un groupuscule ou une faction, dans la vidéo il n’y a pas de référence politique, c’est une communauté expérimentale !


    • 2 votes
      par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 22 octobre 2012 20:52
      maQiavel1983

      Mais Merenlapine , il y’ a toujours une référence politique , y compris chez la dame de la vidéo . Donc finalement il n’ existerait que des groupuscules ?Sinon à la limite on retire le terme communauté et on appelle ça "un village" je sais pas .


    • 1 vote
      par Marenlapine (xxx.xxx.37.67) 22 octobre 2012 21:26
      Ozimandias

      Machiavel, tu nous dis qu’il y a des communautés d’extrême droite, à partir du moment où une communauté se revendique d’une appartenance politique, on appel cela un groupuscule ou une faction...
      Dans la communauté de la vidéo, la nana n’a pas demandé la carte du parti pour pouvoir rentrer, que ceux qui tentent ce genre d’expérience soient catalogués de "gauche", très bien, cela prouve que l’idéal est bien plus ouvert et intéressant... mais c’est de la supposition idéologique...

      Bref, il n’existe pas de "communautés" politiques (sinon ça change de nom)  smiley


    • 1 vote
      par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 22 octobre 2012 21:32
      maQiavel1983

      Ouais mais attend , la politique ne se limite pas à la carte de partis. Les actes de cette femme sont politiques , sa façon de vivre , ses stages , tout chez elle est politique .

      Et s’ il n’ existe pas de communauté politique , il n’ existe pas de communautés tout court .Je ne comprends pas qu’ un groupe de personne vivant ensemble soit apolitique . Même une famille est politique alors ...

    • 1 vote
      par Marenlapine (xxx.xxx.37.67) 22 octobre 2012 21:52
      Ozimandias

       Tu confond rapprochement idéologique et revendication politique, je te le répète il n’existe pas de "communautés" politiques (sinon ça change de nom)...


    • vote
      par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 22 octobre 2012 21:55
      maQiavel1983

      Donc il n’ existe pas de communautés ...

      Je crois qu’ on a un problème de définition du terme "politique ".

    • vote
      par Marenlapine (xxx.xxx.37.67) 22 octobre 2012 22:18
      Ozimandias

      Machiavel, ton problème, c’est que tu n’accepte pas d’avoir eus tords, on peux continuer cette discussion stérile toute la nuit, le fait est qu’ il n’existe pas de "communautés" aux revendications politiques (sinon ça change de nom).... 
      La question qui se pose, c’est pourquoi n’accepte tu pas le nom que l’on donne aux groupuscules politiques....


    • vote
      par AgeNu (xxx.xxx.149.188) 22 octobre 2012 22:55
      Caracole

      marenlapine, je pense que ton boomerang est trop aiguisé et ton propos trop tranchant. Bien sûr, les communautés ne se revendiquent pas de tel ou tel parti politique, sinon elles seraient un simple organe de parti. Mais dire que les communautés ne sont pas politiques, c’est une aberration. Le principe de beaucoup de communautés politiques (de hippies mais aussi beaucoup d’anti-hippies, comme les yippies par exemple) des années 70 était de dépasser la politique de parti pour expérimenter la politique à petite échelle, et les squats anars ont repris le flambeau dans les années 80. Dans les années 1990, des éco-villages ont été créé un peu partout dans le monde, mais depuis les années 2000 on ne sait pas trop ce qui se prépare. Des communautés plus mystico-ésotérique préparant 2012 ont vu le jour mais ca ne va sans doute pas donner grand chose. On parle aussi de mouvement de villes en transition, mais ils ont l’air déjà très institutionnalisés.
      .
      Les utopies sont les vagues qui font déferler sur les rivages de notre société l’énergie assemblées de toutes les aspirations de notre époque. Elles sont des germes d’espoir qui contiennent en eux-mêmes tous les paradoxes auxquels la société devra faire face dans son évolution à venir. En cela, elles sont de véritables laboratoires d’expérimentation politique.
      .
      Par contre, j’attend toujours des exemples de machiavel concernant des communautés de tendance extrême droite qui ne soient pas des simples groupuscules mais qui mettent en oeuvre un véritable mode de vie commun... alors ?


    • vote
      par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 23 octobre 2012 09:44
      maQiavel1983

      @marenlapine

      Non je te promet je sais reconnaître mes tords ( je l’ ai fait plus d’ une fois sur ce site ) , je déteste par ailleurs la mauvaise foi , je n’ en n’ use que rarement et sans m’ en rendre compte.Là je pense sérieusement que tu as tord .
      Pour toi la politique se limite à des revendications ce qui est une bien pauvre et très superficielle définition de la politique .
      Qu’ est ce que la politique ? Du point de vue ethymologique vient du latin politicus, issu du grec ancien πολτικός, politikos, composé de πολίτης (« citoyen ») avec le suffixe -ικός. ,Politikos, indique le cadre général d’une société organisée et développée), au sens profond du terme.
      La politique c’ est comment il faut instituer un groupe humain . Déjà la " famille " (  une communauté de personnes réunies par des liens de parenté ) est politique car organisée avec au sommet en général des parents.
      Donc un groupe de personne vivant ensemble selon un certaine organisation font de la politique . Dans cette vidéo , ces personnes font de la politique .Et même au delà de l’ aspect organisationnel , qu’ est ce que nous faisons toi et moi en discutant de ce sujet ? On fait de la politique .
      Donc me dire qu’ une communauté est apolitique , c’ est ne pas avoir compris ce qu’ est " la politique " mais je te comprend , le novlangue fait rage mais il faut réussir à le dépasser et redonner un sens aux mots .Toute communauté est profondément politique  !
      @agenu
      Il y’ en a plein de communauté d’ extrême droite .Je veux dire cherche sur internet" anarcho-nationalisme" tu tombera sur l’ une d’ elles . Ou encore des cathos tradi qui se replient du monde , il y’ en a aussi pas mal.

  • 1 vote
    par Ketsa (xxx.xxx.243.85) 22 octobre 2012 12:08

    mouaip. on ditrait presque ces emissions tele-realité survivalistes.


  • 5 votes
    par Mr.Kout (xxx.xxx.36.80) 22 octobre 2012 14:24

    Pourquoi une personne qui se dit détachée de monde moderne à besoin d’autant de dollar ?


    Comment une personne qui se dit retournée à l’age de pierre tient un blog et une activité commerciale ?

  • 8 votes
    par Ketsa (xxx.xxx.243.85) 22 octobre 2012 14:41

    Ces jeunes filles sont bien appétissantes.

    A votre avis ils ont des preservatifs, des pillules ou des boyaux de bison ?


  • 4 votes
    par easy1 (xxx.xxx.42.174) 22 octobre 2012 14:58

    Je ne vois rien à redire au fait qu’il existe ce genre de stage mais je reste à les considérer "stages" rien de plus.

    Je ne sais qui a fait ce film, qui l’a censuré mais il vire trop new-âge. "Les pierres ont leur voix et elles nous parlent". Et la musique....

    Il est tout à fait possible de dire à des citadins ayant à utiliser des pierres qu’il faut apprendre à les sonner et à distinguer le bruit qu’elles font. (Il y a tous les jours des ouvriers d’usines de toutes sortes qui font sonner les pièces pour détercter leurs fêlures) sans passer par la case Sedona

    Le feu "souffle de la vie" Whaaaaaahhhhh


    Une vidéo peut énormément tromper celui qui la regarde.
    On ne voit pas comment ils ont tué un bison. Même le daim on ne sait pas comment ils l’ont tué.
    On ne voit pas dans quoi ils font leur cuisine. Alors son "Sans métal" euh....
    Les calebasses font effectivement de très bonnes gourdes ou bols mais elles ne poussent pas dans les rocheuses.
    En fait ils n’ont bouffé que de la viande de bison séchée, des haricots, du riz sauvage, surgis de nulle part. En somme de la bouffe emportée, à une petite truite et quelques baies près.


    On ne peut pas jouer à ce point le faux primitif sans se sentir faux. Pour se sentir vrai il faut se jurer de quitter définitivement la société moderne.
    (Alexander Mac Candless ne s’était sans doute pas encore fait cette promesse mais il prenait la direction d’un aller simple)

    Il suffit de faire une virée à deux ou cinq sans utiliser d’argent pendant deux mois (sac à dos bourré de bidules modernes) pour vivre un épisode qui servira de repère pour le reste de notre vie.

    Quant à Kerouac, il ne cessait de taper sa pauvre mère. Des aventuriers dans le genre, il y a eu des millions.



  • 2 votes
    par gerfaut (xxx.xxx.119.174) 22 octobre 2012 16:08

    Après les chasseurs cueilleurs..., il y a eu les agro-pastoraux, je ne vois pas ce qu’ ils ont contre... Après l’ âge de la pierre, il y a eu celui du bronze et des métaux, je ne vois pas ce qu’ ils ont contre non plus.




  • 3 votes
    par infarctus (xxx.xxx.172.175) 22 octobre 2012 16:16

    Tout est faux dans ce reportage, même elle et son idéologie. Le fait que cela soit présent ici même pour nous, et en video, annule le tout, anéantit la vision que l’on se fait de son faux projet.


    Une femme sauvage avec un blog et un facebook ? 
    600 euros en moyenne la semaine de stage ?
    Ca brûle bien les billets ? je ne comprends pas bien la...

    Bref, de la merde, bien que ce projet et cette façon de vivre est mon idéal, et ce que je souhaite à toute l’humanité.

  • 1 vote
    par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 22 octobre 2012 16:25
    maQiavel1983

    @Agenu

    - Point 1 
    Il me semble que tu t’ es fait une opinion définitive : " mais je reste sur l’idée que ta morale chrétienne te fait rejeter l’émancipation sociale en tant que telle et fait de toi un réactionnaire politique".
    Non je te promet que je fiche de ce que vous appelez "émancipation" sociétale .Moi ce qui m’ intéresse c’ est le social .Chacun fait ce qu’ il veut de son corps , je m’ en contre-fiche complètement , ce n’ est en principe pas dans la morale chrétienne d’ imposer son point de vue aux autres , il existe le libre arbitre .
    Ce que je n’ aime pas c’ est l’ instrumentalisation politique des luttes sociétales , pas parce que je suis chrétien , mais parce que c’ est fait pour les substituer aux luttes des classes. D’ ailleurs aujourd’hui , la fracture gauche droite est purement sociétale ( peu importe la politique sociale sociale d’ un individu , si il est pour le mariage homo-sexuel il est de gauche , si il contre il est de droite ). C’ est ça que je dénonce et que je ne supporte pas , que DSK ou BHL soient de gauche parce qu’ il est sont pour la parité ou la discrimination positive.
    Tu vois pour le coups , c’ est mon coté Marxiste que ça horripile, pas ma chrétienneté , croire que le nombre d’ utérus et de prostate ou le taux de mélanine dans un conseil des ministres dévoué de toute façon à la bourgeoisie change quoi que ce soit , c’est absurde .
    Point 2 : on est Ok
    Point 3 : Le populisme
    Non tu n’ a pas compris sa définition , tu confond avec la démagogie . Je ne connais pas beaucoup de politiques professionnel qui soient populiste .
    En dehors , Etienne Chouard par exemple est un populiste car dénonce le régime à gouvernement représentatif ( et non démocratie représentative ça n’ a pas de sens , ce terme est un oxymore ) en faveur d’ une vraie démocratie ou un régime représentant réellement le peuple et pas les élites . Chavez par exemple est un chef d’ Etat populiste .
    Pour ce qui est de la constitution de petits groupe je suis d’ accord mais pour ce qui est de l’ alliance avec les grands groupes ça n’ a pas d’ intérêt !
    C’ est une lutte des classes qui a lieu , les élites contre le peuple du travail et de la production , il n’ y a plus de compromis économique ou politique à faire . Faire alliance c’ est renoncer à ses idéaux en ce qui me concerne . Faire alliance , c’ est ne pas faire preuve de virilité ( et on y revient ).
    Mais de toute manière au point ou on en est , le système ira au bout de sa logique implacable , càd à la catastrophe , il n’ y a je crois plus rien à faire d’ autre que de se protéger :

    Point 4 : Bon son école oui c’ est pas mal même si j’ adhère pas au principe.Quant aux modèles , oui bien sur on en a besoin !


    • 4 votes
      par AgeNu (xxx.xxx.141.183) 22 octobre 2012 16:45
      Caracole

      "Ce que je n’ aime pas c’ est l’ instrumentalisation politique des luttes sociétales"
      Evidemment, mais le sociétal n’est il pas l’essence de l’engagement politique ? A commencer par son mode de vie ? :)
       .
      "Faire alliance c’ est renoncer à ses idéaux en ce qui me concerne . Faire alliance , c’ est ne pas faire preuve de virilité ( et on y revient ).

      Mais de toute manière au point ou on en est , le système ira au bout de sa logique implacable , càd à la catastrophe , il n’ y a je crois plus rien à faire d’ autre que de se protéger"
      Voilà comment l’immaturité politique mène au fascisme par la quête vaine d’une pureté originelle dont l’impossibilité conduira au repli sur soi.

    • 1 vote
      par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 22 octobre 2012 17:09
      maQiavel1983

      Evidemment, mais le sociétal n’est il pas l’essence de l’engagement politique ?

      R / Non. Sa vie personnelle c’ est sa vie personnelle . Evidemment la politique s’ occupe de tout , mais tout n’ est pas engagement politique .

      Voilà comment l’immaturité politique mène au fascisme par la quête vaine d’une pureté originelle dont l’impossibilité conduira au repli sur soi.

      Explique moi ce qu’ est la maturité politique . Voter FdG ? Voter PS ? Voter ?Non tu l’ as écris toi meme plus haut la pratique politique du vote est le niveau zero de politique.

      Donc comment tu t’ allie avec les grands groupes ? Pour quel projet ? Non je vois pas ou tu veux en venir , eux ils servent des gens qui veulent nous asservir socialement je ne vois pas en quoi il est mature de s’ allier à eux. 

      Pour ce qui est de la pureté tu as totalement raison mais voilà : pour réussir à changer les choses , il faut se débarrasser de la pureté de ses idéaux de base . Chaque trahison de son engagement de base amène à monter les échelons mais au final pour faire quoi car une fois au sommet , on a tellement renoncé à ses engagements de base qu’ on est comme ceux que l’ on combattait à ses débuts et on ne change rien alors que le moteur de l’ engagement politique était de vouloir changer les choses.

      Quant au replis sur soi , effectivement je pense que le meilleur combat politique qui puisse être mené est de se retirer de la société de consommation et de tous ces désastres.De toute manière le peuple n’ a de prise sur rien , il n’ est que manipulé et on lui donne l’ impression que c’ est lui qui dirige.

      Et autre chose de très intéressant sur ce que tu appelle le replis sur soi ( qui est un mauvais terme , c’ est la société qui se replie sur elle même ) c’ est que justement ce n’ est pas fascisant !Chacun fait ce qu’ il veut , si une personne A veut rester dans la société de consommation elle le fait si elle ne veut plus elle en sort . 


    • vote
      par AgeNu (xxx.xxx.149.188) 22 octobre 2012 19:32
      Caracole

      "Chaque trahison de son engagement de base amène à monter les échelons"
      Je crois pas, à mon avis les types qui ont trahi étaient déjà pourris à la base. Par contre, chaque compromis intelligent permettra de réaliser et faire fructifier son engagement dans le temps. Il ne faut pas avoir de crainte de ça, mais une conscience de ce qui motivent nos choix, et ce qu’ils impliquent.
      .
      Se protéger en attendant la catastrophe est un aveu d’immaturité ou d’impuissance face aux enjeux planétaires, mais n’est à mon avis pas l’engagement le plus constructif. Je crois plutôt que l’écologie est née de la nécessité de l’émergence d’une conscience planétaire dans laquelle nous sommes entrés.


    • 1 vote
      par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 22 octobre 2012 20:29
      maQiavel1983
      - Sur la nécessité des trahisons des engagements de base pour accéder au pouvoir.
      Non , tu sais , ceux qui trahissent pour la plupart ce sont des gens avec de vrais projets et sincère . Et puis se pose la question de la pureté , ils comprennent qu’ on ne peut changer les choses qu’ en faisant des compromis. Ça commence par des compromis sur des détails sur de plus en plus de détails, puis sur l’ ossature de leur projet jusqu’ à changer le projet lui même . Ça se fait insidieusement et lentement .
      Tu sais je suis populiste mais je sais que ceux qui gouvernent ne sont pas tous pourris , c’ est tout simplement qu’ ils sont pris dans cette logique implacable . C’ est Lénine par exemple qui disait que la révolution n’ est belle que dans les livres , il avait compris la néccéssité d’ une élite révolutionnaire ( qui est devenue la future dictature bureaucratique ) des financements étrangers , par le patronat Allemand et par Wall Street et tout ces accommodements ont transformé le régime bolchevique en dictature impitoyable et a réduit les ouvriers en esclavages encore mieux que le Tsar , alors que le but de la révolution au départ était des les libérer. 
      C’ est comme ça même sans mécanique révolutionnaire , je crois que Jospin quand il était encore un jeune Trotskyste n’ avait pas les mêmes projets politiques que quand il était devenu premier ministre . Ces accommodements ,compromis et autres renoncement structure mentalement ceux qui les font. C’ est imparable .Et ça explique pourquoi les révolutions échouent presque toujours , soit parce que les révolutionnaires étaient trop purs et vivaient chez les bisounours ou alors parce qu’ ils sont devenus des cyniques encore pire que ceux qu’ ils combattent. C’ est triste et sombre mais c’ est comme ça !
      - Sur le replis sur soi
      C’ est pas un aveu d’ immaturité mais d’ impuissance .C’ est la réalité que peut on faire concrètement ? Absolument rien à part essayer de sauver sa peau.
      Pour ce qui est de l’ écologie par exemple , qu’ est ce que tu veux faire ? Tout ce que tu pourra faire c’ est des aménagement du genre " une écologie adapté au capitalisme " , à la EELV . Ça ne change absolument rien , on ne peux pas mener de politique écologiste capitaliste ,ces deux termes étant contradictoire puisque le capitalisme c’ est précisément une guerre contre la nature . Donc il fait sortir du capitalisme, mais qui veut faire ça ? Les classes dirigeantes occidentales des pays émergent , les différents peuples ? Non ceux qui veulent en sortir ne sont regardé que comme des illuminés . Donc tous ce que vous ferez sera de faire des aménagement entre écologie et capitalisme qui ne servira à rien ( ne changez pas l’ écologie disait Chavez , changez le système ).Voilà c’ est foutus , c’ est la triste réalité , en sauvant notre peau , en survivant nous ou nos enfants pourront peut être structurer le prochain monde différemment !

    • 1 vote
      par AgeNu (xxx.xxx.149.188) 22 octobre 2012 23:33
      Caracole

      "Ces accommodements ,compromis et autres renoncement structure mentalement ceux qui les font. C’ est imparable"
      Ce n’est pas négligeable en effet. Mais c’est fou, on dirait que c’est le cas avec toute utopie, quand elle est adopté par le système, elle le change maist bie crée d’autres problèmes, parfois plus grave. N’est-ce pas inéluctable dans une nature où la perfection n’existe pas ? Il n’y a pas de programme politique idéal, il y a seulement des idéaux politiques.


    • vote
      par AgeNu (xxx.xxx.149.188) 22 octobre 2012 23:35
      Caracole

      le problème de l’écologie étant actuellement son accaparement par la classe scientifique et technicienne d’ingénieurs et d’écologues, mais en même temps, cela change de fond en comble leur métier, ce qui est largement souhaitable.


    • vote
      par machiavel1983 (xxx.xxx.124.227) 23 octobre 2012 09:48
      maQiavel1983

      @agenu

      Rien à redire j’ adhère à 100 % à tes derniers commentaires .
      P.S : C’ est quand même sympa de finir sur une entente n’ est ce pas ?  smiley

    • vote
      par AgeNu (xxx.xxx.227.87) 23 octobre 2012 11:30
      Caracole

      oui, je te remercie machiavel pour ces passionnants échanges :)


  • 3 votes
    par pegase (xxx.xxx.18.26) 22 octobre 2012 21:40
    peQase

    Difficile leur truc .. Une simple crise d’appendicite, ou une banale infection urinaire, et tout le monde descend de sa montagne.. Ils ont probablement un portable pour appeler l’hélico ^ ^ 

    Supprimer les sucres lents = manger beaucoup de viande pour compenser en apport protéiné, quelle surface leur faut il pour survivre ?.. au bas mot je dirais 5000 hectares minimum rien que pour ce petit groupe ; Je veux dire que c’est contre productif si on désire ne pas trop interférer sur l’environnement ! .. Chez nous impossible de tuer des bêtes de la forêt sans avoir quelques problèmes avec l’office de chasse, les gardes nature, l’ONF qui vous flanqueraient au tribunal au moindre arbuste coupé, le camping absolument interdit, les arrêtés de biotope (sentiers interdits mêmes aux randonneurs), natura 2000 qui imposent leur loi.. faire du feux n’en parlons même pas... C’est joli, mais ce sont de doux rêveurs !
    ..

    Je préfèrerais l’expérience d’une famille ou un groupe qui vivrait en autarcie en travaillant leur terre, avec le moins de surface possible, le plus proprement possible, autonomes en eau et énergie, le tout avec des moyens rudimentaires .. 


  • 3 votes
    par Hijack (xxx.xxx.28.187) 23 octobre 2012 15:46
    Hijack

    Pas mal ... respect à tous ces gens ... j’aimerai pouvoir être à leur place.
    Quant à la femme ... chapeau bas.


  • 3 votes
    par cassia (xxx.xxx.220.254) 24 octobre 2012 13:54
    cassia

    Puissant documentaire.....Magnifique, superbe !
    J’en ai pris plein les yeux !
    Quelle belle aventure !
    Malheureusement la plupart des intervenants n’ont rien compris du message !
    Une société qui perd ses liens avec la nature est une société en perdition....
    Merci pour ce merveilleux partage !


    • 1 vote
      par gerfaut (xxx.xxx.119.174) 24 octobre 2012 16:31

      Salut cassia,


      Si tu as aimé ce documentaire, tu aimeras sûrement Dersou Ouzala de Kurosawa, c’ est un film magnifique inspiré d’ une histoire vraie, l’ acteur est génial. C’ est l’ histoire d’ un des derniers chasseur cueilleur au début du 20 ème siècle en Extrème Sibérie.


    • 1 vote
      par cassia (xxx.xxx.220.254) 24 octobre 2012 19:57
      cassia

      Merci Gerfaut pour ce lien, je vais me renseigner !
      Chasseur cueilleur, le terme me plait !
      Le glandage pardon le glanage et la reconnaissance des plantes sauvages comestibles est une de mes activités favorites !


    • 1 vote
      par gerfaut (xxx.xxx.119.174) 24 octobre 2012 20:31
      Tu verras, les images sont magnifiques, la fin est un peu triste, à l’ image de ce genre de vie qui disparait mais pendant une bonne partie du film la confrontation entre le Russe et ce guide Dersou Ouzala est géniale. Ce film m’ a beaucoup marqué, je l’ avais en dvd, je l’ ai prêté, et je ne l’ ai jamais revu.

      Il y a un moment ou Dersou sauve la vie du russe lors d’ une tempête de neige en construisant un abris, le russe réalise combien il ne sait rien faire. Il y a aussi une scène de ce que l’ on appelle ’la débacle’, ce moment très dangereux ou la neige des fleuves commence à se fendre et à redevenir liquide. Mais il y a aussi la forêt.... 

      Les plantes et leurs vertues, cela doit être très interessant aussi. Sans doute est-ce pour cela que tu t’ appelles cassia. J’ ai un beau frère qui est pharmacien, je ne partage pas tellement de choses avec lui, question de caractère sans doute, mais il connait très bien les plantes et les champignons, j’ aime bien écouter cela chez lui.


    • 1 vote
      par gerfaut (xxx.xxx.119.174) 24 octobre 2012 20:46

      Il y a à peu près tout le film là, mais en russe, la scène de la tempête



  • vote
    par pegase (xxx.xxx.138.46) 24 octobre 2012 22:08
    peQase

    Je préfère le magnifique reportage de Marianne Chaud "Himalaya terre des femmes" , là ce n’est pas du pipeau...
    ..
     altitude 4500 / 5000 mtr .. 6 mois pendant lesquels les hommes descendent dans la vallée pour trouver du travail, pendant ce temps les femmes sont seules en montagne à élever les enfants, cultiver les terres et garder les troupeaux ...

    4 jours de marche pour atteindre le village, ils n’ont quasi rien, ils vivent de leurs troupeaux de yacks, et un peu d’agriculture (tout à la main)..

    On ne le trouve qu’en VOD sur le site d’Arte .. la bande annonce officielle sur youtube ..

    http://www.youtube.com/watch?v=ITqq...

    Un reportage puissant et poignant !

     


  • vote
    par pegase (xxx.xxx.138.46) 24 octobre 2012 22:25
    peQase

    "Himalaya land of women" .. il n’y en a qu’une petite partie...on voit la grand mère décédée pendant le reportage, même à 80 ans juste avant de mourir, elle travaillait encore aux champs ..

    http://www.youtube.com/watch?featur...
    à télécharger sur le site d’Arte ..


  • 1 vote
    par cassia (xxx.xxx.220.254) 24 octobre 2012 22:59
    cassia

    Je vois ce reportage comme un parcours initiatique... !
    Un passage obligé...pour nous permettre de nous rendre plus humbles...
    Le devoir militaire était jusqu’alors obligatoire...
    Le devoir d’humilité envers la nature, notre terre nourricière devrait l’être !
    Et envoyer tous ces jeunes des banlieues et autres, lobotomisés sous M6 et TF1, dans ce parcours initiatique serait salvateur pour notre société...
    Faire marcher notre intelligence, notre conscience plutot que celles des robots...


  • vote
    par La mésange (xxx.xxx.152.246) 26 octobre 2012 16:19
    La mésange

    Super ! Moi j’ai beaucoup aimé.
    Ok je me suis demandé comment ils ont tué le bison et si il faut faire une demande auprès des autorités, hum ? Je suis soufflé par le gars qui courre 100km par jour et par la beauté de leurs silex taillés. En plus faire du feu sans allumettes, avec le système des 2 bouts de bois n’est pas facile. Je me demande aussi ce que Lynx fait quand c’est le plein hiver dans les rocheuses. Là ce doit être coton de survivre... Mais chapeau ! Merci Famine !


  • vote
    par Morpheus (xxx.xxx.25.188) 1er décembre 2012 11:45
    Morpheus

    J’aime beaucoup ce documentaire, Famine. Merci de l’avoir posté. J’ai pas trop envie de commenter, ça m’a juste fait du bien de le voir.

    Cordialement,
    Morpheus


Ecrire un commentaire Faire un don

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Réclame

Facebook Facebook  Friendfeed Friendfeed  RSS RSS  Twitter Twitter 


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site optimisé pour le navigateur Firefox. Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération