Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ni dieu ni maître, une histoire de l’anarchisme

Ni dieu ni maître, une histoire de l’anarchisme

Voici l’histoire d’une pensée qui, malgré ses nombreuses défaites, ne cesse de renaître de ses cendres. Depuis les sociétés primitives jusqu’aux Black blocs et au regain européen d’aujourd’hui en passant par la création de la Première Internationale, la Révolution mexicaine, la Makhnovtchina, la Révolution espagnole, les mouvements illégalistes d’action directe, les utopies réalisées et les expériences avortées, le documentaire « Ni Dieu ni maître » raconte l’histoire méconnue du mouvement anarchiste et libertaire ainsi que celle de ses grandes figures.

 

 

Source : Gh0stHunter

 

Tags : Histoire Philosophie



Réagissez à l'article

224 réactions à cet article


  • vote
    howakhan howakhan 2 novembre 12:23

    Salut...cela dit : nier qu’il y ait une origine Ultime obligatoirement non née donc pas inscrite dans le temps qui passe, pour nier cela...faut avoir un sacré mauvais foie...quand à l’influence de celle ci cela est une question que la pensée humaine ni la science ne peut et pourra aborder..."autre chose" le peut..sans jamais le chercher cependant...un paradoxe étrange n’est ce pas ?

    car même la logique la plus simpliste mais pour une fois utilisée à fond dit cela...

    cela est à essayer par et pour soi même bien sur..

    ne pas butter sur le mot Dieu non plus....dont les 3 fausses religions ont sali à jamais la "réputation"... smiley

    le mystère demeure entier..sauf par visions involontaires , ce qui arrive dans certaines circonstances....potentiellement ceci est pour tous...

    etc bien sur..


    • vote
      maQiavel maQiavel 2 novembre 12:39

      Bonjour howakhan

      Sur le fond, je suis d’accord avec vous mais quelques précisions :

       

      -Il existe plusieurs tendances au sein de la mouvance anarchiste , certaines sont athées mais d’autres sont théistes comme c’est le cas pour l’anarchisme chrétien.

       

      -Par contre, ce que tous les courants anarchistes ont en commun vis-à-vis de cette question, c’est un anticléricalisme radical et la dénonciation de l’instrumentalisation des religions par le pouvoir politique dans une perspective de domination et d’ingénierie sociale au service d’un ordre social illégitime

       

      Autant il ne faut buter sur le mot « Dieu » ( en cela je suis parfaitement d’accord avec vous ) autant il ne faut pas buter sur le slogan « ni dieu , ni maitre » qui n’a pas forcément la signification qu’on lui donne à priori , il faut dépasser ses réflexes pour étudier le contexte dans lequel ce slogan est né et ses différentes interprétations.


    • vote
      howakhan howakhan 2 novembre 14:05

      @maQiavel

      salut à toi..je te rejoins sur l’essentiel de ce que tu avances ici....il y a le mouvement et le mot,souvent deux "choses" différentes , de mon point de vue...

      pour moi c’est le refus catégorique naturel du maître donc le refus naturel lui aussi d’être le maître donc nécessite d’avoir cette attitude mentale de savoir coopérer et partager naturellement sur de bons projets , bon pour l’ensemble..un bon relatif bien sur..

      or cela ne se trouvant pas sous les sabots d’un cheval ni dans la pensée...cela laisse en face de soi un mur énorme...à priori infranchissable...sauf si il disparaît..

      Dans ce sens y a t’il encore des anarchistes..si oui le nombre n’est certes pas important..

      salutations....


    • vote
      gaijin gaijin 2 novembre 14:44

      @howakhan
      " Dans ce sens y a t’il encore des anarchistes "

      salut hotah

      oui il y en a ! smiley smiley

      et il y en a toujours eut et il y en aura toujours pas toujours agissants en politique mais toujours présents : il y à un courant sous terrain qui parcours l’histoire qui part de l’inde prévédique jusqu’au culte de bacchus et du taoisme au soufisme en passant par le buddhisme zen ..........il y a un anarchisme spirituel avant l’anarchisme politique ! l’anarchisme politique et matérialiste n’apparaît qu’avec le matérialisme mais bien avant le 19 ème siècle car ce sont les pirates qui furent les premiers anarchistes politiques et les seuls vrais démocrates de l’histoire.

      l’anarchisme existera toujours car il est le mouvement même de la vie qui anime tout depuis la plus petite herbe têtue qui pousse au travers de tout le béton de la pensée néolithique

      http://bit.ly/2e21kCe

      no pasaran !


    • vote
      maQiavel maQiavel 2 novembre 16:04

      @gaijin

      -ce sont les pirates qui furent les premiers anarchistes politiques et les seuls vrais démocrates de l’histoire. 

      ------> Il y’avait en effet chez les pirates des caraïbes ( je ne sais pas pour les autres , je ne connais pas ) une tendance anarchiste. Voir cet article sur la constitution des pirates des caraïbes.

      Mais les premiers anarchistes politiques, je ne crois pas, on retrouve cette tendance dans les communautés primitives ( les premières sociétés humaines ) , voir les travaux de Pierre Clastres sur « la société contre l’Etat  ». J’ai moi-même perçu ce type d’organisation chez les San.


       


    • vote
      gaijin gaijin 2 novembre 16:25

      @maQiavel
      oui je parlais des pirates des caraibes

      et bien sur les peuples " prénéolithique " ( en terme d’organisation ) sont anarchistes je ne les incluerais pourtant pas dans une vision de l’anarchisme " politique " car ils ne savent pas qu’ils sont anarchistes ils sont juste " normaux " mais ne le sont pas en réaction a un ordre totalitaire brutal ( comme pouvait l’être la marine anglaise par exemple ) .

      ( mais j’ admet que c’est un point de vue relatif discutable )


    • vote
      maQiavel maQiavel 2 novembre 16:55

      @gaijin

      Point de vue relatif certes mais je le comprends.

      Sinon, Pierre Clastres dans son étude des communautés primitives en Amazonie montre que tout primitif qu’étaient les humains qui les constituaient, ils avaient très bien compris ce qu’était le pouvoir coercitif pyramidal et qu’ils s’opposaient à sa réalisation, d’où le nom de son livre « la société contre l’Etat » (et non « la société qui ne connait pas l’Etat » ou « la société sans Etat »).

      C’est très intéressant, il explique que le statut de dépendance du chef à l’égard du groupe est un point fondamental car le contraire entraînerait une fin de la réciprocité et donc une rupture : l’absence de réciprocité laisserait le pouvoir à l’extérieur de la société, un pouvoir extérieur et créateur de sa propre légalité qui pourrait alors s’exercer contre le groupe.

      Ainsi, le chef n’occupe sa charge qu’en fonction du bon vouloir du groupe, obligatoirement généreux, il ne peut se permettre de repousser les incessantes demandes de ses « administrés ». Cette générosité est une servitude plus qu’un devoir, le chef possède moins que les autres et doit travailler plus durement : « Avarice et pouvoir ne sont pas compatibles : pour être chef il faut être généreux » (Clastres).

      En somme, le chef n’a pas de pouvoir de coercition, il jouit de l’autorité que donnent la sagesse reconnue, la générosité et l’habileté oratoire : « Le chef qui veut faire le chef, on l’abandonne : la société primitive est le lieu du refus d’un pouvoir séparé, parce qu’elle-même, et non le chef, est le lieu réel du pouvoir. » (Clastres).

      C’est pourquoi, moi je les inclus dans l’anarchisme politique, c’étaient des humains comme nous et qui avaient nos faiblesses, ils connaissaient très bien les dérives du pouvoir de coercition hiérarchique. 


    • vote
      gaijin gaijin 2 novembre 17:12

      @maQiavel
      mais attention les communautés " primitives " amazoniennes ne sont pas du tout des sociétés primitives comme peuvent l’être les san les aborigènes australiens ou les pygmés ils sont les survivants des sociétés hiérachisées mayas et autres et dans ce sens en effet on peut considérer leurs structures comme un choix politique.

      sinon oui bien sur san et autres aborigènes sont des humains comme nous ( ou peut être ferions nous mieux d’être des humains comme eux smiley ) chez les aborigènes australiens par exemple la propriété privée est interdite ........... 

      bon exemple !


    • vote
      maQiavel maQiavel 2 novembre 17:44

      @gaijin

      -mais attention les communautés " primitives " amazoniennes ne sont pas du tout des sociétés primitives comme peuvent l’être les san les aborigènes australiens ou les pygmés

      ------> Oui dans le sens qu’elles sont sédentaires mais si on se fie à la classification d’Alain Testart, ces sociétés sont justes au dessus des chasseurs cueilleurs nomades.

      -chez les aborigènes australiens par exemple la propriété privée est interdite

      ------> Et de façon assez subtile, ça m’a toujours fait marrer la tournure des lois chez les aborigènes. Par exemple, les règles de dédommagements des chasseurs vis-à-vis des beaux parents qui contraignent le chasseur à leur donner une bonne partie du produit de sa chasse , limitent de fait l’intérêt de stocker (stock et hiérarchie étant lié).

      Tu te casses le cul à chasser du gibier pendant des semaines et c’est belle maman qui le bouffe et s’engraisse, les mecs devaient se dire « non merci, je préfère chasser le strict nécessaire ». smiley


    • vote
      howakhan howakhan 2 novembre 18:23

      @gaijin

      salut, oui je te suis là dessus...

      par contre sur les pirates ? peux tu dire comment tu les considères comme anarchistes ?


    • vote
      gaijin gaijin 2 novembre 19:50

      @howakhan
      http://owni.fr/2011/01/03/quand-les-pirates-inventaient-la-democratie-et-lassurance-maladie/

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Libertalia

      les pirates au XVIIéme sont des principalement des évadés de la marine anglaise ( qui pratiquait par exemple l’ enrolement forcé ). ils ont une structure très horizontale et même si a bord d’un navire il y a un capitaine parce que c’est structurellement indispensable celui ci peut a tout moment être remplacé sur vote spontané de l’équipage ( a la différence de notre démocratie ou on a le droit de voter quand on nous le dit et pas sur les sujets que l’on choisit ). les parts de butin sont fixées a l’avance etc .........de manière générale même si leurs lois sont très brutales au regard de notre point de vue elles le sont moins que celles de la marine royale ...


    • vote
      gaijin gaijin 2 novembre 19:53

      @maQiavel
      " Oui dans le sens qu’elles sont sédentaires mais si on se fie à la classification d’Alain Testart, ces sociétés sont justes au dessus des chasseurs cueilleurs nomades."

      pas que dans ce sens : ce sont des sociétés " post évoluées " c’est dire les survivants de l’effondrement de leur civilisation


    • vote
      yoananda yoananda 2 novembre 22:03

      @gaijin
      oui le cas des pirates est intéressant et montre comment la géographie influence les possibilité sociales.

      Sur un bateau, tu n’es pas soumis aux lois de la terre par définition.

      D’ailleurs, nombreux des marins aujourd’hui choisissent la mer pour la liberté qu’elle procure.


    • vote
      yoananda yoananda 2 novembre 22:05

      @yoananda
      je rajoute qu’il y a un peu le même phénomène avec les montagnes.

      Dans les montagnes, il ne peut y avoir de villes énorme, de concentration exagérée de l’humain, donc par nécessité géographique, c’est une vie décentralisée, et plus au contact de la nature sauvage.

      C’est un monde plus libre, comme ceux qui vivent au contact de la mer ... finalement, tous les endroits qui sont en frontière de la civilisation.


    • vote
      maQiavel maQiavel 3 novembre 22:29

      @gaijin

      Toutes les communautés amazoniennes sont des survivantes de l’effondrement d’une civilisation ? Je ne crois pas …


    • vote
      yanleroc yanleroc 4 novembre 09:22

      @yoananda
      "nombreux des marins aujourd’hui choisissent la mer pour la liberté qu’elle procure."

      C’est très discutable, quand on sait le fric que ça coûte et les contraintes que naviguer engendre aujourd’hui, où la liberté est réduite à une peau de chagrin ( tu ne peux pas aller où bon te semble, tu ne peux laisser ton bateau sans surveillance, tu es mal reçu presque partout car tu es le millionième connard d’occidental à déposer sa merde dans les ports et mouillages, etc..etc.)

      La Longue Route à fait long feu !! 

      ( j’y pense, Gadjïn, tu as navigué avec JL Etienne, si je ne m’abuse, tu confirmera je pense que les "tribulations en famille et narcissiques" d’un P. Poupon, n’ont plus rien en commun avec celles d’un Moitessier, Janichon-Poncet, ou Goodis, par ex.)


    • vote
      gaijin gaijin 4 novembre 09:41

      @maQiavel

      en effet du coup je suis en train de me reposer la question j’y reviendrais


    • vote
      gaijin gaijin 4 novembre 13:45

      @yanleroc
      non je n’ai pas navigué avec lui mais j’ai en effet dit que je l’avais un peu cotoyé a une époque et j’ai eut la chance de visiter l’antartica

      pour les marins j’en ai pas connu de célèbres mais des qui vivaient de la mer faisant par exemple du convoyage ........


    • 1 vote
      Auxi 4 novembre 13:56

      @maQiavel
      L’athéisme est un des piliers de la pensée anarchiste. On ne PEUT PAS être à la fois anarchiste et chrétien, on ne PEUT PAS être anarchiste et croyant, c’est juste une escroquerie intellectuelle. Être anarchiste, c’est automatiquement être athée, que cela plaise ou pas, qu’on le veuille ou non. Ou alors, à quand les capitalistes collectivistes, les fascistes démocrates, les curés athées ou les militaires antimilitaristes ?


    • vote
      yanleroc yanleroc 4 novembre 15:14

      @Auxi
      Athée ou Bouddhiste.


    • vote
      yanleroc yanleroc 4 novembre 15:28

      @gaijin

      Il n’y a pas pire comme larbins, 

      que les convoyeurs de gros yachts, quand ils ne font pas en plus rabatteurs de putes et fournisseurs de coke !

      Quant aux petits, ce ne sont que des esclaves d’esclaves, au mieux des potes.

      On est très loin des "Frères de la côte " là !

      "Frères de la côte en atlantique", et "Frères la côte" dans l’Indien -Louis Garneray


    • 2 votes
      maQiavel maQiavel 4 novembre 16:29

      @Auxi
      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Anarchisme_chrétien

      Cette tendance existe au sein de l’anarchisme, que vous le vouliez ou non !


    • vote
      maQiavel maQiavel 4 novembre 16:52

      ...et que cela vous plaise ou non !


    • vote
      gaijin gaijin 4 novembre 17:51

      @yanleroc
      ceux que j’ai connu c’était pas ça plus le coté je suis peinard en mer personne fait chier


    • vote
      yanleroc yanleroc 4 novembre 18:20

      @gaijin

      Tu fais bien d’employer l’ imparfait, parce que peinard en mer, c’est de + en + difficile, tu te doutes bien pourquoi. Bien sûr quand tu es tout seul en pleine tempête, là t’es peinard, personne ne vient te faire chier, tu peux tutoyer Dieu sans problème !


    • vote
      Zatara Zatara 4 novembre 20:10

      @maQiavel
      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Anarchisme_chrétien

      Cette tendance existe au sein de l’anarchisme, que vous le vouliez ou non !

      Jésus, superstar, sacré anar. avant l’heure en définitive.....


    • vote
      yanleroc yanleroc 4 novembre 20:50

      @Zatara

      Marrant, je viens justement de tèl. Jésus de Nazareth, à l’instant !

      Dieu c’est le hasard qui se promène incognito, 

      ou le contraire, 

      c’est pareil !


    • vote
      maQiavel maQiavel 4 novembre 22:26

      Jésus de Nazareth de Franco Zeffirelli. Ce film a marqué mon enfance. Le meilleur film de la vie depuis Jésus et de très loin. 


    • vote
      maQiavel maQiavel 4 novembre 22:27

      "le meilleur film sur la vie de Jésus et de très loin" 


    • 2 votes
      gaijin gaijin 5 novembre 07:31

      @Auxi
      non vous faites fausse route sur pour plusieurs raison

      déjà anarchiste ce n’est pas une pensée c’est un état d’être alors ok depuis déscartes on a tendance a confondre les deux mais ça n’en fait pas une réalité

      ensuite anarchiste ça n’est pas une opinion politique style je suis de gauche et du coup sur l’autoroute je refuse de rouler sur la file de droite si un anarchiste a envie d’être chrétien ou pastafariste ça le regarde ......

      ensuite être chrétien ne se limite pas une question de croyance ( même si hélas l’église a tendance a mettre l’accent la dessus ) c’est aussi une question de foi qui est quelque chose de réel ........le christ ( comme d’ailleurs le buddha çakyamuni ) était un anarchiste comme les premiers chrétiens l’église est une entité politique crée par un empereur romain ( pour faire cesser le bordel créé par les chrétiens dans son empire .........)

      ni dieu ni maitre est le slogan d’une époque mais ce n’est pas une prison pour enfermer les anars ..........


    • vote
      gaijin gaijin 5 novembre 07:32

      @yanleroc
      en effet je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ............ smiley


    • 3 votes
      Charly83 7 novembre 18:11

      @Auxi Vous avez une conception trop réductrice de l’anarchisme. Mais surtout, par le ton que vous employez et par votre dogmatisme, qui en plus n’est fondé sur rien sur un plan philosophique, vous vous excluez vous-mêmes de l’anarchisme.

      Le slogan "Ni dieu ni maître" est à comprendre dans son contexte, un contexte de lutte, et même de guerre. Ce n’est pas Dieu qui est visé, c’est toute forme de pouvoir, toute forme de domination, y compris donc l’Eglise. Et l’Eglise était, en effet, et à juste titre, perçue comme un ennemi. Il n’y a aucune incompatibilité ni contradiction dans le fait d’être chrétien et anarchiste, si la foi est vécue de manière personnelle et privée, et sans prosélytisme. L’athéisme a été associé à l’anarchisme de manière contngente, par des nécessités historiques, et c’est tout à fait compréhensible. Mais de nos jours, on peut avoir une forme de spiritualité, avec croyance ou pas en Dieu, et être anarchiste. A condition, encore une fois, que cela reste dans la sphère privée, et que donc ça n’interfère pas avec la sphère politique.


    • vote
      maQiavel maQiavel 7 novembre 19:14

      @Charly83
      +1000


    • 1 vote
      Qiroreur Qiroreur 2 novembre 12:25

      Ah excellent, ça change ... je me garde ça pour quand j’aurais le temps d’écouter tranquillement. Merci.



      • vote
        Christian48 2 novembre 12:26

        Reste à se poser la question si eux-mêmes ne se sont jamais pris pour des maîtres et parfois même pour des dieux...


        • vote
          maQiavel maQiavel 2 novembre 12:45

          @Christian48

           

          Les anarchistes comme les militants de n’importe quelle mouvance ne sont pas une catégorie pure et homogène, il y’a eu en son sein différents individus avec différents types de comportements, il n’est donc pas étonnant que certains se soient pris pour des dieux et pour des maitres. Peut-on réduire cette mouvance à ces individus ? Bien sur que non, ce serait ridicule !

          Sinon, dans « Hommage à la catalogne », Orwell répond à cette question et il est catégorique : non !


        • vote
          yoananda yoananda 2 novembre 21:42

          @maQiavel
          a quoi peut on la réduire alors ?


        • vote
          maQiavel maQiavel 2 novembre 22:44

          @yoananda
          Aux diverses tendances décrites dans ce documentaire , c’est une bonne synthèse. 


        • 1 vote
          yoananda yoananda 2 novembre 22:57

          @maQiavel
          heu ... tu réponds sans répondre la. J’ai presque fini de voir le documentaire (hyper intéressant BTW).

          Qu’est-ce qu’elles ont de commun des tendances ? SELON TOI ...

          Si je pose la question c’est que justement, j’ai un peu du mal à y répondre moi même.

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON







Palmarès