• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand l’Empire américain voulait gouverner la France

Quand l’Empire américain voulait gouverner la France

Ci-dessous, une image peu connue : Darlan, signataire de l’armistice avec le nouveau vainqueur, 22 novembre 1942.

JPEG - 69.5 ko
Darlan, signataire de l’armistice avec le nouveau vainqueur, 22 novembre 1942

« Darlan, un des principaux symboles de la collaboration d’État et successeur désigné de Pétain, scelle devant le portrait de ce dernier l’accord avec le délégué de Washington, Clark, en vue de l’installation en Algérie puis, à terme, en France métropolitaine, d’un ”gouvernement militaire américain” (American Military Government of Occupied Territories). » Annie Lacroix-Riz

 

Pour en savoir davantage, il est nécessaire de consulter l’article de l’historienne Annie Lacroix-Riz : Quand les Américains voulaient gouverner la France.

 

A 3min48 dans la vidéo suivante, on retrouve le général américain Mark W. Clark et l’amiral François Darlan :

 

http://www.liveleak.com/view?i=ab2_...

 

Le 2 décembre 1942 à Alger, Darlan était aux côtés du général Eisenhower, de l’amiral Cunningham et du général Giraud lors d’une cérémonie commémorative. Source

 

La vidéo ci-dessous concerne cette journée :

 

 

Charles de Gaulle refusa en 1964 de commémorer le débarquement de Normandie le 6 juin pour le vingtième anniversaire de 1944. Pourquoi ?

 

« Alain Peyrefitte (l’air candide) : ”Croyez-vous, mon général, que les Français comprendront que vous ne soyez pas présent aux cérémonies de Normandie ?

Charles de Gaulle (sévèrement) : – C’est Pompidou qui vous a demandé de revenir à la charge ? (Je ne cille pas). Eh bien, non ! Ma décision est prise ! La France a été traitée comme un paillasson ! Churchill m’a convoqué d’Alger à Londres, le 4 juin. Il m’a fait venir dans un train où il avait établi son quartier général, comme un châtelain sonne son maître d’hôtel. Et il m’a annoncé le débarquement, sans qu’aucune unité française ait été prévue pour y participer. Nous nous sommes affrontés rudement. Je lui ai reproché de se mettre aux ordres de Roosevelt, au lieu de lui imposer une volonté européenne (il appuie). Il m’a crié de toute la force de ses poumons : ”De Gaulle, dites-vous bien que quand j’aurai à choisir entre vous et Roosevelt, je préférerai toujours Roosevelt ! Quand nous aurons à choisir entre les Français et les Américains, nous préférerons toujours les Américains ! Quand nous aurons à choisir entre le continent et le grand large, nous choisirons toujours le grand large ! ” (Il me l’a déjà dit. Ce souvenir est indélébile.)

”Le débarquement du 6 juin, ç’a été l’affaire des Anglo-Saxons, d’où la France a été exclue. Ils étaient bien décidés à s’installer en France comme en territoire ennemi ! Comme ils venaient de le faire en Italie et comme ils s’apprêtaient à le faire en Allemagne ! Ils avaient préparé leur AMGOT, qui devait gouverner souverainement la France à mesure de l’avance de leurs armées. Ils avaient imprimé leur fausse monnaie, qui aurait eu cours forcé. Ils se seraient conduits en pays conquis.

” C’est exactement ce qui se serait passé si je n’avais pas imposé, oui imposé, mes commissaires de la République, mes préfets, mes sous-préfets, mes comités de libération ! Et vous voudriez que j’aille commémorer leur débarquement, alors qu’il était le prélude à une seconde occupation du pays ? Non, non, ne comptez pas sur moi ! Je veux bien que les choses se passent gracieusement, mais ma place n’est pas là ! » Source : Alain Peyrefitte, C’était de Gaulle, Éditions de Fallois/Fayard, 1997, tome 2, p. 84&85.

 

-----------------

Dossier à consulter : l’Empire américain.

 

J.G., Décadi 10 Fructidor an CCXXII

 

Tags : France Histoire Culture


Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Lisa Sion Lisa Sion 28 août 2014 09:36

    Yes men, ça c’est bien parlé, allez, je fais péter un bon coca millésimé pour l’occasion !


    • 9 votes
      lupus lupus 28 août 2014 09:48

      La fiesta organisé par hollande pour le débarquement lui vaut bien la francisque.


      • 2 votes
        Piloun Piloun 28 août 2014 09:52

        Au contraire il est très loin de la mérité^^


      • 5 votes
        Piloun Piloun 28 août 2014 09:57

        Pour Hollande c’est la Congressional Gold Medal


      • vote
        lupus lupus 28 août 2014 10:00

        tu trouves qu’il résiste ^^ à l’empire anglo-saxon ?


      • 2 votes
        Piloun Piloun 28 août 2014 10:03

        Non, mais ça n’a aucun rapport.


      • 8 votes
        mac1 28 août 2014 09:55

        De Gaulle Parti, ses successeurs n’ont eu de cesse que de nous ramener dans le giron américain et au final nous revoilà soumis comme c’était prévu à la libération avec une monnaie étrangère et plus de politique indépendante...

        Le trahison des élites est-ce un mythe ?


        • 11 votes
          gerfaut 28 août 2014 09:58

          Encore du baratin, si les Américains avaient voulu rester chez nous, je ne vois pas ce qui les en aurait empêché. Ils sont partis d’ eux même après nous avoir libéré, alors arrêtons de dire n’ importe quoi.


          Les faits sont là, on n’ a jamais été occupé par eux. Donc du baratin.

          • 12 votes
            Medusai Medusai 28 août 2014 10:16

            Putain t’es vraiment comique suce boule de Yankee.


          • 11 votes
            gerfaut 28 août 2014 10:21

            On n’ a jamais été occupé par eux, c’ est un fait. Sinon tes insultes, tu te les roules en boule et tu te les carres dans le train.


          • 9 votes
            Medusai Medusai 28 août 2014 10:49

            5 heures de conf de FA a ce sujet, va te les taper puis on en reparle.


          • 22 votes
            stabilob0ss stabilob0ss 28 août 2014 10:59

            gerfaut, tu joues sur les mots.
            .
            L’occupation américaine est légèrement plus subtile que l’occupation territoriale classique à papa. Elle passe par l’UE et son contrôle (cf. l’histoire de l’UE et sa création), Hollywood et son aura (je te fais pas un dessin), en passant par le dollar et le commissionnement permanent qu’il occasionne sur tous les achats du monde (dollar monnaie principale des échanges mondiaux). Je rappelle que qui se sert du dollar comme monnaie d’échange est tributaire du droit américain (combien encore l’amende pour la BNP ?). Autre exemple, dois-je te préciser ce qu’est la loi FACTA ?
            .
            J’appelle ça de l’occupation, ou tout du moins de la domination (ce qui revient, au vu des échelles, et du stade de la mondialisation et des pertes de souveraineté des pays de l’UE, au même). Les US, je les nomme les occupants, car c’est le cas de fait : ils imposent leurs vues sur tous les terrains, économiques, culturels, financiers, monétaires, etc.... ils les occupent littéralement. Bientôt, avec le TAFTA, ils imposeront encore leurs normes, leur mentalité judiciaire, etc. Alors faire croire que parce qu’ils ne sont pas ici physiquement et militairement, ils ne nous occupent pas, est juste une gageure.


          • 6 votes
            stabilob0ss stabilob0ss 28 août 2014 11:03

            FATCA, par FACTA.
            Je précise que c’est une loi qui oblige toutes les boites des pays du monde à déclarer aux US les noms des ressortissants américains dans leur portefeuille, et les informations s’y référant. C’est beau, mais un peu autoritaire et légèrement unilatéral.


          • 2 votes
            mac1 28 août 2014 11:33

            @ Gerfault

            D’abord les américains ne sont pas les seuls à nous avoir libérés, il y avait des anglais, des canadiens (ces derniers ayant eu proportionnellement plus de morts que les américains, si je ne m’abuse, et ils ne passent pas leur temps à nous rappeler la libération quand on va chez eux) ... et de l’autre côté les russes.
            En outre les américains n’avaient plus le choix que de s’impliquer attaqués d’un côté par les japonnais et risquant d’être atteint un jour ou l’autre par des V2 allemands. Bref ils ne sont pas venus que pour nos beaux yeux tout de même.
            Le américains ne sont pas tout à fait repartis puisqu’ils avaient des bases chez nous jusqu’à ce que le général leurs demande d’aller voir ailleurs.
            Mais leur occupation a surtout été économique...


          • 11 votes
            gerfaut 28 août 2014 12:47

            Je suis un patriote Français et avant tout respectueux de la vérité. Il faut la reconnaitre. Je ne joue pas sur les mots, allez regarder le sens du mot ’occupation’ dans le dico et vous verrez si c’ est la même chose que domination, influence culturelle, lobbying. Nôtre pays n’ est pas occupé militairement par des troupes américaines, que je sache, celles-ci sont parties après la Libération. Après si on cède au lobbying, à une influence extérieure, c’ est de nôtre faute.


            Maintenant savez-vous pourquoi la bataille de Yorktown qui a amené la naissance des USA n’ a été l’ objet d’ aucun film ? Parce que les 3/4 des troupes côté FR-USA sont Françaises, le blocus est assuré par des bateaux Français après qu’ ils aient battus la Navy, le plan entier est l’ oeuvre de Rochambeau. Le seul film à ma connaissance qui a été fait est avec Mel Gibson, sauf erreur, et il parle de la prise d’ une redoute par les patriotes Américains (qui n’ avaient aucune troupes régulières), soit la seule chose qu’ ils aient fait sur le champ de bataille.

            Cela ne me gêne pas de le leur rappeler. Il faut dire la vérité.

          • 11 votes
            gerfaut 28 août 2014 12:57

            J’ ai fais mes études en Histoire et Asselineau n’ est pas historien, alors j’ ai quelques années d’ avance sur toi sur le sujet, va donc t’ inscrire en fac et on en reparle dans 5 ans. Ca t’ éviteras d’ insulter les gens et de passer pour un crétin.


          • 8 votes
            stabilob0ss stabilob0ss 28 août 2014 13:04

            gerfaut,
            .
            Oui, j’avais bien compris ce que tu disais.
            .
            Seulement, quand on emploi le mot d’occupant, il est évident qu’il ne s’agit pas de dénoncer une occupation territoriale. C’est sous cet angle, que je dis que tu joues sur les mots, en faignant de pas comprendre le sens sous-jacent entendu. Sinon, oui, tu as raison, il n’y a pas d’occupation territoriale ni ambiguïté sur ce point. Mais ici il ne s’agit pas de cela.
            .
            "Après si on cède au lobbying, à une influence extérieure, c’ est de nôtre faute."
            .
            Qui est "on" ? En quoi la faute est-elle globale ? Depuis quand les fautes d’untel sont à reprocher aux autres ? Les industriels sont élus ? Les financiers sont élus ? Les commissaires de Bruxelles qui négocient TAFTA en notre nom sont élus ? La faute répartie, légalement, ça ne tient pas. Moralement c’est scandaleux et pousse les gens à la violence et à l’extrémisme. Je sais que c’est un peu la tendance moderne que d’individualiser les gains et de mutualiser les fautes, mais ça reste une escroquerie morale. Les traitres sont des traitres, et notre seule faute -si faute il y a- est de respecter le droit, sinon ils seraient tous passés à trépas, et nous serions des barbares. N’est-ce pas dès lors, abusif de parler de faute collective ?


          • 4 votes
            mac1 28 août 2014 18:03

            @Mac Doon

            On peut aussi couper sa télé et prendre un bon bouquin pour éviter certaines de ces niaiseries...



          • 4 votes
            lupus lupus 28 août 2014 19:43

            COOL cow boy, gardien de vaches, smiley oublies pas tes tickets alimentaires pour grignoter dans ta toile de tente à coté du parking du Walmart. smiley
            Vas shooter quelques mexicains pour te détendre smiley et pisse dessus dieu protège les intégristes d’amérique smiley smiley


          • 4 votes
            stabilob0ss stabilob0ss 28 août 2014 20:02

            "c’est juste pour mettre le nez dans le caca de certains."
            .
            J’ai ris.
            Le type débarque comme en 44, pour nous faire une liste des ses programmes d’abrutissement, et ils se fout de notre gueule parce les américains sont meilleurs que les "nôtres" ? Ah, bin ok si tu veux "man". Les US c’est comme tout, c’est l’abus qui rend fou. Une fois qu’on a mangé 5x son poids en graisse ultra-saturée pendant un bon brain-washing à formatage hard, on se prend pour un phare, gardien de la galaxie. Mais, c’est pas grave, ça se soigne avec un flingue chargé. Ils te fourniront le remède si tu tombes pas sur un médecin local, t’inquiète.


          • 9 votes
            stabilob0ss stabilob0ss 28 août 2014 20:05

            Vu que c’est le thème, je renforce l’effet comique par des effets spéciaux qui a mon avis vont te parler :

             smiley smiley smiley smiley smiley


          • vote
            Medusai Medusai 28 août 2014 20:53

            Ce qui est avancé sans preuve peut être balayé sans preuve... Perso sur Internet j’suis la reine d’Angleterre.


          • 8 votes
            stabilob0ss stabilob0ss 28 août 2014 21:09

            Question embrayage t’es pas le dernier gamin.
            Profites bien de ta "cité" et de tes produits "top level" smiley smiley smiley smiley smiley


          • 1 vote
            lupus lupus 28 août 2014 21:17

            alors le gardien de vaches smiley l’odeur de la bouse toujours c’est la même  smiley allez au dodo mon petit gardien de vaches smiley demain t’as une étable à nettoyer avec la langue smiley mian-mian avec un bon coca ça va le faire smiley



          • 1 vote
            laertes 30 août 2014 18:14

            @Gerfaut : "je ne vois pas ce qui les en aurait empêché" L’histoire montre qu’on a pu les en empêcher n’est-il pas ? Quant à la remarque de Churchill, je dirais que les anglais préfèrent le grand large (USA) au continent (France) à la condition que le grand large reste dans le grand large et ne s’installe pas dans le continent. C’est en partie pour cette raison que Churchill a été battu aux élections dès la fin de la guerre !!! Ce qui est un comble pour un dirigeant victorieux ! Les anglais aiment bien les américains..... mais pas trop près !!!


          • 1 vote
            laertes 30 août 2014 18:25

            Mélanger Ron Hubbard avec edgar allan Poe !! il faut le faire. Je vous ferais remarquer que la culture US n’est qu’une culture européenne d’importation. Tous les grands dirigeants d’Hollywood venaient d’Europe ce qui en somme est logique puisque leur culture est européenne ! Les USA ont apporté des choses extraordinaires à la civilisation (films séries TV) mais aussi les pires (Coca Cola, armes à feu, capitalisme sauvage, corruption). Comme chaque civilisation !!!
            D’ailleurs c’est pas le sujet de l’article !!


          • 7 votes
            gerfaut 28 août 2014 10:12

            Darlan signataire avec le nouveau vainqueur le 22 novembre 1942 ! On voit le niveau de celui qui a pondu cette phrase. 


            En novembre 1942, il n’ y a pas eu encore Stalingrad, les Allemands sont encore vainqueurs partout ! Les Américains ont juste débarqué en Afrique, malgré quelques faits de résistance de Vichy, sur la longueur je ne vois pas ce qui les en aurait empêché de toutes façons. L’ issue du conflit n’ est pas encore certaine. Donc chaque côté fait des projets ce qui reste encore à réaliser.

            La France a voulu au cours de son histoire envahir l’ Angleterre, elle a fait des tas de projets d’ occupations, est-ce pour autant qu’ ils ont été appliqué ?

            Lacroix Riz est une militante politique avant d’ être une historienne.

            • 3 votes
              lupus lupus 28 août 2014 12:08

              "Le 27 septembre 1940, est signé un pacte tripartite entre les trois principales puissances de l’Axe (Allemagne, Italie, Japon). Ce pacte affirme la volonté des signataires de créer un "Ordre Nouveau" en Europe et en Asie. Ce pacte prolonge le pacte anti-komintern de novembre 1936 faisant de la lutte contre le communisme un des buts de l’Axe ce qui annonce bien entendu l’intervention contre l’URSS."
              Ce que les US ont repris avec les mêmes, la situation actuelle en est la preuve.


              • 8 votes
                joelim joelim 28 août 2014 13:14

                J’ai récemment visionné le film "Rommel" et ai appris avec étonnement que les généraux allemands ont proposé aux anglo-saxons de se rendre, après la rupture du front de l’Est. Ces derniers ont refusé, la première explication serait leurs engagements envers Staline, mais il y a une deuxième explication : l’envahissement de l’Europe pour leurs propres intérêts. 


                En France ce n’a pas marché tout de suite grâce à De Gaulle, mais ils ont tout de même réussi la "colonisation des esprits" avec le plan Marshall et bientôt la colonisation économico-politique avec l’arrivée de Pompidou et des suivants.

                Pendant le bombardement de Normandie des villes entières ont été rasées (Caen, Brest, Le Havre, etc.). Extrait WP :

                La stratégie anglo-américaine de bombardement intensif a suscité de nombreux débats entre les historiens pour apprécier son efficacité et sa pertinence. Stratégie particulièrement meurtrière pour les populations civiles puisqu’elle a pour conséquence la mort de près 20 000 civils (soit un tiers de tous les civils tués durant la Seconde Guerre Mondiale, civils tués par les bombardements mais aussi par les mitraillages aériens des convois de réfugiés ou les résistants et otages fusillés) pour une perte de 37 000 soldats alliés et de 80 000 soldats allemands. 3 000 civils normands sont tués le 6 juin, soit le même nombre de morts que les soldats alliés en ce Jour J. Les bombardements atteignent souvent des villes qui ne constituent pas un objectif majeur. Claude Quétel, directeur scientifique du Mémorial de Caen précise que les bombardements, en dépit de leur objectif initial, sont loin d’être parvenus à bloquer les mouvements allemands6.

                Pour ce qui est de la destruction de Caen, l’historien britannique Max Hastings dans son livre Overlord7 décrit le bombardement comme « une des attaques aériennes les plus futiles de la guerre  » car les Allemands étaient positionnés au nord de la ville et non dans la ville même.

                Quand on sait que sans certaines banques et industries US l’Allemagne hitlérienne n’aurait pas existé, on se dit que l’"Etat profond" US n’a fait que profiter de la situation en envahissant l’Europe suite à l’échec de son protégé secret (l’Allemagne d’alors).

                Certes dans leur optique il fallait contrer Staline, mais cela au détriment de l’indépendance de l’Europe de l’Ouest, doublement sacrifiée : 1) ils promeuvent Hitler puis 2) ils viennent occuper le terrain dans une communication vertueuse).

                La folie compulsive du pouvoir US vient de là. Ils ont fait avec Saddam à peu près la même chose, même si Saddam n’est pas Hitler : ils l’ont grandement aidé dans sa guerre comme l’Iran puis sous prétexte de "libérer" le pays d’un dictateur ont détruit et envahi l’Irak. La différence c’est que nous on avait un gars de la stature de De Gaulle et ils n’ont pas pu le neutraliser (du moins pas avant 1968...).

                Les français qui ont offert la statue dite de la liberté (liberté de bombarder impunément ?) au « peuple des GI’s » ont une petite part de responsabilité dans la faillite psychopathique des dirigeants US.

                Mais les plus responsables à part ces dirigeants eux-même sont la meute médiacratique qui nous abreuve de russophobie depuis un certain temps (comme par hasard...). En effet c’est cette meute (je ne vois pas d’autre nom) qui a réussi à persuader nos parents que « l’Amérique s’était sacrifiée en envoyant ses fils nous libérer » qui est un mensonge grossier.

                En effet ils ne sont pas venus nous libérer mais nous imposer leur vision de la « liberté » (qui pour eux n’est pas individuelle mais qui se résume à la liberté du pouvoir de l’argent) afin de servir leurs propres intérêts. Et ils ne se sont pas sacrifiés : leurs pertes pendant la WWII fût de 0,3 % de leur population, à comparer aux 16 % de la Pologne et de la Russie, et même au 1,3 % de la France. Et leurs gains au niveau économique et industriel fut immense. Pendant les 70 années qui suivirent ils furent les rois. Ils pouvaient bombarder ou déstabiliser les Etats qui ne leur plaisaient pas, et leurs médias permettaient que leur population les suivent ou du moins ne les critique pas trop. Maintenant c’est terminé, ils ont fini de manger leur pain blanc. Ils sont finis à terme car ils ne peuvent pas sortir de leur folie compulsive (je parle bien sûr de la classe dirigeante US seulement). Des mensonges que tout le monde voit sur le MH17. Et peut-être une responsabilité dans les problèmes de lancement de Galileo, l’hypothèse est en tout cas émise par des gens informés. Il suffit d’imaginer qu’une décision de contrecarrer coûte que coûte ce terrible concurrent (pour eux) ait été prise pour voir que c’est éminemment possible.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès