• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Japon : la révolution énergétique grâce aux hydrates de méthane

Japon : la révolution énergétique grâce aux hydrates de méthane

Les Japonais n’ont ni pétrole, ni gaz naturel, ni charbon mais ils ont des idées.
L’exploitation des hydrates de méthane pourrait bien permettre d’assurer tous les besoins du Japon en gaz.
Pour la première fois, les Japonais ont réussi avec succès l’extraction de ces précieux hydrates de méthane.
Les réserves mondiales sont estimées à deux fois plus que le pétrole, le charbon et le gaz naturel réunis :

 

Tags : Economie Mers et Océans Energie Japon




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Erwanet Erwanet 15 mars 2013 11:19

    Le RCA est de la foutaise et un attrape gogos. Une doctrine pour bobos.
    Pas de réchauffement climatique depuis 17 ans, même les bandits du Giec l’ont reconnu :

    http://www.contrepoints.org/2013/02/26/116205-le-giec-reconnait-17-ans-sans-rechauffement


  • Erwanet Erwanet 15 mars 2013 12:09

    @ Yoananda  : Dès que vous aurez balancé votre ordinateur pollueur plein de plastique (pétrole), terres rares, métaux lourds et autres viols de Gaïa, ordinateur fait par des méchantes multinationales capitalistes exploitant des pauvres p’tits enfants chinois et dès que vous aurez résilié votre connexion internet consumériste, vous serez plus crédible.

    Dès que vous serez allée vivre dans une yourte ou une grotte, avec comme chauffage des bouses de vache, comme vêtements quelques peaux de chèvre et comme diner des baies sauvages, vos paroles seront en accord avec vos idées... mais en attendant, votre sincérité n’a d’égale que les paroles d’un alcoolique face au videur d’un open bar.


  • Erwanet Erwanet 15 mars 2013 12:46

    "Ma responsabilité, c’est de ne pas mettre au monde trop de futurs consommateurs"
     
    Tu gagnes un Darwin Award bien mérité, rien que pour toi.  smiley


  • miseryindex miseryindex 15 mars 2013 13:11

    Je ne pensais pas que j’allais un jour être d’accord avec Erwanet, mais je pense qu’il a bien raison de montrer du doigt tout ceux qui se permettent de donner des leçons "anti-consuméristes" et qui possèdent ordinateur(s), téléphones portables, bagnoles, télés et compagnie... Et prétendre utiliser l’ordinateur et internet pour pratiquer des choses autrement plus louables que d’autres personnes, c’est tout de même bien drôle...
     
    Cet argument est amusant. : "Ma responsabilité, c’est de ne pas mettre au monde trop de futurs consommateurs et non pas de me suicider (économiquement ou physiquement) pour réduire mon emprunte écologique personnelle."
     
    Il revient à dire : je donne des leçons de tenue aux autres ("Ma responsabilité, c’est de ne pas mettre au monde trop de futurs consommateurs") ; moi, je fais ce que je veux ( "non pas de me suicider (économiquement ou physiquement) pour réduire mon emprunte écologique personnelle.").
     
    C’est un bien joli : "faites ce que je dis, pas ce que je fais", non ?
     


  • Erwanet Erwanet 15 mars 2013 13:18

    Y : "Ce n’est pas ma consommation individuelle qui est en cause, mais la collective."
    ¨
    Sans petites gouttes d’eau, pas de grand fleuve.


  • gazatouslesetages 15 mars 2013 14:01

    hey yoyo, en parlant d’énergie gaspillée.
    J’espère qu’après avoir donner tes leçons, tu n’iras pas à l’hopital si tu es malade parce que dans le genre mauvais rendement énergétique on fait pas mieux que l’équipement d’imagerie médicale comme les scanners.
    .
    merci erwanet pour cette vidéo. je ne connaissais pas les hydrates de méthane et je vais me renseigner.


  • babs 15 mars 2013 15:01

    ben t’es un gros mauvais parce que doublon de sujet ...
    a croire qu’il preferent repeter plutot que d’informer ...


  • gerfaut 15 mars 2013 16:29

    La Mer des Glaces à Chamonix recule depuis un siècle ou presque, c’ est un phénomène séculaire, difficile de le relier au réchauffement dû aux activités humaines de ces dernières années.


  • TZ TZ 15 mars 2013 19:11

    Ah, les phénomènes séculaires, c’est curieux, on en trouve partout désormais chez les climato-sceptiques.

    .
    Pendant ce temps, l’arctique fond et cela va être au bénéfice des multinationales qui prospectent le pétrole. On comprend tout de suite mieux les positions comme celle du géologue Claude Allègre, métier souvent dédié à cette même prospection.
    .
    Quant aux "bobos qui dénoncent la surconsommation" mais "ont un ordinateur, un téléphone portable", eh bien, fort heureusement ! Croyez-vous qu’ils se feraient entendre sinon, réfugiés dans des grottes sans les moindres moyens de communication ? Croyez-vous qu’il est possible de vivre et d’être respecté dans notre société moderne sans ces joujous ?
    .
    J’ajouterai que les ordinateurs et téléphones portables sont parfois bien utiles à l’environnement, et que cela n’empêche pas de lutter pour qu’ils soient construits de manière respectueuse et pour les humains qui les fabriquent, et pour l’environnement.
    .
    Sinon, j’aimerai bien connaître l’empreinte carbone Erwanet, qui arrive à poster des vidéos quasiment tous les jours alors qu’il devrait être à la pêche !?

  • miseryindex miseryindex 15 mars 2013 20:15

    @TZ
     
    Pourriez-vous expliquer pourquoi et en quoi les téléphones portables ou les ordinateurs sont parfois utiles à l’environnement ?
     
    Oui, je trouve bien drôle de prétendre de défendre l’environnement et faire pourtant exactement tout ce que font ceux qu’ils dénoncent. Il semble évident que, pour beaucoup de défenseurs de l’environnement, ce sont de biens sympathiques paroles "au grand coeur" mais leur quotidien est étrangement bien proche de celui de n’importe qui d’autre qui n’en a pas grand-chose à faire de l’environnement.
     
    Bien sûr qu’extraire divers minerais, de l’or et que sais-je encore pour ces machines bien moins utiles qu’on le prétend au fond est une manière d’attaquer l’environnement : bien que sûr que tout ce plastique des ordis ou portables, toutes ces pièces électroniques jetées de partout dès que les machines ne fonctionnement plus participent à la ruine de l’environnement.
     
    Seulement, les penseurs au "grand coeur" préfèrent prétendre qu’à leur petit niveau, ce n’est pas eux qui créent le malheur de ce monde... Ils y participent pourtant. Comme n’importe qui d’autre, s’ils achètent, consomment et utilisent les mêmes produits, non ?
     
    Lorsque l’on prétend être anti-consommation, c’est bien évidemment déjà se passer de tous ces produits qui n’existent pas depuis si longtemps, dont l’homme s’est passé pendant... quelques années, et qui, par leur constitution physique, n’ont rien de bien environnement-compatible, me semble-t-il... Parce que, si l’on fait exactement comme les autres sur ce type de produits superfétatoires au possible, ce n’est pas parce que l’on mange "bio" à côté, que cela fait de soi un être tellement plus environnement-protecteur...


  • gerfaut 15 mars 2013 11:13

    Est-ce plus ou moins polluant par rapport au gaz ?


    • sergel sergel 15 mars 2013 16:03

      Les GES de l’ exploitation des hydrates de méthane est 30 fois celui du CO2 !


    • Oreille 17 mars 2013 08:35

      La flamme jaune est la preuve d’une combustion très incomplète, beaucoup de déchets donc ;
      beaucoup de condensation(eau) et du CO2 à tire larigot. (mais certainement pas de monoxyde de carbone CO comme cité ci-dessus) .


    • gerfaut 15 mars 2013 12:32

      Non, ces possibilités existent et on les connait depuis très longtemps, mais on ne savait pas faire pour les gaz de schiste et maintenant les hydrates de méthane, on prépare l’ avenir en cherchant dans toutes les directions.


    • babs 15 mars 2013 15:04

      comme d’habitude ...
      si ca passe a la tv, c’est de la merde !!!
      si erwanet le passe en prime doublon, ... je laisse l’imagination !
      ca y est, le japon est indépendant énergétiquement ! youpy !
      sans deconner ...
      x p t de m d r !


    • TZ TZ 15 mars 2013 19:15

      @yoananda : pas forcément, vous parlez du EROEI en cas d’utilisation pour produire de l’électricité. SInon, le EROEI est de 4 ou 5 ("We obtain EROI values in the range of 4 to 5, depending on the location of the heater’)


    • oliderid oliderid 15 mars 2013 14:21

      Et pendant que les US retrouvent leur usines grâce à une énergie abordable et abondante...Pendant que le Japon s’apprête à faire de même...En Europe on continue à financer des moulins à vent aussi efficace en matière énergétique qu’une enclume pour naviguer.


      • babs 15 mars 2013 15:05

        se sketch !
        t’habite sur quel planete ?
        oliderid, le phenomenal !


      • TZ TZ 15 mars 2013 19:18

        @oliderid : "abordable et abondante", peut-être, mais à quel coût environnemental et humain ? C’est bien beau de vouloir cacher ces aspects, mais pourquoi ne pas faire aussi une énorme chaîne humaine pour aller récupérer l’énergie du Soleil à sa source, tant qu’on y est ?

        .
        Expliquez-nous pourquoi un nombre de plus en plus important d’américains se liguent contre la fracturation hydraulique : http://dontfrackwithus.org/

      • sergel sergel 15 mars 2013 15:21

        http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2012/126/Futurism-Got-Corn-graph-631-thumb.jpg

        « « The world is on track for disaster… », autrement dit, “tout se déroule comme prévu pour que survienne le désastre”. Ce désastre, comme le résume le physicien australien Graham Turner, qui a succédé à Dennis Meadows comme rédacteur coordonnateur, découlera du fait que, si l’humanité continue à consommer plus que la nature ne peut produire, un effondrement économique se traduisant pas une baisse massive de la population se produira aux alentours de 2030.

        Le désastre n’est donc plus loin de nous, mais tout proche. 2020 est d’ailleurs considéré par certains experts comme une date plus probable. »



        L’ exploitation des hydrates de méthane (ou gaz de schistes) avec un TRE (EROEI) de 0,7, accélère le déclin énergétique.

        Le système énergétique s’arrêtera non parce que les ressources seront épuisées mais parce que l’on ne réussira plus à mobiliser l’énergie nécessaire pour les exploiter.


        • Ozi Marenlapine 15 mars 2013 16:04

          TRE de 0.7 ! c’est pire que ce que je pensais... bon ben une rustine de plus avant que le pneu n’éclate...


        • yo 17 mars 2013 10:31

          2100 est placé comme une étape majeur pour l’humanité.
          .
          Autrement dit : ça passe ou ça casse.


        • Ozi Marenlapine 15 mars 2013 15:51

          "Révolution Energétique" ? le mot est fort... il y a plusieurs points à prendre en compte :
          .
          _D’abord tout dépend du taux de retour énergétique, c.a.d le ratio d’énergie utilisable acquise à partir d’une source d’énergie, rapportée à la quantité d’énergie dépensée pour obtenir cette énergie. Auquel il faut désormais ajouter l’impact environnemental...
          Les hydrates de méthane deviennent intéressants à cause de la raréfaction des autres sources d’énergies (fossiles) et de l’augmentation du coût d’exploitation qui en découle... Donc cela restera une énergie cher !
          Il ne faudra donc pas compter là dessus pour faire repartir une quelconque "croissance" !
          .
          _Deuxièmement l’impact environnemental, en exploitant les hydrates du fond des mers, il est très probable que de grandes quantités de méthane remontent dans l’ atmosphère, or le méthane a une incidence beaucoup plus élevé que le CO2 en tant que gaz à effet de serre, de même forer dans ces poches de gaz encapsulées dans des cristaux de glace très instable comporte un risque élevé d’accident...
          .
          _Donc loin d’être une révolution, c’est au mieux un peu de temps gagné si on change en profondeur le système actuel pour instaurer un véritable système basé sur la gestion des ressources et la (croissance et décroissance sélèctives) qui s’impose !


          • tokepiks 15 mars 2013 20:12

            Consommation électrique par famille en france : moyenne de 18kw/jours
            Consommation électrique voiture électrique : moyenne de 15kw/100km
            Grace aux voitures propres la demande en électricité va doubler dans moins de 10ans.
            Nombre de réacteurs nucléaire en france : 58

            Personellement je prépare ma petite fusée pour émigrer sur mars . Vive l’écologie sponsorisée !


            • yo 17 mars 2013 10:28

              on a des élites totalement incompétentes...voila un des résultats. On va en chier. je prends une place sur votre fusée.


            • yo 17 mars 2013 10:28
              "Japon : la révolution énergétique grâce aux hydrates de méthane"

              .

              Décidément les Japonais font vraiment systématiquement n’importe quoi. C’est justement ce qu’il faut éviter.

              .

              En plus ils ont des sources géothermiques à profusion. Mais leurs principales soucis c’est le gâchis royale de l’énergie qu’ils font.


              • loph loph 15 mai 2013 11:44

                @ erwanet


                Sans vouloir rentrer dans la polémique, je me demande juste quel bénéfice tirera la communauté humaine à introduire une énième source énergétique au sein d’un milieu supportant déjà mal l’extension de notre espèce (voir le problème que pose par exemple l’enfouissement des déchets radioactifs, ou le fait que notre système génère des détritus comme les eaux usées ou des immondices que la nature ne peut réincorporer, et affectant les équilibres du milieu ambiant).

                Toutes ces énergies, quelles soient renouvelables ou pas, entrent dans le cadre des équilibres des forces naturelles : atmosphères, écosystèmes divers répandus sur la minuscule (à l’échelle astronomique) planète que nous habitons, et cætera.

                Poursuivre donc dans cette voie déconnectée de toute cohérence environnementale m’apparaît toujours aussi révélateur de notre manque de considération à l’égard de l’habitat vivant que nous occupons à l’instar des autres espèces, autant qu’à assumer nos capacités à nous comporter intelligemment en tenant compte de la petite durée de notre passage terrestre (quelques décennies de vie ne justifiant pas le système auquel nous contribuons, à mon sens).

                Mais bien sûr, mon avis n’engage que moi, et il ne changera de toute façon pas la manière qu’a le globe de tourner sur lui même !

                Salutations erwanet


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès