• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le projet Hercule, un plan de Macron pour piller EDF ?
#45 des Tendances

Le projet Hercule, un plan de Macron pour piller EDF ?

Aux citoyens de payer ; à une petite minorité d'en profiter...
Depuis plusieurs mois maintenant, les salariés d'EDF tentent, dans l'indifférence médiatique, d'alerter l'opinion publique sur un vaste projet de réorganisation de la filière électrique baptisé Hercule.
Un projet qui pourrait coûter extrêmement cher aux contribuables, provoquer une hausse sans précédent des prix de l'électricité, et mettre en péril la souveraineté énergétique de la France. Le tout pour simplement accroître la fortune personnelle de quelques-uns...

 

Projet Hercule : le plan de Macron pour piller EDF ( Le Fil d'Actu - Officiel, 28 janvier 2021, 14:19 )

 

Rassemblement #CGT​ contre HERCULE et CLAMADIEU devant LREM à Nice ( CGT ENERGIE 06, 28 janvier 2021, 8:36 )

Patrick SANTO, secrétaire général CGT Energie 06 prend la parole à l'issue de la rencontre.

Ce jeudi 28 janvier 2021, contre les projet #HERCULE​ de #EDF​ et #CLAMADIEU​ de #ENGIE​, la #CGT​ et ses militants sommes allés rencontrer le députés LREM Cédric ROUSSEL de la 3e circonscription des Alpes-Maritimes.

 

(AgoraVox TV - article de News) Les agents EDF vent debout contre le projet de scission du fleuron national EDF

« Le projet prévoit la scission du groupe en trois entités : d’un côté EDF bleu et EDF azur – deux entreprises publiques – pour les centrales nucléaires et les barrages hydroélectriques, et d’un autre EDF vert, coté en Bourse, pour la distribution d’électricité et les énergies renouvelables. Ses opposants dénoncent le risque d’un « démantèlement » et d’une hausse des tarifs de l’électricité. »

 

(LCI - article de Charlotte Anglade) "Ce n'est juste pas possible" : les salariés d'EDF disent non au plan Hercule

Extrait 1 : « Cela fait 18 mois maintenant que les organisations syndicales d'EDF mènent un combat acharné contre le plan Hercule. Demandé par la Commission européenne pour éviter que les aides d'Etat à l'électricien français ne viennent fausser la concurrence, ce dernier prévoit la séparation des activités du groupe public en trois pôles : un "EDF Bleu", qui comprendrait les activités nucléaires et resterait public ; un "EDF Vert" pour les énergies renouvelables, dont 35% seraient cotés en Bourse ; et, une filiale "EDF Azur" qui gérerait l'activité hydroélectrique. »

Extrait 2 : « Le 10 février prochain, le PDG d'EDF, Jean-Bernard Levy, doit être entendu par la Commission des affaires économiques, conjointement avec la commission du développement durable à l’Assemblée Nationale. C'est à cette date que les syndicats ont donné rendez-vous aux salariés pour une journée de grève. Alors que la mobilisation du personnel, cadres comme ouvriers, ne faiblit pas près de deux ans après la présentation du projet, le secrétaire du CSEC (Comité social et économique central d’EDF) ne se montre pas inquiet quant à la réussite du mouvement. Une pétition a également été lancée sur le site energie-publique.fr. »

 

Tags : Energie Entreprises Nucléaire EDF Manifestation Emmanuel Macron Services publics




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • 18 votes
    wpjo 31 janvier 00:44

    Mais non. Le plan vise simplement a divise l’EDF en deux parties : une partie qui fera des bénéfices et sera bradé aux copains. L’autre partie, déficitaire, reléguée aux contribuables.


    • 7 votes
      Miona Miona 31 janvier 22:31

      @wpjo (^_^)
       Ils ne font pas dans l’originalité... Le plan est toujours le même :
       remonter un maximum de pognon vers le haut de la pyramide
       et
       faire ruisseler une grosse partie de ce pognon sur des paradis défiscalisés.
       (X_X)


    • 3 votes
      sls0 sls0 31 janvier 10:45

      Lors de la première déréglementation je disais qu’on allait donner à bouffer à des parasites. Cette bouffe parasite a eu comme résultat l’augmentation des tarifs et une réduction de la maintenance, avec du nucléaire c’est pas le plus intelligent.

      Aujourd’hui même cause, même effet. Sauf que dans un, deux décennies l’énergie disponible baissera fortement coté fossile, celui qui détiendra l’énergie détiendra le pouvoir. Le grand reset c’est faire basculer le pouvoir dans les mains des multinationales, directement dans les mains des plus riches.

      Un pouvoir style 1984 avec la baisse des ressources, presque un pouvoir de vie et de mort. Tu bosses, t’es pas chiant on te donne de quoi survivre, sinon tu te démerdes et comme c’est nous qui détenons tout tu auras quelques problèmes.

      Les agents EDF gueulent, ils gueulent pour les autres, par esprit service public. Tout compte fait ils sont protégés par la spécificité de leur boulot.

      Dans les années 50 lors d’une grève, on a essayé de les remplacer par la marine, la France est resté dans le noir. Tout compte fait c’est pas eux qui risquent le plus dans l’affaire.

      Hercule du normal dans le cadre du grand reset.


      • 13 votes
        MAZIG 31 janvier 12:13

        Je remercie Miona pour la diffusion de cet article , sujet qui concerne la vie des gens de manière directe et leur porte-monnaie au plus près.

        EDF est l’une des entreprises publiques françaises qui génèrent le plus de bénéfices et cela suscite la convoitise de toutes les mafias financières . Pour ce genre de pillage , il n’y aura jamais de consultation populaire , ni débat parlementaire équilibré et neutre , raison pour laquelle les français doivent se bouger le cul et exiger l’arrêt du pillage des biens publics construits par leurs efforts et leur sueur. A défaut de mobilisation , ce sont les mafieux , avec la complicité des politicards corrompus qui vont de nouveau se gaver sur le dos des français.


        • 2 votes
          Miona Miona 31 janvier 22:04

          @MAZIG
           ( ^_^) Merci
           Oh que oui, par ce sujet de manière directe concernés les gens sont !
           


        • 1 vote
          Gasty Gasty 1er février 10:38

          @Miona

          J’ai été agréablement surpris de voir cette affiche : https://www.usinenouvelle.com/article/les-salaries-d-edf-en-appellent-aux-francais-contre-le-projet-hercule.N1054179

          Si seulement cela pouvait enfin avoir un impact dans la population sur ce qu’il se passe actuellement.


        • vote
          Miona Miona 1er février 12:58

          @Gasty
          ( ^_^) En effet, agréable surprise.


        • 2 votes
          CN46400 1er février 08:47

          Ils disent vouloir réindustrialiser la France, et ils commencent par organiser la hausse de l’électricité, élément essentiel de toute production industrielle....

          EdF organisait, en France, la production et la distribution de l’électricité la plus efficace, et la moins chère, d’Europe, il veulent en faire une multinationale pour le compte du capital occidental. Les français sont, à l’image des majors de l’eau, appelés à alimenter des bas de laine pour que ces parasites, qui vivent entre la viande et la peau, puissent financer du dumping, provisoire, ailleurs.


          • 6 votes
            CN46400 1er février 11:53

            @ matounet

             Si le gouvernement français avait refusé l’option : EdF transnationale en Europe, Bruxelles n’aurait rien à dire. Mais les capitalistes français qui, depuis 45, ne font plus de profits avec l’électricité française ont "conseillé" nos gouvernants, désignés par eux, et élus par nous, de brader l’autonomie électrique pour, enfin, refaire du gras avec ce produit. "Vous voulez vous régaler en Europe, eh bien permettez au autres de venir se régaler en France" Voilà le raisonnement en vigueur qui conduit au démantèlement de EdF, et à l’alignement des tarifs par le haut.


            • 2 votes
              ahtupic 1er février 16:30

              Oui Hercule ca rime avce quoi déjà ?


              • vote
                Miona Miona 3 février 19:02

                 Opercule
                 |¤_¤|


              • 1 vote
                Ulysse 2 février 10:43

                Bonjour,

                l’origine du projet dit "Hercule" est la demande insistance d’EDF depuis plusieurs années afin d’augmenter le prix de vente du MWh à ses concurrents à 42 euros (ces concurrents le revende ensuite comme énergie renouvelable à 82 euros le MWH.

                L’UE européenne accepterait avec les contraintes que EDF cède la gestion de quelques barrages hydrauliques et se réforme en sortant du quasi monopole.

                EDF a conçu ce projet Hercule pour amadouer l’UE mais les discutions sont hardes.

                Bien sûr les syndicats sont opposés.

                Moi aussi, je suis partisan de garder EDF en une seul entité.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès