• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Exercices conjoints : des systèmes de défense antiaérienne S-400 russes (...)

Exercices conjoints : des systèmes de défense antiaérienne S-400 russes arrivent en Biélorussie

Des systèmes de défense antiaérienne russes S-400 Triumph arrivent en Biélorussie depuis l’Extrême-Orient. Le matériel sera mobilisé dans le cadre d'exercices militaires conjoints russo-biélorusses, qui auront lieu entre le 10 et 22 février dans la région de Brest en Biélorussie.

Tags : Armée Prospective et futur Russie Armes Biélorussie




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 3 février 18:58

    Dans le coin de la Crimée il y a déjà de quoi rendre les russes à l’aise.
    La portée de certaines armes russes locales.


    Une attention particulière au système Murmansk-BN, avec lui plus d’ondes radios et GPS, donc plus d’avion ou missile dans un rayon de 3000km. Ils ont la même chose à Kaliningrad.

    Pour l’instant les russes jouent avec ce système en Syrie au grand-dam d’Israël, l’aéroport Ben Gourion a dû être fermé car plus d’assistance, que du vol à vue, les missiles israéliens ratent leur cible et le dôme de fer visent des missiles fantômes. Ils sont taquins les russes quand ils s’y mettent.


    • vote
      Sentero Sentero 4 février 17:15

      @sls0

      Donc toute cette paranoïa russe autour du danger que représenterait l’OTAN c’est du théâtre...


    • vote
      sls0 sls0 5 février 10:49

      @Sentero
      On a pas à parler de paranoïa mais dans l’air-force times Kirby du pentagone envisage d’envoyer la 82nd airbone en renfort des 8500 hommes sur place.

      Hier encore un avion militaire américain Boeing E-8C JSTARS a volé à 30km des frontières russe et biélorusse.

      Sur les réseaux sociaux on voit des trains avec des chars Abrahams en Pologne.

      Il y a beaucoup de provocations de l’OTAN en mer noire aux frontières russes.

      Sans parler de paranoïa, il y a plus de soldats US et de l’OTAN aux frontières russes que de soldats russes aux abords des frontières US.

      Comme la France et l’Allemagne, la Russie est garante des accords de Minsk, la Russie tient toujours sa parole, il y a aussi le fait qu’elle doit défendre les citoyens russes en RPL et TPS. Normal qu’elle mette en oeuvre de quoi tenir sa parole et protéger ses ressortissants.

      L’ours russe ne montre que ses griffes, en face l’OTAN n’est rien. Pour se faire une idée, en Europe l’armée de l’OTAN la plus forte est la française, elle a 17 fois moins de chars que les chars russes à la frontière ukrainienne.

      La stratégie de la Russie c’est la défense de ses frontières mais tactiquement pour la défense de ses frontières la limite c’est 600km après sa frontière elle peut facilement se garantir ce no man’ sland. Ses armées ont la logistique et les moyens pour se projeter.

      La défense a toujours eu un coût 2 à 5 fois moins élevé que l’attaque, ça explique la différence de budgets militaires et en Russie il n’y a pas d’actionnaires à engraisser.


    • vote
      Sentero Sentero 5 février 11:41

      @sls0

      L’ours russe ne montre que ses griffes, en face l’OTAN n’est rien.

      Et bien voilà vous le dites vous-même et idem pour l’Ukraine...

      Donc ce psychodrame ne rime à rien et la stratégie de Poutine ne le mène nul part... personne ne le menace et il ne menace personne (car il n’envisage pas sérieusement d’envahir l’Ukraine)... donc à quoi rime ces démonstrations de force à la frontière ukrainienne ? Qu’est-ce qu’il espère négocier en mettant la pression comme ça ?
      Tout ce qu’il fait c’est inquiéter davantage les pays de l’Est de l’OTAN et ceux qui n’y sont pas encore (Finlande, Ukraine) ce qui les poussera d’autant plus vers l’oncle Sam...


    • vote
      sls0 sls0 5 février 14:28

      @Sentero
      Le problème de Poutine c’est que l’Ukraine ne s’en tienne pas aux accords de Minsk. Il montre qu’il ne laissera pas faire.
      Non, il n’envisage pas d’envahir l’Ukraine, plombée comme elle d’un point de vue économique et démocratique, qui en voudrait ?
      En même temps il teste en grandeur réelle la mobilité et la logistique de ses armées. A l’est aussi il y avait de la provocation, en moins d’un mois les japonais et les américains se sont retrouvés face à un mur.
      Côté Arctique, ils se sont aussi fortement renforcés.
      On oublie pas la Syrie qui a aussi servit à tester armes et tactiques. On peut dire que l’armée russe à un haut niveau de préparation. En 40 l’armée française était la plus forte sur le papier, la wermacht était mieux préparée.

      Depuis le départ des USA d’Afghanistan, qui peut encore croire en la fiabilité des USA ?
      La Finlande pendant la guerre s’est retrouvée aux côtés des allemands, Leningrad n’a jamais été encerclée à cause des finlandais, Leningrad n’est pas tombée. De ce fait les soviétiques n’ont pas eu d’esprit de revanche, le statu quo qui en est découlé à été bénéfique pour les deux pays, ça m’étonnerait que la Finlande qui n’existe pas stratégiquement veuille perdre ces bénéfices pour faire plaisir aux USA qui les laisseront tomber comme ils en ont l’habitude.


    • vote
      Sentero Sentero 5 février 16:43

      @sls0

      Bref Poutine ne se sent aucunement menacé et s’amuse juste à créer une crise internationale pour "tester" ses jouets... si c’est le cas quelle irresponsabilité.

      Quant aux Finlandais ils feront souverainement ce qu’ils veulent, s’ils désirent intégrer l’OTAN ce n’est pas le problème du Kremlin, c’est juste celui des Finlandais et de l’OTAN... idem pour ce qui reste de l’Ukraine d’ailleurs.


    • vote
      sls0 sls0 5 février 23:46

      @Sentero
      L’OTAN, les USA et les médias aux ordres parlent de crise internationale.
      Poutine a un pays à sa frontière qui risque de faire des conneries en ne se tenant pas aux accords de Minsk. Comme la France et l’Allemagne sont aussi garants des accords de Minsk, ils auraient dû bouger leur cul. Il n’y a pas de crise internationale.

      Pour les finlandais ils font ce qu’ils veulent. Pour l’instant s’ils y a des missiles ils les verront passer dans le ciel. En faisant partie de l’OTAN, un certain nombre de ces missiles tomberont chez eux.
      A moins de 600km de la frontière russe, il vaut mieux pas jouer les marioles. Ça ne dérange pas les américains que l’Europe soit rasée, les Européens ont une autre vision car ils risquent de s’en prendre plein la gueule.
      En 1983 il y a eu la crise des euromissiles, si les gouvernements étaient pro-OTAN, il y a eu un gros rejet de la population.
      C’est comme ça les Européens n’aiment pas trop être sacrifiés pour des délires US.
      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Crise_des_euromissiles#


    • vote
      Sentero Sentero 6 février 18:58

      @sls0

      La souveraineté des Etats prime sur votre opinion de ce qui serait le mieux ou pas pour les Finlandais et ce qui reste des Ukrainiens. Ils choisissent leurs alliances comme ils l’entendent tout simplement... ils peuvent se tromper et faire des choix illogiques mais c’est cela la souveraineté nationale... personne ne prétend qu’elle aboutit forcément à des choix économiques politiques ou géopolitiques pertinents...


    • vote
      sls0 sls0 6 février 23:50

      @Sentero
      Ce n’est pas mon opinion qui compte mais celle du peuple finlandais.
      Vis à vis de la Finlande il y a un ours en hibernation à côté de chez eux depuis 1945. Je ne pense pas qu’ils aient envie de le réveiller et de le taquiner.


    • vote
      Sentero Sentero 7 février 00:59

      @sls0

      Ce n’est pas mon opinion qui compte mais celle du peuple finlandais.

      Exactement... ils feront souverainement ce qu’ils voudront et ce n’est ni à la Maison Blanche ni au Kremlin de décider pour eux... idem pour ce qu’il reste des Ukrainiens...


    • 1 vote
      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 5 février 09:59
      "Exercices conjoints : des systèmes de défense antiaérienne S-400 russes arrivent en Biélorussie"


      C’est pour préparer une Gay Pride, non ? 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès