• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Qui se cache derrière l’indépendance de la catalogne ?

Qui se cache derrière l’indépendance de la catalogne ?

Pour François Asselineau, le démembrement de l'Espagne, par l'Indépendance de la Catalogne n'est qu'une première étape ! C'est l'Espagne que l'on veut désintégrer ! La manipulation serait depuis longtems orchestrée par les States qui veulent faire de même avec la France, via Bruxelles !

Issu de la conférence de François Asselineau de l Union Populaire Républicaine : Les "Eurorégions" : Allons-nous laisser détruire les Nations ? disponible ici https://www.youtube.com/watch?v=bYZ-hsF3CSs

la vidéo

Tags : France Politique Etats-Unis Société Espagne François Asselineau Polémique UPR Union européenne




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • vote
    bob14 bob14 24 octobre 2017 11:59

    François Asselineau vient de découvrir l’eau chaude..


    • 6 votes
      Djam Djam 24 octobre 2017 22:06

      @bob14
      Non... il explique d’une façon assez captivante et toujours avec des sources documentées pour ceux qui doutent des explications...

      Quand un gars est pertinent, il est fréquent, qu’en France, la première chose que l’on constate c’est une tentative presque systématique de diminuer ou discréditer le gars...


    • 2 votes
      Pyrathome Pyrathome 25 octobre 2017 13:21

      @bob14

      François Asselineau vient de découvrir l’eau chaude..

      .

      Ça fait jamais que 10 ans qu’il fait redécouvrir l’eau chaude.....

      Mais celui qui dit la vérité doit-être exécuté ?


    • 3 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 25 octobre 2017 13:48

      En attendant il est le seul à le dire. Tous les autres ne voient meme pas l’eau chaude. 


    • 1 vote
      Shanti-Zen* #WorldPeaceNow* 26 octobre 2017 14:14

      @La mouche du coche
      Asselineau ne fait que pomper sur le travail de Pierre Hillard. Ce dernier en parle depuis 10 ans au moins (morcellement et régionnalisme sous tutelle de l’UE), tout cela est financé et organisé par les mondialistes comme George Soros pour achever la souveraineté des nations, leur pire ennemi.


    • 5 votes
      JL 24 octobre 2017 12:10

      C’est clair que ce qu’il se passe en Catalogne, ça ressemble aux "printemps arabes" sous une forme adaptée aux nations européennes.


      • 1 vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 24 octobre 2017 15:18

        JL 24 octobre 12:10

        C’est clair que ce qu’il se passe en Catalogne, ça ressemble aux "printemps arabes" sous une forme adaptée aux nations européennes.

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

        @JL

        C’est sûr !

        Reste à savoir s’il y a "complot" ou pas comme le suggère Asselineau ?!

        Merci pour votre contribution


      • 2 votes
        gaijin gaijin 24 octobre 2017 12:11

        bien entendu asselinau a raison la révolution catalane comme toutes les révolutions est instrumentalisée mais il oublie opportunément ce qui ne l’arrange pas : a savoir que c’est pour écraser la catalogne anarchiste en 39 que tous les états souverains se sont alliés pour mettre en place le franquisme ......qui comme le fascisme et le nazisme était bien préférable au " péril rouge " ...........
        cela dit pour le reste il est comme a son habitude factuel


        • 4 votes
          Duke77 Duke77 24 octobre 2017 13:42

          @maître soucoupiste
          Oui et bien tu peux ricaner. Des indépendantistes dont les "têtes pensantes" n’ont rien à voir avec la région et qui n’utilisent même pas leur propre langue mais celle de l’empire dont il souhaitent sortir, ça prouve au moins une chose : ce n’est pas la volonté de retrouver leurs racines qui les motives. Ils obéîssent juste à leurs maîtres qui peu à peu, leur fait croire qu’en se séparant des pauvres ils vivront mieux (les cons) !. Alors qu’en fait, ce sera leur tour d’être tondus dans un deuxième temps. Le but de tout cela est vieux comme le monde : diviser pour mieux règner. Quelle poids auront ces petites régions face aux industriels qui voudront leur refiler du poison dans leurs assiettes ? On a encore eu l’exemple avec le Glyphosate. Si la France n’était pas puissante, on continuerait de fermer les yeux sur ce produit toxique en Europe. Ou quand il faudra se défendre contre les accords de marché ouvert type tafta ?

          Mon grand père est indépendantiste Breton. Sa priorité est de rédiger des ouvrages pour sauvegarder la langue bretonne. C’est la base, comme dirait l’autre.


        • 2 votes
          Phaeton Phaeton 24 octobre 2017 16:41

          @Duke77

          C’est clair que c’est n’importe quoi, comme commentaire :

          1/ La langue anglaise est LA langue véhiculaire du monde. C’est une manif mondialement médiatisée, les gens comprennent l’anglais mieux que le catalan...

          2/ Parlons petite région, le niveau de vie n’est pas vraiment meilleur en France plutôt qu’aux Luxembourg, Belgique, Suisse, Autriche, Danemark etc...

          Ce n’est bien sur pas sur la taille d’un pays que l’on juge de son industrie et de son économie...

          -------

          Ce qui me fascine chez les obsédés du complot mondialiste, c’est que pour eux, les gens ne partageant pas les mêmes convictions ne peuvent absolument pas penser par eux-même.

          Si je ne suis pas d’accord avec Duke, l’idée m’a forcément été soufflée par un comploteur, si je n’ai pas été payé, je n’ai donc pas de libre arbitre...

          C’est tellement plus simple que d’étudier l’histoire de l’Espagne, de l’Aragon jusqu’à Franco, pour comprendre la catalogne d’aujourd’hui.


        • 3 votes
          Djam Djam 24 octobre 2017 22:14

          @maître soucoupiste
          Que vous ne compreniez pas le véritable objectif des futures grandes régions, c’est votre droit le plus total, mais que vous insultiez ce Asselineau juste parce qu’il ne se rallie pas à votre régionalisme ne vous grandi pas.

          Vous ne semblez pas comprendre que votre haine de l’état nation ne justifie que votre amour (?) pour votre région. Et comme vous semblez vous cataloguer de "bouseux", on comprend mieux votre haine quasi pavlovienne envers tout ce qui a l’odeur de Paris.

          Ben oui, l’Île de France et sa capitale économique Paris est la région le plus productive de France. C’est bête mais quand vous serez à nouveau région faussement indépendante (car vous dépendrez largement du bouzin bruxellois et de ses 20 000 lobbyistes pour multinationales) et qu’on priera de baragouiner un globish sans saveur en lieu et place de votre dialecte local retrouvé, vous n’aurez alors que vos mouchoirs pour éponger vos larmes de rage. A ce moment on peut supposer que vous haïrez bruxelles, votre prochain dominant...


        • vote
          Croa Croa 25 octobre 2017 00:00

          À Phaeton

          Oui mais pourquoi l’anglais ? À priori pour être comprit de tous là où ça se passe, c’est alors l’espagnol qui s’impose non ?


        • 2 votes
          QaviQeQuarQo QaviQeQuarQo 25 octobre 2017 02:26

          @yoananda et @maitresoucoupiste

          1Culturelle : 

          a lépoque des centralisation monarchique et jacobine ca a surement du etre un calvaire pour certains sentiments régionalistes.

          Mais aujourdhui la France est completement homogene, il est impossible de differencier a l oeil nu un jeune provencale d un jeune normand.

          Les frontieres interieurs d aujourdhui sont essentiellement de classes (centre ville/périurbain) et celles dues a l immigration.

          C est plus ou moins pareil pour le catalan et l euskadi qui sont en regain depuis quelques décennies par volonté politique regionnale et non par l usage pour des langues qui étaient en voix de disparition. Plus par rebellion au franquisme que par véritable nécessité .

          2 Politique

          Le calvaire était tout de meme moindre quand le vrai pouvoir politique était a quelques kilometre de la premiere jacquerie venu, que maintenant la diffusion du pouvoir par la social démocratie, le mondialisme, et les instances europeennes.



        • vote
          Joe Chip Joe Chip 28 octobre 2017 23:37

          @maître soucoupiste

          Le hic, c’est que les indépendantistes catalans ont toujours eu pour objectif d’adhérer à l’UE, c’est très clair, tout comme les Ecossais et les autres qui devraient suivre. 

          Sur le fond, c’est amusant de voir les souveraino-souverainistes et les pourfendeurs de l’Etat-Nation se renvoyer à la figure les mêmes arguments binaires et complotistes : mondialistes ! suppôt du capitalisme ! valets du NWO ! Les premiers (Asselineau) nous expliquent que l’UE promeut le régionalisme pour détruire les Etats-Nations au profit des méchants naméricains et du mondialisme. Les seconds rétorquent que les Etats-Nations sont la courroie de transmission de l’UE dans la domination mondialiste contre les petites régions indépendantes... 

          Ce qui prouve bien au passage la vacuité absolue de ces arguments interchangeables qui permettent de défendre tout et son contraire. Il n’y a pas de programme "mondialiste" avec destruction programmée des Etats ou des régions au profit de la gouvernance globale.  

          On voit très bien dans le cas de la Catalogne que les banques et les entreprises ont déjà fait leurs choix : c’est Madrid. Pas parce que les "mondialistes" favorisent l’"Etat central" ou le "jacobinisme", mais parce que les indépendantistes catalans ont raté leur coup politique et livrent seulement une guerre de communication et d’images au gouvernement espagnol, qui a trop tardivement compris le piège. En réalité, Puigdemont a bluffé en pariant sur l’émotion internationale que déclencherait la répression "jacobine". Il n’a pas réussi à trouver des soutiens étrangers, il n’a pas réussi à rassurer les milieux économiques et patronaux (plutôt nationalistes). Il ne lui reste plus que la carte de la surenchère politique en s’appuyant sur le noyau dur des indépendantistes, dont le monde découvre la radicalité, loin des clichés sympathiques sur la région "cosmopolite". Les militants d’extrême-gauche, le mélange incestueux des revendications ethniques et sociales, le chauvinisme linguistique et une identité catalane construite sur une victimisation historique largement fantasmée. Et quelques slogans en anglais pour l’image et les médias étrangers n’y changeront rien. 

          Le capital a horreur de l’instabilité. Qu’est-ce que la Suisse, la Chine, le Luxembourg, les îles Caïman, l’Allemagne et Singapour ont en commun ? La stabilité. Le nationalisme chinois, le capital s’en arrange, tout comme il s’arrange du fédéralisme des Suisses ou de l’étatisme français.


        • vote
          Vraidrapo 28 octobre 2017 19:43

          Évidemment vu sous cet angle. Ça fait réfléchir.
          ’tain, ça chôme pas à la NSA....


          • 1 vote
            Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 28 octobre 2017 21:56

            Les "indépendentistes" se sont décidés à mettre le paquet ; le pouvoir central aussi !

            Est-ce le début de la fin de l’Europe avec toutes les conséquences subsidiaires qui en résulteraient !

            Fink s’est dit contre l’indépendance
            & Valls
            & tutti quanti ?

            Merci pour votre contribution


            • vote
              Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 octobre 2017 16:45
              Ce jour, à Barcelone, MANIFESTATION MONSTRE contre
              "l’indépendance de la catalogne"

              °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

              Pour ce coup-ci, tout au moins, l’indépendance a du plomb dans l’aile !

              Aucun soutien extérieur constaté !

              Maintenant si les indépendantistes ne sont même pas majoritaires chez eux... !

              N’oublions pas que, s’il y a élections, en catalogne, comme ailleurs, les opportunistes qui hésitaient, se placeront du coté des plus forts : c’est couru d’avance !

              CQFD



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès