• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > États-Unis : Une présentatrice compare son collègue noir à un gorille en direct (...)

États-Unis : Une présentatrice compare son collègue noir à un gorille en direct à la télévision !

Etats-Unis -Incroyable mais Vrai, en 2019- Comment qualifier ce comportement étonnant ?

Une présentatrice compare son collègue noir à un gorille, en direct à la télé : elle s'excuse en pleurs le lendemain !

Peut-on y voir dans ce fait-divers, l'influence des propos, pour le moins, intempestifs, de Trump, à propos des minorités ?

"Rentrez chez vous !" Les propos racistes de Trump divisent jusque dans son propre camp

franceinter :
"Le Président américain a enjoint quatre membres démocrates du Congrès "à partir si elles ne sont pas contentes d'être aux États-Unis", sous-entendu à "rentrer dans leurs pays", car ces quatre élues sont issues des minorités. Le scandale provoqué agite le pays, y compris au parti républicain."

https://www.franceinter.fr/monde/rentrez-chez-vous-les-propos-racistes-de-trump-divisent-jusque-dans-son-propre-camp

 

Tags : Etats-Unis Télévision Racisme Etonnant International Donald Trump




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • 9 votes
    ezechiel ezechiel 31 août 12:42

    "Peut-on y voir dans ce fait-divers, l’influence des propos, pour le moins, intempestifs, de Trump, à propos des minorités ?"

    Le Président américain a enjoint quatre membres démocrates du Congrès "à partir si elles ne sont pas contentes d’être aux États-Unis"

    Quel rapport entre cette présentatrice qui compare son collègue à un singe, et Donald Trump qui condamne à juste titre une frange d’une minorité ethnique vouant sa haine aux USA ?


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 31 août 12:56

      @ezechiel
      "Rentrez chez vous !" Les propos racistes de Trump divisent jusque dans son propre camp

      "Les propos racistes de Trump

       !" lisez ci-dessus et interprétez SVP !
      Ce titre -qui ne m’appartient pas rappelle que Trump,

      avec ses déclarations intempestives comme ici, crée aux States un climat délétère à propos du racisme ! Ce n’est pas moi qui le dit !

      Merci pour votre contribution
       


    • 12 votes
      ezechiel ezechiel 31 août 13:04

      @Mao-Tsé-Toung "Ce titre -qui ne m’appartient pas— rappelle que Trump,avec ses déclarations intempestives comme ici, crée aux States un climat délétère à propos du racisme ! "

      Trump critique des personnalités politiques issues de minorités ethniques qui ont ouvertement déclarée leur haine des USA.
      Si ces personnes n’aiment pas les USA, il est normal qu’elles doivent retourner d’où elles viennent, cela n’a rien à voir avec le racisme.


    • 9 votes
      louis 31 août 13:44

      @ezechiel
      Nous avons les mêmes a la maison , ils vont jusqu’à brûler le drapeau Français alors est-ce du racisme que de vouloir qu’ils quittent notre pays pour aller voir ailleurs si nous y sommes .
      Quant a cette dame elle a manqué de réflexion ( surtout aux USA ) en disant cette blague a son collègue noir , mais elle aurait probablement dit la même chose a un collègue blanc 
      cette blague je l’ai déjà entendue assez entre collègues , tous blancs , sans que personne n’en soit offusqué .
      Trump ne déteint pas sur tous les Américains , ils y en a quand même qui ont quelque chose entre les oreilles .


    • 3 votes
      Garibaldi2 31 août 15:27

      @ezechiel

      ’’et Donald Trump qui condamne à juste titre une frange d’une minorité ethnique vouant sa haine aux USA ?’’

      Ce sont des propos très flous. Quelle est cette minorité ethnique et en quoi est-elle haineuse vis à vis des USA ?


    • vote
      spearit 31 août 21:31

      @Mao-Tsé-Toung
      Ce n’est pas moi qui le dit !

      C’est qui qui le dit alors, la maîtresse, ton copain, ta maman ???
      Quand est qu’on sortira du bac à sable ???
      areuh....


    • 4 votes
      ezechiel ezechiel 1er septembre 01:32

      @Garibaldi2 "Ce sont des propos très flous. Quelle est cette minorité ethnique et en quoi est-elle haineuse vis à vis des USA ?"

      Cette polémique a fait suffisamment de bruit aux USA.
      Trump a critiqué les femmes politiques issues de minorités ethniques telles que Rashida Tlaib, Ayanna Pressley et Ilhan Omar, qui considèrent les USA comme un pays raciste.
      Le jour de la fête nationale américaine (independance day) du 4 juillet est considéré par ces personnalités comme raciste, sexiste et préjudiciable. Elles vouent une haine farouche à l’Amérique et à ses institutions.
      Ilham Omar fait la promotion de la suprématie de la race noire, en supportant par exemple le communautarisme noir, (Black business), réseau d’affaires réservés aux hommes et femmes noirs.
      Je vous laisse imaginer le drame si un homme politique américain créait un business d’affaire réservé uniquement aux blancs.

      Donald Trump n’a fait que dénoncer ces femmes, pourtant réfugiées de pays pauvres où le racisme et la violence sont banalisés, en expliquant que si elle n’étaient pas contentes de vivre aux USA, qu’elles aillent retournent vivre dans leur pays d’origine.


    • vote
      Garibaldi2 1er septembre 09:46

      @ezechiel

      Ces 3 femmes sont citoyennes des USA et elles sont des élues politiques. Elles ne vouent pas une haine farouche aux USA, et à leurs institutions, dont elles sont des membres, mais rappellent que la constitution US de 1787 n’abolit pas l’esclavage, ce qui est un fait.

      Ilam Omar ne fait pas la promotion de la suprématie de la ’’race’’ noire par son soutien à ’’support black business’’, mais c’est un soutien à une forme de ’’discrimination positive’’ (affirmative action) visant à rétablir la balance entre différentes communautés.

      La ’’discrimination positive’’ a été instituée en 1961 par l’ordre executif n° 10925 de JFK, qui obligeait les programmes financés par le gouvernement fédéral de « prendre une action affirmative » (take affirmative action) afin de s’assurer que l’emploi ne soit pas soumis aux discriminations raciales ou sexuelles.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Discrimination_positive

      Le communautarisme et le lobbyisme sont des spécificités de la vie politique et économique US, qui se manifestent, par exemple, par le poids politique et médiatique de l’AIPAC.

      Trump ne fait que reprendre le slogan infantile ’’America like (love) it or leave it’’ qui était déjà celui des supporters de McCarthy et plus tard de ceux de la guerre du Viêt Nam. Il suppose que les USA seraient un pays parfait.

      Ces femmes ont tout à fait le droit d’exprimer ce qu’elle pensent, que ceci plaise ou non à Trump, car elles sont autant citoyennes US que lui.


    • 2 votes
      ezechiel ezechiel 1er septembre 10:22

      @Garibaldi2 "Ilam Omar ne fait pas la promotion de la suprématie de la ’’race’’ noire par son soutien à ’’support black business’’, mais c’est un soutien à une forme de ’’discrimination positive’’ "

      Interdire un poste de travail à une personne compétente à cause la couleur de sa peau, c’est de la discrimination, ça s’appelle du racisme.


    • 3 votes
      ezechiel ezechiel 1er septembre 10:27

      @Garibaldi2 "Elles ne vouent pas une haine farouche aux USA, et à leurs institutions, dont elles sont des membres, mais rappellent que la constitution US de 1787 n’abolit pas l’esclavage, ce qui est un fait."

      L’esclavage a été une norme sociale dans toutes les civilisations, les USA et la civilisation européenne ont été les premières au monde à bannir l’esclavage.
      Décréter que le jour de l’indépendance des USA commémore le racisme, le sexisme et la discrimination, c’est mépriser ce pays et ses institutions, et introduire progressivement dans les consciences des américains la haine de ce pays.
      Si ces femmes n’aiment pas le 4 juillet, elles n’ont plus rien d’américain, et n’ont donc rien à faire aux USA.


    • vote
      Buk100 1er septembre 15:14

      @ezechiel

      Comme vous y allez à la grosse louche.

      J’ai cru déceler dans vos commentaires une certaine aversion pour la République française, pour ses symboles, et donc j imagine que vous n aimez pas particulièrement le 14 juillet. Juste ? Si oui, que faites-vous donc encore en France (si vous y êtes, j’ai comme un doute), malgré la haine de son système politique et d une bonne partie de sa culture et son passé ?

      De plus considérer que l attachement à son pays doit s’abstenir de toute critique envers celui-ci, ou même qu’on doit absolument aimer son pays en tout et ses symboles pour y résider et être digne d en faire partie, c est franchement limitatif.

      Perso, je trouve le drapeau belge insignifiant, notre système politique et économique à vomir, notre Histoire globalement minable, nos soi-disant symboles nationaux risibles pour la plupart. N ’empêche que j’aime plutôt mon pays, les gens qui y vivent, la vie qu on y mène. 


    • 4 votes
      ezechiel ezechiel 1er septembre 15:37

      @Buk100 "j imagine que vous n aimez pas particulièrement le 14 juillet. Juste ? Si oui, que faites-vous donc encore en France (si vous y êtes, j’ai comme un doute), malgré la haine de son système politique et d une bonne partie de sa culture et son passé ?"

      Le jour de l’indépendance (4 juillet 1776) constitue officiellement la création des USA, ce pays n’existait pas avant, c’est sa constitution ultime, l’acte fondateur qui lie tous les américains.
      Si on rejette son acte fondateur, on n’aime pas les USA.

      La France existait mille ans avant le 14 juillet 1789, on peut donc être attaché à la France sans être attaché à la république.


    • 2 votes
      Duke77 Duke77 1er septembre 20:09

      @Buk100
      "Perso, je trouve le drapeau belge insignifiant, notre système politique et économique à vomir, notre Histoire globalement minable, nos soi-disant symboles nationaux risibles pour la plupart. N ’empêche que j’aime plutôt mon pays, les gens qui y vivent, la vie qu on y mène. "

      Ou le point zéro de la conscience politique. C’est justement grâce à l’histoire Belge, son passé, sa culture et son système éco et politique que, par exemple, la religion ne dicte pas les lois dans ton pays.
      T’étonnes pas alors, si dans 20 ans, le jarret de Porc accompagné d’une bière Trappiste est remplacé par un Kebab. Les gens qui y vivent et la vie que tu mènes auront alors changé et ce que tu aimais disparu.

      P.S. : je prends l’exemple de l’islamisation de nos sociétés parce que c’est un des phénomènes qui explose actuellement, j’aurais pu aussi parler des MacDo, de la culture américaine et de la logique capitaliste ayant permis aux grande chaines de commerçants de remplacer l’infini diversité des petits commerces d’antan, phénomène qui lentement mais sûrement a uniformisé les viles occidentales. Les centre-villes ont perdu leur âme et leur charme et se ressemblent tous aujourd’hui.
      Trump a des défauts, mais il fait plus pour le mode de vie américain que nos dirigeants mondialistes qui, en affaiblissant le tissu économique et la culture de nos pays, les dénaturent.


    • vote
      Garibaldi2 2 septembre 00:53

      @ezechiel

      D’où sortez-vous cet exemple ? ’’ Support black business ’’ n’a rien à voir avec ça.

      Savez-vous qu’en France on pratique également la discrimination positive ? Mais c’est vis à vis des femmes. Dans les entreprises dans lesquelles doivent être élus des délégués du personnel et un comité d’entreprise, depuis le 1er Janvier 2017, la loi Rebsamen impose l’obligation de représentation équilibrée entre les femmes et les hommes sur les listes électorales afin qu’elles accèdent plus facilement aux mandats des IRP (instances des représentants du personnel). Aux élections municipales dans les villes de plus de 1000 habitants, ou aux
      législatives, il doit y avoir une parité hommes/femmes sur les listes électorales.

      Discrimination positive dans les administrations locales :

      ’’L’agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse (Ain) va être réprimandée pour avoir embauché trop de femmes dans son équipe de direction. La communauté devra payer une amende de 90 000 euros.... Une sanction qui ne passe pas pour le président et maire Jean-François Debat..... La préfecture l’a informé par courrier. Dans les cinq derniers recrutements sur les postes de direction de cette nouvelle collectivité créée en 2017 et qui regroupe 74 communes, quatre femmes ont été nommées pour un seul homme. Pour rappel : la loi Sauvadet, votée en 2013 et mise à jour en 2017, impose une proportion de 60% de femmes contre 40% d’hommes pour respecter une parité aux postes d’encadrement.’’


    • vote
      Garibaldi2 2 septembre 01:42

      @ezechiel

      Contrairement à vous, ces femmes sont élues et représentent leurs électeurs.

      Ni la déclaration d’indépendance du 4 juillet 1776, ni la constitution US de 1787, ne mentionnent l’abolition de l’esclavage, ni l’égalité hommes/femmes.

      C’était également le cas dans notre déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, et dans notre constitution du 3 septembre 1791.

      Dois-je quitter la France parce que je reconnais cette réalité historique ?


    • vote
      ezechiel ezechiel 2 septembre 07:30

      @Garibaldi2 "D’où sortez-vous cet exemple ? ’’ Support black business ’’ n’a rien à voir avec ça."

      "Support Black Business", c’est supporter uniquement le réseau d’affaires et de commerces entre noirs, et boycotter les autres communautés. En France, c’est interdit.

      ---------------------------
      "Savez-vous qu’en France on pratique également la discrimination positive ? Mais c’est vis à vis des femmes."

      Oui, c’est une loi discriminatoire contre les hommes. En mondialisant l’économie, les lois racistes américaines arrivent en France.

      "A compétences égales, et bien désolée, on choisira la femme, ou on choisira la personne venant de autre chose que le mâle blanc, pour être claire."
      Anne Lauvergeon, PDG d’Areva, société détenue 95% par l’état, 18 octobre 2009
      https://www.youtube.com/watch?v=BMP-O6fcw08

      "A la tête de la haute administration, on a principalement des hommes, blancs, qui ont fait l’ENA. On manque terriblement de diversité dans les parcours. Quand tout le monde a le même logiciel il n’y a plus d’intelligence collective."
      Marlène Schiappa sur Twitter le 6 janvier 2019
      https://twitter.com/MarleneSchiappa/status/1081862060789493761
      https://lepolitique.fr/2019/01/07/racisme-anti-blanc-marlene-schiappa-ministre-demmanuel-macron-cree-le-scandale/

      « Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme à partir de maintenant »
      Marlène Schiappa
      http://www.leparisien.fr/politique/municipales-gros-coup-de-gueule-sur-la-parite-chez-lrem-11-07-2019-8114337.php


    • 1 vote
      ezechiel ezechiel 2 septembre 07:33

      @Garibaldi2 "Dois-je quitter la France parce que je reconnais cette réalité historique ?"

      Encore une fois, la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 ne constitue pas la France, mais la république.
      Vous pouvez très bien être attaché à la France, qui existait mille ans avant la république, sans être attaché à la république.


    • vote
      Garibaldi2 2 septembre 09:13

      @ezechiel

      ’’les lois racistes américaines arrivent en France’’

      Il y aurait des lois racistes aux USA ?!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Donc compatibles avec la constitution ?!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • 1 vote
      Garibaldi2 2 septembre 09:26

      @ezechiel

      Supporter les uns ne signifie pas boycotter les autres, mais encourager ceux qui sont discriminés pour une raison quelconque.

      Si en France vous voyez un serveur non ’’asiatique’’ dans un restaurant ’’asiatique’’, faites-le moi savoir.

      ’’A compétence égale’’. Une femme ne sera pas favorisée parce qu’elle est une femme mais parce que, à compétence égale, elle permet d’atteindre un objectif de parité hommes/femmes s’il y a un déséquilibre.


    • 1 vote
      Et Hop ! 2 septembre 22:37

      @Garibaldi2

      En 1789 il n’y avait plus d’esclaves ni de serfs en France depuis 1 000 ans, les îles françaises d’Amérique et d’Océanie étaient vraiment une exception, scandaleuse, imposée pendant 1 siècle par une certaine bourgeoisie d’affaire et de finance très représentée dans les milieux progressistes de la gauche, mais elle n’a pas tardé à être supprimée (en 1848).

      Par contre, Washigton et les principaux fondateurs des USA avaient des esclaves, vivaient du trafic d’esclaves, ils ont promulgué des lois esclavagistes et racistes qui ont duré jusqu’au président Kennedy : il y avait jusque dans les années 1960 des bus, des cafés, des écoles, des jardins publics, des immeubles, avec des pancartes "Interdit aux Nègres" !!!


    • vote
      ezechiel ezechiel 2 septembre 22:47

      @Garibaldi2 "Il y aurait des lois racistes aux USA ?!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Donc compatibles avec la constitution ?!!!!!!!!!!!!!!!!!"

      Oui, il y a des lois racistes aux USA, l’"affirmative action".
      Une personne peut être interdite de s’inscrire à l’université ou se voir refuser un emploi uniquement à cause de la couleur de sa peau.
      Trump tente d’ailleurs d’abolir cette loi raciste depuis son arrivée au pouvoir.


    • vote
      ged252 3 septembre 13:17

      @Garibaldi2
      ’’A compétence égale’’. Une femme ne sera pas favorisée parce qu’elle est une femme mais parce que, à compétence égale, elle permet d’atteindre un objectif de parité hommes/femmes s’il y a un déséquilibre.

      .
      ’’A compétence inégales/inférieures ’’une femme sera favorisée parce qu’elle est une femme et permet d’atteindre un objectif de parité hommes/femmes, et ainsi évitera d’avoir à payer les amendes afférentes.


    • vote
      ged252 3 septembre 18:48

      @Garibaldi2
      On t’a déjà dit mec d’extrème gauche qu’il n’y a pas d’égalité homme femme, ça n’existe pas, ça n’a jamais existé et ça n’existera jamais.
      .
      Donc ce n’est pas la peine de chercher à égaliser ce qui ne peut être égal.
      .
      Le seul résultat sera un nivellement par le bas, mais c’est le but recherché dans tous les domaines.
      .
      IL N Y A PAS DE RAPPORT SEXUEL. Jacques Lacan.
      .
      ça veut dire il n’y a rien de commun entre l’homme et le femme. Ils sont totalement différents. Il n’y a pas d’égalité, pas d’identité, et pas de complémentarité. Il y a une ALTERITE, .
      .
      Mais c’est facile pour les mecs d’extrème gauche d’enfourcher la doxa,le politiquement correct, avec le soutien et l’autorité que lui donne les journalistes, vos amis, les politiques, et les gens de vos milieuxé, pour paraître avoir raison, être plus intelligent et plus sage, que tout le monde. .... pour cela il suffit de répéter comme un perroquet ce que l’on entend partout.
      .
      Mais la doxa est fausse, et, tu induis les gens en erreur. Tu les "misguides"


    • 3 votes
      ahtupic 31 août 13:38

      Bof, c’est des piques que l’on s’envoie entre amis. Pas de quoi en faire tout un plat

      Voici un sketch désopilant où Eric Blanc prend tout celà à la rigolade.

      https://www.youtube.com/watch?v=L7bEYrq0KfI


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 31 août 15:58
        ahtupic 31 août 13:38

        Bof, c’est des piques que l’on s’envoie entre amis. Pas de quoi en faire tout un plat

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
        @ahtupic
        Ok ! Mais vous oubliez le contexte : c’est en direct à la télé !
        Imaginez un instant que cela se passe chez nous !
        En plus le présentateur se dit lui-même affecté, par ce que d’aucuns appellent une blague...
        Si on va par là, il faut voir ce qui se passe chez nous, avec des cris de singe, notamment dans les matchs de foot : consigne de la ligue pour ce type d’incident (parfois meme avec jets de bananes sur certains joueurs) : interrompre le match, ce qui n’est pas rien !
        Je n’invente rien ; et cela ce n’est pas aux states, mais partout en France !
        Donc moralité : il ne faut pas prendre cela à la légère, quoiqu’en disent certains par ici.

        Merci pour votre contribution


      • 1 vote
        Scalpa Scalpa 31 août 16:20

        Un vrai gorille l’aurait fait sangloter pour de bon.


        • 2 votes
          Hijack ... Hijack ... 31 août 16:44

          @Scalpa

          Lol ! C’est ce que j’allais dire. Elle joue même très mal. Enfin, être comparé à un animal, chien, porc, singe, rat, gorille etc ... fait partie du langage commun. Malgré ses excuses, je doute qu’elle aurait osé "une tite gâterie" ... à cet homme pour se faire pardonner !


        • vote
          ETTORE 31 août 22:29

          Peut être qu’en cage avec un vrai...

          Elle aurait appris la différence, une fois acculée dans un coin.


          • vote
            microf 31 août 23:17

            Venant des Usa, ce n´est pas étonnant de tels propos, ce n´est que normal lá bas. Saurait été en Afrique qu´un journaliste noir aurait fait le contraire, saurait été anormal.


            • 4 votes
              Norman Bates Norman Bates 31 août 23:26

              Mouais...j’ai maté cette vidéo d’un œil distrait...

              Ce qui me semble vraiment choquant c’est qu’on sorte un gorille de son environnement naturel pour le faire parader en costume sur un plateau de télévision...


              • vote
                Et Hop ! 31 août 23:44

                @Norman Bates

                En fait le gorille est un homme déguisé, frère du journaliste noir, c’est pour ça que la journaliste lui a dit qu’ils se ressemblaient.


              • 4 votes
                Norman Bates Norman Bates 1er septembre 00:17

                @Et Hop !

                Un cas avéré de simiophobie !
                Je m’empresse de déposer le © copyright... smiley


              • 1 vote
                Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 1er septembre 01:41

                En ce moment Moix vient de dire que le thème de son livre : l’enfance battue a été couvert par une polémique nauséabonde , aussi nauséabonde... encore que je ne veux pas comparer les deux !

                Ruquier : Orléans excellent livre, car vous êtes talentueux !

                No Comment


                • vote
                  Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 1er septembre 01:44

                  @Mao-Tsé-Toung
                  Remercié & félicité par Ruquier, il part !


                • 1 vote
                  herve_hum 1er septembre 12:27

                  bah, si on regarde par là, la femme ressemble à un singe nasique !


                  • 1 vote
                    tobor tobor 1er septembre 12:48

                    Bon sang mais il fini par un plaidoyer pour la novlangue !!!
                    La veille, on n’a pas l’impression que lui est choqué, en tout cas il ne le souligne en rien... Peu de réflexe ou de répartie ?
                    Le lendemain, il se doit de la dominer en posant sa main sur la peau de sa cuisse/genoux alors qu’elle pose la sienne sur sa manche de costard, ça semble scénarisé.
                    Au final, on dirait surtout Barbie et Big Jack...


                    • 2 votes
                      Duke77 Duke77 1er septembre 20:28

                      Elle n’aurait jamais dû s’excuser. Sûrement la pression des réseau sociaux et du phénomène de "Buzz". Elle aurait pu dire, par exemple : "si mon collègue voyait un jour une petite truie de compagnie (c’était à la mode : https://www.purepeople.com/article/miley-cyrus-en-deuil-devastee-par-la-mort-de-son-cochon-qui-lui-manquera_a343304/1) , et qu’il me lançait une vanne en me disant qu’elle me ressemble, personne n’aurait bronché. C’était visiblement une remarque affectueuse avec une touche d’humour. Si le principal intéressé l’avait mal pris, OK, on pourrait comprendre. Evidemment, on peut insulter un noir en traitant de singe et comme on peut traiter un blanc de porc. 

                      Ce genre de singes ont la peau de couleur noire, ok et alors ? Si il avait été albinos ce singe, jamais elle n’aurait pensé à lancer cette vanne. Il n’est donc pas question de sous-entendre qu’un homme noir ressemble à un singe, mais qu’un homme noir ressemble à un singe noir comme un homme blanc ressemble à un singe blanc https://www.pinterest.com/pin/446841594272528909/

                      En effet, le singe est le plus proche cousin de l’homme dans le monde animal, et tous deux se ressemblent. Quelle trouvaille, et quel scandale de le dire à la TV en 2019 !

                      Celui-ci ressemble plus à feu l’humoriste Sim qu’à un black, non ? http://www.magmalemag.com/le-singe-blanc-capase-da-leada-agenda-4283.html

                      CQFD


                      • vote
                        volèm rien 1er septembre 21:00

                        la potiche blonde : "il vous ressemble un peu non ?"
                        l’abruti qui lui a pas mis une tarte dans la gueule : "euh, oui, c’est vrai"



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès