• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Fukushima : Scandales, traumatisme, mensonges et profits pour la mafia avec (...)

Fukushima : Scandales, traumatisme, mensonges et profits pour la mafia avec "les ouvriers jetables"

Des personnes déplacées désespérées,

Un chantier de décontamination entouré de scandales et de mensonges, avec des travaux dont les délais ne cessent de grandir,

Et la mafia qui en profite...

 

 

Entretien avec Yuki Takahata, interprète japonaise à Paris, fondatrice de Yosomono.net. 
Depuis trois ans dans la centrale de Fukushima, 30.000 liquidateurs se sont succédés. Il faudra encore 40 ans pour décontaminer des zones entières toujours désertes dont on racle la terre. 25.000 réfugiés intérieurs ne rêvent que de réintégrer leurs maisons abandonnées et leurs villages.

 

 

 

Mafia atomique, les ouvriers jetables de Fukushima - RT 20.11.13

 

Il ya 25 % d’offres d’emplois sans candidats à la centrale de Fukushima, selon les données du gouvernement japonais. Ces postes seraient attribués à des sans-abris, des chômeurs de longue durée et même des handicapés mentaux, recrutés par les yakuzas, la mafia japonaise. Peu ou pas informés des risques encourrus, il se plaigent des sous-traitants, qui les embauchent comme "personnel jetable."

Alors que certains travailleurs ont accepté volontairement ces emplois sur les chantiers de reprise en main de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi et de décontaminations des zones interdites, beaucoup d’autres n’ont tout simplement pas eu le choix.
Une bonne part des travailleurs dans la centrale nucléaire y ont été introduits par les syndicats du crime organisé au Japon, les yakuzas. Même si un groupe de travail a été spécialement mis en place par les autorités pour maintenir le crime organisé en dehors du projet de nettoyage nucléaire, les enquêteurs disent qu’ils ont besoin de rapports de première main de ceux qui sont forcés de travailler par les yakuzas.

Un ancien travailleur de Fukushima témoigne anonymement : On ne nous a donné aucune assurance pour les risques de santé, même pas de radiamètre. Nous avons été traités comme des moins que rien, comme des employés jetables.

Tomohiko Suzuki, journaliste qui a travaillé clandestinement à la centrale de Fukushima, témoigne également : Le gouvernement a appelé Tepco à réagir d’urgence, Tepco a passé le relai à des sous-traitants, lesquels, en pénurie de main-d’œuvre disponible, ont fait appel aux Yakuzas.

Je vous recommande également cette conférence en deux parties de Tomohiko Suzuki, où il parle de son expérience de travailleur dans la centrale de Fukshima :
http://dai.ly/xn8fzl
http://dai.ly/rOeEbN

Vidéo et article originaux par Russia Today :
http://rt.com/news/fukushima-workers-...
http://youtu.be/hHMrH3ahCs8
Article par Enenews : http://goo.gl/teU1gJ
Article sur mon blog : http://kna-blog.blogspot.fr/2013/11/f...

Traduction et sous-titrage par mes soins.
(Kna60)

 

 

 

Retirez TEPCO de Fukushima avant de retirer le combustible - A. Gundersen 14.11.13

 

Fairewinds a soulevé un certain nombre de problèmes concernant l’enlèvement des barres de combustible de la piscine de combustible usé du réacteur 4 de Fukushima Daiichi. 
Dans cette vidéo, Arnie Gundersen démystifie point par point une animation produite par TEPCO où ils expliquent que selon eux, la tâche sera facile, que tout est prévu, etc.

Conclusion logique : comme à son habitude, TEPCO essaye de planquer quelques problèmes gênants sous le tapis, voulant masquer que c’est en fait une société dépassée par les événements, et qui doit être éliminée du processus de nettoyage du site par le gouvernement japonais.

En complément, 2 vidéos des essais de retrait du combustible menés les 13 et 14 novembre par TEPCO, où une maquette d’assemblage de combustible est utilisée, postées par Iori du Fukushima Diary :
http://youtu.be/FS303duJRnU
http://youtu.be/PxPenpbmz1I

Vidéo et description originales de Fairewinds :
http://vimeo.com/79413032
http://fairewinds.org/podcast/remove-...

Traduction et sous-titrage par mes soins
http://kna-blog.blogspot.fr/

 

* * *

 

Japon : séisme de 5,1 à 80 km de Fukushima
Par La rédaction de RTL.fr , Avec AFP | Publié le 31/12/2013
 

* * *


Fukushima : Tepco réclame 7 milliards à l’Etat pour les dédommagements
Par AFP le 27 Décembre 2013
 

* * *

 

Fukushima, la menace invisible

Par Sébastien Georges le 30/12/2013

 

Extrait :

« Les réacteurs endommagés sont refroidis au quotidien par des tonnes d’eau. « L’arrosage se déroule par le dessus pour maintenir la cuve entre 30 et 40 degrés. Mais nous avons un problème avec l’eau utilisée et très radioactive », reconnaît Keiichi Yoshida, directeur des plannings de Tepco. Il y a des fuites. Une partie de l’eau pompée est stockée dans des cuves qui s’étendent à perte de vue et renferment déjà près de 400 000 m³. L’an prochain, la capacité de stockage sera doublée. Tepco espère d’ici là disposer du système Alps pour décontaminer l’eau. En partie seulement ! Le tritium est impossible à extraire. D’ici deux à trois ans, le gouvernement envisage de verser cette eau « retraitée » dans le Pacifique où le tritium se diluera… »

 

* * *

 

Des SDF japonais embauchés pour nettoyer Fukushima

Par France 24 avec Reuters, le 30/12/2013


Extrait :

« L’emprise de la pègre dans ce secteur

 

Courant 2013, plusieurs membres de la mafia des yakuzas ont pourtant été arrêtés. Ils sont accusés d’avoir infiltré l’entreprise de travaux publics Obayashi, l’une des cinq plus grandes du pays, en y faisant travailler illégalement des ouvriers chargés de la décontamination. Les dirigeants d’Obayashi n’ont pas été mis en cause directement, mais cette affaire a montré l’emprise de la pègre dans ce secteur. »

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * *

 

Tags : Nucléaire Japon Fukushima




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • 9 votes
    Nina K Nina K 31 décembre 2013 16:46

     Merci d’avance à ceux qui liront et commenteront. Je lirai les commentaires l’année prochaine... smiley


    • 11 votes
      Soralien Glen Benton 31 décembre 2013 16:52

      Qu’est ce que tu viens nous emmerder avec ce non évènement qu’est Fukushima alors que la menace de la quenelle n’a jamais été aussi menaçante, justement. Et le sens des priorités ? Il est où ? Aux chiottes ?
      Joyeuses Pâques à toi aussi smiley


    • 2 votes
      zebulon zagatub 1er janvier 2014 11:55

      Glen de mes deux on s’en fout de tes quenelles tu te les mets ou j’pense 

      Son post est très bien et surement plus important que tes quenelles 
      Y’a pas qu’ça dans la vie

    • 5 votes
      Soralien Glen Benton 1er janvier 2014 14:35
      Y’a pas qu’ça dans la vie
      Non ? Sérieux ? Sans déconner ?


      • 5 votes
        BIN LADEN 31 décembre 2013 21:20

        Beau travail de compilation Nina !
        C’est vrai qu’à côté du danger de la Quenelle, Fukushima fait un peu petit bras ...
        Le site d’Arnie Gundersen est une source d’infos sérieuses, du fait qu’il est lui-même un spécialiste.
        Jean-Pierre Petit a également publié un intéressant dossier, dernièrement sur son site.
        Pour mémoire et pour le fun, n’oublions pas la lumineuse déclaration du ministre de l’époque, Besson dit "Yago".


        • vote
          Nora Inu Nora Inu 1er janvier 2014 14:05

          Nina K ,


          Bonne année à toi et à la seconde moitié de la paire de jumelles .

          Merci pour cet article .
          J’ai commencé à ressenti une certaine lassitude de rappeler , en faisant des articles trop fréquents , à quel point cette "catastrophe" est le premier désastre humain infini .

          Non seulement rien ni personne n’arrive à ralentir ce désastre en cours , mais en plus il y a une accélération des "mauvaises nouvelles" ...

          • vote
            christophe nicolas christophe nicolas 1er janvier 2014 14:24

            Dire que l’antigravité résout tous les problèmes en puisant l’énergie dans la gravitation. C’est gratuit, non polluant et disponible partout et bien moins dangereux que le nucléaire. Seulement voilà, cela nécessite de se remettre totalement en question et les pouvoirs ont répondu pour vous : niet. Pas d’énergie qui puisse émanciper les esclaves...

            Bon, il ne faut pas écouter les pouvoirs qui font du chantage : théorie de l’intrication


            • 4 votes
              popov 1er janvier 2014 15:26
              @christophe nicolas

              Seulement voilà, cela nécessite de se remettre totalement en question et les pouvoirs ont répondu pour vous : niet

              Cela nécessite surtout de nous montrer une machine capable de puiser de l’énergie dans la gravitation ET QUI FONCTIONNE.

              Moi, je n’en ai jamais vu, mais si j’en vois une, j’y croirai volontiers. 

              Je suis physicien, mais je ne prétends pas tout savoir. Je me dis simplement que si une telle technologie existait, ben la Corée du Nord l’utiliserait. Or elle continue à brûler du charbon.

            • 5 votes
              Nina K Nina K 1er janvier 2014 20:49

              Une fois que le lobby du nucléaire a réussi à lancer l’exploitation de ses réacteurs dans un pays, le chantage à l’accident nucléaire pourra se faire sur des générations et des générations... Non seulement les centrales sont un risque mortel direct pour les populations, mais en plus ce sont les "populations survivantes" qui paieront "les dégâts" si ça se passe mal (et non pas des assureurs, ou les exploitants privés...), très chers, pendant des dizaines d’années. Et si la centrale ne pète pas, il faudra quand même à terme payer très cher pour son démantèlement, pendant des dizaines d’années. Et quoi qu’il arrive vous aurez le "traitement" des déchets à charge, pour une durée qui dépasse l’entendement...

              Une fois qu’on a laissé ce lobby passer à l’étape de production, le chantage sera permanent et sans limite de temps connue... Et ceux qui ont choisi le nucléaire tel qu’on le connait depuis quelques dizaines d’années, savent très bien que les populations sont littéralement prises en otage, génération après génération...

               

              Bonne année quand même...

               



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès