• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La guerre civile algérienne

La guerre civile algérienne

Le conflit commença en décembre 1991, quand le gouvernement annula immédiatement les élections après les résultats du premier tour, anticipant une victoire du Front islamique du salut (FIS), craignant de perdre le pouvoir et que ce dernier mette en place une république islamique...

 

 

Suite :

 

Vidéo 2 :

https://www.youtube.com/watch?v=R7Q...

 

vidéo 3 :

https://www.youtube.com/watch?v=57l...

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Moulou...

 

 

Le conflit commença en décembre 1991, quand le gouvernement annula immédiatement les élections après les résultats du premier tour, anticipant une victoire du Front islamique du salut (FIS), craignant de perdre le pouvoir et que ce dernier mette en place une république islamique.

 

Après l’interdiction du FIS et l’arrestation de milliers de ses membres, différents groupes de guérilla islamiste émergèrent rapidement et commencèrent une lutte armée contre le gouvernement et ses partisans. Ils se sont constitués en plusieurs groupes armés, dont les principaux sont le Mouvement islamique armé (MIA), basé dans les montagnes, et Groupe islamique armé (GIA), basé dans les villes. Les intégristes ont au commencement visé l’armée et la police, mais certains groupes s’attaquèrent rapidement aux civils.

 

En 1994, tandis que des négociations entre le gouvernement et les dirigeants du FIS emprisonnés étaient à leur maximum, le GIA déclara la guerre au FIS et à ses partisans, alors que le MIA et divers plus petits groupes se regroupaient pour former l’Armée islamique du salut (AIS), loyale au FIS.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_c...

Tags : Algérie




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 3 votes
    CyQlotron CyQlotron 14 avril 2014 20:27

    Qu’est ce qu’il veux encore cette enturbanné qui bosse pour la CIA ? il veut ces points de retraites ??? Allé au suivant....


    • 5 votes
      aubance aubance 14 avril 2014 21:08

      Non je crois, L’Algérie dans l’œil du cyclone impérial... cela a été dénoncé par Le réseau voltaire & Égalité et réconciliation, il y a a une paire d’années.... aujourd’hui nous savons que l’attaque contre le dernier régime indépendant du système-monde pensé par les occidentalistes est prête à l’emploi. Nous allons subir une propagande comme pour la Libye, Syrie, Tunisie, Égypte.... L’Empire quand il ne peut gagner pratique la politique de la terre brûlée ou ’ Stratégie du chaos ’. Confer : Le Rwanda, L’Ukraine, L’Irak, L’Afghanistan, Le Soudan, L’Ethiopie, la Somalie....


    • vote
      cathy30 cathy30 16 avril 2014 10:06

      Pour l’Ukraine, c’est un problème de reste de l’empire Ottoman, qui devrait être réglé bientôt.
      Toute l’Afrique devra être un empire musulman, c’est en cours.


    • 1 vote
      lancelot 14 avril 2014 21:47

      Encore faut il préciser l’infiltration profonde des GIA par la sécurité militaire , on s’en est rendu compte dès les premiers attentats contre les civils (aéroport Alger), afin de retourner la population contre les islamistes .L armée a opéré cette méthode de guerre psychologique (apprise au contact des militaires francais 30 ans plus tot) dès que le politique lui a remis les pleins pouvoirs .
      Quand le FIS se mit a discuter avec les politiciens ,les généraux se sont mis a semer la division au sein des groupes armés islamistes par des purges internes orchetrées via la marionette Zitouni ( chef GIA) ,qui a elle meme été supprimée par ses lieutenant dès que ceux ci se sont rendus compte de son double jeu.
      Il arrivait aussi que les militaires se déguisaient en islamistes ou envoyaient des barbus manipulés sortis de prison , éventrant femmes et enfants ( massacres de Benthala etc) , generalement tous les villages qui avaient voté FIS en 91.
      Quand la legende FLN Boudiaf revint pour diriger le pays il voulut mettre son nez dans le business des generaux, on sait comment il a fini. Tout ca le reportage france télé ne le dit pas .
      GSPC puis AQMI ont pris le relais des groupes , toujours sous la coupe d’infiltrés ( dirigé par Abdemalek Droukdel," ancien "officier de l’armée).
      Ils se sont repliés dans le désert au sud jusqu au Sahel la ou ya du business a faire ( racket, pris d otage, trafic d arme, de drogue, de metaux precieux, controle de l approvisionnement d urnanium etc) .les généraux prennent evidement un genereuse dime au passage.
      Quand ca devient trop calme et que la population commence a se revolter on refait un attentat ( site petrolier In Amenas) pour rappeler combien l’armée est indispensable .
      Il faut vraiment que les gens comprennent une bonne fois pour toute que le terrorisme n existe pas , dans des Etat policiers et militaires il est impossible que des groupes prospèrent, sauf a etre groupes écrans . Le terrorisme d Etat doit constituer près de 90 % des groupes terroristes dans le monde.


      • 3 votes
        gerfaut 15 avril 2014 00:35

        Pourquoi ne pas parler de l’ échec et de la compromission des gauchistes dans cette tragique indépendance de l’ Algérie et de ce qu’ il en ont fait ensuite ? Les anticolonialistes et marxistes sont devenus membre d’ une junte militaire qui opprime, en la rançonnant, l’ Algérie. Cinquante ans que cela dure.


        L’ industrialisation planifiée a été une erreur, l’ agriculture comme le dit Pons a été sacrifiée, la plaine de la Mitidja était un paradis, grâce aux Français, elle est devenue un dépotoir.

        Vous préférez parler de la guerre entre le régime en place et l’ arrivée des barbus qui n’ est qu’ une conséquence de la misère installée par tous ces ex gauchistes ?

        Et maintenant, les islamistes après avoir obtenu l’ absolution malgré leurs massacres, se sont mis d’ accord avec la junte au pouvoir, ils contrôlent des pans entiers de l’ économie algérienne.

        L’ Algérie, malgré sa richesse, est un pays avec une société qui part à la dérive, la jeunesse se barre. Et nos amis gauchistes ne l’ avoueront jamais. Ils préfèrent tapper sur le colonialisme et la France !

        Joli bilan ! A vous lire !



        • vote
          cathy30 cathy30 16 avril 2014 09:59

          L’après Bouteflika sera islamiste. Il y aura bientôt plus de maghrebins en France qu’en Algérie.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Frida

Frida
Voir ses articles


Publicité





Palmarès