• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Srebrenica : le général Morillon demande pardon

Srebrenica : le général Morillon demande pardon

"En mars 1993, le général français Philippe Morillon, alors commandant de la Force de protection des Nations unies (FORPRONU) promettait de ne jamais abandonner la population musulmane de l’enclave de Srebrenica, en Bosnie-Herzégovine. A l’époque, ce territoire était en proie à une guerre qui impliquait trois communautés : les Serbes, les Croates et les Bosniaques. Au début, chacun nourissait des politiques différents, entre soumission à Belgrade pour les premiers et indépendance par rapport à la Fédération yougoslave pour les deux autres.

Sous l’impulsion du général Morillon, et surtout grâce à son « coup de gueule » médiatique, Srebrenica est décrétée zone de sécurité par la résolution 819 du Conseil de sécurité de l’ONU le 16 avril 1993. Cinq autres enclaves suivent par la suite, avec la résolution 824. Seulement, les deux textes onusiens n’autorisent pas la FORPRONU à faire usage de la force pour protéger les territoires dont elle avait la charge."

Lire la suite sur le blog Zone militaire

Tags : Europe Guerre




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • vote
    webrunner webrunner 7 septembre 2010 14:18

    • 2 votes
      Traroth 8 septembre 2010 11:13

      "Lire la suite sur le blog Zone militaire" : Si vous ne voulez pas faire paraitre d’article sur Agoravox, personne ne vous y oblige. Là, c’est juste de la pub pour votre blog.


      • 1 vote
        zone-militaire 8 septembre 2010 15:28

        @ Traroth,

        Je suis l’auteur du blog Zone Militaire. Je remercie Jean-Marc pour cette reprise, même si elle semble gêner Traroth.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès